Les petits livres rouges “J’aime lire” ! (1977)

Qui n’a pas tenu entre ses mains ces drôles de petits livres rouges étant enfant? J’aime lire a fait son apparition dans les kiosques en 1977, sous la bannière Bayard Presse (l’éditeur, entre autres, d’Okapi, Astrapi et Phosphore, qui ont marqué bien des (pré-)adolescents). 

L’objectif est simple : donner le goût de lire aux plus petits. Chaque numéro de J’aime Lire, placé sous le haut patronnage de Bonnemine, la mascotte du magazine (un personnage en forme de crayon), propose une histoire complète et abondamment illustrée, un cahier jeux et une bande-dessinée.   

Fantastiques (La vieille dame et le fantôme), futuristes (les aventures de Paul, censées se dérouler en 2021), réalistes (Tête de Paille, le récit véridique d’une petite fille qui a grandi en Afrique), drôles (Treize gouttes de magie), les histoires en début de magazine ont marqué bon nombre d’entre nous dans les années 80. Je me souviens en particulier de La fille qui en savait trop, l’histoire rigolote quoi qu’un peu angoissante d’une petite fille très douée dont la mère était obligée de lui acheter une nouvelle tête pour qu’elle puisse continuer de briller à l’école… et confondait ladite tête avec le chou qu’elle devait cuisiner le midi… quand on y pense, c’est assez gore !

Les jeux de Bonnemine mettent en scène la fameuse mascotte du magazine, ainsi que Mimi, une petite fille, Zozo, son animal de compagnie (qui ressemble vaguement à un chat) et Crapoulet (et là, je sèche : impossible de déterminer précisément à quelle espèce animale ce truc est censé appartenir).

Les légendaires TomTom et Nana Dubouchon, bruyante progéniture d’Adrien et Yvonne (les propriétaires d’A la bonne fourchette) occupent les dernières pages du magazine. De mémoire, il me semble qu’ils ne sont apparus qu’au tout début des années 80 (j’ai hérité des J’aime lire de mes aînés, mais ils n’avaient pas les tout premiers); impossible de me souvenir de ce qui a précédé (aidez-moi).

Si le dessin des aventures de la famille Dubouchon me met toujours aussi mal à l’aise – que l’illustratrice Bernadette Desprès, me pardonne – je ne peux pas réprimer une petite larme quand je relis les aventures de ces sales gamins, qui m’ont donné bien des idées de bêtises…

J’aime lire existe toujours, et s’enorgueillit d’un lectorat de deux millions de jeunes fans. La formule a un peu évolué, mais Bonnemine (relooké djeuns) et les Dubouchon (réduits à une page mensuelle) sont toujours au rendez-vous.

Pour les plus nostagiques d’entre vous, sachez que Bayard a réédité les histoires les plus marquantes de l’histoire du magazine sous forme de petits livres. A faire découvrir à vos bambins ou à redévorer ! 

http://www.jaimelire.com/

Voir les Commentaires !Ajouter un Commentaire !! !

Vous avez aimé ? Partagez !!!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*