La série espagnole “Verano Azul” – Le bel été !

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3Il existe certaines séries qui marquent toute une génération, bien souvent à l’insu des téléspectateurs. 100 fois moins diffusées que la “Petite Maison in ze Prairie”, 100 fois moins drôles que “Madame est Servie“, 100 fois moins ridicules que “Chateauvallon“. Et pourtant, elles marquent. Et 30 ans plus tard, elles trottent toujours dans un coin de votre tête, au point même dans certains cas exceptionnels, de virer à l’obsession. C’est la cas de la série “Verano Azul”, en français “Le bel été”. Cette série est une de celles pour lesquels il y a le plus d’avis de recherches sur le forum, ou de souvenirs enfouis très loin dans les mémoires.

 Combien de fois nous a-t-on contactés, pour nous demander “Connaissez-vous le nom d’une série espagnole où des enfants font du vélo sur la plage ?”, ou “Quel est la série où les personnages principaux étaient les deux enfants Tito et Pirana ?”
L’heure est donc venue de rendre une petite justice, et de mettre à l’honneur cette série courte, mais emblématique des programmes diffusés dans les émissions jeunesse, le temps d’une saison, avant de disparaître des mémoires collectives. Puis de revenir en force lors des soirées “où on se remémore le bon vieux temps où il n’y avait que 3 chaînes”.

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3Verano Azul est une série espagnole composée d’une seule saison de 19 épisodes. Tournée de 1979 à 1980, elle ne fut diffusée que deux ans plus tard en Espagne. Que voulez-vous, ça prenait du temps de faire un montage audiovisuel avec le matos d’époque ! 😉 Elle rencontrera un succès immédiat, et sera rediffusée à plusieurs reprises.

En France, la série fut baptisée “Le bel été”. Elle fut diffusée en 1984 sur FR3. ça, je l’ai redécouvert récemment. Dans ma tête (et ma mémoire qui flanche … de temps en temps 😉 ), c’était Croque Vacances et Claude Pierrard qui nous avaient présenté l’émission. Mais à la réflexion, c’est vrai que FR3 était le spécialiste de la diffusion d’obscures séries “divertissantes et pas chères”, le plus souvent venues de pays d’Europe pas forcément réputés pour leurs séries TV. Prenez n’importe quel magazine télé des années 80, et vous en trouverez une bonne demi-douzaine !

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3Revenons à Verano Azul et son bel été. Cette mini-saga nous conte les aventures de 7 enfants et adolescents de 8 à 17 ans qui, le temps d’un été, nous partageront leur quotidien dans un village andalou de la Costa Del Sol. Il ne sera pas question d’aventures extravagantes à la Goonies, ni même d’enquêtes dans la tradition du “Club des 5” … Simplement quelques tranches de vie, de l’insouciance, et des problèmes de la jeunesse espagnole tout juste sortie du franquisme.

Car cette série, que vous trouverez certainement vieillotte si vous parvenez à retrouver quelques épisodes, fut très novatrice à l’époque. Très rarement étaient abordés des thèmes tabous dans l’Espagne catholique des années 70, comme le divorce et les familles monoparentales, la contestation, ou la remise en cause de l’autorité des parents. Ce sont quelques uns des thèmes abordés par Verano Azul, ainsi que d’autres plus légers, tels que l’écologie ou les amours de vacances.

Les personnages principaux sont bien entendu nos 7 jeunes amis : Javi, le chef de bande, beau gosse et rebelle, Pancho, lui aussi grand gaillard, livreur pour le magasin de son oncle, Quique, un peu moins âgé, aussi bien complice avec les plus vieux qu’avec les “enfants” que sont Pirana, le p’tit gros de la bande (son appétit étant la cause de ce joli sobriquet), et Tito, le plus jeune (8 ans), dont les préoccupations sont plus proches des jeux enfantins que des problèmes sentimentaux.

 ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3

2 filles viennent compléter la bande : Bea, grande sœur de Tito, très belle jeune fille qui fera tourner la tête de Javi et de Pancho, et Desi, dont personne n’est amoureux, mais qui n’en reste pas moins jolie et espiègle.
Cette dynamique jeunesse est épaulée par deux confidents adultes que sont Julia, l’artiste du village, et Chanquete, le vieux marin retraité qui vit sur son bateau.

