Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Image
Avatar de l’utilisateur
Max
Admin
Messages : 5496
Inscription : 29 janv. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Toulouse
Contact :

Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221118Message Max
26 janv. 2011, 11:19

Image

Si vous avez le blues, attendez un peu avant de lire cet article car le souvenir que l'on va vous remémorer aujourd'hui n'est pas le plus joyeux de tous ! "Rémi sans famille" est une animation incontournable de notre enfance... Très riche en émotions ce dessin animé a marqué à vif une cargaison de bambins des 80's ! Enfilez vos bottes, prenez votre harpe et rejoignez le petit monde déroutant de notre ami Rémi ! :flower:

C'est par ici !! :arrow: :arrow: REMI SANS FAMILLE SUR EIGHTIES

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25573
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221156Message Tipoune
26 janv. 2011, 22:43

WWAAHHh, Tomtom !!! Quel article !!! J'y ai passé du temps, mais c'est un réel plaisir de te lire.
Ta façon de narrer l'histoire avec une pointe d'humour, tout en y ajoutant l'air de rien des infos sérieuses, c'est vraiment finement dosé !!
Félicitations sur cet article !!! :flower:

Pour en revenir à Rémi, c'est sûr, ce sont les larmes à flots à quasi chaque épisode car notre Rémi ne fait pas les choses à moitié, les émotions sont énormes, on pleure de joie comme de révolte ou de chagrin ... bon, c'est clair qu'on pleure plus souvent de chagrin, mais il y a aussi de très beaux passages dans ce dessin animé.
C'est un des tout premier coffret dvd que nous nous sommes offert et c'est avec une émotion inchangée que j'ai repleuré sur l'histoire !!!
Essayez de résister au départ de la Roussette dès le début, c'est raide quand même !!! :(
Ce qui est beau c'est de voir les sentiments évoluer entre Rémi et Vitalis car sous sa rude apparence et sa sévérité, on voit que Vitalis se comporte comme un père pour lui.
Evidemment, la mort de Joli-Coeur est un crève-coeur ... même à 30 ans, on ne peut que pleurer ... que dis-je, on pleure même avant parce qu'on se rappelle qu'il va mourir !!! :pale:

Merci d'avoir également évoquer la voix off : une voix si particulière qui me donne des frissons.
Je ne sais pas pourquoi, mais cette voix, je l'aime, elle accompagne tellement bien le récit ... je ne connaissais pas le nom du môsieur à qui elle appartient, mais en tout cas, je l'aime cette voix !! Il me semble que c'est également le narrateur de Lady Oscar (faudrait que je vérifie).

Faut avouer quand même qu'Hector Malot n'y est pas allé avec le dos de la cuillère à pot sur ce pauvre Rémi quand même, à croire qu'il a observé toute la misère de son époque et a décidé de tout regrouper sur le même personnage.
Parce que quand même : enlevé à la naissance à sa famille aristo anglaise, adopté, vendu, saltimbanque, recueilli à nouveau, re-saltimbanque, coincé chez un receleur, agriculteur, mineur et re-adopté et re-re-saltimbanque ... çà fait un peu beaucoup quand même pour un seul gosse d'une dizaine d'années, non ?! :lol!:

En tout cas, Rémi, c'est LE dessin animé de notre enfance, celui qui est incontournable dans nos souvenirs.
Lorsque je l'ai diffusé aux résidents du foyer où je travaille, j'ai vu plus d'une larme et celles-là, c'étaient les larmes de la nostalgie (Bon OK, il y avait aussi la vente de la Roussette, mais pas que!!)

Merci encore pour ce magnifique article Tomtom !!! :flower:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Rakiko
Messages : 423
Inscription : 16 janv. 2011, 17:33
Sexe : f
Localisation : Québec

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221160Message Rakiko
27 janv. 2011, 01:05

L'épisode enfin l'un des plus triste, c'est la mort de Dolce et Zerbino attaqués par les loups dans la forêt un soir d'hiver alors que la troupe épuisée s'était réfugiée dans une cabane de bûcherons.
Pauvre Rémi qui va se sentir coupable de leur mort . :no:

Avatar de l’utilisateur
Nhtpirate1980
Messages : 1566
Inscription : 18 févr. 2009, 21:14
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221164Message Nhtpirate1980
27 janv. 2011, 07:12

