Nos Années 1990...

Avatar de l’utilisateur
Coeurs-de-Bonbons
Messages : 365
Inscription : 16 mars 2009, 23:39
Contact :

Nos Années 1990...

Message : # 181679Message Coeurs-de-Bonbons
09 avr. 2010, 15:38

Nombreux d'entre nous ont connu la vague des années 90' en tant qu'adolescencent...

Les années Quatre Vingt Dix ne sont pas les chiffres gagnants du loto mais bel et bien une continuité de nos Eighties...
Elles sont également une charnière entre notre époque et ce petit univers si chez à nos Coeurs...

80-10 est une sphère où finalement nous sommes devenus [de] grands [enfants] tout en ayant dans notre coeur l'âme des Eighties...

Pour ma part, je pense que l'on peut dire que cette décénie s'est fracturée en deux parties...
* Jusqu'à 1993... nous avons une réelle continuité des années 4 Vingts, par l'ambiance télévisuelle et musicale... une véritable conclusion de nos Eighties...
* Et puis, à partir de 1994... commence une sorte de boulversement télévisuel, musical où la technologie à une réelle emprise sur le monde qui nous entoure... une introduction dans le Monde Prometteur d'un Nouveau Siècle...

Les années 60 et 70 sont les Symboles Générationnel de Nos Parents et de Notre Création...
Elevé dès notre plus jeune âge au Biberon 80, nous seront nouris de ces Richesses Infinies...
Nous laissant digérer... les années 90 nous fairons Grandir et Mûrir...
Pour offrir aux 2000's de Grands Bouts de Choux Fan des années 80...

Alors, Bienvenue dans ce petit dessert savoureux des années 80 [dix]...

A bientôt.

Coeurs-de-Bonbons.
:heart:
Image

Avatar de l’utilisateur
Sirius
Messages : 1731
Inscription : 22 févr. 2009, 20:47
Sexe : M
Localisation : Avignon

Re: Nos Années 1990...

Message : # 181682Message Sirius
09 avr. 2010, 15:47

les années 90 et les boys band, les comédies musicales, la dance et les dance-machineeee lol :affraid: mais aussi la playstation, la coupe du monde 98, internet 56k ..bref pleins de souvenirs également mais tout de même moins savoureux que les 80s pour ma part. Aussi la TV prend vraiment le pouvoir en ces années "sombres"...
Image

Avatar de l’utilisateur
Coeurs-de-Bonbons
Messages : 365
Inscription : 16 mars 2009, 23:39
Contact :

Re: Nos Années 1990...

Message : # 181685Message Coeurs-de-Bonbons
09 avr. 2010, 15:56

Pour ma part, je m'y contrains, je resterai dans les années 1990 à 1993 car j'estime que par la suite... cela devient totalement Hors Sujet par rapport aux Eighties...

J'ai simplement envie d'offrir une petite conclusion à notre Forum Adoré sur ces 4 premières années...

A bientôt.

Coeurs-de-Bonbons.
:heart:
Image

Avatar de l’utilisateur
Odilederey
Messages : 15804
Inscription : 29 mars 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Bordeaux

Re: Nos Années 1990...

Message : # 181693Message Odilederey
09 avr. 2010, 17:06

Y'a eu du trés bon, notamment Nirvana, et puis toute l'oeuvre des Nuls et "La Cité de la Peur" en particulier ! :cheers: Y'a eu Lara Croft aussi et des tonnes de bons jeux video, et la gamegear, la mégadrive, la playstation ! :cheers: Et pis ma série préférée : Code Quantum ! :geek:
Et puis pas mal de house pour danser en boite aux débuts des 90's, yessss ! :class:
Image

Avatar de l’utilisateur
Madgreen
Messages : 5707
Inscription : 19 oct. 2009, 12:00
Sexe : M
Localisation : Saint-Didier (84)/Saint-Etienne (42)

Re: Nos Années 1990...

