ATHLON : La boisson des sportifs des années 80 ! (1982)

Boisson energisante Athlon des années 80

Résumons : on est en plein hiver, il fait un temps de chiotte, on se les gèle … et en plus de ça, sous l’emprise d’un 25ème Picon-Banga le 31 décembre, vous avez pris la bonne résolution de faire du sport … OK, vous êtes mal barré, mais tout n’est pas perdu …

Je vais vous livrer mon secret : quand je veux épater la galerie, et faire mon malin auprès des Nicoles : ATHLON ! Qui se souvient de cette boisson énergisante ? L’ancêtre de notre Powerade, Isostar voire même du Red Bull. Le genre de truc dont la pub tentait de vous convaincre qu’avec une simple gorgée, vous alliez enquiller un marathon en moins d’une demi-heure, ou le 100 mètres en 5”28 !

Cette boisson est un pur produit 80’s ! Commercialisée en 1982, elle accompagne les sportifs de notre décennie jusqu’à la fin des années 90 où, à l’instar des autres boissons pas franchement naturelles, elle disparut de nos rayons pour laisser place à d’autres breuvages tout aussi dégueu …

A son lancement, Athlon est clairement positionné pour les sportifs de haut niveau. La pub énumère la composition du produit, à savoir tout un tas de molécules qui sentent bon le contrôle anti-dopage, et indique que cette boisson est à consommer pendant un entraînement poussé, ou en compétition :

Oui, mais voila, vendre 1 pack de canettes à 3 sportifs du dimanche, ça fait pas frissonner les actionnaires, ma p’tite dame. Athlon se repositionne donc en 1984 vers les sportifs amateurs, y compris les femmes et les ados, et vise d’autant plus le grand public. ça tombe bien, en 1984, le grand public, il adore ses sportifs : Platini, Noah, Fignon, Hinault, Prost, Vigneron … y en a pour tous les goûts, et en plus de ça, les français se mettent à faire du sport, du fitness, de la gym, poussés par les grandes locomotives que sont Nike, Adidas, Puma et cie … La pub Athlon leur emboîte le pas, et met en scène les joggers, les footballeurs amateurs, et les tennismen occasionnels :

Les ventes décollent enfin, et Athlon vit sa petite heure de gloire au milieu des 80s. En 1987, nouveau positionnement pour coller au dictat de la mode, le produit ne change pas, mais on a une super bande son bien typé FM, avec du fluo, du bômec, de la nenette bien roulée, des performances hors du commun, tout ça avec une simple petite canette blanche !

Mais les meilleures choses ont une fin, et Athlon va commencer à manger son pain noir. On aime de moins en moins ces produits douteux bourrés de trucs chimiques, et dont on commence vraiment à se méfier. Le light, le bio et toutes ces tartufferies alimentaires imposées par les lobbies commencent à avoir la côte, et Athlon tente un dernier coup de poker en misant tout sur la nature. C’est ce qu’on verra dans la dernière pub de 1990 : de la verdure, du sain, du naturel, et surtout un produit présenté comme quasiment du 100% naturel.

Mais rien à faire, et Athlon connaîtra au début des années 90 le même sort que Tang pour les mômes : Allez, oust ! Casse-toi des rayonnages, on ne veut plus de toi ! Fini les eighties, les couleurs, le fun, le dépassement de soi, place aux déprimés et aux buveurs d’eau ! Bon, c’est ma mauvaise foi qui parle, je vous l’accorde. Que voulez-vous, j’aimais bien, moi, cette canette petit format, qui tenait facilement dans un petit sac banane, et permettait de se ravitailler en pleine course, et de faire le plein d’énergie.

Le goût ? Aucune idée, j’ai pas le souvenir d’avoir testé. Ce qui me reste, c’était cette pub qui faisait rêver le sportif en herbe, en espérant des performances hors du commun. Et maintenant ? A part quelques publicités qui ne sont pas tombées aux oubliettes (merci l’INA), Athlon n’a laissé aucune trace, et n’aura connu les rayonnages de nos Mammouth que quelques années. Mais avec le recul, son marketing est un cas d’école, avec un positionnement revu à plusieurs reprises, au fil de l’évolution de la mentalité des années 80. Comme quoi, même une simple canette en alu remplie d’une boisson bien chimique permet d’apprécier la sociologie de toute une décennie !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
error209
fb-share-icon0
Tweet 20

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*