Rémi, je l'ai aussi regardé petite mais je ne me souviens pas tellement de l'histoire du début à la fin. :scratch:
Je me rapelle surtout des scènes tristes du dessin animé :( et je crois que l'épisode qu'évoque Rakiko a certainement été l'épisode le plus marquant pour moi et celui qui a dû traumatiser plus d'un enfant... :pale:

Avatar de l’utilisateur
Max
Admin
Messages : 5496
Inscription : 29 janv. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221170Message Max
27 janv. 2011, 10:03

Glupppppps.... Comme c'est horrible ! :pale:

La préparation de cet article fût un plaisir !! Comme vousle savez, je m'occupe principalement des images et de la mise en page....Une grande majorité de photos proviennent de notre album Panini... Je prends la photo, je recadre, je contraste, j'ajoute de la netteté, je poinçonne.... Je passe environ 3 minutes sur chaque image... Bon.... C'est celle de Joli-Coeur mort.... Passons ! Ah zut... Maintenant c'est Vitalis mort dans la neige..... Vite ! Une autre !! Aaaaarghhhh flûte ! Maintenant c'est Rémi qui pleure.... Très sincèrement, je vous avoue que j'étais un chouilla déprimée hier matin !!! :pale:

Ton article est très chouette mon roudoudou, intelligemment dosé !! Grand bravo à toi car c’est pas évident de mettre de l’humour dans des sujets aussi dramatiques !! : Bravo !!!! :good:

Alors Rémi c'est toute mon enfance, mes premières larmes aussi.... Ce DA nous sort vite fait de notre petit monde tout rose où règne l'insouciance !!! La famine, la pauvreté, la mort, les maladies et les gens bêtes et méchants !! Ajoutez à cela une bonne dose de vitraux et d'images grisonnantes au ralenti et on n'ose plus sortir de chez sois !! :affraid:

Concernant la voix ma Pipouille, il s'agit de Jean Topart, (il me semble que c'est noté dans l'article !), cet homme à la voix si belle était également le narrateur des Cités d'or et de Lady Oscar (entre autres !), sa voix est magnifique.... Elle fût l'élément clé du succès de Jean ! :sunny:

Image

Concernant Rémi, sa voix est celle de Fabrice Josso, qui a interprété le rôle de Rémi dans la version télé de 1981 !
J'ai pendant longtemps été amoureuse de ce petit garçon... Le film est tout aussi pénible mais au moins on a pas ces saletés de vitraux !!! Eeeeeet Toc !! :tongue:

Image

Aaaaaahlàlà, comme je l'aime ce dessin animé malgrè tout... Comme vous, j'ai été très choquée par la mort de Dolce et Zerbino dévorés par des loups... Et Joli coeur mort en plein spectacle... Il est allé jusqu'au bout le petit mignon... :pale: Et Vitalis, mort recouvert de neige... Mais c'est abominable !!! J'adorais Vitalis, c'est un peu le papa qu'on aimerait avoir, mon Dieu, quel déchirement.... :(

Je me souviens que je bloquais sur les chaussures de Rémi et Vitalis, j'avais l'impression qu'ils avaient de grosses pommes de terre aux pieds.... Idem dans Princesse Sarah, un autre de mes dessin animé préféré (je dois être sadique, c'est pas possible !!) Ils feraient un bien joli couple d'ailleurs ces 2 là........ :tongue:

J'ai encore plein de choses à dire donc ..... I'll be back !! :geek:

Avatar de l’utilisateur
1men1
Messages : 3579
Inscription : 07 mai 2010, 23:32
Sexe : homme
Localisation : centre

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221173Message 1men1
27 janv. 2011, 10:14

de vague souvenir de se dessin animé très triste,que je regardais comme tous le monde,j'adorais le générique

Avatar de l’utilisateur
Dropsof80s
Messages : 606
Inscription : 02 avr. 2010, 00:00
Sexe : M
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221178Message Dropsof80s
27 janv. 2011, 11:07

Magnifique. Du pdv de la qualité des dessins c'est l'une des plus belles séries de l'époque.

do80s
http://dropsof80s.rubberslug.com

Come to the dark side..

..we have cookies!

