A la poursuite du diamant vert et le diamant du Nil !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une série de films d’aventure. Non, ça ne sera pas Indiana Jones, Non, ça ne sera pas non plus Alan Quaterman, non, non…… je vais vous parler de Jack Colton et de Joan Wilder. Quoi!!! ça ne vous dit rien, Allez … Et si je vous dit que l’acteur principal est Michael Douglas ? Il est aussi le producteur de ce film qui était dans les cartons depuis 1978.

Sachez que c’est ce film qui le fera enfin connaître au cinéma. Michael Douglas, qui jusque là était cantonné dans la série « Les rues de San-Francisco » et quelques films sans grand intérêt va enfin suivre la voie de son père……..Bon ok, ce n’est pas un film d’aventure, mais plutôt une comédie bien pimentée et garnie de gags et de rebondissements. On peut dire que c’est dans la même veine que « les Goonies »,  si, si…. je vous jure !!!

Années, annees, 80, 80's, eighties, a la poursuite du diamant vert, michael Douglas, Kathleen Turner A la poursuite du diamant vert (Sortie en France le 4 juillet 1984)


Titre original : Romancing the Stone

Musique par Alan Silvestri
Réalisateur Robert Zemeckis (Retour vers le futur)

Robert Zemeckis, ne se cache pas de vouloir surfer sur le succès d’Indiana Jones, glissant même un petit clin d’oeil à son ami Spielberg. En effet, Le bateau avec lequel Kathleen Turner se rend sur l’Ile s’appelle “ORCA”, qui est également le nom du bateau de Roy Scheider dans “Les dents de la mer”.

Années, annees, 80, 80's, eighties, a la poursuite du diamant vert, michael Douglas, Kathleen TurnerL’histoire se déroule en Amazonie, plus précisément en Colombie du sud, où une romancière (Kathleen Turner) doit aider sa soeur kidnappée par deux truands, Ralph (Danny de Vito) et son frère Ira, en leur apportant en échange une carte que lui avait envoyée son beau-frère. La fameuse carte au trésor!!! Sauf que le titre français nous dévoile tout de suite le fameux trésor, vu que c’est un gros diamant vert…… Pas futé ça!!!!

Une fois arrivée sur place, notre jeune écrivain à succès un peu naïve, n’ayant jamais connu d’autre exotisme que celui de ses romans, rencontre un baroudeur solitaire un peu bourru, chercheur de trésor à ses heures perdues. Grâce à l’aide de cet aventurier, rencontré par un heureux hasard (24 minutes après le début du film) et surtout après avoir pris le mauvais bus, elle arrive tant bien que mal à s’en sortir. Bien sûr, ils sont poursuivis par des méchants dont un colonel très acharné (Zolo),  et surtout par le personnage de Danny de Vito particulièrement réussi, et qui n’arrête pas d’avoir la poisse.

Années, annees, 80, 80's, eighties, a la poursuite du diamant vert, michael Douglas, Kathleen TurnerUn film simple, mais bourré d’humour avec des méchants pas trop méchants et quelques gentils dont un fan de la romancière, trafiquant de drogue à ses heures perdues (hum hum….), sans oublier les poursuites avec la fameuse 4L et le 4X4 dit la « petite mule », prononcez la « petite moule » !

Le tournage du film a eu lieu au Mexique non sans difficulté : glissements de terrain, blessures ou morsures des comédiens par des serpents !!! Une citation du film : ” qu’est-ce que vous vous êtes dit ce matin ? Aujourd’hui je vais gâcher la vie d’un homme ?”

Le film recevra 1 oscar en 1985 pour le meilleur montage. Après ce succès au cinéma fût décidé de tourner une suite en 1985 :

Le diamant du nil (Sortie en France le 2 Avril 1986)

Titre original : The Jewel of the Nile
Réalisateur: Lewis Teague

l’auteur du premier opus déclina l’offre, préférant s’atteler à une comédie fantastique intitulée “Retour vers le futur” … Pff !! Quelle idée!!! Le film est dédié à Diane Thomas, scénariste du premier opus, décédée dans un accident de voiture durant le tournage.

Toujours avec Micheal Douglas,  nous retrouvons Kathleen Turner (qui au départ ne voulait pas participer, le studio a dû la menacer d’un procès pour qu’elle accepte enfin de tourner la suite), et  Danny de Vito toujours dans le rôle de Ralph. Dans le rôle d’Omar, le méchant, on trouve Spiros Focas.

Cette suite ne connaîtra pas le même succès, il faut dire que l’histoire est vraiment tirée par les cheveux.

Années, annees, 80, 80's, eighties, a la poursuite du diamant vert, michael Douglas, Kathleen TurnerAprès leurs aventures en Colombie, nos deux aventuriers font le tour du monde sur le voilier que Jack a pu enfin s’acheter après la première aventure. En panne d’inspiration pour son prochain roman, Joan accepte d’écrire la biographie d’Omar Khalifa, un émir qui rêve de devenir empereur. Alors que Joan part pour Kadir, Jack décide de continuer seul la croisière. Mais le destin en a décidé autrement. Le voilier est plastiqué et un terroriste lui demande de l’aider à mettre la main sur Al-Jawhara, le “Diamant du Nil”, un joyau sacré dérobé par Omar Khalifa. Surgit à ce moment notre voyou bien aimé plein de poisse, « Ralph », dont le mot diamant aussitôt attire sa convoitise. Mais ce qu’il ne sait pas c’est que le fameux diamant du Nil est un homme sacré pour le peuple.

Années, annees, 80, 80's, eighties, a la poursuite du diamant vert, michael Douglas, Kathleen TurnerEt c’est reparti pour des gags et quiproquos à la pelle avec pour sauce des poursuites, des explosions, tout ça dans les décors magnifiques du désert marocain.

Non vraiment, ce que l’on retiendra surtout de cette suite c’est la musique de fin qui fera un carton au « Hit Parade » en restant plusieurs semaine N°1. Il s’agit de “When The Going Gets Tough, The Tough Get Going”, interprétée par Billy Ocean. Le clip ci-joint vaut le coup d’oeil car en choristes on retrouve les personnages principaux du film. D’ailleurs, celui-ci fut interdit en Grande-Bretagne parce que les acteurs n’avaient pas de cartes syndicales de musicien !!!

On connaît bien la carrière de Michael Douglas, mais moins celle de Kathleen Turner qui pourtant à bien réussi, et a profité de sa belle prestation dans ces 2 films pour se faire connaître.

Aujourd’hui, on ne lui propose plus de rôle de jeune première mais sa filmographie est importante avec plus de 40 films. Elle a même fait la voix de Jessica dans « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? » et surprenant, elle incarne même Charles Bing, le père travesti de Chandler dans la série Friends !! Terrible!!!!

Voir les Commentaires !Ajouter un Commentaire !! !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*