Message : # 181695Message Madgreen
09 avr. 2010, 17:23

Pour moi les années 90, cela restera avant tout plusieurs choses:

-Les années collèges, ou je me suis vraiment éclaté, tant au niveau des professeurs que des camarades.
-La dance music, car il faut dire qu'à l'époque certains titres m'avait impressionné, avant de sombrer au milieu de ces années là dans la nullité.
-Les consoles la "néo géo", la "super nintendo", la "mégadrive" en tête, j'avais été impressionné lorsque j'avais joué à "Sonic" pour la première fois à noël 92. Puis la presse vidéoludique jusqu'au milieu des années 90 on va dire en 1997 (player one, consoles+, joypad, et surtout mégaforce), tout ces titres étaient différent tant dans leur maquettes que leur écriture. Puis certains jeux vidéo marquant.
- L'Aj Auxerre quand Guy Roux était encore entraîneur, je me suis bien régalé avec ses joueurs sortis du centre de formation (Guerrero, Rabarivony, Mahé, Cocard, Vahirua,...) plus tout les talents qu'il a déniché (Lamouchi, Baticle, Verlaat, Guivarc'h, West...). Un club avec un petit budget mais capable de grand résultat.
Image

Avatar de l’utilisateur
Erpob
Messages : 1640
Inscription : 03 févr. 2007, 00:00

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182001Message Erpob
11 avr. 2010, 22:15

Coeurs-de-Bonbons a écrit :Pour ma part, je pense que l'on peut dire que cette décénie s'est fracturée en deux parties...
* Jusqu'à 1993... nous avons une réelle continuité des années 4 Vingts, par l'ambiance télévisuelle et musicale... une véritable conclusion de nos Eighties...
* Et puis, à partir de 1994... commence une sorte de boulversement télévisuel, musical où la technologie à une réelle emprise sur le monde qui nous entoure... une introduction dans le Monde Prometteur d'un Nouveau Siècle...
Je suis assez d'accord avec toi.. sauf que j'attends encore le monde prometteur du nouveau siècle :lol!: . Pour moi, il y a vraiment une rupture autour de 93/94. Alors parfois je me dis que c'est peut-être moi qui ait changé à cette époque (le passage à l'age majeur, du Lycée aux études sup, ...) mais je ne crois pas. Je me souviens de cette période, il y avait vraiment une évolution au niveau télévisuel , cinematique (je ne sais pas si ça se dit mais je ne parviens pas à trouver un autre mot) et musical, une évolution de style. En tout cas pour moi , c'est la fin d'un age d'or de créativité. Je pense qu'on est passé dans un monde plus terne, plus formaté.

Avatar de l’utilisateur
Coeurs-de-Bonbons
Messages : 365
Inscription : 16 mars 2009, 23:39
Contact :

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182014Message Coeurs-de-Bonbons
12 avr. 2010, 00:20

Je ressens la même chose ! Une réelle rupture / fracture sur 1993... C'est vraiment ça... C'est pour cela que j'inclue 1990-1993 aux Eighties et que je considère que c'etait encore une époque dans le vent et 93 à ailleurs, une ou deux autres dimensions...

A bientôt.

Coeurs-de-Bonbons.
:heart:
Image

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182302Message Philou62
13 avr. 2010, 00:40

Les années 90, ce sont pour moi un paquet de bons souvenirs tout de même, mais plus à titre personnel, sachant qu'ils concernent surtout la première moitié de cette décennie. Ce sont mes années lycéennes et étudiantes, finalement meilleures que le collège par exemple, pour beaucoup d'aspects. Notamment une meilleure réussite scolaire (puisque j'ai trouvé les études qui m'intéressaient, contrairement au collège où presque rien ne m'intéressait), et paradoxalement, l'internat et son lot de conneries et de délires en tous genres. C'était les années BEP et Bac. C'était aussi des vacances formidables passées en été 1995 et 1996, avec de belles cuites et autres délires durant mes premières sorties en boîte, et nos escapades en 2 CV... Il y a eu aussi de bonnes geekeries aussi (vu que c'est ma spécialité, j'en parle !)... La disparition progressive des ordinateurs 16 bits que sont l'Atari ST et l'Amiga a laissé place aux PC désormais plus performants, avec la généralisation de modes VGA et SVGA 256 couleurs pour les graphismes, et de cartes sonores convaincantes, ce qui a donné des jeux d'aventure, des jeux de rôle et des point & click de haut niveau. Les consoles Megadrive et Super Nintendo marquaient le duel fratricide, impitoyable et passionnant des deux constructeurs que sont Nintendo et Sega... et la petite guéguerre sans réel intérêt, mais rigolote entre les possesseurs de l'une ou de l'autre (comme pour les possesseurs d'Atari ST et d'Amiga en leur temps). Bref, je considère que ces deux consoles s'inscrivent dans la continuité parfaite des eighties. Sans oublier qu'il y avait aussi des consoles de rêve comme la Neo-Geo, la gamme PC-Engine (certes distibuée par Sodipeng en France, mais qui restait une console d'import quand même), ou encore les Combo AV et assimilées (le grand luxe suprême !). La télé n'était pas si mauvaise, et les fan de séries fantastiques ou d'horreur avaient le choix, entre des séries de haute qualité comme Code Quantum, X-Files, au delà du réel, l'aventure continue, Charmed et plein d'autres !

