La pays des Zinzins

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

L'agent Grundig joue et perd

Message : # 336970Message Crodogang
13 juil. 2016, 16:28

Visite du Kommodore VIC-20 Totenhosen au Palais du Gremlin. Il fut accueilli par un Crodogang à la petite mine, les yeux cernés qui lui donnaient encore plus l'air d'un des frères du gang Rapetou.

-Bonjour, cher Leader, dites-donc, c'est pas la grande forme à ce que je vois.

-Ah m'en parlez pas, cher Kommodore. Depuis cette histoire d'enlèvement à Gravos, j'ai perdu le sommeil. Eyfer Al-Ghan est effondré et depuis le drame, il prend aspirine sur aspirine. Et si on ne retrouve pas sa fille, il menace de suspendre tous les contrats passés avec le Quisuisjeland et le Zinzimbwe. Cela signifie des milliards d'envolés.

Et puis...(et là le visage du "Crâne Rouge" s'empourpra)...j'avais des projets d'avenir avec mademoiselle Aura, même si de son côté, elle n'en avait pas l'air très enchantée. Mais en Akinatoristan, c'est le père qui décide de tout, et le père Al-Ghan m'avait promis sa main. Comme vous voyez, je suis dans de beaux draps. Mais vous même, vous avez l'air d'avoir une petite mine.

-Ach ! C'est...rien...un de mes éléments qui m'en fait voir de toutes les couleurs. Mais sais sans importance. Dites-moi, est-ce si grave si vous perdez tous vos contrats commerciaux avec le trust Al-Ghan ? Vous avez beaucoup d'autres amis fortunés, ce Bwanimir M'Poutine, par exemple.

-Oui, mais vous ne pouvez pas imaginer ce que c'est que d'être mégalo, quand vous avez déjà tout, vous en voulez toujours plus. Ah, être mégalo, c'est quelque chose que je ne souhaiterais pas même à mon pire ennemi.
En plus de ça, avant cet enlèvement hier soir, il y a eu un autre incident malencontreux dont Mlle Al-Ghan a été la victime. Cela s'est passé lors de l'inauguration de la plus grande succursale des Galeries Al-Fayed au Gremlin-Tricêtre. Un parterre d'invités prestigieux avait été invité, dont l'Ambassadeur Mahmoud Hekhrazleyprut, et un étrange prince d'un émirat allié à l'Akinatoristan. C'est de lui qu'est venu le drame.

Le Kommodore blêmit et faillit s'étouffer avec son caffè-latte.

-Non, ne me dites rien...Il s'agit bien du Prince Samir Itleyqouÿ, n'est-ce pas ?

-Comment l'avez-vous deviné ? Vous le connaissez ? Voici sa photo...

Image

-Lieber Gott im Himmel ! J'avais pourtant formellement interdit à ce crétin de se déguiser à nouveau ! Euh...oui, non...je le connais vaguement...juste de nom. De quel méfait s'est-il rendu coupable, cette fois-ci ?

-Il se tenait juste derrière Mlle Al-Ghan, un peu trop proche, et soudain il lui a mis une main au panier en lui demandant "Coumbien ti veux ? Haou meutch ?"
C'est tout ce qu'il eut le temps de dire avant que nos services de sécurité le plaquent au sol et lui cassent le nez. M. Al-Ghan n'a pas du tout apprécié et un simple appel téléphonique à mon bon pote le Sultan a suffi pour faire extrader cet olibrius en direction de l'aéroport International André le Géant du Gremlin-Tricêtre,..

...Minute, je croyais que c'était l'aéroport de Gogolcity qui s'appelait "André le Géant".

-Non, celui de Gogolcity à Ratatiney-les-Méninges, c'est l'aéroport Mulet numéro 9...quoiqu'il en soit, le gusse est arrivé en Akinatoristan et se trouve maintenant au pénitencier d'Al-Qatra'az.
Là-bas, lors de l'interrogatoire, on n'a pu obtenir aucun renseignement de lui, si ce n'est qu'il prétendait s'appeler Martial Catel alias Giant Jim, qu'il travaillait pour le Zinzinator et qu'à côté de lui Big Jim n'était qu'une couille-molle.
On l'a finalement incarcéré et aux dernières nouvelles, il s'est inscrit à l'atelier-théâtre de la prison où il joue dans une adaptation de Dhiamônts sir Khanapé d'Al-Bleik Ed Ouards. Comme Al-Qatra'az est un pénitencier exclusivement masculin, les nouveaux héritent toujours des rôles féminins. Il interprète le rôle tenu à l'origine par Aude Reyhep Burnous. Mais il dit être ravi de devoir se travestir en femme et de monter sur les planches, qu'il avait enfin trouvé sa vraie vocation après être passé à côté de sa vie pendant des années.

-Vous m'en voyez heureux pour lui. Finalement, je crois qu'il ne me manquera pas.

-Qu'est-ce que vous dites ?

-Oh rien, parlons plutôt de ces gravisseurs de Gravos. Comment s'est passé l'enlèvement ?
Ils étaient trois. Deux d'entre eux ont réussi à prendre la fuite, un homme et une femme. Le troisième, gêné par son embonpoint, a été aisément capturé au moment où il se précipitait sur Mlle Al-Ghan en chantant "Big bisou smack smack, big bisou..."
Il s'agit du terroriste partouzegais Charlos, dit "le chacal" à cause de son haleine pestilentielle, mais son véritable nom c'est Manuel Sanches da Costa dos Santos. Il revendique tous ses méfaits au nom de l'OLP (Orgasme de Libation de la Pénis-illine.) Voilà sa photo.

Image

Les deux autres kidnappeurs :geek: ont pris la fuite à bord d'une Golf noire, ce qui laisse penser qu'ils agissent pour le compte du conte.

Maintenant que Telefunken et Grundig étaient hors-circuit, Totenhosen pensait au reste de son équipe. Il y avait là Philips, Blaupunkt, Becker...et la charmante Radiola...Il extraya de la poche de son veston une photo qu'il gardait toujours sur lui. Ce gros nigaud de Gottschalk Grundig avait le malheur d'y figurer en compagnie des autres, mais ça restait une équipe qui ne manquait pas de gueule, tout de même

Image

Tous les Jims qu'il avait à disposition étaient déjà envoyés en mission, il allait donc faire appel à son meilleur limier.
Totenhosen leva les yeux vers Crodogang.


-Je mets 004 sur le coup.

-Moi aussi je vais mettre mes meilleurs hommes au parfum.

...................................................................................................................................................................

Au même moment, sur une route du ZInzimbwe, une Golf GTI roulait à tombeau ouvert. Julien Amano alias Jean Moulain était assis au volant, et sur le siège passager prenait place Irina Stas, occupée à se remaquiller. Jean Moulain avait du mal à se concentrer sur la route car il ne cessait de porter son regard sur le body léopard de sa coéquipière avec grande convoitise.

-Dis ma p'tite poule, pas mal le casse qu'on a fait, hein ? Mais fallait-y qu'on mette les bouts dans cette bagnole moderne ? Moi je dis qu'une bonne vieille Traction Avant...Et t'es sûre qu'on nous a pas filés ?
Tu sais qu'on doit avoir les poulets du monde entier au derche. L'autre gros mastodonte barbu à l'haleine de chacal qui s'est fait gauler pourrait nous balancer ?

-Ecrase, Jeannot, je crois que t'es trop parano. Il n'a jamais vu nos visages dissimulés sous une cagoule.

-Tu peux pas savoir ce que c'est d'être parano, bébé. Tu te crois filé à chaque instant par tous les barbouzes du monde. Ah, être parano, c'est kek'chose je ne souhaiterais pas même à mon pire ennemi.

