9 novembre 1989 : Chute du mur de berlin !! :)

années 80 80's actu actualités 1989 mur de berlin allemagne chute wall est ouest libération Le 9 novembre 1989 les émissions télévisées et radios  s’arrêtent et diffusent un même message. L’impensable vient de se produire alors que personne ne s’y attendait.  L’évènement géopolitique le plus important de cette fin de siècle : Le mur de Berlin venait de tomber, le rideau de fer s’ouvrait enfin, la guerre froide prenait fin.

Pour nous qui vivions sous les passes d’arme régulières entre l’est et l’ouest, nous qui craignions la menace des chars T62, des avions Mig et des bombes à plutonium enrichies Russes et consort, nous qui regardions de temps à autre en l’air pour savoir si nous n’allions pas nous en prendre une sur le crâne, nous qui étions abreuvés de films et documentaires pour inculquer la peur de l’est, et bien nous regardions effarés de vieilles Traban passer librement la frontière, sous les hourras et les vivas des Berlinois de l’ouest. Une nouvelle aire s’ouvrait à eux et au monde.

L’origine : 

nnées 80 80's actu actualités 1989 mur de berlin allemagne chute wall est ouest libération Mai 1945, l’Allemagne capitule sans conditions face aux Alliers.

Afin de contrôler le pays alors en ruine et avant la création d’un gouvernement satisfaisant pour les Alliers, il avait été décidé de partager l’Allemagne en 4 zones (américaine, anglaise, française, et soviétique). L’ancienne capitale, ou le tas de gravats qui s’appelait Berlin, étant en secteur russe, la ville fut elle aussi divisée en quatre zones.

Jusqu’en 1948 les Alliers tentèrent de s’accorder sur le devenir du pays. Les uns voulaient un pays faible et sous un contrôle total, les autres un pays prospère, stable et autonome. Vint alors le premier clash qui amena le blocus de la ville par les Russes. Celui-ci dura un an, mais le succès du pont aérien organisé par les Américains, démontrât aux Soviétiques qu’ils ne parviendraient pas à faire chuter la partie Ouest de la ville.

nnées 80 80's actu actualités 1989 mur de berlin allemagne chute wall est ouest libération En 1949 la RFA (République Fédérale d’Allemagne) à l’Ouest et la RDA (République Démocratique d’Allemagne) à l’Est furent crées.

Jusqu’en 1961 les Allemands pouvaient passer sans trop de risque d’un coté à l’autre de la ville. Mais face à une hémorragie des Allemands de l’Est vers l’Ouest, les soviétiques et les autorités Est-Allemandes décidèrent le 13 Août 1961 de lancer l’opération « Muraille de Chine » sous la direction d’Honecker.

Il s’agissait de tendre des barbelés sur la frontière puis de bâtir un mur : le mur de Berlin.  En fait, la frontière avec barbelés, fossés, mines et miradors (le rideau de fer) entre l’Est et l’Ouest existait déjà. Mais le mur de Berlin symbolisait le plus la partition du pays et l’hostilité entre l’Est et l’Ouest.

La tentation du passage à l’Ouest : 

De 1961 à 1989 à Berlin: Près de 5000 personnes passèrent à l’Ouest. Près de 3200 furent arrêtées et emprisonnées. 239 moururent sous les balles des gardes ou d’accident.

La chute : 

nnées 80 80's actu actualités 1989 mur de berlin allemagne chute wall est ouest libération L’arrivée au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev au Kremlin ouvrit une ère nouvelle. Sa « Perestroïka » (restructuration) et surtout sa « glasnost » (ouverture des libertés de circuler et d’expression) changèrent la donne.

Le 4 novembre1989, entre 500 000 et 1 million de personnes (selon les sources) manifestèrent à Berlin Est pour demander l’ouverture des frontières entre la RFA et la RDA.  

Sous la pression populaire et lâchés par Gorbatchev qui refusait de les aider, les dirigeants de Berlin Est provoquèrent une conférence de presse le 9 novembre 1989 à 18 heures où le chef du bureau politique de Berlin, Günter Schabowski, annonça sa démission et l’ouverture libre des points de passage entre l’Est et l’Ouest de la ville.

La salle se vida instantanément. Vers 21 heures 30 un premier couple Est-Allemand se présenta devant un garde et demanda à passer…celui-ci, au courant de la rumeur, les laissa traverser la frontière. La foule qui regardait la scène se pressa alors à son tour pour passer. Vers minuit les gardes reçurent officiellement l’ordre de laisser transiter toutes personnes qui se présenteraient. Le mur était politiquement tombé.

On assista alors à des scènes de liesses, où les Allemands de tous bords escaladèrent le mur et firent tomber des pans entiers à la masse ou avec des engins.

nnées 80 80's actu actualités 1989 mur de berlin allemagne chute wall est ouest libération Présent à Berlin, le Violoncelliste virtuose Rostropovitch qui avait dû s’exiler à l’Ouest pour ses prises de position en URSS, vient encourager les démolisseurs en jouant du violoncelle au pied du Mur, David Hasselhof fera également partie de la fête !! Il interpretera “I just looking for freedom” orné d’une veste illuminée top-kitschissime !! 😉

Une fois le mur ouvert, Les citoyens de la RDA sont accueillis à bras ouverts par la population de Berlin-Ouest. Partout dans la ville, les bars font spontanément une opération « bière gratuite ». Un concert de klaxons résonne dans Berlin et des inconnus tombent dans les bras les uns des autres, cet élan de liberté à passionné le monde tout entier 🙂

La destruction réelle du mur prit plusieurs mois, mais un tronçon a été conservé pour mémoire.Je me souviens très bien de ce moment. J’en étais bouche bée. J’avais l’impression que tout allait changer et devenir possible. J’étais aussi très amusé par ceux qui allaient chercher leur bout de mur, pour en faire un souvenir….

nnées 80 80's actu actualités 1989 mur de berlin allemagne chute wall est ouest libération J’ai la chance d’avoir un cousin Allemand, Daniel, qui veut bien nous donner sa vision des évènements en tant que préadolescent, un peu incrédule et surpris, d’Allemand de l’Ouest : Voici mes impressions de l’époque en regardant les images à la télé (j’avais 10 ans) : Je regardais à la télé les Allemands de l’Est qui traversaient le “check point” : ils avaient l’air super heureux.

On voyait des Allemands de l’Est et de l’Ouest qui tapaient ensemble dans le fameux mur, avec de petits marteaux pour en prendre des morceaux. Je me demandais : « qu’est-ce qu’ils font là ces mecs »  ?… Trois jours plus tard, à l’école un camarade de classe vendait déjà des morceaux du mur, c’est cela le capitalisme… sic

Il y avait aussi des Allemands de l’Est à la banque, ils étaient en train de recevoir leur 100 Deutsch Mark de bienvenue en Allemagne de l’Ouest.  Chaque Allemand de l’Est recevait 100 DM (environ 300 FF). Oui, en voyant ça,  combien de fois je me suis dit avec mes yeux d’enfant un peu jaloux : « Moi aussi je veux être Allemand de l’Est.. » .

..

Voir les Commentaires !Ajouter un Commentaire !! !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*