Bien-sûr, il n'y avait pas que du bon dans ces années là. Par rapport aux années 80, l'essentiel de la perte était surtout culturelle, et c'est pour cette raison que je suis plus attaché aux années 80... Au niveau musical, l'émergence de genre comme le rap, la techno et la dance faisait que toute la musique sombrait dans le n'importe quoi le plus total. Sans oublier l'apparition heureusement éphémère des Spice Girls et surtout, des boys bands qui ont pullulé durant la deuxième partie de cette décennie, avec des gamines en chaleur qui n'arrêtaient pas de hurler, c'était à deux doigts de créer des émeutes à chaque fois qu'on les voyait dans les émissions de variété. Sans oublier que c'est à partir de 1994-1995 que la société devenait de plus en plus formatée, et la liberté de la presse commençait aussi à se perdre vers 1997 (elle est complètement perdue aujourd'hui, ça va de soi, heureusement que l'Internet reste encore libre, mais pour plus très longtemps, si ça continue). De même on perd aussi toute l'extravagance qui caractérisait si bien les années 80, que ce soit pour le look (les tenues vestimentaires, et les coiffures devenaient de plus en plus soft, ce qui tranche avec les tendances colorées et flashy de nos chères et tendres années 80), que pour la télé (programmes de plus en plus formatés en dehors des séries, sans oublier la mort de la Cinq, la vraie avec Jean Claude Bourret !). On peut aussi déplorer que le Cinéma français a perdu quasiment toutes ses lettres de noblesse durant ces années. On est loin des films avec le duo Depardieu/Pierre Richard (inimitable), et des autres comédies de la classe d'un "Le Père Noël est une ordure", "La Soupe aux Choux (ah, De Funès, c'était un grand, mine de rien !), "Marche à l'ombre", et plein d'autres ! Il reste néanmoins quelques films très sympa comme "Les Visiteurs" ou encore "Leon" (c'est vrai que Jean Réno est souvent excellent comme acteur !). Concernant les humoristes, c'est pas compliqué, les seuls qui m'ont fait, et me font encore bien rire restent Coluche et Thierry Le Luron. Autant dire que les années 90 m'ont paru bien fades en comparaison. J'ai certes plutôt bien aimé l'émission de Jacques Martin appelée "Ainsi font font font" (ils nous en sortaient d'excellentes, il faut bien avouer !), et certains sketches de Laurent Gerra et de certains autres imitateurs. Mais rien ne rivalise avec les deux monstres sacrés que j'ai cités plus haut... Concernant les jeux-vidéo (vu que c'est toujours ma spécialité), la génération Playstation a certes largement popularisé ce média, et il est vrai qu'à ses débuts, la campagne de Sony était excellente (le fameux comité anti Playstation), mais elle a finalement fini par gaver nombre de joueurs, dont moi. La Playstation rime aussi avec généralisation de la 3D, et la disparition trop brutale de la 2D (du moins chez nous), et une situation quasi-monopolistique de Sony sur le marché (ce qui n'apporte rien de bon aux joueurs). En tant que fidèle de Sega, j'ai acheté la Saturn, mais comme elle s'est plantée, j'ai arrêté le jeu-vidéo durant un temps (de toutes façons les études ne me donnaient plus trop le temps de jouer). Au niveau informatique le PC s'est totalement généralisé, ce qui laisse les miettes à Apple. Pour le meilleur (compatibilité matérielle et logicielle totale, Internet, etc...), mais aussi pour le moins bon, parce que l'on perd toute la profusion de modèles différents et originaux que l'on avait dans les années 80, et qui rendait le marché finalement si passionnant à suivre (alors que tous les PC avaient une architecture très semblable)...