Avatar de l’utilisateur
Jinsei
Messages : 6222
Inscription : 06 sept. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Ici ou ailleurs
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221183Message Jinsei
27 janv. 2011, 14:48

J'ai vraiment apprécié cet article! :cheers: Je garde une douce nostlagie de ce DA..c'était tellement triste, on ne pouvait que se sentir concerner par tous les malheurs du petit Rémi. Moi, c'est la mort de Joli Coeur qui m'avait fait verser quelques larmes. Le générique m'est aussi toujours resté en tête! Je me souviens de l'affiche du film que tu as mis , Maxxx mais je ne l'ai jamais regardé!
Pour les produits dérivés, je suis bien d'accord pour la palme d'or de l'horreur à cette affreuse "poupée gonflable" Rémi.
Merci beaucoup pour cet article!!

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25573
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221197Message Tipoune
27 janv. 2011, 19:07

Max a écrit :Concernant la voix ma Pipouille, il s'agit de Jean Topart, (il me semble que c'est noté dans l'article !), cet homme à la voix si belle était également le narrateur des Cités d'or et de Lady Oscar (entre autres !), sa voix est magnifique.... Elle fût l'élément clé du succès de Jean ! :sunny:
Oui, oui, c'est bien marqué, mais pour moi, c'est LA VOIX, je l'aime, mais je ne veux pas savoir quel est son propriétaire, je l'aime, elle, LA voix, point :lol!: Qui a dit Bizarre ?! :twisted:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Erpob
Messages : 1641
Inscription : 03 févr. 2007, 00:00

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221210Message Erpob
27 janv. 2011, 21:41

Tres bel article, une fois de plus! C'est marrant je pense avoir vu la plupart des épisodes et pourtant il y a des passages que je ne me souviens pas. Disons que ce qui m'a marqué c'est surtout les moments les plus tragiques (quand joli-coeur, vivalis ou les chiens meurent, franchement je pleurais à chaque fois) et le passage sur la péniche (c'est là que j'ai appris le fonctionnement d'une écluse et qu'autrefois on utilisait parfois des chevaux pour tirer les péniches).

Invité

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221242Message Invité
28 janv. 2011, 08:12

Bravo, un très bon article, certes en 1982 j'avais 19 ans mais cela ne m'a pas empêché de verser quelques larmes.
Cela dit,j'avais vu le film à la télé tout aussi poignant.
Merci pour votre super site, j'adore les 80's (je suis dingue de Kim Wilde)
A très bientôt, JPaul de Nice
blog: ******
Edit Tipoune - Avant de mettre votre lien, merci d'en faire la demande auprès de notre admin ;)

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10310
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221244Message Tommy
28 janv. 2011, 08:24

Merci à tous pour vos commentaires ! Désolé pour les petites larmes que vous avez versées, et pour celles qui éventuellement couleront à nouveau à l'évocation de ces pénibles souvenirs !
Désolé aussi si je me moque un peu de temps en temps ... pour moi, on ne pouvait pas parler de ce dessin animé sans se moquer un peu, même gentiment, car le truc était tellement gros ...

Même quand j'étais môme, je ne me suis jamais apitoyé sur les personnages ... j'ai eu ce sentiment d'injustice bien sûr, et de tristesse, comme lorsque je regardais Princesse Sara. Mais pas jusqu'à verser des larmes. Je sais, je suis insensible (:D ) Si bien que quand un camarade accumulait les malchances, on l'appelait Rémi ! :D
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Max
Admin
Messages : 5496
Inscription : 29 janv. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221247Message Max
28 janv. 2011, 08:30

Merci pour ton commentaire cher Invité !! Ici aussi il y a plein de fans de la magniifiique Kim Wilde ! Pour moi, THE chanteuse of the 80's !! :heart:

Bon ! Je vous poste ici les quelques images Rémiesques que je n'ai pas réussi à placer dans l'article.... :)

La famine....

Image

Le froid....

Image

Recherche de Dolce et Zerbino dans les bois alors que ceux-ci sont en train de se faire dévorer par les loups... :pale:

Image

L'orphelinat avec le gros Monsieur pas gentil du tout ! :no:

Image

Et enfin, 2 images un peu plus gaies !!

