Coupes du Monde de football : Les mascottes des Années 80 !

Et si on faisait une pause dans le récit des aventures de l’Equipe de France de Football ?  ! Revenez mesdames, cette fois-ci, pas de résumé de match ni aucun charabia technique ! On va juste se remémorer ces sympathiques petits personnages qui illustraient les Coupes du Monde dans les années 80 … les MASCOTTES !  

Bien plus que des p’tits bonshommes conçus pour amuser les enfants et vendre des peluches, les mascottes de coupes du Monde représentent le pays organisateur, et abordent bien plus que l’aspect sportif : ils reflètent sa société, sa culture, voire même sa politique  … Allez, en route pour un p’tit voyage dans le temps au pays des mascottes !

UN PEU D’HISTOIRE :

anciennes mascotte foot-1

La première mascotte d’une Coupe du Monde de football a vu le jour en Angleterre, pour la World Cup 1966. Il s’agissait de Willie, un bon gros lion souriant et athlétique.

En 1970, le jovial Juanito mexicain est venu égayer le Mundial, accompagné de son sombrero, son ballon et son nombril à l’air (il a un peu de bide d’ailleurs, le Juanito, va falloir arrêter les fajitas à la mi-temps, jeune homme …).

En 1974, nous avons eu le droit à non pas une, mais deux mascottes pour la Weltmeisterschaft en RFA : Tip et Tap. Je sais pas qui fait Tip, ni qui fait Tap, mais la réconciliation entre la RFA et la RDA est en marche, si j’en crois les deux p’tits germains s’enlaçant comme si ce foutu Mur n’existait pas … à noter (détail important pour la suite), le nombril toujours à l’air de nos deux compères insouciants.

1978 – L’argentin Gauchito :

annees 80 gauchito argentina 78 footballQuatre ans après la Coupe du Monde allemande, l’Argentine est désignée pour accueillir un nouveau Mundial. Changement radical d’ambiance, puisque l’attribution de l’évènement au régime dictatorial du Général Videla crée un réel malaise, qui n’est pas sans rappeler celui des JO de 1936 à Berlin. Malgré quelques protestations timides et menaces de boycott, tout le monde se dégonfle et participe au Mundial.

C’est à nouveau un petit garçon, Gauchito Mundialito, qui représentera la compétition. Sous ses allures de p’tit garçon rigolo à la gueule d’ange, on retrouve tout de même plusieurs caractéristiques qui ne trompent pas sur le régime militaire en place.

Tout d’abord, fini le nombril à l’air ! Non mais qu’est-ce que c’est que cette tenue négligée ? Ici, c’est lit au carré, uniforme en règle (à savoir la panoplie complète de la tenue argentine) et maillot bien rangé dans le short, on n’est pas chez les hippies ici !

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie
Inutile d’être expert en civilisation argentine, ni d’être bilingue espagnol pour le constater, Gauchito est un petit gaucho, un gardien de troupeau de la pampa argentine, métier on ne peut plus représentatif du pays, au même titre que vigneron par chez nous ou touriste en sandales de cuir chez nos voisins allemands.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieEt comme les grands, Gauchito, pour garder, il garde !! On retrouve dans cette mascotte la panoplie du parfait gaucho, à commencer par l’écharpe des bergers argentins, le chapeau ample … et le fouet (ou la cravache, comme vous voulez). Et quel symbole plus efficace qu’un fouet dans les mains d’un enfant pour passer le message “OK, on veut bien rigoler et faire la fête en tapant le ballon, mais ici, c’est discipline ou c’est dehors !”

Enfin, similitude avec son grand cousin Juanito, le ballon qui accompagne notre petit berger n’est pas porté dans ses bras comme un copain, mais posé à terre, sous le pied de Gauchito, comme pour asseoir sa domination et sa supériorité. Ça en fait beaucoup pour une petite mascotte d’enfant innocent, hein ??

Dernier détail intéressant, on a beau être dans une dictature militaire, ça n’empêche pas de succomber aux sirènes des multinationales occidentales … Histoire de contrarier l’ “ennemi” Adidas qui équipait les chaussures des deux précédentes mascottes, Puma, l’équipementier de l’équipe d’Argentine s’incruste carrément sur le maillot de Gauchito en plus de ses chaussures.

Mais malgré tout, cette mascotte fut une réussite. D’abord décriée pour ses nombreuses similitudes avec Juanito, son visage souriant a beaucoup plu aux enfants, aux amateurs de football, puis aux collectionneurs qui apprécient les objets relativement nombreux fabriqués à son effigie. Voici ci-dessous quelques exemples d’objets facilement dénichables en Amérique du Sud, mais plus délicats à trouver en Europe (fanions, drapeaux, jouets…)

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie

1982 – L’Espagnol Naranjito

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieC’est incontestablement LA STAR des mascottes sportives. Elle est immédiatement identifiable et assimilée au Mundial espagnol de 1982. De nos jours, cette sympathique orange est toujours à la mode, et fait toujours l’objet de produits dérivés. Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance …

En 1982, l’Espagne vient de rompre depuis quelques années avec le régime de Franco, a soif de liberté, et souhaite au plus vite rejoindre l’Europe des 10, afin de booster son développement économique, et devenir un vrai pays occidental.

L’accueil de la Coupe du Monde est une occasion parfaite de montrer sa bonne volonté, son sens de l’hospitalité et de la fête. Son représentant devait refléter cet état d’esprit, avec le but premier de toute mascotte : plaire aux enfants. Naranjito, la petite orange footballeuse, est née dans l’esprit de José Maria Martin Pacheco, créatif publicitaire de Seville.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieAprès s’être creusé un peu la tête, ce monsieur s’est interrogé : “Et pourquoi pas une orange, ce fruit doux, sucré, plein d’énergie et de vitamines, on ne peut plus typique de ce joli pays ensoleillé qu’est l’Espagne ?” Pas bête ! Et pourtant, au début, il était bien le seul à y croire, chacun (supporters, footballeurs, comité d’organisation) y allant de sa petite critique, remettant en cause l’esthétique, notamment la couleur (eh oui, en 1982, les 70’s étaient finies, et le orange commençait à être bien démodé !).

Ce fruit sera ainsi habillé aux couleurs de l’équipe nationale, le ballon sera tenu affectueusement dans ses bras, et la p’tite orange arborera en permanence un sourire qui mettrait de bonne humeur même la personne la plus allergique au foot. Mais le scepticisme était tout de même de rigueur …

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie
La surprise fût d’autant plus grande pour José Pecheco quand, quelques semaines plus tard, en allant écumer quelques cervezas dans un bar à la sortie du boulot, il découvrit à la télévision que la mascotte retenue pour le Mundial était … la petite orange !! Du coup, il s’est repris oun’ pétite bibine !

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieL’audace a payé, car il a osé ce que personne avant n’avait eu l’idée de concevoir : une mascotte qui n’a pas les traits d’un humain, ni même d’un animal, mais d’un fruit.

Ça nous a permis d’éviter un petit toréador qui aurait été de très mauvais goût, ou d’un taureau au goût tout aussi douteux. Regardez donc ci-contre à côté de quoi on est passé : le petit toréador « Brindis » a terminé second du concours, et le magnifique (??!!??) taureau « Toriballon » s’est classé troisième !!

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieBien qu’elle ne fit pas encore partie de la CEE, l’Espagne a tout de même prouvé qu’elle n’avait rien à envier aux plus féroces puissances occidentales, puisque la Fédération Espagnole a acquis cette création pour la somme d’un million de pesetas (soit 6 000 euros) … avant de s’empresser de revendre les droits à une société de merchandising pour … 1400 millions de pesetas (8 400 000 euros) ! En quelques jours, le marché de l’orange a augmenté de 1400 %. Bien beau filon !

Dès lors, la lourde machine à marketing est lancée. Parce que huit millions d’euros, ça s’amortit pas en vendant des cacahuètes. La mascotte Naranjito va devenir omniprésente dans la vie de tous les jours, et se retrouve déclinée sur d’innombrables supports. Des millions de figurines, porte-clés,  cartes, bandes dessinées, autocollants, articles sportifs à l’image de la petite orange sont fabriqués à la chaîne, et même de la vaisselle, des friandises, de la bière, des bouteilles d’alcool … de quoi ravir les petits z’et les grands.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieComble de la starification, Naranjito va devenir le héros d’un dessin animé appelé “Fútbol en acción” de l’autre côté des Pyrénées. En France, ce DA sera “Onze pour une Coupe”, dont le générique inoubliable est interprété par Eric Charden. 

Naranjito (Zeste en français) nous y raconte en 26 épisodes l’Histoire de la Coupe du Monde, au travers des images d’archives que veulent subtiliser les vilains méchants Fiellock et ses potes. Le dessin animé est l’occasion de faire connaissance avec la tite promise de notre mascotte, Clementine, son grand pote Citronelle et son robot Yamatélé.

En voici le générique, accompagné au préalable d’une petite page de publicité :


En résumé, que ce soit à la télé, dans la presse, ou dans la vie de tous les jours, on ne peut pas aborder la coupe du monde sans avoir l’image de Naranjito. Tant et si bien que pour de nombreux enfants de l’époque (et c’est le cas de votre serviteur), “Onze pour une Coupe” sera leur seul souvenir du Mundial 82. Il est encore très facile de dénicher des objets estampillés de la p’tite orange, que ce soit sur les sites de vente en ligne, ou même au détour des puces et brocantes. La proximité de l’Espagne facilitant encore plus les choses.

1986 – Le mexicain Pique

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie

On continue les Coupes du Monde en terres latines, puisque c’est au tour du Mexique d’organiser un nouveau Mundial, après celui de 1970. A noter que cette compétition devait à l’origine se dérouler en Colombie, mais l’organisation lui a été retirée en raison de difficultés financières. Dommage, ça m’aurait bien poilé de voir une mascotte en forme de rail de coke ! 😉

Le succès de Naranjito a semble-t-il suscité des vocations chez les graphistes, puisque pas moins de 11000 projets ont vu le jour ! Et l’heureux sélectionné est notre brave Pique, un piment mexicain à moustache. Vous noterez qu’on est toujours dans la thématique des fruits et légumes. Le nom Pique vient de l’espagnol “Picante”, qui qualifie si bien la nourriture mexicaine.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie

Petite différence avec Naranjito en revanche, l’image plus adulte de la mascotte, le piment symbolisant la puissance et le caractère, et le personnage étant orné de belles moustaches.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieLe ballon, d’une taille conséquente (il est aussi grand et bien plus gros que le corps de Pique) est plus qu’un ami, c’est un soutien, sur lequel notre brave piment s’accoude et se repose.

Ce personnage fut aussi une grande réussite. Les enfants (moi le premier) se sont à l’époque pris d’affection pour ce petit moustachu au chapeau géant, rigolo et apaisant comme un papy qui passe de longs moments à jouer au foot avec son petit-fils.

De l’apaisement, les mexicains en avaient alors bien besoin … ils venaient de subir un terrible tremblement de terre quelques mois plus tôt.

Là encore, les produits dérivés furent produits à grande échelle. Peluches, vaisselle, figurines, Pique s’est vu décliner sous toutes les coutures. En revanche, comme pour Gauchito, il est assez rare dans nos contrées de mettre la main sur d’autres produits que les peluches, figurines et porte-clés que vous découvrirez un peu plus bas.

 

1990 – L’Italien Ciao

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgiePour terminer ce tour d’horizon des mascottes 80’s, voici celle qui, justement, dit “Ciao” à notre décennie adorée (calembour pitoyable, je vous l’accorde). Pour le Mondiale en Italie, virage à 180° dans la conception du personnage qui va porter ses couleurs. Autant le dire tout de suite, on a certainement affaire à la plus incomprise, et la moins séduisante de toutes les mascottes.

Elle ne ressemble à aucune autre par sa forme, par son approche et sa philosophie. Les personnages ronds, rigolos, colorés et souriants vont laisser la place à un pantin désarticulé (une référence à Pinocchio sans doute), sans aucune émotion ni chaleur humaine.

