Le feuilleton “Pour l’amour du risque” !

« L’AAAAAAAAaaaaaaaaamour du risque … Jonathan et Jennifer, les justiciers milliardaires … »

Ce générique culte, vous le connaissez sans aucun doute ! Repassez-vous le vite sur votre platine vinyle ou votre magnétoscope VHS, car aujourd’hui c’est de cette série à succès dont je vais vous parler.

Dès que je voyais  cet avion décoller, et que j’entendais le début de la musique, je m’installais confortablement sur le canapé et Zou ! C’était parti pour une petite heure où il était hors de question de me déranger ! J’adorais cette série, et je ne voulais sous aucun prétexte louper un épisode !ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilleton

J’étais fan des aventures de ce couple qui ne se disputait JAMAIS (ou alors, juste quand Monsieur mettait une cravate qui ne plaisait pas à Madame 😉 ). On ne verra pas une assiette voler de toute la série ! Nos deux tourtereaux étaient toujours amoureux, et tellement glamour … sans avoir le temps de s’ennuyer tellement ils leur arrivaient des carabistouilles !

Résumons rapidement cette série : tout au long des 5 saisons (ce qui nous fait tout de même 112 épisodes agrémentés de 8 téléfilms), nous sommes invités à suivre les péripéties d’un couple plein aux as (bah oui, on vous le dit dans le générique qu’ils sont milliardaires, nos justiciers !).

Jugeant barbant de passer du bon temps grâce a leur immense fortune (lui est le dirigeant de la firme « Hart Industries »,  et elle est une journaliste freelance), nos deux petits intrépides ne peuvent pas s’empêcher de fourrer leur nez partout, y compris dans les affaires les plus sordides, celles avec plein de méchants, de truands et d’escrocs.

La curiosité et l’indiscrétion étant un vilain défaut, voilà qu’ils se retrouvent régulièrement plongés dans des aventures qui vont mettre leur vie en danger, et lors desquelles de vilains bandits voudront leur faire la peau. Mais même pas peur ! Ils sont là pour faire la vie dure aux gangsters, il parait même que c’est vraiment leur grande affaire ! 

Pour prêter main-forte à ces risque-tout de la justice (et de l’amouuuuuuuur), Jonathan et  Jennifer seront accompagnés de Max, leur majordome. Max est un parfait petit homme d’intérieur multitâches : chauffeur, cuisinier, homme de ménage, il  ne rechigne jamais à les aider … Ils pourront aussi compter sur le soutien de leur brave toutou Février (regardez moi ces allures de chien féroce, croyez moi, ils se tiennent à carreaux les truands avec ce fauve !). Ces deux compagnons leur seront souvent d’un grand secours dans les situations les plus délicates.

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilleton

 

A L’ORIGINE DE LA SERIE

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonLa série s’appelle « Hart to Hart » en VO. Elle fut diffusée sur ABC de 1979 à 1984, avant de débarquer en France en 1982. Les téléfilms furent diffusés dans les années 90 aux États Unis (je n’ai pas de souvenir d’une quelconque diffusion dans notre pays. Si quelqu’un a plus d’infos à ce sujet, c’est le moment de vous manifester !!!).

De nombreux pays ont alors repris la diffusion du feuilleton. Tout d’abord l’Angleterre, bien sûr, puis la France, la Suède, l’Allemagne de l’Ouest, l’Italie, l’Espagne, la Roumanie, la Finlande, la Grèce et la Norvège.

Nominée à de nombreuses reprises aux Golden Globes et aux Emmy Awards, la série ne remporta malheureusement qu’une seule distinction, grâce à Lionel Stander (qui interprète le rôle de Max), qui aura le Golden Globe du meilleur acteur de second rôle.

A l’origine, Sydney Sheldon, créateur inspiré de la saga, avait écrit un script pour la chaine CBS appelé «  Double Twist », qui racontait les aventures d’un couple d’espions.Aaron Spelling et Leonard  Goldberg, producteurs habitués des séries TV à succès, détectèrent le gros potentiel du scénario. Ils demandèrent immédiatement à Tom Mankiewicz de réécrire le script afin de le rendre plus contemporain, et changèrent  « Double Twist » en « Hart to Hart ». Ce dernier réalisera l’épisode pilote et deviendra le consultant créatif sur le reste de la série.

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonL’acteur pressenti au début de la série pour incarner Jonathan Hart devait être rien de moins que  Cary Grant. Mais l’acteur, âgé de 75 ans, s’était retiré du milieu pour profiter d’une retraite paisible. Ainsi le rôle fut proposé a Robert Wagner.

Quant au rôle de Jennifer Hart, les actrices originellement prévues étaient Suzanne Pleshette (décédée en 2008, elle était surtout abonnée a des rôles secondaires dans de nombreuses séries, dont notamment 3 épisodes de Will et Grace), et Lindsay Wagner (que tout fan de séries connait dans son rôle principal de Super Jaimie la femme bionique, et en Guest dans l’Homme qui valait 3 Milliards). C’est finalement Stéfanie Powers qui aura le rôle.

Le ranch que l’on découvre dans la série appartenait à un vieil ami de Robert Wagner. Les extérieurs du ranch des Hart ont également été utilisés dans un film de 1959 intitulé « Imitation of Life »  (qui n’a jamais été diffusé en France).

 

LES ACTEURS

Robert Wagner, alias Jonathan HART :

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonIl est né le 10 Février 1930 à Detroit. Après avoir déménagé avec ses parents à Los Angeles, il se découvre une vocation d’acteur.  Vocation qu’il exploite tant bien que mal à ses débuts, en exerçant plusieurs petits métiers liés de près ou de loin à Hollywood, dont caddie pour Clark Gable. 

Il fait ses débuts d’acteurs en 1950 mais sa carrière ne démarre vraiment que 2 ans plus tard en étant embauché par la 20th Century Fox.

Sa vie sentimentale est mouvementée… Malgré tout, il se mariera en 1958 avec une jeune actrice alors quasi-inconnue de 18 ans qui s’appelle … Nathalie Wood. Ils emménageront ensemble à Beverly Hills (J’imagine qu’il n’y avait plus de 2-pièces libres à Brooklyn :D) A partir de ce moment, sa carrière piétine. Des acteurs renommés tels que Marlon Brando ou Paul Newman lui font une concurrence sévère.

Sa femme connait aussi quelques problèmes financiers, et le couple battant de l’aile, leur belle histoire prendra fin en 1962. Il épousera ensuite Marion Marshall après l’avoir revue sur le tournage du film « Le jour le plus long » en 1963, et divorcera en 1970 (nouveau record à battre : 7 ans de mariage !)

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonDès 1968 il commence a tourner pour la télévision, il co-scénarisera avec Aaron Spelling le pilote de la série « Drôles de Dames », et durant la décennie des 70’s jouera les Guest dans « Les Rues de San Francisco » et « Colditz ». Il se remarie en 1972 avec sa première femme, avec qui il aura une fille (vous suivez toujours ?) Et en 1979 commencera le tournage de « Pour l’amour du risque » avec Stéfanie Powers, et ce pour 5 saisons.

En 1981, Nathalie Wood se noie après avoir passé la nuit sur le yacht familial aux cotés de Robert Wagner et Christopher Walken. Cette mort sera l’objet de nombreuses rumeurs et de théories du complot impliquant les 2 acteurs. Suite à ces douteuses interprétations, Robert Wagner coupera les ponts avec sa belle famille, après la parution d’un livre écrit par sa belle-sœur.

En 1990 il épouse l’actrice Jill St-John. En 1997 il apparaît dans les films d’Austin Powers. Enfin, en 2008 ce Monsieur publie son autobiographie (j’imagine qu’il en avait de belles à nous raconter !) 


De manière plus anecdotique, il a également fait des apparitions dans les séries « Seinfield », « Mon Oncle Charlie », « Boston Justice », « Las Vegas » et « NCIS ».

 

Stefanie Powers, alias Jennifer HART

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonElle est née « Stefania Zofia Federkiewicz » le 2 Novembre 1942 à Hollywood. Elle débute sa carrière d’actrice précocement (ses premiers rôles datent de son adolescence), puis elle tourne dans de nombreux films et séries sans réellement percer (en dehors de quelques seconds rôles dans « Super Jaimie » ou « L’homme qui valait 3 milliards »). C’est avec la série « Pour l’amour du risque » qu’elle se fera surtout connaître en France.

En 1966 elle se marie avec l’acteur Gary Lockwood,  et divorcera en 1972. Elle devient amie avec l’acteur William Holden, fondateur d’une association pour la conservation de la faune, et à sa mort en 1981 elle deviendra la présidente de cette association. Elle est aussi directrice d’une fondation de préservation de faune sauvage au Kenya.

En 1993 (Cocorico), elle épouse un français, Patrick de la Chenais, dont (moins Cocorico) elle divorcera en 1999. Pendant ce temps, elle habitera régulièrement en France avec son mari, dans la Saone et Loire.

Particulièrement cultivée et polyvalente, elle parle 6 langues, a enregistré un CD, a son étoile sur le Walk of Fame, et prend des leçons de karaté. En 2009, certains ont eu la chance de la voir au festival de musique Country à Mirande dans le Gers.


Egalement passionnée par les chevaux, elle joue au polo et est devenu la première étrangère membre d’un club de polo britannique où joue Charles le prince de Galles. La classe, non ?

Lionel Stander, alias Max

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilleton

Il est né le 11 Janvier 1908 dans le Bronx à New York. Sa carrière d’acteur a malheureusement été compromise dans les années 50 où, victime du Maccarthisme, de bienveillants puritains américains anti-cocos l’ont inscrit sur sur la liste noire du cinéma.

A 19 ans, il abandonne ses études pour suivre une carrière d’acteur. Ayant la chance de bénéficier d’un bel organe (je parle de sa voix, bien sûr), la radio le sollicite très régulièrement. Ses débuts cinématographiques se font en 1933 dans un court métrage.

En 1938, il devient le modèle du parti communiste dans le film « No Time to Marry » (dont le scénariste était le directeur culturel de ce même parti). Dans ce film, on le voit siffler « l’Internationale » en attendant un ascenseur (reconnaissez que ça peut faire mauvais genre aux USA).  L’acteur pensait que la scène serait coupée au montage ; il n’en fût rien. Ce qui a provoqué un beau tollé à Hollywood, et son blacklistage par une partie de la profession.

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonDès lors, sa carrière va décliner. Suite aux événements de la seconde guerre mondiale, elle va carrément prendre du plomb dans l’aile en raison des accusations de collaboration avec les communistes (ce qui lui vaudra d’être banni des studios pendant de longues années).

Il réapparait dans un film en 1965 et continuera à tourner jusqu’à sa mort en 1994.C’est dans le rôle  du chauffeur homme à tout faire Max dans la série qu’il sera le plus connu. Dans la version originale, il sera même le narrateur du générique.


Coté vie privée, il n’est pas en reste, puisqu’il se va marier 6 fois, divorcera 5 fois et aura 6 enfants.

 


DOUBLAGE ET GENERIQUE 

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonAvant de parler des génériques, je tenais aussi à aborder le doublage de la série. En effet, le personnage de Jonathan Hart est doublé en France par Dominique Paturel, une voix célèbre des fans de feuilletons TV, car ce Monsieur a prêté sa voix aux personnages de J.R (Dallas), Terence Hill (dans la plupart de ses films), Hannibal (l’Agence Tous Risques), Steve Austin (l’Homme qui valait 3 Milliards) … Excusez du peu ! La voix de Dominique Paturel, tout de suite reconnaissable, a bien contribué au succès de la version française de la série.

Concernant les génériques, il était de tradition en France de les refaire, que  ce soit dans les séries ou les dessins animés, avec plus ou moins de succès. Le générique de cette série sera une réussite puisqu’ il sortira en vinyle, à présent bien difficile à dénicher, se substituant ainsi au générique VO qui est loin d’être aussi pêchu, puisqu’on a juste affaire à un thème précédé d’une présentation des personnages par Max. Pour ma part, j’aime bien les deux, avec ma préférence pour la version chantée. Je vous laisse   déterminer votre préférence.



Voici le texte original et la traduction (approximative) du générique VO :

This is my boss, Jonathan Hart – a self-made millionaire. He’s quite a guy. This is Mrs. H. She’s gorgeous. She’s one lady who knows how to take care of herself. By the way, my name is Max. I take care of *both* of them, which ain’t easy; ’cause when they met… it was *murder*!

Voici mon patron Jonathan Hart- un homme d’affaires millionnaire C’est un chic type. Voici Mme Hart. Elle est magnifique C’est une dame qui sait prendre soin d’elle. Et moi mon nom est Max. Je prends soins d’eux, ce qui n’est pas facile car quand ils sont réunis … C’est une tuerie !

ANNEES 80, 80's, eighties, 79's, 70, pour_l'amour_du_risque, Jonathan et Jennifer, jennifer, robert, wagner, max, février, stephanie, powers, lionel, stander, nostalgie, TV, souvenirs, serie, feuilletonPour anecdote Hart signifie « Cerf » en français.

J’espère que vous prendrez plaisir a redécouvrir cette série que j’ai adoré à son époque. OK, elle a pris un petit coup de vieux maintenant.

A l’époque, si Jonathan Hart avait un ordinateur moderne  dans son bureau, il ne connaissait pas Internet et utilisait un bon vieux téléphone à touches. Ils n’avaient pas non plus de portable … Dommage, ça aurait sans doute pu les aider dans les situations les plus inextricables ou dangereuses Wink

Malgré tout, je pense que je prendrais encore du plaisir à revoir cette série car elle savait nous tenir en haleine à chacun de ses épisodes.

Voir les commentaires !Ajouter un commentaire !! !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
error209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*