Le Jeu de la vérité de Patrick Sabatier, avec Chantal Goya, Coluche, Gainsbourg …

disque patrick sabatier 45 tours jeu de la verité porte bonheurPatrick Sabatier est durant les années 80, l’un des animateurs les plus en vue de la télévision. On le connaît pour avoir présenté diverses émissions de variétés à succès telles qu’Avis de recherche en 1980, Porte-bonheur en 1983 ou encore celle qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui :  Le Jeu de la Vérité, apparue le 11 janvier 1984.

Le principe du Jeu de la Vérité est d’inviter une célébrité, et de la soumettre en direct aux questions des téléspectateurs, sans montage ni censure (du moins, en théorie).

C’est une émission d’un genre nouveau, très avant-gardiste pour l’époque ! Les invités devaient répondre aux questions posées par téléphone, ou directement dans le public, sur le plateau. Les invités disposaient de 2 jokers qui leur permettaient d’éliminer les questions embarrassantes.  


emisson jeu de la verité patrick sabatier tf1De nombreuses vedettes ont participé à cette émission !  Guy Bedos,  Sophie Marceau, Gilbert Montagné, Bernard Tapie (qui a fait exploser tous les records d’audimat) ou encore  Serge Gainsbourg (qui a signé en direct un chèque de 100 000 Francs pour Médecins sans Frontières). O
n compte en tout et pour tout 65 émissions du Jeu de la Vérité. L’un des plus mémorables étant celui du célèbre humoriste Coluche qui a eu lieu le 17 mai 1985 ! 


Lors de son Jeu de la Vérité, Coluche joue la transparence, et élimine d’ailleurs tout de suite ses 2 jokers avant même qu’une première question lui soit posée. Il joue totalement le jeu et répond sans retenue à toutes les questions des téléspectateurs, abordant des sujets sensibles tels que la politique, le racisme, ses problèmes de drogue, d’alcool ou encore ses expériences homosexuelles, mais toujours avec beaucoup d’humour et de bonne humeur !! ! 🙂


Ce Jeu de la Vérité a d’ailleurs été élu “Meilleur passage télé” de toute la carrière de Coluche ! Un grand moment de télévision que vous pouvez revoir en DVD si le cœur vous en dit ! 😉

Sabatier le jeu de la verite coluche chantal goya

Le Jeu de la Vérité de Coluche a donc retenu toute l’attention du public, mais un autre l’a encore plus marqué : celui de … Chantal Goya !

Après avoir plusieurs fois refusé de participer au Jeu de la Vérité, et largement dissuadée par son mari et ses proches qui sentaient mal l’affaire, Chantal Goya finit par céder sous la pression des producteurs de TF1 et de Patrick Sabatier. En guise de cadeau de noël pour les enfants, elle participe à l’émission le vendredi 13 (!) décembre 1985 en direct du Palais des Sports de Lyon, et ce, devant 15 millions de téléspectateurs.

Chantal apparaît en costume de Marie-Rose, dans ses propres décors. Confiante, elle s’attend surtout à des questions posées par son public principal : les enfants. Du moins, c’est ce qui semble avoir été convenu avec la production. Mais dés le début, Chantal est malmenée par des téléspectateurs adultes, visiblement peu adeptes de la chanteuse.


Les questi
ons sont assez polémiques, et laissent de plus en plus sous-entendre à Chantal Goya que son spectacle est nul, trop cher, abêtissant pour les enfants, et qu’elle-même a passé l’âge de ces enfantillages.   


Chantal Goya se défend du mieux qu’elle peut, en se réfugiant dans son rôle de Marie-Rose… Elle pensait faire le bon choix, mais à l’écran, le résultat passe très mal. La goutte d’eau intervient lorsqu’une personne, se présentant comme une institutrice, l’apostrophe de manière quasi-injurieuse. Fatiguée de ces méchancetés et totalement excédée, elle se lève de son siège, rejoint les enfants du public et commence à chanter et mimer sa chanson “Jeannot Lapin”. Malheureusement, le résultat à l’antenne devient désastreux… Totalement agitée par le stress, la chanteuse semble complètement à côté de ses pompes … Même son jeune auditoire semble effrayé et n’ose pas chanter avec elle comme elle leur demande, bref c’est la cataschtroumpf…

 
chantal goya jeu de la verité patrick sabatier décembre 1985Dés le lendemain, les journaux s’emparent de l’évènement. C’est aussi le sujet du jour dans les conversations familiales ou amicales. Chacun y va de sa petite analyse, les médias n’étant pas les plus mesurés : Chantal Goya est alcoolique, toxico ou encore schizophrène… et parfois même les 3 à la fois ! La chanteuse
est vidée et déprimée devant ce qui apparait comme une machination. Rien ne permet d’affirmer avec certitude que TF1 a voulu s’offrir la tête de Chantal Goya, mais certains signes laissent imaginer que tout le monde n’est pas irréprochable …

En fait, le contrat entre Chantal Goya et les producteurs de l’émission n’aurait pas été respecté. Certains témoignages affirment que le standard téléphonique mis en place au Palais des sports de Lyon n’aurait jamais sonné, et que les appels qui y parvenaient provenaient de la production à Paris. Selon ces témoignages, tout était à priori truqué. Ces accusations sont très fortes, et on ne saura jamais si elles sont fondées. Mais si c’était le cas, à qui aurait profité cette manigance ?

 

Certains “On dit”, difficiles à vérifier, déclarent que cette machination aurait directement été mise en place par TF1 afin d'”éliminer” Chantal Goya et de propulser Dorothée comme unique star de la jeunesse. Pourquoi pas après tout, le show business est capable des pires coups bas, mais ça paraît quand même énorme. D’autant plus que l’émission se passe en décembre 85, alors que TF1 était encore une chaîne publique, et que Dorothée n’a rejoint la 1ère chaîne qu’une fois privatisée, en 1987.

années 80 chantal goya becassine

chantal goya années 80 mickey minnie paris 80's

 

 

 

 

 

 

 

 

Sitôt après ce malheureux épisode, Chantal Goya décide  de ne plus faire aucune télévision… Mais avec un certain courage, elle reviendra en mars 1986 au journal de 13 heures de TF1. C’est très émue et au bord des larmes qu’elle tentera d’expliquer au public son comportement.  La blessure est profonde, et sa réconciliation avec le public sera très difficile. Avec le recul, force est de constater que cette émission lui colle à la peau, et qu’il est difficile d’aborder sa carrière sans évoquer ce fameux Jeu de la Vérité. Il est toujours très fréquent que des émissions récentes traitant des médias, ou des années 80,  reviennent sur cet évènement.

 

Pour terminer sur une note un peu plus joyeuse, voici le générique télé du Jeu de la Vérité, cultissime émission des 80’s !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
error209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*