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3

Voici le générique, qui je l’espère vous rappellera un paquet de souvenirs, avec tous ces enfants qui déambulent dans les rues du village sur leurs vélos, près de la plage, et cette musique rythmée et joyeuse qui ne sort plus de la tête.

Les épisodes sont très flous dans ma tête, car je n’en ai revu aucun depuis la diffusion en 1984 (je ne pense pas que cette série fut rediffusée ensuite, mais je peux me tromper !)

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3Je me souviens néanmoins de certains passages, comme par exemple lorsque les deux grands garçons (Javi et Pancho) se battent pour l’amour de Bea, ou quand notre troupe met en place des “grèves” pour manifester leur mécontentement auprès de leurs parents jugés trop sévères, tour à tour en gardant le silence, en répondant systématiquement “Ahh, p’t’être !”, ou en parlant en verlan devant les adultes.

 Je me souviens enfin du dernier épisode, où la fin de l’été arrive, et où tout ce petit monde se sépare à contrecœur pour reprendre une année scolaire. Tito y dit au revoir à son meilleur ami Pirana, les larmes aux yeux.

Quel plaisir j’avais de retrouver les aventures de cette sympathique petite bande ! Ça me rappelait tellement les journées d’été passés avec les voisins et voisines, à nous balader en vélo et nous amuser avec 3 fois rien … Ces enfants n’étaient pas des Supermen en culotte courte. Juste des mômes comme vous et moi, avec des soucis, et des moments de rigolade propres aux enfants et aux ados, aux filles et aux garçons.

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3Chacun pouvait s’identifier à l’un des personnages, du p’tit môme turbulent au grand garçon amoureux, en passant par la midinette en fleur. Leurs vélos n’étaient pas des BMX rutilants, mais de vieilles bécanes toutes pourrites. Ils étaient sapés avec des fringues à pas cher, des vieux shorts en jean et des baskets à 50 pesetas. Je vous le répète, ces gosses, c’était nous, notre bande de copains, au naturel, sans chichi ni maquillage. Voila pourquoi en regardant ce générique on se téléporte dans nos grandes vacances, où les seules contraintes étaient de réparer ce foutu dérailleur de vélo, et où la seule chose qui rendait triste était le décompte des jours qui nous séparaient de la rentrée des classes …

Et voila pourquoi je suis prêt à miser une petite piécette que nombre d’entre vous, qui ont  découvert le titre de la série en se disant “Qu’est-ce que c’est que ce truc dont je n’ai jamais entendu parler ?”, se diront “Ahhhhhhh, mais ouiiiiiiii, je me rappelle à présent !!!!”

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3“Le bel été” est resté une série confidentielle en France, où elle ne reste connue que par les nostalgiques de nos douces années. Mais en Espagne, elle jouit du statut de série culte du début des eighties. Elle a été rediffusée à de multiples reprises, des produits dérivés existent toujours, et la ville où elle a été tournée contient encore des vestiges intacts, comme le vieux bateau du pêcheur que l’on peut visiter.

Après la série, quasiment tous les jeunes acteurs ont essayé de poursuivre leur carrière, qui dans la musique, qui à la télévision … mais avec de bien piètres résultats. En témoignent ces quelques 45 tours sortis par les deux playboys Pancho y Javi, qui nous font le coup du « David & Jonathan Power » 5 ans avant les vrais ! Faudrait pas vieillir … Surtout en apprenant que cette série pourra elle aussi succomber à la mode des remakes, et qu’il se pourrait qu’une nouvelle version voit le jour  … et peut-être même un film avec les acteurs d’origine.

ANNEES 80, 80's, eighties, Série, feuilleton, verano-azul, le bel été, espagne, espagnol, vélo, plage, enfants, nostalgie, souvenirs, télé, tv, FR3

Si vous souhaitez à tout prix revoir des épisodes, il faudra vous contenter pour le moment des épisodes en VO non sous titrés. Donc à moins de maîtriser l’Espagnol, ne vous faites pas trop d’illusions sur les épisodes en Français … à moins de retrouver par miracle de vieilles VHS enregistrées à l’époque. Auquel cas je compte sur vous pour faire tourner !

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*