Avatar de l’utilisateur
Odilederey
Messages : 15804
Inscription : 29 mars 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Bordeaux

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182325Message Odilederey
13 avr. 2010, 10:09

Waow, quel beau bilan dis-donc Philou !!! Merci pour ce grand récit et tes anecdotes pour l'illustrer ! :cheers: :good:
Image

Avatar de l’utilisateur
Hugues
Messages : 3043
Inscription : 28 juin 2009, 09:05
Sexe : M

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182326Message Hugues
13 avr. 2010, 10:20

les 90's ?

- télé de plus en plus poubelle
- musique insignifiante
- mode ridicule et trip "revival 70's" saoulant
- guerre en Yougoslavie

mais aussi :

- Nirvana remet les compteurs du Rock à zéro
- développement sans précédent des musiques électroniques
- chute du mur de Berlin
- internet va pointer le bout de son nez

j'ai vécu de façon bizarre et décalée les 90's, de 17 à 26 ans... jeune adulte dans un monde en crise... mais avec le recul des années 2000, j'y vois une période aussi crétine que formatrice, d'où l'ambivalence de mon constat.

Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 3628
Inscription : 18 avr. 2009, 18:05
Sexe : et plus si affinités
Localisation : les terres du milieu
Contact :

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182332Message Hulk
13 avr. 2010, 11:32

Sans oublier l'apparition heureusement éphémère des Spice Girls et surtout, des boys bands qui ont pullulé durant la deuxième partie de cette décenni
Normal les spice girl , c'était pour que les boys band :tongue:

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182367Message Philou62
13 avr. 2010, 14:53

La mode du revival des années 70, c'était peut-être un peu saoulant, mais ce n'était finalement pas une mauvaise chose pour moi. Réentendre les bons classiques du disco dans les boîtes de nuit ou simplement à la radio avait quelque chose d'assez rafraîchissant, surtout quand on connaissait certaines horreurs que l'on nous servait souvent après le milieu des années 90, et qui passaient pourtant pour être des tubes (pour tout dire, je n'appréciais presque rien en musique actuelle, à tel point que je me demandais si j'étais normal ou plutôt inadapté à mon époque, ce qui ne change guère d'aujourd'hui d'ailleurs).

J'ai apprécié ce revival certainement parce que je n'entendais presque que du disco lorsque j'étais petit chez ma nourrice qui semblait fan de ce genre de musique justement... J'ai grandi avec ça, en quelque sorte. Mais à partir du moment où j'étais chez mes grands parents et mes parents, je n'entendais plus du tout ce genre de musique, à tel point que j'avais presque oublié le disco. Lorsque ce revival est apparu, tous ces souvenirs enfouis me sont revenus en pleine figure, ce qui m'a fait un drôle d'effet. Une fois l'effet de surprise passé, je me suis rendu compte que comparé aux tubes actuels, c'était de la sacrée bonne musique, et depuis, le disco ne m'a plus quitté.

Et aujourd'hui, la mode est au revival des années 80, ce qui est loin de me déplaire !

Avatar de l’utilisateur
Thom1979
Messages : 294
Inscription : 14 oct. 2009, 13:38
Sexe : masculin
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182558Message Thom1979
14 avr. 2010, 17:31

Les années 90 étaient pour moi les années college/Lycée

et aussi :
Mon "age d'or" du jeu video (à cette époque je jouais beaucoup seul ou avec des amis, alors qu'aujourd'hui plus du tout)
Ma collection de VHS que j'achetait moi meme avec mes sous (j'ai tout revendu depuis)
Le retour du rock qu'on avais un peu mis de côté dans les 80's
L'arrivée à la télé de series cultes comme Twin peaks, X files, Les simpsons, ...
L'époque où j'écoutais beaucoup la radio, notamment Fun radio et Skyrock qui à l'époque passait peu de rap et rnb et étaient plutot pop et rock. J'écoutais Max, Difool, Eric et Ramzy, Bruno Robles, Manu Levy, Maurice radio libre, Cauet. Aujourd'hui j'écoute plus RTL2, Virgin radio, le mouv' ou Nostalgie classique 80.