Toute en lignes brisées et en angles droits, Ciao est un assemblage de cubes rouges, blancs et verts (les couleurs du drapeau italien). Le ballon n’est plus un accessoire, mais est devenu la tête du personnage, ce qui fait qu’on associe cette mascotte à un objet, un gadget, mais certainement pas à un être vivant.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieL’absence d’yeux, de sourire, ou d’une quelconque expression n’aide absolument pas à s’identifier à lui. Énième subtilité bien difficile à percevoir, la disposition des bras, des jambes et du tronc permet de lire chacune des lettres du mot “ITALIA” (d’autres versions voient aussi le Y de “ITALY”). Mais franchement, à quoi ça sert, si ce n’est à faire plaisir à un designer qui semble avoir un peu trop forcé sur le Chianti ?

Résultat : la mascotte qui devait donner un peu d’humanité à un Mondial triste, froid et inintéressant est restée au niveau de ce Mondial : triste, froide et inintéressante. Les enfants, cibles principales des mascottes, ont complètement boycotté ce mélange de bâtonnets tricolores, bien trop abstrait et conceptuel pour être attachant. A moins que l’Italie ne voulut nous préparer aux années 90, une nouvelle ère, déshumanisée, dématérialisée, vidée de sa substance et de sa joie de vivre ? Allez savoir …

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieDe ce fait, il est extrêmement difficile de dénicher le moindre objet dérivé en dehors de l’Italie. Et le fait que la France n’ait pas été qualifiée n’arrange pas les choses.

Je suis tout de même ravi d’avoir déniché plusieurs objets retraçant l’historique des mascottes des années 80, que j’ai le plaisir de vous faire découvrir ci-dessous.

Cela va des plus évidents (figurines, porte-clés …) aux plus improbables, comme ce petit tableau en bois où on accroche ses clés, que l’on trouve chez toutes les mamies (admirez le contraste entre la cathédrale de Barcelone et l’image de Naranjito, bon goût, quand tu nous tiens !! :D). J’en ai profité pour y placer les porte-clés de nos quatre compères Gauchito, Pique, Naranjito et Ciao côte à côte, pour une bonne partie de foot endiablée !

Ma préférence va à Naranjito bien sûr, mais aussi à Pique, dont j’apprécie beaucoup le côté « Force tranquille » … un piment doux et rassurant avec des grosses moustaches, l’idée est chouette non ? Et vous, c’est qui votre petit chouchou ?

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie

APRES L’HISTOIRE

En 1994, les USA rectifièrent immédiatement les égarements créatifs italiens en adoptant le sympathique toutou “Striker” pour accueillir la World Cup. 

En 1998, c’est le (tristement ?) célèbre Footix qui accompagna les Bleus lors de leur sacre.  

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgie
En 2002, mystère. Pour la Coupe du Monde qui se déroula au Japon et en Corée, nous avons eu droit aux personnages les plus hideux de l’Histoire, les 3 Sphériks. Personnellement, leur conception reste énigmatique, je pense que le graphiste a du regarder le Village dans les Nuages avec une bonne dose de LSD.

ANNEES 80, 80's, eighties, mascottes, coupe du monde, foot, football, Pique, naranjito, Ciao, Gauchito, juanito, willie, Tip et tap, world cup, soccer, souvenirs, nostalgieOn retrouve de nouveau un Lion pour le Weltmeisterschaft allemand de 2006, Goleo VI. Goleo pour le mélange de “Goal” et “Leo”, le lion. En revanche, ne me demandez pas pourquoi VI, je ne sais absolument pas. Pourquoi pas VIII, XIX, ou MDCLXIV (qui conviendrait mieux aux supporters allemands, non ? ;).

Et enfin, le petit dernier de la famille pour la World Cup 2010 de South Africa, Zakumi, un léopard aux cheveux verts, que je trouve plutôt réussi (il gagnerait cependant à être un poil plus souriant, mais ce serait chipoter).

Voir les commentaires !Ajouter un commentaire !! !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*