Le dessin animé Rody le petit Cid ! (Croque Vacances / 1982)

années 80 80's eighties dessin animé cartoon chevalier rody le petit cid mangaCe dessin animé ne dira peut-être rien à certains. Moi-même, je l’avais complètement oublié. Et c’est en faisant un autre article, que je suis tombé dessus par hasard. Mais dès que j’ai entendu et vu le générique….TILT ! Je me suis dis «mais oui bon sang, c’était génial ce truc ».

Dessin animé « nippospagnôl » ; il a été, comme les 3 mousquetaires et d’autres, créé au japon en 1981 par Fumio Kurokawa de Nippon Animation, sur une idée espagnole de BRB Internacional.

Cette série historique comptait 26 épisodes de 26 minutes chacun. Elle fût diffusée pour la première fois, en France, en 1982 dans l’émission Croque vacances. Petite pépite dans le générique : il est chanté par Thierry Le Luron himself 🙂 (je trouve sa voix très jeune d’ailleurs).

Tiré d’un roman du 16ème siècle de Guilhem de Castro, l’histoire imagine l’enfance du Cid. Celui-ci a réellement existé, sous son vrai nom « Rodrigo Dias », au 11ème siècle. Le Cid n’étant qu’un surnom (en Français : « le seigneur »). Plus tard, et bien avant Nippon Animation et BRB, Corneille s’en était aussi inspiré pour écrire LE CID…..( le bac de français, un mauvais souvenir pour moi… ).

eighties rody le petit cid disque le luron chevaliers années 80 moyen age dessin animé manga croque vacances récré a2En plein moyen âge en Espagne, peu après l’an mil, un jeune garçon rêve de devenir un Chevalier du Roi, comme son père, parti peu après sa naissance aux croisades pour repousser les Sarazins hors de Jérusalem (en voila une idée originale pour l’époque…).  

Il rencontre enfin son père 11 ans après. Mais celui-ci, au lieu de lui apprendre les arts de la guerre comme il l’espère, l’envoi plutôt dans le monastère de San Pédro pour y parfaire son éducation.

Arrivé au bout de la patience des moines, Rody est finalement envoyé dans une famille proche qui l’héberge. Il y rencontre Chimène, dont il tombera amoureux, ainsi que son cousin Alvar avec qui il fera les 400 coups.

Impatient, ne tenant plus en place, Rody quitte sa famille d’accueil pour partir à l’aventure avec son âne filou et en se promettant de se marier avec Chimène dés son grand rêve réalisé.

En chemin, il rencontrera divers personnages comme des voleurs, des seigneurs, des mendiants, des fuyards ou de vrais Chevaliers qui lui apprendront, au fil des aventures l’amitié, la fidélité, la reconnaissance, la tolérance et les dures lois de la vie de l’époque. A la fin, il atteint enfin son objectif et rencontre le Roi d’Espagne……

Comme je le disais plus haut j’aimais cette série. Une histoire de chevalier, ça faisait rêver les enfants de l’époque et notamment moi 😉 . Tellement, que je jouais après chaque épisode, avec une épée en bois que m’avait fait mon père.

On a trouvé beaucoup de jouet sur Rody suite à la parution de cette série. Notamment des figurines, des bandes dessinées et des livrets d’autocollants.

Vous avez aimé ? Partagez !!!
error209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*