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10317
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182945Message Tommy
16 avr. 2010, 13:22

Je suis assez d'accord pour dire que les années 90 ont été ressenties (pour ma part en tout cas) comme un prolongement des 80, jusqu'en 93 environ, et qu'à partir de 97-98, on a eu une introduction aux années 2000, avec l'apparition des téléphones portables, Internet pour le grand public, la technologie qui s'est vraiment mis à s'emballer avec les Pentium en informatique, et même au niveau culturel, puisque Titanic a été le 1er énorme Blockbuster du ciné.

C'est intéressant de constater que les années 80 peuvent être perçues de la même manière : jusqu'en 82 par exemple, les influences 70's ont perduré (le disco, l'Ile aux Enfants ...), alors qu'à partir de 88-89, on a eu une introduction aux 90's, avec les premiers réality show, la musique plus mature et moins insouciante, etc ...

Mais tout cela est affaire de perception personnelle avant tout. Pour ma part, je ne cesse de le répéter, mes années 80 se sont terminées en septembre 91 avec mon arrivée au lycée. Mes années 90, elles, se sont terminées en janvier 2001, quand j'ai définitivement quitté le domicile parental pour aller bosser à Paris. Je considère donc les années 90 de 1992 à fin 2000, en percevant plusieurs périodes intermédiaires : mon adolescence + début d'age adulte, globalement jusqu'en 1997 et la fin de mon armée (j'avais 21 ans) : jusqu'alors, j'étais lycéen, puis étudiant, puis militaire. Les petits boulots que j'avais eu me permettaient d'avoir mon argent de poche pour me payer mes disques, mes magazines, ma guitare, etc ... et de rester globalement insouciant.
En 98, je suis entré dans la vie de jeune adulte après l'armée. Je vivais toujours chez mes parents, mais j'avais un vrai boulot dans ma branche, et je me sentais redevable de participer à la vie du foyer (c'est à dire réapprovisionner de temps en temps la cave de mon père, vu tout ce qu'on lui descendait quand j'organisais des fêtes à la maison :D). Mais à cette période, il y a eu mon premier crédit pour une voiture, mes premiers plans d'épargne pour essayer d'en garder un peu de côté, et ma première relation amoureuse longue durée (impliquant qu'on doit faire quelques compromis niveau musique et niveau foot, et surveiller un peu son allure et son comportement en public). Bref, l'antichambre de la vraie vie adulte et tout ce que cela implique (loyer, bouffe, tâches ménagères ...)

Et pour moi, les années 90 sont les années déprime : pleine crise économique, le hard rock déjanté et coloré que j'adorais a été remplacé par le grunge dépressif, le sourire de Sabatier a été chassé par la grise mine de Pradel, les émissions de variété ont fait place aux réality show, etc ...

Ce qui n'empêche pas que certains trucs des 90's m'ont sacrément branché, car ils s'inscrivaient dans le prolongement des années 80 : l'explosion des Guns N Roses et de Metallica, le film T2 et les films de Tarantino (Reservoir Dogs et surtout True Romance), l'émission Nulle Part Ailleurs qui a longtemps conservé le côté décalé de Canal si cher à sa création, André Agassi, digne successeur de Noah, McEnroe ou Connors dans son exubérance (ça changeait de Sampras et son allure d'infirmier dépressif), le génie de Cantona, l'arrivée des mangas en France ... Plein de trucs chouettes en somme.
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Odilederey
Messages : 15804
Inscription : 29 mars 2007, 00:00
Sexe : F
Localisation : Bordeaux

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182983Message Odilederey
16 avr. 2010, 16:10

ça retranscrit bien mon ressenti aussi Tomtom tout ce que tu racontes. En décallage évidemment vu nos âges respectifs : ton entrée au lycée en 91 correspond à mon entrée en fac notamment, mais je retrouve beaucoup de choses qui me correspondent dans tout ça.

Marrant comme on a tous plus ou moins cette image un peu déprimante des 90's.
Image

Avatar de l’utilisateur
Madgreen
Messages : 5707
Inscription : 19 oct. 2009, 12:00
Sexe : M
Localisation : Saint-Didier (84)/Saint-Etienne (42)

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182984Message Madgreen
16 avr. 2010, 16:13

Il faut dire que l'on sortait de 10 ans de pur bonheur, les années 80 c'était quelque chose. Je suis d'accord avec toi Tommy.
Image

Avatar de l’utilisateur
Sirius
Messages : 1731
Inscription : 22 févr. 2009, 20:47
Sexe : M
Localisation : Avignon

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182990Message Sirius
16 avr. 2010, 16:41

Madgreen a écrit :Il faut dire que l'on sortait de 10 ans de pur bonheur, les années 80 c'était quelque chose. Je suis d'accord avec toi Tommy.
De "Pur bonheur" non pas du tout.. ce fut une décennie pas si rose que cela d'ailleurs. Elle a eu son lot d'horreur et de difficultés. Le chômage, le terrorisme, le sida, l'exclusion etc...Les gens, nos parents qui furent adultes à cette époque et donc qui l'ont vécu en tant que tel sont assez unanimes. Les années 80 sont appréciées car elles unissaient "plus", l'insouciance en était la marque de fabrique mais cela n'excluaient pas les problèmes du lendemain par exemple. Ils étaient aussi présents que ceux d'aujourd'hui. Aussi, ce sont nos années d'enfance donc elles nous paraissent "plus douces" forcément. Nos parents "idéalisaient" les années 60-70, je me souviens que mon padre me disait toujours que c'était "mieux" avant. 0Que le mai 68par exemple c'était quelque chose dont ils étaient fiers et qu'il était impossible de se reproduire dans les années 80 . Aussi cette génération à l"heure du Top50 se moquait de nous et nous conviait d'écouter de la vraie musique, la leur forcément, les stones, les Beatles.... Et ainsi de suite
Dernière modification par Sirius le 16 avr. 2010, 16:46, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Madgreen
Messages : 5707
Inscription : 19 oct. 2009, 12:00
Sexe : M
Localisation : Saint-Didier (84)/Saint-Etienne (42)

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182991Message Madgreen
16 avr. 2010, 16:44

De "Pur bonheur" non pas du tout.. ce fut une décennie pas si rose que cela d'ailleurs. Elle a eu son lot d'horreur et de difficultés. Le chômage, le terrorisme, le sida, l'exclusion etc...Les gens, nos parents qui furent adultes à cette époque et donc qui l'ont vécu en tant que tel sont assez unanimes. Les années 80 sont appréciées car elles unissaient "plus", l'insouciance en était la marque de fabrique mais cela n'excluaient pas les problèmes du lendemain par exemple. Ils étaient aussi présents que ceux d'aujourd'hui. Aussi, ce sont nos années d'enfance donc elles nous paraissent "plus douces" forcément.
La dernière phrase résume exactement ce que j'ai oublié de dire dans mon message précédent.
Image

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: Nos Années 1990...

Message : # 182994Message Philou62
16 avr. 2010, 17:18

C'est vrai. En fait, toutes les décennies ont connu leurs lots de difficultés et d'horreurs en tous genres. Ceci dit, c'est vrai qu'on a peut-être tendance à trop idéaliser les années 80, simplement parce que nous étions très jeunes, et que l'on ne voyait pas ce qui se passait réellement autour de nous, nous étions trop jeunes encore pour comprendre et à la limite, on s'en fichait presque... Mes parents ont effectivement un regard similaire de leurs années 60 (alors que tout n'était pas rose non plus à cette époque, loin de là). Et les gosses actuels diront dans une vingtaine ou une trentaine d'années que les années 2000 étaient géniales, alors qu'en fait, elles n'étaient pas si géniales que ça... Oh que non alors !

Reste que j'adore l'ambiance si particulière de nos eighties. Y'a rien à faire, c'était quand même autre chose...

Avatar de l’utilisateur
Méchantgloubiboulga
Messages : 1797
Inscription : 26 févr. 2010, 21:44
Sexe : orange
Localisation : Enfermé dans une énorme tablette de chocolat et non, je ne partage pas !

Re: Nos Années 1990...

Message : # 183031Message Méchantgloubiboulga
16 avr. 2010, 20:06

Bravo pour vos analyses respectives très justes et riches en enseignements.

Moi, ma réponse va être simple : j'ai adoré les années 70 et contrairement à ce que j'ai pû lire, ce n'est pas qu'une impression en éclipsant le " mauvais " pour ne rettenir que le " très bon " , j'ai trouvé les années 80 plus dures économiquement mais géniales malgré tout ( sauf la mode pas géniale comparée aux 70 ) et donc les années 90... beh... euh...

Et oui, je suis aussi comme Odile ( la délation est mon fond de commerce ) âgé donc...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités