La Boum 1 & 2 avec Sophie Marceau !

années 80 film la boum affiche sophie marceauDreamssssssssssssss are my realityyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy !!! The only kind of real fantasy ! Illusions are a common thing…Qui n’ a pas fredonné cet air de Richard Sanderson au moins une fois dans sa vie ?? !!!

Bon, ok, ok, je pense que cet article n’intéressera que les filles un peu midinettes comme moi ( j’ai pas dit gnangnan, attention ! ) mais bon … Malgré les moqueries que je sens poindre ( surtout du côté de la gente masculine .. !!! ), je me lance … Allez, un p’tit saut en arrière…

Le 17 décembre 1980 très exactement sortait un film qui marqua toute une génération, notre génération, La Boum ! La raison principale pour laquelle ce film marqua les années 80, c’est qu’il s’imprégnait de l’ambiance de ces années là !

années 80 film la boum affiche sophie marceau sandersonOn y voyait des jeunes habillés comme nous, sac US sur l’épaule, bandana autour du cou, et surtout avec le même parlé de l’époque ( «  hein, dis, je peux y aller à la boum de Raoul ? allez dis.. dis …  » !!! ) qui avaient les même problèmes que nous : à savoir, quoi mettre pour aller à cette fameuse boum ?, avoir l’autorisation d’aller à cette p … de boum, et d’abord, pourquoi j’ai pas un cyclo moi, hein ???

Un peu comme dans « Le péril jeune », on voyait NOTRE vie sur grand écran !! on voyait enfin quelqu’un à qui on pouvait s’identifier, qui se posait les mêmes questions que nous… Bref, que des questions existentielles qui nous bouffaient la vie !!! si si …
c

L’histoire commence avec l’arrivée sur les chapeaux de roue du camion de déménagement où se trouvent Vic et son père. Vic, 13 ans, arrive dans son nouveau collège et se lie tout de suite d’amitié avec Pénélope.

Son père, dentiste, et sa mère, dessinatrice de BD, sont trop occupés par leur carrière respective pour se préoccuper des problèmes de leur fille !!! Du coup, celle-ci va chercher du réconfort auprès de son arrière grand-mère, Poupette à qui elle confie tous ses secrets !! Ha là là , moi, j’aurais rêvé d’avoir une grand-mère comme elle !!!

Poupette et Pénélope seront ses meilleures alliées face à l’amour naissant entre elle et le beau Mathieu.. Poupette allant même jusqu’à mentir aux parents de Vic pour emmener celle-ci à Deauville retrouver son amoureux !!!

Pour moi, la réplique phare qui suit résume à elle seule l’esprit du film :

Mise en situation : Vic demande la permission à ses parents d’aller à la boum de Raoul : «  Ca vous est bien égal à vous que je sois heureuse ou malheureuse !! J’ai coupé ma frange, j’ai paumé ma gourmette en or, j’ai plus de chaussettes dans mon placard, vous l’avez même pas vu ! Vous avez même plus le temps de me faire à bouffer ni de me faire réciter mes leçons .. !! »

François : «  Qu’est ce qu’elle a ??? »Françoise : « 13 ans ! »

On pensait tous, à l’époque, qu’on ne se remettrait jamais d’un chagrin d’amour, que si on avait pas le cyclo de nos rêves , on allait en mourir … bref, on avait une vie extra scolaire de dingue ! Ce qui est quand même fou, c’est que ce film a réuni plus de spectateurs que l’Empire contre-attaque à sa sortie!!! ( environ 4,4 millions de spectateurs ).

Du coup, 2 ans plus tard, Claude Pinoteau remet le couvert avec La boum2 !!!

Your eyesssssssss !!! Opened wide as I looked your way, Couldn’t hide what they meant to say… Idem que pour « Reality », qui n’a pas chanté ce tube de Cook da books ?? !!!

Bon, comme on ne change pas une équipe qui gagne, on reprend les mêmes acteurs en y ajoutant le bôôôô Pierre Cosso ( à l’époque, hein, parce qu’aujourd’hui … !! ) qui sera repéré parmi 800 candidats pour jouer le beau Philippe, adepte de boxe française !

 On retrouve notre Vic âgée de 15ans, toujours en compagnie de son amie Pénélope, qui, déçue par son 1er amour, le petit Mathieu, jure de plus jamais tomber amoureuse !!! On s’est toute dit ça un jour ou l’autre, n’est ce pas les fille ? : « Plus jamais je tomberai amoureuse, plus jamais !! ça va pas non ?? !! »

Donc, c’est ce que se dit notre jolie Vic, jusqu’à ce qu’elle rencontre de manière fortuite ( une sombre histoire d’ échange de portefeuilles dans un train entre la Bavière et la France ) Philippe, boxeur à ces heures perdues .. !!!

Cet opus se veut un peu plus « caliente ! » que le précédent mais on ne verra pas de scènes de sexe pour autant entre les deux protagonistes : Vic, jeune fille raisonnable, dévale les escaliers au moment d’entrer dans l’appartement de Philippe … seule scène qui aurait pu donner lieu à des ébats amoureux !

D’autant que dans cette suite, les parents de Vic sont encore moins présents que dans le 1er car ils partent en voyage pour ressouder leur couple !!! Laissant ainsi Vic seule et livrée à elle même … avec ses soucis d’amoureux …  

Le film atteindra le même nombre d’entrées que le 1er et se classe à la 6ème place des films de l’année 82 !!! Sophie Marceau sortira consacrée par le César du meilleur espoir féminin en 1983 ! 

Vous avez aimé ? Partagez !!!
error209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*