Majokit de Majorette, le Sim City des petites voitures

Ah ces mercredis passés à patiemment construire une ville sur le parquet de la chambre au piano, chez ma grand-mère ! Armé de mes petites voitures et de mes Majokit, chaque semaine (oui j’étais un petit-enfant gâté pourri !), je rajoutais un élément à mon plan d’urbanisme géant. Un trottoir par-çi, un lampadaire par-là, une avenue, un commerce, un paPublicité Majokit Majorette Années 80ssage piéton…

Pour la première fois, et bien avant Sim City, on pouvait enfin donner corps à une ville faite pour jouer avec nos petites voitures. Une aventure engagée par Majorette, au milieu des années 80, pour sauver la marque française, mais qui ne pu empêcher son irrémédiable déclin au cours de la décennie suivante, sous les coups de boutoirs des jeux vidéos et de la baisse de qualité de ses produits…

Vroum…Vroum…

Mais revenons au début de l’histoire… Les petits garçons des années 80 n’avaient pas vraiment le choix. Pour s’affirmer en tant que mâles, il fallait jouer aux petites voitures… Pas question de jouer à la poupée, sinon en cachette. Nous autres, représentants du sexe dit fort, nous grandissions donc dans un monde fait de garages miniatures et de voiture filoguidées.

Boites Majokit Majorette Années 80Toutefois, des changements s’opéraient. Finies les Dinky Toys ou les Norev de papa, place aux Hot Weels et Matchbox américaines, aux circuits Darda et surtout aux Majorettes tricolores ! Renault 4L, camion de pompier Saviem, 104 Peugeot ou Citroën CX, toutes les voitures françaises étaient représentées avec des modèles aux vraies couleurs des constructeur et à une échelle allant du 1/65e pour les voitures jusqu’au 1/100e pour les camions et les autocars. Des petites voitures faites pour les mains des enfants, vraies terreurs de nos mamans et autres mamies quand on les laissait traîner par terre pour aller goûter ou qu’elles fonçaient sur le parquet ou le carrelage comme de vrais bolides…

Boites Majokit Majorette Années 80Pour faire face à la montée en puissance des premières consoles de jeu qui proposent évidement de prendre le volant sur des circuits en 4 couleurs et très stylisés, l’industrie française de la petite voiture métal réplique en innovant. Majorette compte bien relancer ses ventes et offrir un univers complet à ses produits : c’est ainsi que naissent les Majokit.

Scènes Majokit Majorette Années 80

Un ensemble de petites pièces en plastique injecté (une révolution chez Majorette qui ne jurait que par le métal), allant du trottoir à la caserne de pompiers, en passant par le banc public ou le pot de géranium. Chaque élément était vendu séparément pour une somme modique équivalente à celle d’une petite voiture (de grosses boites, qu’on appellerait aujourd’hui des starter kit, avec des bâtiments entiers, étaient aussi disponibles dans les magasins de jouets). Et c’est ainsi que régulièrement j’améliorais ma ville en construction, déplaçant une rue, une poubelle, un passage piétons. Ou que je m’amusais à la détruire avec une boule en caoutchouc rebondissante pour mieux la reconstruire, imaginant un scénario de désastre qui faisait ma joie !  😀

Eléments Majokit Majorette Années 80 

Une nouvelle façon de jouer

 Fini le tapis avec les rues dessinées, place donc à un environnement réel, en 3D dirait-on aujourd’hui, à l’échelle des petites voitures, qu’on pouvait d’ailleurs allègrement compléter avec des constructions en Légo. Les petites pièces des Majokit s’assemblaient facilement même si parfois, comme pour les jouets fournis dans les Kinder surprise, mieux valait suivre la notice.

Eléments Majokit Majorette Années 80Les trottoirs s’imbriquaient entre-eux par un ingénieux système de clipsage invisible mais nécessitaient, pour tracer les avenues et des rond-points, de posséder de nombreux éléments (lignes droites, virages à gauche ou à droite, feux rouges, fontaines…).

Finalement, en dehors de mon imagination, seul le porte-monnaie des adultes ou mon argent de poche limitait l’expansion de ma ville. Afin de lancer son invention, Majorette décida d’offrir pour les plus chanceux, des petites boîtes d’éléments (fleurs en pots, bouches incendies, panneaux de signalisation).

Une inscription cachée sous l’emballage des petites voitures permettait de repartir avec un élément cadeau. Rusé et filou à la fois, il ne m’a  pas fallu longtemps pour comprendre qu’en soulevant délicatement (et hors du champs de vision du vendeur) l’emballage des petites voitures, on pouvait découvrir sans les ouvrir, si on était gagnant ou pas. Inutile de dire que j’ai parfois pris des modèles de petites voitures en double ou en triple afin de rajouter un trottoir, un parc ou un panneau STOP, à ma ville. Majorette faisait en fait coup double, il nous rendait accroc et augmentait les ventes de ses véhicules.

 Au fur et à mesure, il y eu toujours plus de bâtiments (maisons, police, magasins, station service ou de lavage et même aéroport) et des personnages, cousins des Playmobils firent même leur apparition.

 Boites Majokit Majorette Années 80

 Malgré tout, face à la concurrence des jeux vidéos mais aussi au changement de cap de Légo et de Playmobil qui ont, à l’époque, su diversifier leurs produits, Majorette va finalement abandonner les Majokit puis péricliter au début des années 2000. J’ai récemment appris que Majorette avait cherché sans succès à relancer le concept avec MajoCity.

Si les petits éléments sont les mêmes, les bâtiments étaient plutôt d’aspect grossier et qui plus est en carton. Pas de quoi perturber les nombreux collectionneurs de “vrais” Majokit qui, sur le net, perpétuent leurs rêves d’enfants en réalisant de somptueux dioramas.

Boites Majokit Majorette Années 80

 Quant à moi, si j’ai bien vieilli, je continue à jouer à construire ma vile, non plus sur le parquet de la chambre au piano de chez ma mamie, mais devant mon écran d’ordinateur. Et c’est avec impatience que j’attends Sim City 5, vaillant successeur virtuel de mes Majokit, qui me permettra de retrouver ce plaisir enfantin de construire ou de détruire des villes patiemment érigées… Mais jamais je n’oublierai ces journées passées sur le sol à refaire le monde avec mes petites voitures…  😉

 Ville Majokit Majorette Années 80
Voir les commentaires ! Ajouter un commentaire !! !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
209