Les poupées Tiki, bambins décoratifs des années 70 ! (Hula dolls)

Aujourd’hui, je vais vous conter l’histoire d’un objet de décoration follement 70’s qui se fait rare, très prisé et bien difficile à dénicher aujourd’hui : Les poupées Tiki !

Jolies petites poupettes aux apparences tahitiennes, les Tiki étaient très en vogue de 1965 à 1975 environ. 

Ma petite folie pour ces charmantes poupées vahinés a démarré il y a 6 ans aux détours d’un vide greniers… c’est en découvrant cette pimpante petite Tahitienne, envoyant un langoureux bisou par téléphone, que des souvenirs flous, lointains mais pas moins délicieux m’ont envahie.

J’avais déjà croisé une petite poupée de ce type durant ma prime enfance… impossible toutefois de m’en souvenir davantage. Ne résistant pas aux yeux doux de la belle, je repartais, bienheureuse avec ma toute première Tiki. Ne sachant absolument rien sur ce genre de poupée.

Quelques mois plus tard, toujours au merveilleux pays des vide-greniers, je tombe nez à nez avec cet improbable petit bonhomme à l’air ahuri ! 

A le regarder de plus près, on pourrait croire que ce pauvre gosse vient tout juste de se prendre un coup de jus ! Alors pour la mise en scène de ma déco, où s’entremêlent tout un tas de kitscheries discutables, je n’ai pas résisté à l’idée de lui placer les doigts près d’une prise de courant !! C’est franchement d’enfer, on y voit que du feu !! 🙂

Bref, c’est tout juste après avoir adopté ce jeune ébouriffé que j’ai commencé à me prendre véritablement la tête sur le web pour connaitre le nom de ces poupées !

Mais à l’époque… Rien ! Impossible de retrouver la trace de ces bambins décoratifs qui embellissaient les chambres et les salons des 70’s. Si bien que je pensais être la seule à aimer ces petites choses joliment kitschounettes.

Très difficilement, et avec beaucoup de chance, j’ai réussi à réunir une dizaine de poupées Tiki, à coup de vide-greniers, d’Emmaüs et de gentils copains. Faut dire qu’en 6 ans, le butin est bien maigrelet… !

C’est en postant l’une de mes petites poupées en double sur la boutique Eighties que je me suis rendue compte qu’il y avait véritablement une demande pour ces jolis bébés vahinés !

6 jours après le dépôt de l’annonce, et malgré que la Tiz’ Boutique n’ouvre ses portes qu’en septembre, je recevais un mail de la part d’une collectionneuse des Pays-Bas qui me l’a immédiatement réservée ! 2 jours plus tard, je recevais 2 autres mails… ! Incroyable ! Mais quel succès ces poupées Tiki ! J’ai renouvelé mes recherches à leur sujet et j’en sais beaucoup plus à présent ! C’est ce que je vais tenter de vous conter au mieux…

« Poupée Tiki », « Hula doll », “Poupée hawaiienne”, « Coquette », « Pin up », « Poupée coquine » et j’en passe…. le plus problématique pour les collectionneuses de Tiki est que ce type de poupée n’a AUCUN nom bien défini ! Autant dire que la chasse aux « Coquettes »  sur le web est bien laborieuse !

Nos amies les Tiki sont nées au Japon dans les années 60, avec leur jolie bouille expressive, elles sont devenues rapidement populaires ! On trouve généralement des poupées produites à Hong-Kong ou en Corée, certaines sont également fabriquées à Taiwan. Mais les plus jolies restent les tout premiers modèles Japonais qu’on reconnait grâce aux inscriptions « KwK » ou « IKB ».

Les poupées les plus courantes mesurent entre 9 et 12 cm. Les grandes poupées qui mesurent 18 ou 24 cm, sont les plus recherchées et sont encore plus difficiles à dénicher !! Toutes ces poupées ne représentent pas forcément des petits insulaires couverts de fleurs, on peut trouver des enfants de tous les continents !

Les poupées Tiki sont composées de plastique ou de caoutchouc. En principe, les poupées en caoutchouc sont de moins bonne qualité : l’implantation de la chevelure est plus clairsemée, la qualité des cheveux assez déplorable. Le caoutchouc résiste mal au temps et a tendance à se déchiqueter. Elles ont la peau rose ou blanche, et possèdent souvent de petits médaillons en plastique autour du cou où sont notées quelques douceurs telles que « I love you » ou « Kiss me »…

Les poupées en caoutchouc se trouvaient facilement dans nos supérettes et « bazars à 3 Francs 6 sous», gentiment emballées dans un sachet en plastique, tandis que les poupées de qualité étaient fréquentes dans les boutiques de souvenirs. On pouvait certainement se les procurer d’une autre façon que par le tourisme, peut être en magasin de jouets, en hypermarché, dans des boutiques de déco mais n’ayant pas vécu cette époque, je n’en sais guère plus à ce propos.

Certaines poupées Tiki ont le petit truc en plus : une boite musicale !! Quel plaisir d’admirer une jolie vahiné dans une ambiance sonore très « ukulélé et cocotiers » !! Pour ma part, je n’en ai encore jamais trouvé.

De nombreuses poupées, de plus ou moins bon goût, déferlent sur le marché à la fin des années 60, on sera en plein dans la folie Tiki jusqu’au début des 70’s ! Pour le coup, finies les senteurs de Monoï et de vanille, passons à un tout autre style de poupées !! Voici une collection « Made in Hong-Kong » de 1968 ! Il s’agit du même petit gars dans des expressions différentes ! Ces 6 petits bambins étaient vendus dans un coffret en plastique…

On les nomme à très juste titre les « Ugly dolls » (« poupées laides»), celles-ci restent assez faciles à trouver… durant vos investigations en brocante, vous tomberez surement face à l’une de ces poupées de Corée, généralement assise : tantôt moqueuse tantôt pleureuse…

Pour le coup, on s’éloigne de la gracieuse et charmante poupée Tiki, mais il me semblait important d’aborder le sujet de ces fameuses « Ugly dolls » qui ont pas mal de similitudes avec les poupées Tiki : conception, fabrication, époque, etc ! Excepté qu’elles étaient vendues par lot dans des petits coffrets.

La poupée Tiki reste un objet de décoration très prisé des années 70 ! Il n’était pas rare d’en voir une fièrement posée au beau milieu d’un salon familial, dans une chambre d’enfant ou même parfois dans une bonne vieille 403 !

Elles étaient assez courantes, alors j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi il est si laborieux de s’en procurer de nos jours… Les rares poupées qui circulent sur les sites de petites annonces sont directement prises d’assault ! Ne restent que les farfelus réclamant un prix exorbitant en échange de leur poupée…

Les Tiki demeurent un bien joli symbole des années 70, les enfants aimaient sans doute jouer avec elles, certaines sont si jolies avec leurs yeux doux et leur belle et longue chevelure ! Mais les poupées Tiki restent avant tout un objet de déco, qu’on pose à un endroit bien défini puis qu’on admire sans ne plus y toucher…

Voir les commentaires !Ajouter un commentaire !! !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*