Découverte de Vitalis, grand Manitou des opérettes :

Image

La famille Milligan au bord de la Garonne :sunny:

Image

Avatar de l’utilisateur
Max
Admin
Messages : 5496
Inscription : 29 janv. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221252Message Max
28 janv. 2011, 08:41

D'ailleurs cette dernière image éveille en moi un souvenir, celui de l'énorme gaffe de Rémi.... :affraid:

Comme l'a fait François Feldman dans le téléthon, un jour Rémi (qui est au sommet d'une colline) dit à Arthur, le petit garçon en fauteuil roulant : "Monte vite Arthur !! Viens voir comme c'est beau d'en haut !!" :pale:
Bien sûr le petit Lord se vexe (mais ça peut se comprendre hein ?) et lance à sa mamounette "-Mummy !! J'en ai marre, je veux rentwer ! !!!"... :roll: ça m'a marquée cette affaire....... :scratch: :D

J'aimais vraiment bien Mattia sinon, il me fait penser à ces petits enfants Parisiens appelés les "Poulbot", en + je trouve que Mattia est un bien joli prénom... sacré caractère ce p'tit bougre !! :heart:

Enfin, concernant la fin de la série, moi aussi je trouve ça hyper gonflé qu'on nous fasse croire que Rémi est devenu Avocat..... Déjà pour le commun des mortels qui ne rate pas une seule journée d'école, c'est pas forcémment évident alors pour Rémi......... Ils auraient mieux fait de dire qu'il était devenu grand acteur ou encore chanteur, quelque chose dans le genre quoi ! ça aurait été vachement plus crédible !!!!! Dommage que ça se termine sur cette chute grossière, vraiment dommage !! :roll: Et Capi, lui est toujours vivant !! Haaaaaaan mais c'est pas possible !! Il a au moins 20 ans le cabot !! :affraid:

Avatar de l’utilisateur
Vivi78
Messages : 208
Inscription : 29 déc. 2009, 23:23
Sexe : F
Localisation : Toulouse et Paris

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221266Message Vivi78
28 janv. 2011, 13:52

génial ton article tommy !!

et 2 oignons pour vivi 2 !!

Avatar de l’utilisateur
Drole.de.Frimousse
Messages : 60
Inscription : 24 juil. 2010, 17:33
Sexe : Jamais entre 2 repas
Localisation : Vous avez qu'à chercher, feignasses !

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221270Message Drole.de.Frimousse
28 janv. 2011, 14:08

Max a écrit :Et enfin, 2 images un peu plus gaies !!

Découverte de Vitalis, grand Manitou des opérettes :

Image

La famille Milligan au bord de la Garonne :sunny:

Image
J'aime bien ta conception de la gaiété...

M'est d'avis que tu dois être de celles dont les hobbies et autres péchés mignons sont de visiter les cimetières, observer les pigeons morts et aller voir des amis...en soins palliatifs !!! :lol!: :lol!: :lol!:

Blagues à part, un énorme merci pour cet excellent article !
Autographes et dédicaces, en veux-tu, en voilà :

http://les-dedis-de-fabi.blogs.allocine.fr/

Avatar de l’utilisateur
Max
Admin
Messages : 5496
Inscription : 29 janv. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221273Message Max
28 janv. 2011, 14:27

:D Rôooo tite frimousse, c'est quand même un chouilla plus gai que les images précédentes non ??? Mais tu as raison, avec Tomtom on adore visiter les cimetières !!! :cheers:

Avatar de l’utilisateur
Madgreen
Messages : 5707
Inscription : 19 oct. 2009, 12:00
Sexe : M
Localisation : Saint-Didier (84)/Saint-Etienne (42)

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221282Message Madgreen
28 janv. 2011, 15:29

Je viens de lire ton article Tommy, encore une fois bravo, tu as un réel talent pour retranscrire les choses. J'ai souvent regardé ce dessin animé, j'adorais je le trouvait bien réalisé, mais je n'y avait pas prêté plus d'attention que cela au départ pour moi c'est une histoire comme les autres, mais c'est au fil du temps que j'ai compris toute l'importance de l'histoire et que j'ai commencé à m'intéresser au gens qui étaient orphelins et qui devaient endurer de terribles souffrance, d'attendre que quelqu'un viennent les chercher dans leur orphelinat. Les dessins animés d'avant servaient, il y avait souvent une histoire, une morale, pas comme maintenant.
Image

Avatar de l’utilisateur
Astro
Messages : 2889
Inscription : 27 déc. 2009, 08:58
Sexe : masculin
Localisation : Chez les zabars ! (car chez moi, c'est le bazar !)

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221343Message Astro
29 janv. 2011, 09:02

Tout d'abord, je voulais féliciter TOMMY pour l'écriture de cet article qui mêle avec intelligence récit et humour. Cela me donne la possibilité de m'exprimer sur ce dessin animé qui a bercé ma plus tendre enfance. :flower:

Contrairement à certains d'entre vous, je n'ai pas encore l'édition DVD de ce prestigieux dessin animé. "Prestigieux" est vraiment le mot car il m'a profondément marqué, tant par la qualité de l'animation que par le récit que les concepteurs japonais ont su rendre assez fidèle malgré tout au roman de Monsieur Hector MALOT.

Je me souviens qu'étant petit, je ne ratais vraiment aucun épisode. Qu'importe l'aspect dramatique de cette histoire, REMI était un personnage touchant auquel nous pouvions nous identifier. VITALIS représentait une figure paternelle trés matûre et rassurante. Il symbolisait une autorité souvent sévère (je me souviens d'un épisode où il flanque plusieurs fessées à REMI), mais aussi un sens de la responsabilité paternelle assez intéressant (en effet, dans le même épisode précédemment cité, il apprend à lire à REMI avec des lettres de l'alphabet taillées dans du bois).Il était assez protecteur. :scratch:

Le personnage de REMI était assez naif, mais courageux. C'était passionnant de suivre ses périgrinations dans la France entière de la fin du dix-neuvième siècle. Je me souviens parfaitement des dessins de ces vieilles villes françaises de cette époque et je trouve, avec le recul, que les japonais étaient assez bien documentés en la matière. :sunny:

Cepandant, je me souviens aussi de l'aspect fortement dramatique de ce dessin animé.Il était assez triste, en effet.Jamais je n'oublierai la mort de JOLICOEUR sur la place publique où REMI et VITALIS donnaient un spectacle, qui , au début, amusait les enfants. Du rire, ils passaient aux larmes et REMI était effondré, incapable de s'en relever. Moi aussi, en voyant ce triste spectacle, j'en avait pleuré. :(

Quant à la mort de VITALIS, je ne l'avait pas vue. En effet, elle faisait partie du résumé d'un épisode précédent et cette nouvelle, je l'avoue, m'avait fait un choc.J'étais terrifié de voir une telle figure paternelle aussi protectrice partir ainsi. :(

Un autre aspect de l'histoire qui m'aura bien marqué aussi fût sa rencontre avec une famille qui se prétendait être sa vrai famille biologique. Or, son copain avait préssenti un mensonge et il avait bien raison: la véritable mère de REMI était en réalité une femme bien plus douce et maternelle . :queen:

Ma soeur détestait ce dessin animé qu'elle jugeait trop triste. Personellement, je trouve qu'il représente bien ce qu'est la vie : une succession d'épreuves pour atteindre un but, des efforts à faire, du courage à acquerir.

Image

J'ai lu le roman de Hector MALOT pendant mon service militaire. Cette histoire m'avait transporté, elle m'avait fait voyager dans la France entière. C'est justement ça, la force de ce récit : bouleverser profondément le lecteur mais en sachant le divertir. D'ailleurs, l'identification au personnage est telle que c'est REMI qui est le narrateur dans le roman, si mes souvenirs sont exacts :scratch: .

Le roman "SANS FAMILLE" est un véritable classique de la littérature française que je recommande à tous. ;) Je te remercie encore , TOMMY, de nous permettre de nous remémorer le souvenir de ce dessin animé cultissime et puissant, fruit de l'alliance du talent des japonais en matière d'animation et de l'imagination fertile de Monsieur Hector MALOT.
Zabarologue et défenseur du saucisson de CROCHOUNOK

Avatar de l’utilisateur
Max
Admin
Messages : 5496
Inscription : 29 janv. 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Rémi sans famille, premières larmes de notre enfance !

Message : # 221551Message Max
01 févr. 2011, 07:59

C'est absolument magnifique ce que tu as écrit mon p'tit Robot.... Quelle belle plume ! Je suis totalement sous le charme de tes écrits !! ça se sent à quel point tu aimes ce dessin animé.... :heart: Merci pour ce ressenti si joliment exprimé !! :good:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités