Capitaine Flam : Dessin animé incontournable des 80’s !

  années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolemAlors d’où vient- il ce bon vieux Capitaine Flam ?

Et bien on ne le sait qu’au cours de la série….. Un orphelin de parents scientifiques en mission lointaine… sur la lune. Alors effectivement, il est quand même bien de notre galaxie le Capitaine….Encore un générique trompeur.

A son origine, en 1940, le «Capitaine Flam » s’appelait « Captain Future », il apparaissait dans le magazine américain de Bandes Dessinées PULP. Créé par Edmond Moor Hamilton, né en 1904 et malheureusement décédé  en 1977, peu de temps avant la réalisation de son œuvre en dessin animé (1978).

Notre héros a conservé son vrai nom de famille dans notre série: «Curtis Newton ». Capitaine Flam ou « Future » n’était qu’un surnom ou un pseudo. Ce n’est pas un certain monsieur et madame Flam qui l’on baptisé Capitaine. Reconnaissez que cela ferait un peu couillon… 🙂

La série se découpe en 52 épisodes regroupant 13 histoires au total et fut diffusée en France dés le 7 janvier 1981 dans les visiteurs du mercredi sur TF1.

années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolemLe dessin animé d’origine franco nippo allemande, ou nippo franco-allemande, ou alors germano nippo française (il ne faut vexer personne) a été produit en 1978 par les studios TOEÏ Animation au Japon (ou a aussi travaillé un certain Miyazaki pour ceux qui connaissent) à qui l’on doit notamment nos Goldorak, Albator, Candy et autres.

Le générique original (il y en eu un autre écrit par Bernard Minet) à été composé par Jean-Jacques DEBOUT, le mari de Chantal Goya.

Sujet d’une presse très fournie de par le monde, le Capitaine à été diffusé sous forme de fanzines, magasines, films et articles divers. Il s’agissait de surfer sur la vague du « space opéra » régnant à l’époque. Bien evidemment un lot de produits dérivés a également vu le jour dés l’année 1981 : Calendriers des Postes, figurines, vaisseaux, puzzles, panini etc !

années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolemCapitaine Flam se démarquait tout de même nettement des autres dessins animés du genre, par ses scénarii que l’on doit aux japonais Toyohiro Ando et Masaki Tsuji qui se sont inspirés des originaux des années 40.

Les histoires étaient bien plus poussées et construites que dans les autres dessins animés sortis à l’époque.  Dans le genre policier, avec le déroulement type : problème, enquête, indices, révélation et solution.

La vérité scientifique était souvent mêlée à la science fiction, à un point dont peu de gens se doute. Certaines théories et certains des phénomènes physiques ou astronomiques décrit sont réels : Comme le paradoxe temporel, les autres dimensions, les problèmes liés à la vitesse de la lumière, la transmutation de la matière, l’infiniment petit,… avec bien sur des solutions « Capitaineflamesque » qui n’existent pas encore.

L’histoire de notre bon vieux Capitaine commence un peu avant sa naissance (Comme tout le monde quoi !). Ses parents, William et Elaine Newton sont des chercheurs en technologie et biologie robotique. Ils sont aidés dans leurs recherches par le professeur Simon Wright.

années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolemAu cours d’une expérience, celui-ci, est très gravement blessé et contaminé. Ses deux partenaires n’arrivent à sauver que son cerveau, qu’il place dans un conteneur volant, muni d’appendices tactiles et visuels. Ils reprennent alors tous les trois leurs recherches et créent les robots Crag et Mala. Peu après Elaine donne naissance au petit Curtis.

La base lunaire est alors attaquée par un politicien qui veut leurs extorquer leurs secrets. Ce dernier tue William et blesse grièvement Elaine qui s’enfuie avec son fils, le professeur Simon et les deux robots Crag et Mala. Juste avant de mourir, elle les charge d’éduquer son fils dans l’optique d’en faire un défenseur des libertés et de la justice. Ils en feront un être d’exception : ¼ chercheur, ¼ tacticien, ¼ enquêteur, ¼ humaniste. Le gendre idéal quoi…..;)

Les gentils (en plus du capitaine):

années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolem

Le professeur Simon : Objet Volant Naturellement Identifié, très pratique au quotidien. Excellent technicien et théoricien, mais s’efface vis-à-vis du capitaine.

Crag : Robot métallique d’une grande force, boite à outil sur pied et équipé d’une intelligence autonome lui permettant de ressentir des sentiments.

Mala : Croisement entre un robot et un malabar. Il peut changer de forme à volonté et est équipé de la même intelligence que Crag.

Johann LANDORE  : agent de police planétaire ayant sûrement raté son examen final à l’école de police, qui, très amoureuse du capitaine, se retrouve évidement toujours là où il ne faut pas… Elle est souvent prise en otage par les méchants.

années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolem
Ken SCOTT
 : Gamin de 14 ans, fan inconditionnel du capitaine, jeune élève de Johann dans la tactique du : « je suis toujours là où y faut pas…… ». Il est débrouillard et “casse-cou”

 

Ezla GARNI : Maréchal de la police des planètes peu compétent, qui appelle toujours le capitaine pour tout et n’importe quoi : «  tiens capitaine ? J’ai trouvé un homme préhistorique dans le salon, vous ne pourriez pas m’en débarrasser ? »

Président CASHEW : C’est Le grand chef ! Grand copain du Maréchal mais aussi peu compétent. Il est un peu bêta, remarquez, avec un nom pareil……

 

Limaye et Frégolo : Animaux de compagnie des deux robots. Ils ont aussi leurs propres compétences à eux et sont dotés d’une certaine intelligence.


Les méchants :
années, annees, 80, 80's, eighties, capitaine, flam, futur, future, space, espace, galaxie, dessin, animé, nostalgie, TF1, enfance, trentenaires, cyberlab, cosmolemPleins, tous les autres,…….Mais on peut citer les principaux : l’empereur de l’espace, l’empereur de l’immortalité, Kahlon, Saturna, Ul Quorn, Jakal, Zaro, Wrackar, Lulstan, Moor (non non Vincent, il ne s’agit pas de Lova), Molemos, Cole Norton et John Valdin. Leurs caractéristiques ? Ils sont méchants et nous veulent du mal. Ça suffit déjà bien non ?

Le Matériel : Pleins d’inventions en tout genre. Mais le plus célèbre, c’est bien le CYBERLAB et son petit Cosmolem, la petite navette de reconnaissance embarquée.

Le Cyberlab : Vaisseau spatial construis par notre héros. Très en avance sur son époque (il peut parcourir 1500 années lumière en une seconde) et très bien armé, il permet au capitaine de remplir ses missions. Le capitaine le modifie régulièrement pour l’adapter à ses besoins.

Conclusion personnelle : Dire que je suis fan, ce n’est pas peu dire. Ce bon capitaine est arrivé après Goldorak et Albator pour remplir le vide télévisuel laissé par ces deux glorieux prédécesseurs. Grand incontournable des années 80, Capitaine flam restera dans les esprits des enfants des 80’s, son générique très accrocheur est aujourd’hui une véritable hymne pour les nostalgiques de cette époque.

 

 

Vous avez aimé ? Partagez !!!
error209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*