-T'en fais pas,mon Jeannot, ils vont porter leurs soupçons sur le Têtu. C'était ça le plan. Les Men in Golf sont censés bosser pour lui, et aujourd'hui, le GIGN, c'est nous.
Dis, au fait, tu sais pourquoi il se fait surnommer Têtu ? C'est une référence au magazine du même nom, ce qui expliquerait bien des choses, à commencer par le fait que c'était un des rares mecs qui ait jamais vu mon minou. A la place, il avait ce fantasme sado-maso de la maîtresse d'école avec moi. Berk, au fond il me dégoûtait
Ah vraiment, je suis contente de ne plus avoir à le fréquenter. Tu te rappelles ces conseils des ministres qu'il présidait ? Et tous ces calembours ridicules dont l'excès finissait par le faire par rouler sous la table ! Et je le voyais venir de loin, quand il faisait exprès de ponctuer ses phrases de mots en "ou" pour faire le jeu de cet excité du bulbe de fils Afflelou.
Maintenant que le Têtu nous a tous virés comme des pouilleux, il a préféré s'entourer de drag-queens au noms pas possibles comme...que sais-je, moi...Marine Le Stylo Bic ou Stéphane La Folle. Bosser pour Antiriad et l'Umeur Mossad, c'est quand même plus excitant.

-Ouais mon p'tit, laissons le père Grégoire à ses putasseries. Moi tu vois, c'est le danger qui m'fait bander, C'est mieux que mon ancienne vie de coupeur de tif. Et là, y'a quand même comme de la relance sur la gelée de coing, pas vrai ?

-Mais t'arrêtes un peu de parler comme dans un vieux film ? Tu t'prends pour Humphrey Bogart dans Casablanca ou quoi ? Non mais t'as vu ta tronche en plus ? Et tes fringues rétro ? Tu as plutôt l'air d'un figurant échappé du dernier tournage d'un village français...

-Dis ma poulette, la pénétration du tunnel du Saint-Queutard m'a donné bien des idées. Y'a pas qu'ma gorge qui soit chaude, j'ai aussi les parties en feu. Et si on s'arrêtait prendre notre pied dans un hôtel de passe, hein ?

-Ecrase Jeannot. Il faut qu'on arrive à notre planque à la Datcha Mallow pour y larguer cette peste d'otage qui est dans le coffre. Là-bas, Mor TaDel nous attendra afin de nous donner de nouvelles instructions si on veut pas se faire pincer.
Cette sale petite pute, non mais t'as vu sa robe ? Et ses bijoux ? C'est pas moi qui pourrait me les offrir, même en suçant comme une dingue. C'est pas non plus cette pétasse de Nena Walkman avec son museau de rongeur qui pourrait y arriver.

-Justement poupée, tu pourrais me sucer, moi. On a bien mérité une petite pause-gâterie, pas vrai ? J'ai une de ces envies de te tringler, comme ça là tout de suite et sans préliminaires, comme au bon vieux temps de nos conseils interministériels. Dégotons nous un bon p'tit tripot de derrière les fagots en-dehors de la Nationale, comme ça on baisera aussi nos poursuivants.

-Mais y'a PERSONNE qui nous suit, Jeannot, mate un peu le rétro. Mais je crois que c'est une bonne idée. Depuis que j'ai arrêté la clope, je suis devenue une véritable sex-addict. Tiens, y'a justement un love-motel à la prochaine sortie. Allons prendre notre pied et repartons vite.

-Merci, parce que là, à te reluquer comme ça, ma pépète, j'ai envie de faire pleurer Popol. Et j'ai bien fait de prendre des capotes avec moi car il paraît que tu r'files des maladies.

-Oh écrase, tu veux ?

Pour une fois, Jean Moulain avait raison de se montrer paranoïaque. Ils étaient bien pistés, mais pas de la manière à laquelle ils se seraient attendus.
Dernière modification par Crodogang le 13 juil. 2016, 22:40, modifié 10 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Macadam à une voie sans issue

Message : # 336985Message Crodogang
13 juil. 2016, 21:40

Nous retrouvons nos deux kidnappeurs en cavale au moment où ils quittaient le miteux love-motel Au nid à morpions et reprenaient la route.

ImageImage



Entre les deux fugitifs, un long silence post-coïtal s'était instauré, qu'Irina fut la première à briser.

-Ah j'te jure, y'a des fois où ma vie est crevante. Plus j'en obtiens, et plus j'en réclame. Sans compter les saloperies que je chope au passage. Etre nympho, c'est quelque chose que je ne souhaiterais même pas à ma pire ennemie, cette traînée de Nena, par exemple.

-Pour moi, y'a pas d'mal à se vider la nouille de temps en temps.

-Oui mais toi t'es rien qu'un gros macho. Tu penses qu'avec ta braguette. Tu vaux pas mieux que ce satyre de Crodogang qui se croit un parangon de vertu morale mais n'en pense pas moins. Tu sais qu'un jour il m'a soulevé la jupe par derrière ? C'était juste pour me "faire une farce" selon lui. Ah, s'il n'avait pas été Leader du Kézako Suprême à l'époque je te lui aurais balancé une gifle.
Et en plus j'étais alors encore chaperonnée par mon oncle, qui me prenait pour la jeune fille-modèle innocente et droite dans son tailleur qu'il a toujours voulu que je sois. J'étais là à lui apporter le café, dans ce petit chemisier Zara démodé que je devais boutonner jusqu'en haut, cette jupe-tailleur qui me serrait trop les hanches, ces bas qui filaient sans arrêt et ces petits escarpins qui me collaient des ampoules. Tu peux pas imaginer comme j'ai détesté ma vie là-bas. Je sais pas ce qui était pire entre ce Tartuffe de Crodogang et cet impuissant de Grégoire. C'est pourquoi je n'attends pas grand chose d'Antiriad, encore un qui ne voit en moi qu'un vulgaire outil sexuel et ne me confiera aucun poste à responsabilité s'il revient au pouvoir, autre que celui d'escort-girl. Et dis, pourquoi c'est toujours toi qui conduis ? A mon tour maintenant.

-Non ma bibiche, si c'est toi qu'es au volant, alors tu pourras pas m'astiquer le dard en même temps. Et puis t'aurais quand même pu finir de te saper avant de remonter dans la caisse. Je te rappelle que t''es encore à moitié à poil ma cocotte. Depuis tout à l'heure, y'a ce gros con de chauffeur routier qui nous suit debout sur le klaxon.

-Imbécile

-Salope.

Le pesant silence s'installa à nouveau. Pour chasser le maiaise qui régnait désormais à l'intérieur de la Golf, Jean Moulain alluma l'autoradio. On y retransmettait une interview de Lévi Strauss Kkan le président du Fuck Me I'm famous.

"...un détail observé lors de la prise d’otages d’hier a éveillé mon érect… euh mon attention. Quand les ravisseurs ont ligoté et bâillonné la victime, j’ai reconnu un type de nœud très particulier appelé « Bikini Twist » qu’une seule personne au monde est capable de réaliser en aussi peu de temps et cette personne est une femme très proche de l'ex-Quisuijator Antiriad.
-Nous donnerez-vous le scoop de l’identité de cette personne ?
-Pour les raisons que j’ai évoquées précédemment, je ne trahirai pas le secret de l’enquête. Cependant, je peux vous indiquer que cette personne a été championne du monde de nœuds en 1986, qu’elle est parfois blonde, parfois brune, parfois rousse, qu’elle manie très bien toutes les langues et qu’elle est l’auteur d’une thèse sur la culture kirghize. Si avec tous ces indices, vous ne trouvez pas de qui il s’agit, revenez me voir."


CLIC. Jean Moulain coupa l'autoradio et les deux fugitifs se regardèrent avec angoisse. Ils approchaient du check-point sous contrôle des forces du FLN nord-zinzimbwéen. Au même moment, leur otage commençait à donner de violents coups dans le coffre.

Le poids lourd et son chauffeur pervers mis à part, aucun autre véhicule ne les suivait sur la route. Mais loin au-dessus d'eux, une Citroën DS volante suivait leur trajet à la trace.
A son bord, deux des meilleurs opérateurs crodoganguistes, les envoyés de QuisuisjeLeaks Brok Gog et Chnok Magog, échangeaient leurs impressions.


-Le boss ne veut pas laisser l'ex-Stasi se charger seule de l'enquête. Le souvenir de l'agent Stas lui est resté en travers de la gorge.
-Il est sympa de nous avoir prêté son nouveau joujou volant. Tâchons de ne pas l'abîmer, OK ?

-Dis, tu te rappelles quand cette Irina Stas nous avais reçus en même temps dans son bureau de la villa de l'Alizée en l'absence du Comte Grégoire ?

-Comment pourrais-je oublier ce délicieux moment ? Je parie qu'elle ignore que deux étalons vigoureux tels que nous sommes presque septuagénaires.

-Délicieux souvenir, délicieux souvenir...n'oublie pas qu'après nos ébats, nous avons attrapé une gonorrhée carabinée.

-Quand même, elle a dû trouver nos pseudos ridicules, Brok et Chnok, c'est pas des noms à faire mouiller une culotte Petit Bateau. Ca fait trop "extra-terrestre". Déjà qu'en nous voyant elle nous avait d'abord pris pour des marionnettes des Guignols de l'Info.

-Mais enfin Grichka, nous sommes déjà des extra-terrestres !

-Pourquoi tu m'appelles Grichka ? C'est toi Grichka, et Igor c'est moi. même au bout de 67 ans de jumelage, tu n'as toujours pas retenu ça ?...Et puis crotte, le boss a pourtant été très clair là-dessus, il ne faut pas prononcer nos vrais noms, cette DS abrite peut-être des micros planqués. Il y en a partout dans ce jeu, tout le monde finit par tout savoir sur n'importe qui.

-Ah pardon Chnok. C'est vrai, ça m'était sorti de l'esprit. Etre diplômé de Sciences Po en plus d'être titulaire d'un doctorat en mathématiques et oublier le passage le plus important du premier chapitre de l'espionnage pour les Nuls, c'est un comble.

-Mais non Brok, c'est moi qui ai fait Sciences Po et suis Docteur en maths, toi t'as un DEA en sémiologie et un doctorat en physique théorique.
En plus, t'as le menton qui est encore en train de se dégrafer. Il va falloir trouver une polyclinique esthétique dans les parages avant que ça ne se voit trop.

Image
Dernière modification par Crodogang le 20 juil. 2016, 23:34, modifié 1 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Journal de 13h

Message : # 337001Message gregoire_nostalgie
14 juil. 2016, 14:04

Journal de 13h sur Aliénés 2 (A2) présenté par Bruno Mesure

Bonjour mesdames et messieurs,

Nous commençons par les nouvelles internationales : nous sommes toujours sans nouvelles d'Aura Al-Ghan, la fille du multi-milliardaire Eyfer Al-Ghan, enlevée il y a deux jours, les services de plusieurs pays sont à la recherche des ravisseurs qui n'ont toujours pas transmis de revendications mais, de toute façon, comme dit le proverbe : "Bien mal acquis ne profite jamais".
Selon les dernières informations, cet enlèvement aurait été commandité par le Leader (price) Maximo Antiriad afin de nuire à son adversaire le Pseudo-Quisuisjator Crodogang qui convoitait la main de la jeune héritière.

...
Dans le domaine des transports, suite aux récentes controverses sur le nom de l'aéroport du nord de Gogolcity, le ministre des Transports, Manuel Rock'n'roll, a décidé de le baptiser du nom du célèbre humoriste Charles de Guilliguilli, généralement abrégé en CDG. Comme dit le proverbe akinatorien : "Les chiens aboient, les noms passent".
Manuel Rock'n'roll a également annoncé le lancement d'un appel d'offre pour la construction d'un second aéroport au sud de la capitale près de la commune d'Ornicar.

...
Musique : hier soir a eu lieu la première fête de la musique du Zinzimbwe, près de la Tour Falafel sur le Champ-de-Kinder. Vous avez été nombreux à vous brancher sur Aliénés 2 hier pour regarder ce concert présenté par Léon Citron et Gilberte Daniel.
Outre les stars du rap, MC Mo Zarr ou Jerry Can, de nombreux autres artistes étaient présents tel le groupe NTM (Nettoie tes mains), la jeune étoile montante Sylvie Va Ten, la star akinatorienne Michou Djackson ou encore les stars têtàclaquoises Cellule Diode et Roch Cousine.

...
Nous terminons ce journal par du sport avec l'annonce officielle faite aujourd'hui du début lundi prochain de la première édition des internationaux de tennis sur les courts de Zimbeldon avec la participation des plus grands champions actuels tel le Quisiusjlandien Bjorn Bougre, les Akinatoriens Djohn McAbre et Djimmy Comparse, et nos champions locaux Yannick Noixdecajou, Guy Forceps ou encore Henri Lecocu.

Je vous souhaite une bonne après-midi et je vous dis à demain. :joker:
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Apocalypse Naou

Message : # 337008Message Crodogang
14 juil. 2016, 17:09

Flash info de CBS News (Chaîne Burlesque Sympatoche) présenté par Wallace Gromito, reporter-star de la chaîne, indéboulonnable depuis 60 ans qu'il présente le JT et qui refuse de laisser sa place aux plus jeunes bien qu'il vienne de fêter ses 92 ans, et qui est à jamais célèbre pour avoir commenté en direct les premiers pas de l'Homme sur la Lune (filmés dans un studio de cinéma bollywoodien direct-to-video, selon les thèses conspirationnistes), ainsi que l'assassinat du président J.F. Kennudyst. Il est titulaire de plusieurs prix "Ein zwei Politzer" délivré par le gouvernement du Pickelhaube de l'Est pour son journalisme conforme aux informations de l'ex-Stasi néo-LSD.

Image

Le monde a peur. (annonça-il tout de go avec une gravité de circonstance)

Grâce au témoignage fiable de deux envoyés spéciaux de QuisuisjeLeaks, qui ont préféré garder l'anonymat et que par conséquent nous nommerons Brok Gog et Chnok Magog, nous sommes en mesure de vous en apprendre plus sur la mystérieuse affaire de l'enlèvement lors du forum de Gravos de Mademoiselle Aura Al-Ghan, dont le portrait s'affiche maintenant sur vos écrans.

Image

Je rappelle à nos chers téléspectateurs qu'elle est la fille de M. Eyfer Al-Ghan, le géant de l'industrie des laboratoires pharmaceutiques qui est également à la tête d'un tentaculaire Empire des médias, propriétaire de la chaîne de grands magasins les Galeries Al-Fayed et de la compagnie aérienne nationale akinatoristanise Akinator Airways ainsi que du groupe pétrolier Exxon Maboul.

Les images que vous allez voir et que je vais commenter comme aux temps lointains où j'officiais pour la Radio Nationale, ont été filmées par une caméra aérienne embarquée.

Après avoir franchi les check-points nord-zinzimbwéens avec une étonnante facilité (les douaniers n'ont pas fait mine de vouloir fouiller quoi que ce soit) la mystérieuse Golf noire qui est déjà recherchée depuis plusieurs jours est arrivée sans encombres au lieu dit "la datcha Mallow" aux environs de Psychoville. Là, deux personnes sortirent de leur véhicule. Nous sommes en mesure de vous révéler leur identité. Le premier individu est un homme dans la cinquantaine se faisant appeler Jean Moulain, mais qui selon les registres d'état civil se nomme en vérité Julien Amano. Il fut un temps Premier Ministre du gouvernement fantoche du zinzinator le Comte Grégoire. La seconde personne est une jeune femme à moitié dénudée, et son identité confirme les soupçons de monsieur Lévi Strauss Khan. Il s'agit en effet d'Irina Stas, qui fut autrefois membre du cabinet de Crodogang, avant de faire partie de la garde rapprochée du Comte Grégoire. On la dit aujourd'hui proche des milieux Pro Antiriad et de beaucoup d'autres personnalités masculines.

Je vous rappelle que le gang était composé d'un troisième homme qui fut maîtrisé lors de l'enlèvement de Mlle Al-Ghan. Pour mémoire, il s'agit du terroriste partouzegais lubrique Charlos "le chacal".

Image

L'interrogatoire qu'il a subi n'a permis de révéler aucune information cruciale, le principal intéressé se contentant de provoquer les policiers en leur déclarant une succession de propos incohérents tels que "señor météo, oh la la quel frigo", "mais qu'est-ce que tu bois Doudou dis-donc" ou encore "t'as l'bonjour d'Albert le gros bébert".

Les deux fugitifs furent accueillis par un homme que nous avons clairement identifié comme étant Mor TaDel, le plus célèbre agent de l'Umeur Mossad, l'agence de renseignement et d'espionnage azraélienne.

Image

Mlle Stas a ensuite ouvert le coffre de la voiture afin d'en extraire l'otage, qui entre temps avait réussi à se défaire de ses liens. Mlle Stas reçut immédiatement un vigoureux coup de poing bien placé au visage qui la laissa groggy l'espace de quelques secondes. Quand elle eut recouvert ses esprits, furieuse d'avoir été défigurée par le punch, elle poussa un cri hystérique et se jeta sur son otage. Elle et Mlle Al-Ghan roulèrent toutes les deux dans la boue, se griffant, se mordant, se tirant les cheveux et s'arrachant les vêtements, le tout sous le regard fasciné de MM. Moulain et TaDel.

Finalement, après cette période de flottement, M. TaDel se décida à agir en servant un bol de potage à M. Moulain dont le visage prit aussitôt une expression d'intense panique. L'enregistrement audio que nous ont remis les frères Gog et Magog nous permet d'entendre distinctement ses exclamations: "NON, PAS LES POTAGES, PAS LES POTAGES, ILS VIENNENT ME CHERCHER, ILS ONT LES MOYENS DE ME FAIRE PARLER, JE LEUR DIRAI TOUT, PITIE NE ME TUEZ PAS". M. Mor TaDel lui fit immédiatement une injection de sérum et Jean Moulain perdit connaissance.

M. TaDel sépara enfin les deux belligérantes et reçut de la part de Mlle Stas, qui n'était désormais plus vêtue que d'une culotte Petit Bateau, un spray de bombe lacrymogène dans son œil gauche. Il la piqua de sa seringue et elle s'évanouit instantanément. M. Mor TaDel se saisit de la pauvre Mlle Al-Ghan encore sous le choc et ils s'engouffrèrent tous les deux dans un hélicoptère qui était dissimulé à l'arrière de la datcha, qui s'envola vers une destination inconnue. Le réservoir de la DS volante des frères Brok et Chnok arrivant à cours d'essence, ils durent renoncer à la poursuite afin de ravitailler leur véhicule à la station Exxon-Mobil la plus proche.

M. Moulain et Mlle Stas ont repris connaissance depuis leur mésaventure, et ont été arrêtés par la police nord-zinzimbwéenne. Incapables de se remémorer autre chose qu'une heure exquise passée dans un love-motel malgré les morbacs, l'enquête piétine quant à leurs réelles motivations.

A l'international, la tension est montée d'un cran, et nous sommes peut-être au bord d'un conflit nucléaire mondial.

L'Akinatoristan considère l'implication de l'Umeur Mossad dans l'enlèvement de Mlle Al-Ghan comme un casus belli.
Le chef d'état-major et ministre de la guerre du Sultanat, le général Pervez Mushammerd, a promis à l'état d'Azraël qu'il allait lui déclencher le feu nucléaire sur le fion. "Mort aux fionistes et à l'Al-Goritm Lévi Samson 1. Il n'y a d'Oracle qu'Akinator notre djinn islîm fit !!!!" a-t-il déclaré dans un véhément discours rempli de haine.

Image

Son aide de camp, le colonel Sharif Femw'Apur, a promis "de faire leur fête aux fionistes d'Azraël" et a aussitôt fait déployer ses missiles sol-sol Q1 et surface-air Q2 sur leurs rampes de lancement, orientés en direction de l'Etat scabreux.

Image

En Azraël, les réactions n'en sont pas moins venimeuses. Dans un discours aussi enflammé qu'exalté, le chef d'état-major et ministre de la guerre de l'Etat scabreux Gar Ghamel, a promis l'anéantissement atomique puis la colonisation du Sultanat par l'armée nationale azraélienne Tsahal Erkoul au nom de leur djinn original Lévi Samson 1, le "Denim tov" confectionné au Sentier sacré et qui fut révélé au Patriarche qui reçut les Tablettes Tactiles de la Loi au sommet du Mont Rikazaraï. Il a promis de faire survoler le territoire akinatoristanais par des drones bombardiers. "Mort aux shtrumpfs, je hais les shtrumpfs, je vous détruirai tous !!!!"

Image

Mor TaDel, le nouveau chef de l'Umeur Mossad, qui a désormais perdu l'usage d'un œil suite à l'assaut mené sur Mlle Irina Stas, a déclaré que tous les couloirs aériens azraéliens étaient également fermés à l'aviation civile akinatoristanaise, ce qui vise notamment la compagnie nationale Akinator Airways. N'importe lequel de ses avions qui violerait leur espace serait détruit sans sommation.

Image

Nous abordons maintenant notre pages culturelle.

Au Quisuisjeland, la dernière tendance est aux vidéos issues de copies VHS pirates du cinéma bollywoodien, (qui après le djinn Akinator et les riads, constituent le 3ème trésor national de l'Akinatoristan), vidéos qui font fureur auprès de la jeunesse quisuisjelandaise et les jeunes filles nouvellement voilées. La vente de lecteurs Blu-Ray s'est effondrée et on assiste à un retour en grâce inattendu des vieux magnétoscopes VHS.

Même le pays du Soleil Levant, le Ritamitsuko, a laissé tomber la production et l'exportation de manga et a préféré se lancer dans la production de vidéos bollywoodiennes destinées au juteux marché VHS bootleg.
Cette nation, pourtant plus connue pour ses films de samouraï, a produit l'opéra ba-rock le petit train, dont l'histoire a été homologuée par les services de censure du Sultan Yehswi Khan et a même été sélectionnée pour représenter le Ritamitsuko lors de la quinzaine des réalisteurs de cinéma de propagande engagé, qui aura lieu en marge du prochain festival de Khan.
L'histoire, émouvante, est celle d'une jeune paysanne travaillant dans les champs de pavot, promise à un mariage de force avec le maharadjah. Comme il faut toujours obéir aveuglément à la gente masculine en général et à son monarque en particulier, elle décide de plaquer son fiancé miséreux pour épouser sans délai le prince milliardaire. Afin de célébrer les noces de la jeune fille avec le Rajah, tous les villageois décident de fumer l'équivalent d'une année de production de pavot somnifère dont ils extraient leur opium et ont ensuite des visions psychédéliques.



En info de dernière minute, nous vous transmettons ces images filmées à l'aide d'un iPhone par un des passagers du vol Airwick 777 d'Akinator Airways qui avait été détourné par des pirates de l'air la semaine dernière. Ces images indiquent clairement que les passagers de ce vol ont échappé de peu à une autre catastrophe au moment ou M. Singh Asong, producteur de vidéo VHS bootlegs bollywoodiennes originaire du Tzaratristan, dépressif depuis que l'industrie qu'il représente est exploitée par des nations étrangères qui n'y connaissent rien, a tenté de s'immoler par le feu après avoir déversé sur lui le contenu d'un bidon d'essence.

Image

Avant de nous quitter, nous ouvrons une courte page santé afin de vous signaler une épidémie inhabituelle de M.S.T. affectant la population masculine de plusieurs nations de la (Con)fédération des Quiz. Alors, messieurs, sortez couverts.

Voilà quelles étaient les nouvelles d'aujourd'hui, mes très chers téléspectateurs. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l'évolution préoccupante de la situation internationale. En attendant, en ces heures incertaines, que DIeu bénisse les citoyens de la (Con)Fédération.

C'était Wallace Gromito, qui rend l'antenne.

Dernière modification par Crodogang le 15 juil. 2016, 07:08, modifié 1 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

La guerre des étoiles

Message : # 337025Message gregoire_nostalgie
15 juil. 2016, 17:26

Palais de l'Alizée, discours du Zinzinator
Mes chers compatriotes,

Je vous parle en ces jours sombres pour notre nation et notre continent.
J'ai d'abord la douleur de vous annoncer la mort de mon fidèle compagnon de route et votre premier Premier ministre, Jean Moulain.
Selon des informations concordantes, l'assassin ne serait que l'odieux Leader(price) Maximo Antiriad !

Nous savions depuis quelques temps que le Nez était présent au nord du Zinzimbwe et qu'il agitait en sous-main le FLN, comme nous sommes un pays démocratique et pacifique, nous l'avions laissé poursuivre ses activités tant qu'elles se cantonnaient au niveau politique, toutefois, avec cette acte inqualifiable qui l'a placé ainsi que le FLN dans le rang des vulgaires malfaiteurs, je vous annonce qu'une descente policière a eu lieu ce matin tôt dans la datcha Mallow et que les chefs du FLN ont tous été arrêtés. Une vaste opération policière est toujours en cours actuellement pour ramasser et ramener devant la justice les membres du FLN pour complicité d'assassinat.

Le Nez s'est malheureusement échappé quelques minutes avant la descente policière et n'a pas été capturé.
J'ai également la tristesse de vous annoncer que sa complice n'est autre que votre ancien ministre de l'Intérieur, Irina Stas, qu'Antiriad aurait épousé dans le plus grand secret.

Irina Stas, qui, après avoir servi le Zinzimbwe avec honneur et fidélité, s'est tournée, tout comme Antiriad et Crodogang le Prolixe parmi d'autres, vers le côté obscur de la force.
Ces trois énergumènes ainsi que d'autres sont tombés sous la néfaste influence du gourou Blindtestalien, Darth Moreno..
Image :lol!:
... connu notamment pour ensorceler ses adeptes avec sa célèbe phrase incantatoire : "Si tu vas à Rio, n'oublie pas de monter là haut"..
J'annonce aujourd'hui la création d'une force chargée de poursuivre et d'amener à la justice Darth Moreno et ses disciples : la force des Jedis (Jeunes étudiants de danse irlandaise), dont la marraine n'est autre que Tipoune dite la Scoumoune.

Sur le plan international, je comprends vos inquiétudes concernant les menaces de guerre nucléaire entre l'Akinatoristan et l'état d'Azraël. J'ai chargé mon ministre des Affaires étrangères, Valéry Céton Destin, d'entamer des contacts avec ces deux pays pour tenter de ramener le calme. Une délégation zinzimbweienne est d'ailleurs en route pour ces deux pays sous la houlette de l'envoyé spécial du ministère, Laurent Fabulous.
Cette délégation porte avec elle notre proposition phare : l'entame de négociations entre ces deux pays à Ocelot, en Têtesàclaquie où nous espérons que la température ambiante refroidira les ardeurs belliquieuses des dirigeants des deux pays.
Dans le cas malheureux que la guerre éclate, ne vous inquiétez pas, nous prendrons les mesures nécessaires pour que les nuages nucléaires s'arrêtent à la frontière du Zinzimbwe.. :lol:

Vive la démocratie ! Vive le Zinzimbwe !
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

On se calme et on boit frais à Harlemshek

Message : # 337035Message Crodogang
15 juil. 2016, 23:53

La Susse était réputée pour être un pays aussi montagneux qu'ennuyeux. En temps normal, il ne s'y passait jamais rien. En temps normal seulement, car depuis quelques jours, le monde était en ébullition, sous la menace permanente d'un conflit nucléaire. Et il s'avèrait que la Susse se trouvait dans l'œil du cyclone.

Image

A Gelève sur les bords du lac Lémeuf (d'où le nom officiel de la cité: Gelève-Lémeuf) siègeait l'ŒNUQ réunie en assemblée plénière. La tension était à son paroxysme. Entre le Sultanat d'Akinatoristan et l'Etat d'Azraël, chaque délégué était sommé de choisir son camp, le plus souvent en fonction des intérêts géopolitiques et commerciaux de la Nation qu'il représentait. Souvent, on se déchirait entre frères ennemis. C'est ainsi que le Pickelhaube de l'Ouest soutenait Azraël car son voisin de l'Est faisait partie du clan akinatoristanais. Tout comme les Chinchinois qui prêtaient allégeance à l'Etat scabreux car les Ritamitsukos étaient les fidèles alliés du Sultan.

Suite à un échange houleux entre Mme Aïcha Feymalodan, déléguée du Sultanat, et Mme Golda Emileïmadj-Alissapritch, mandatée par le gouvernement d'Azraël,

Image
Image

les deux dames en étaient finalement venues aux mains. La représentante akinatoristanaise alla planter son talon aiguille dans "le gros fion d'une sale fioniste" selon ses propres termes. Mme Emileïmadj-Alissapritch, hurlant et massant son généreux postérieur endolori, démontra en retour ses talents d'experte en "krev monga" (art martial azraélien) en décochant un direct à la mâchoire de son adversaire, qui en perdit son bridge. Mme Aïcha Feymalodan, folle de douleur, en a cria son propre nom à plusieurs reprises.

La tension retombât quand le délégué du Lexique, M. Ramón Mualoñón,

Image

un éternel don Juan qui savait toujours trouver des arguments pénétrants lorsqu'il s'adressait au beau sexe, prononça un speech conciliant dont la richesse sémantique n'avait d'égal que les marques laissées par la syphilis (il avait en effet eu des liaisons régulières avec Mlle Irina Stas) sur son visage couturé.
Son discours pacifique au vocabulaire coloré, chaleureux et épicé fut accueilli par une salve d'applaudissements de la part des représentants, et surtout des représentantEs, des autres nations.

Profitant du climat de bonne humeur générale qui suivait la brillante allocution de l'émissaire lexicain, le diplomate représentant le Tétaclac, M. Jean-Pierre Decouille (Jin-Piaèèèrrre, comme on prononçait en tétaclaquois)

Image

fidèle allié d'Antiriad qu'il considérait comme le Père de l'Indépendance de sa "baèèèlle provaiiince", se leva afin de prononcer à son tour un discours, qui fut aussitôt accueilli par un tonnerre d'éclats de rire, comme à chaque fois que le Tétaclac décide de prendre une initiative.

Toujours en Susse, mais dans sa partie aluminique, à Gravos plus exactement, les sympathisants de l'OLP (Orgasme de Libation de la Pénis-iline) manifestaient en brandissant des pancartes "Je suis Charlos" devant la prison où leur maître à penser, Manuel Sanches da Costa dos Santos alias Charlos le chacal était toujours incarcéré. En attendant qu'il passe en jugement, on ne le laissait pas mourir de faim.

Image

Les policiers n'étaient toujours pas parvenus à lui extorquer des aveux. A la place, il déclamait continuellement des vers salaces de sa composition que les profilers du FBI (Fuckin' Bureau of Intoxication) passaient nuit et jour à tenter d'en décrypter d'éventuels messages cachés.

"Un jour l'institutrice
Me dit: mais que t'as grandi
Je réponds sans malice
Mais mon Papayou il grandit lui aussi"

"Tout nu et tout bronzé
On est bien, on est beau
Quand revient l'été"

"Je fais rigoler les filles en les embrassant partout.
Je suis comme une pastille, je vous guérirai de tout.
Si vous avez des problèmes, je leur soufflerai dessus.
Je vous aime, ridéra turlututu chapeau pointu !"

...................................................................................................................................................................


En ce même moment, au Palais du Gremlin, Crodogang se tenait debout devant le portrait aux dimensions colossales d'Irina Stas. Pourquoi ne l'avait-il toujours pas fait enlever ? Cette Marie-couche-toi-là ne méritait pas de souiller les murs de sa résidence officielle. Mais tout de même même, il ne parvenait pas à chasser de sa mémoire ses sourires enjoués qui faisaient se retrousser ce petit nez mutin, sa bouche qui se tordait en une moue boudeuse lorsqu'elle était contrariée. Il ne pouvait oublier la fois où, alors qu'elle venait d'apporter une tasse de café à son oncle l'agent Stas, il voulut lui faire une farce et lui souleva la jupe par derrière en s'exclamant "hon, hon, Petit Bateau". Elle s'était brusquement retournée et il avait été séduit par ses grands yeux effarouchés, semblables à ceux d'un chevreuil surpris au crépuscule par la lueur des phares d'une voiture.
Crodogang se rendit compte qu'il était en train de s'attendrir et fut en colère contre lui-même. Contrairement à la vertueuse Aura Al-Ghan, la cauteleuse Irina n'était rien d'autre qu'une Messaline et une intrigante qui ne méritait que...

Sa pensée tourna court. Le Kommodore VIC-20 Campino Totenhosen venait tout juste d'arriver en provenance de Limousin-Est.
Comme à chaque fois qu'ils devaient tenir un meeting important, ils se rendirent au dancefloor lumineux situé au sous-sol du Gremlin, et sous le tournoiement de la boule disco à facettes, les deux comparses se déhanchèrent cette fois-ci au son de Daddy Cool de Boney M.



Bien échauffés, ils purent entamer les âpres discussions qui s'annonçaient.
Le premier à déclencher les hostilités fut Totenhosen.


-C'est avec une profonde affliction que je déplore le malencontreux accident survenu à vos agents de QuisuisjeLeaks.

-Ah, ne m'en parlez pas, je suis encore sous le choc. Quel beau véhicule c'était. Ma splendide DS volante. En plus elle était encore en rodage. Jantes en alu et calandres chromées. Sans parler de l'intérieur cuir. Elle sera dure à remplacer, bien plus que les jumeaux Gog et Magog.

-Ils ne vous manquent pas plus que ça ?

-C'est vrai que je les appréciais assez à l'époque où ils présentaient Temps X. Mais rassurez-vous, cher ami, j'ai bien d'autres collaborateurs à ma disposition.
Par contre, mon cher Totenhosen, j'ai cru entendre qu'il était arrivé malheur à vos bureaux.

-Oui, il semblerait que le Comte Grégoire, entre l'organisation de deux événements mondains dans sa présipauté, ait voulu se prendre pour Crazy Harry du Muppet Show.

Image

Mais je me venge en pensant à la tête qu'il a pu faire en découvrant le visage aux yeux révulsés et à la bouche béante de son ancien lieutenant, que le Leader Maximo Antiriad vient de lui expédier par colis spécial.
Nous au moins n'avons pas à nous plaindre. On a récemment fait installer des préfas, en attendant d'emménager dans de nouveaux locaux.

-Hahahahahahahahaha. Après ce coup d'éclat du Comte, l'ex-Stasi n'aurait pas dû se rebaptiser LSD mais SDF (SicherheitsDienst Fucked). Ah celle-là aussi elle est bonne, il faudra que je la recase au prochain dîner mondain.

Cette boutade ne fut pas du goût de Totenhosen, qui tout à coup sembla mesurer trois mètres. Et tandis qu'une ombre angoissante, celle de l'agent Stas, enveloppait Crodogang (qui suite à son bon mot, était encore en train de sécher les larmes de ses yeux), le Pape du LSD tonna d'une voix tonitruante.

-CRODOGANG LE PROLIXE. SURTOUT NE ME PRENEZ PAS POUR UN AGENT SECRET DE PACOTILLE !



Crodogang céda un instant à la terreur. Mais Totenhosen se rassit et reprit d'une voix plus tranquille.

-Vous croyez nous tenir avec vos papiers QuisuisjeLeaks, mais nouz afons auzi les moyens de fous faire chanter (il arrivait que Totenhosen reprenne son accent natal du Pickelhaube quand il était irrité). Par exemple, ce document compromettant sur un disque que vous auriez enregistré il y a bien des années. C'était quoi les paroles déjà ?
"C’est moi Grodogang
Le super crac des supers gangs
Et de mon tremplin sidéral
Je règne sur mon arsenal"

ici

-Beuh...c'était une erreur de jeunesse. Du temps où j'étais encore pirate de l'espace. Autant dire dans une autre vie. Il y a prescription. Vous allez pas remettre ça sur le tapis quand même...

-Je vois qu'on se comprend, finalement. Alors ne jouez pas au plus fin avec moi.
Parlons plutôt de la situation au Zinzimbwe Nord. Il est évident que c'est Antiriad qui se cache derrière le mouvement indépendantiste du FLN. Il frapperait d'une pierre deux coups. Il nuirait au Comte Grégoire en le privant d'une partie riche en hydrocarbures du territoire sur lequel il règne en zinzinator calembouresque. Et il vous nuirait aussi à vous car, une fois à la tête d'un Zinzimbwe du nord indépendant, le Nez ferait nationaliser les champs pétrolifères qui sont la propriété d'Exxon Maboul, vous faisant ainsi renoncer à de fructueux contrats avec M. Eyfer Al-Ghan, qui après ça refusera sûrement de vous offrir sa fille en mariage.

-Justement, je voulais en parler. A-t-on retrouvé sa piste ?

-Selon 004, notre meilleur agent, il semblerait que le vénal Mor TaDel l'ait fait séquestrer afin qu'elle puisse servir de monnaie d'échange avec l'Akinatoristan, histoire de le dissuader de déclarer le "djihad djoh" à Azraël et de leur larguer la bombe atomique sur le cassis.
L'Umeur Mossad aimerait bien gagner Antirad à sa cause. Il est très apprécié en Azraël depuis qu'il a dénoncé Akinator comme étant une supercherie, sa prétendue position anti-riad pèse aussi fortement dans la balance, tout comme son aversion pour les copies VHS bootlegs bollywoodiennes. C'est suffisant pour en faire l'ami public numéro 1 d'Azraël.
Nos services nous ont appris qu'il est actuellement en route pour Harlem Sheq en compagnie de son flirt de toujours Irina Stas, afin de délivrer l'otage.

-Quoi ? MON Irina...enfin, je veux dire, après tout, elle est à tout le monde. S'il veut qu'elle lui refile la chaude pisse, libre à lui.
Mais vous allez vous laisser doubler comme ça, sans rien faire ?

-Du calme, Antiriad n'est qu'un amateur en comparaison de mon meilleur agent.
Big Jim ? Vous pouvez entrer.

Le mystérieux homme à la mallette pénétra dans la pièce. En le voyant, Crodogang se fendit d'un bruyant éclat de rire. :mdr:

Image

-Quoi, c'est ça votre Superman ? On dirait qu'il va chez le même coiffeur que Charles Ingalls et qu'il s'habille chez "Maison du Café". C'est quoi ce sac de jute qu'il porte avec le col amidonné tout de travers ? Et son petit appareil photo et sa mini-paire de binoculaires qu'il trimbale en bandoulière ? On dirait l'inspecteur Columbo en congé-payé à Ibizou.

-A votre place, cher Prolixe, je me montrerais plus respectueux. Notre homme ira à Harlem Sheq, et vous ramènera la demoiselle avant que vous ayez eu le temps d'inventer une nouvelle blague.

L'agent 004 dévisageait Crodogang d'un regard impassible qui lui faisait froid dans le dos. Ces yeux immobiles dans leurs orbites qui ne cillaient jamais, cette peau hâlée qui semblait avoir la texture du plastique.
Le Prolixe frissonna. Au fond, ce type n'est pas humain, pensa-t-il.
Dernière modification par Crodogang le 20 juil. 2016, 23:35, modifié 3 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Episode 1 : Le fantôme menace

Message : # 337051Message gregoire_nostalgie
16 juil. 2016, 10:36

Quelque part au Zinzimbwe, dans les sous-sols de l'immeuble dit l'immeuble Disney, au QG de la force des Jedis (Jeune étudiants en danse irlandaise) chargés de mettre fin aux activités du gourou Blindtestalien Darth Moreno et de ses adeptes tels le Nez, la Dévergondée ou encore le Prolixe..

Première réunion des Jedis avec la présence exceptionnelle du Zinzinator et du ministre de l'intérieur, Nicolas Sarcastique..
La réunion est présidée, bien entendu, par le chef des Jedis, maître Vodka..


Maître Vodka : Chez hips...nous, président hips...Zinzinator, bienvenue vous hips...êtes..

Le Zinzinator se tourne vers Sarcastique : - Pourquoi il parle comme ça ? - Il a l'habitude d'abuser de la bouteille, apparement ça l'aide à se concentrer..

Vodka : Je hips... la parole hips... passe à mon hips...adjoint, maître hips...Coka

Sarcastique se penche vers le Zinzinator : Celui là ne boit pas mais il passe son temps à faire des bulles avec son chewing-gum..

Maître Coka : Monsieur le Zinzinator, Monsieur Sarcastique, je vous présente nos meilleurs Jedis..
D'abord le Jedi Luc Skieur et la Jedi Princess Erika en charge de capturer le Nez et la Dévergondée.

Zinzinator : Des nouvelles ?
Luc Skieur : On sait qu'ils se dirigent vers Harlemcheikh en Azraël mais ils n'ont pas pris l'avion, nous pensons qu'ils sont partis par voie terrestre et qu'ils n'arriveront pas avant le week-end prochain mais nous serons sur place pour les accueillir..
Zinzinator : Bien, continuez.

Maître Coka : Les Jedis Chant Ensolo et Cho Wakawaka sont eux en charge de capturer le Prolixe..
Ensolo : Tant qu'il est au pouvoir au Quisuisjland, il est trop bien protégé mais dès qu'il perd la pouvoir, il ne perd rien pour attendre..

Maître Coka : Le Jedi Pascal Sevré est lui en charge de capturer le gourou Darth Moreno..

Sarcastique se penche vers le Zinzinator : C'est un ancien compagnon de maître Vodka mais qui a arrété de boire.. C'est aussi un ancien policier Blindtestalien qui a déjà capturé des gourous tel le gourou Maurice Foualier ou le gourou Tino Grossi..

...........
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Mon espion chez les nudistes

Message : # 337062Message Crodogang
16 juil. 2016, 16:36

A Tel Ezed, capitale de l'Etat d'Azraël, devant l'immeuble abritant les quartiers généraux de l'Umeur Mossad, le sinistre et désormais borgne Mor TaDel...

Image

...s'entretenait avec un de ses agents, le dévoué Benyamin Kukigrat.

Image

-Voilà la mission que je vais vous confier. Réunissez vos meilleurs hommes, je ne veux que des agents d'élite rompus aux techniques de combat du krev monga. Vous partez sur l'heure pour Harlemshek. Cette nuit-même, vous allez vous rendre discrètement à l'hôtel LC Waikiki Palace, et vous vous introduirez dans le plus grand secret dans la suite nuptiale. Là, vous enlèverez Irina Stas (nom de code LHOOQ) et neutraliserez au besoin son gigolo d'Antiriad (nom de code: OQPOVC).

Quelques heures plus tard, Benyamin Kukigrat est de retour à Tel Ezed avec une femme qui se débat enveloppée dans un grand sac.

-J'ai rempli ma mission chef, gloire à l'Etat scabreux et aux forces d'occupation fionistes !

-Très bien Kukidemanj...euh je veux dire...kigrat. Déballez-moi ce joli chaton.

L'agent d'élite de l'Umeur Mossad s'exécuta et en ouvrant la sac, on s'aperçut qu'il ne contenait pas Irina Stas mais...Mme Golda Emileïmadj-Alissapritch, l'attachée diplomatique de l'Etat d'Azraël à l'ŒNUQ ! Le visage de Mor TaDel devint tout pâle.

-Imbéciles, vous vous êtes trompés. Au lieu de pénétrer dans la suite nuptiale du Waikiki à Harlemshek, vous vous êtes introduits dans la garçonnière de LSK à Karnetshek ! Vous ne valez pas mieux que ce bras cassé de l'ex-Stasi qui est en train de purger sa peine à Al-Qatra'az.

Loin d'être outrée par cet enlèvement, Mme Emileïmadj-Alissapritch paraissait pour sa part enchantée, et gratifia le chef de l'Umeur Mossad d'un clin d'oeil coquin.

-Mon petit Mor, je savais que tôt ou tard vous ne pourriez plus résister à mon charme ténébreux et à mes avances répétées. Quelle bonne idée d'user de la manière forte en me faisant enlever. Et être borgne n'enlève rien à votre charme. Au contraire, cela vous rend séduisant en diable ! Vous dansez mignon ?

Et avant que le pauvre Mor TaDel n'ait le temps d'esquisser un début de réponse, Golda entama sa parade nuptiale, un strip-tease qui prit la forme d'une danse des sept voiles.

Mi tesoro, mi cyclope !



Mais ne dérangeons pas plus longtemps nos deux tourtereaux et revenons dans quelques heures, vous voulez bien ?


...................................................................................................................................................................


C'est un Mor TaDel à l'air épuisé et couvert de marques de griffures et de rouge à lèvre qui reçut l'agent Benyamin Kukigrat dans son bureau. Cette fois, son homme de main ramenait avec lui un autre sac.

-Chef, cette fois je peux vous certifier qu'il s'agit bien de LHOOQ.

Le cœur palpitant, Mor TaDel ouvrit fébrilement le sac et fut soulagé de constater qu'il abritait bien la jolie Irina Stas, ligotée, bâillonnée et aussi peu pourvue en vêtements que dans ses souvenirs.

-Très bien Doakipuh...pardon...Kukigrat. Cette fois, vous avez fait du bon travail. Avez-vous rencontré une quelconque forme de résistance ?

Non chef. nous n'avons pas eu à recourir à la violence. Antiriad, enfin je veux dire OQPOVC était occupé aux WC à cause d'une gastro.

-Tiens, tiens...Le Lider (Price) Maximo et sa fidèle gastro. Hahahahahaha...vous comprenez le jeu de mots ? Ah décidément je suis fort, moi aussi. Celle-là c'est du niveau d'un Crodogang.

-Euh...oui, chef, si vous voulez. Mais vous êtes en train d'oublier la règle d'or de l'Umeur Mossad, qui consiste à ne jamais rire, ni sourire, et tirer une tronche de six pieds de long en toute circonstance.

-Aïe, merde, c'est vrai, vous avez raison. Dites, il n'y a pas de caméra de surveillance au moins ? Parce que là je risque gros moi, je n'ai pas besoin de vous dire ce que cette histoire intolérable pourrait signifier pour la suite de ma carrière. C'était de la haine, et je suis sûr que ce n'était sûrement que la pointe de l'iceberg. Surtout, ne l'ébruitez pas. Que tout ça reste entre nous.

-Comptez sur moi chef. J'ai rien vu, rien entendu, et je serai muet comme le tombeau du prophète bavard et agité Daniel Cohen Ben Dit le rouge. Mais dites-moi que comptez-vous faire de LHOOQ ?

-Mais c'est très simple, mon cher. Quand Antiriad saura que nous tenons sa dulcinée Irina, il ne refusera aucune alliance avec nous dans notre guerre atomique contre l'Akinatoristan. Ce n'est donc pas un mais deux otages qui me serviront à obtenir ce que je veux.
Mlle Aura Al-Ghan servira de moyen de pression sur la politique étrangère du Sultanat qui ne pourra que nous faire des concessions sur les territoires que nous voulons coloniser, et sur ce babouin de Prolixe qui s'imagine être le Quisuisjator indétrônable mais n'est en réalité que l'homme de paille de l'ex-Stasi, et donc du KAGIBI, et donc de l'agent Stas, l'oncle du joli chaton que nous tenons, sans oublier le Sultan Yehswi Khan dont il exécute le moindre désir.
Et en ce qui la concerne, Mlle Irina Stas servira à faire chanter Antiriad. S'il refuse de tomber dans les griffes d'Azraël, alors on fera de la pâtée pour chat de sa jolie call girl.
Il faut ajouter le fait que le comte Grégoire ne représente plus aucune menace pour personne. Depuis qu'il règne à grands coups de sketchs et de gags sur son micro-Etat, il n'a plus d'ambition internationale et préfère tourner des versions café-théâtre de Star Wars.
Rien ne viendra plus égayer le moral de l'Umeur Mossad ! Et le monde entier périra sous le feu nucléaire !

Mor TaDel s'approcha d'Irina apeurée.

Chaton, je vois qu'on fait une fixette sur les culottes Petit Bateau. J'ai deux comptes à te rendre.

Il la gifla vigoureusement,

-Ca, c'est pour m'avoir fait perdre un œil.

Une seconde gifle s'abattit, et un voile noire engloutit la conscience de la jeune femme.

Et ça, c'est pour m'avoir refourgué la vérole.
Dernière modification par Crodogang le 20 juil. 2016, 23:37, modifié 2 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Vacances j'oublie tout

Message : # 337076Message Crodogang
16 juil. 2016, 20:53

Etant donné qu'il manque actuellement un élément au ménage à trois que je forme avec le Comte Royco Minut' Soup et le Leader Price Maximo, je pense que l'on peut momentanément mettre cette histoire en mode "veille" en attendant qu'Antiriad revienne de ses vacances. Si Grégoire est toutefois d'accord. C'est son jeu, c'est son Zinzimbwe, c'est donc lui qui décide.

Et ce au moment précis où un nouveau coup d'état militaire au Quisuisjeland vient de ramener au pouvoir la Générale Crazy Babysitter. Crodogang le Prolixe a fui le Gremlin la queue entre les jambes et dans le plus grand secret, au cours de la soirée. On ignore tout de sa destination.
Quel avenir peut-on présager pour celui qui mena mille vies et fut tour à tour pirate de l'espace, chanteur, dictateur, militant activiste et humoriste ? C'est ce que vous saurez au retour du sieur Antiriad.

C'est dans ce climat d'incertitude que je propose d'interrompre l'histoire en cours. Pauvre Antiriad, lui qui s'imaginait que son alter-ego de fiction allait passer des vacances peinardes à la plage en compagnie de la resplendissante Irina Stas...Non seulement Irina s'est fait enlever et se retrouve entre les serres de l'Umeur Mossad, mais j'ai laissé le malheureux Antiriad en bien fâcheuse posture, cloué aux toilettes de sa chambre d'hôtel par une gastro-entérite. C'est dans cette situation qu'il restera pendant toute la durée des vacances du véritable Antiriad (à qui je souhaite un bon repos). Et le pire c'est que le monde se retrouve en pleine crise et au bord d'une guerre nucléaire.
J'espère qu'il ne m'en voudra pas pour ce cliffhanger et que ça ne lui gâchera pas son congé.

A bientôt donc, pour la suite de cette histoire mirifique écrite à trois mains (Grégoire se chargeant des calembours pouët-pouët) au scénario dantesque improvisé au jour le jour, réunissant tous les ingrédients d'une bonne série Z comme de l'action, de l'exotisme, de l'aventure, de l'humour (en vidant le flacon), du suspense, des nanas à poil et des agresseurs moustachus, avec un prestigieux casting international et intergénérationnel (Scarlett Johansson, Hugo Weaving, Ricardo Montalbán, Peter Lupus, Yvan-Chrysostome Dolto alias "Carlos", Roland Blanche, Hank Azaria, Alice Sapritch, Danny Trejo, Moshé Dayan, Elie Semoun, Walter Cronkite, Nena, Fernandel, Pamela Anderson, Kad Merad, "Weird Al" Yankovic, Dario Moreno, les frères Bogdanov sans oublier une armada de Pakistanais inconnus...) A tous ces acteurs, morts ou vivants, qui ont accepté si gracieusement de participer à notre histoire de fou et de se plier à nos turpitudes de scénaristes exigeants, je dis :dehors: ...non pardon, je me suis trompé de pancarte, je voulais leur dire... :mer:
Dernière modification par Crodogang le 18 juil. 2016, 15:12, modifié 2 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Episode 2 : l'attaque des Claudes

Message : # 337080Message gregoire_nostalgie
16 juil. 2016, 22:10

[Je suis entièrement d'accord même si ça veut dire que le Prolixe va échapper pour le moment aux griffes de Chant Ensolo et Cho Wakawaka :lol!: , l'histoire continuera donc bientôt avec Antiriad mais sans un autre personnage comme vous allez le voir..]

Quelque part dans la banlieue de Tel Ezed en Azraël..
Deux ombres silencieuses s'arrêtent près d'un grillage en dehors d'une résidence..

- Attendons : Dans deux minutes, l'électricité va être coupée par l'agent de la DST..

Deux minutes plus tard, tout devient noir.
- Donne-moi les pinces !

Le grillage fut coupé et les deux ombres se faufilèrent près de la résidence juste avant que le courant ne soit rétabli..
Cinq minutes plus tard, après avoir chloroformé les deux gardes à la porte de la résidence, les deux ombres ouvrirent la porte à l'aide d'une carte de crédit et rentrèrent à l'intérieur.

- Il reste le garde en dehors de la cham.. que fais-tu ? c'est pas le moment de manger une banane..
- Attends..
L'ombre monta quelques marches de l'escalier et redescendit.
- Faisons un peu de bruit.
Une des ombres fit tomber un livre par terre.
Le garde devant la chambre entendit le bruit et voulut vérifier.. Il descendit les trois premières marches de l'escalier... et puis il fit un vol plané après avoir marché sur la peau de banane laissée par une des ombres. Il arriva en bas de l'escalier, assomé..


Moins d'une minute plus tard, les deux ombres étaient dans la chambre à coucher..
- Réveillez vous, Mor TaDel !
- Mor : Hmm, comment ? qui êtes vous ?
- Nous les sommes les Jedis Claude Iqué et Claude Iquant.. Nous sommes les anges de la mort, Mor..
- Des Jedis ? Mais je ne suis pas un adepte de Darth Moreno !
- Peu importe car tu insulté notre Zinzinator et les Jedis !
- Moi ?
- Oui, toi ! Ecoute cet enregistrement..
Mor TaDel a écrit :Il faut ajouter le fait que le comte Grégoire ne représente plus aucune menace pour personne. Depuis qu'il règne à grands coups de sketchs et de gags sur son micro-Etat, il n'a plus d'ambition internationale et préfère tourner des versions café-théâtre de Star Wars.
- Mais je plaisantais.. c'était pour s'amuser !
- Dis tes prières.. normalement, on se contente d'amener les gens devant la justice mais dommage pour toi car tu as commis le crime ultime en insultant le Zinzinator.. dans une minute, tu seras mort, Mor..
Et Claude Iquant sortit un pistolet avec silencieux de son sac-à-dos.
- Pitié, je suis borgne !
- Ouais, mais t'es borgne in Azraël et pas borgne in the USA..
La seule chose que je regrette, Mor TaDel, c'est que tu ne vas pas vivre assez longtemps pour assister à la domination du monde par le Zinzinator.. Tu es aussi naïf que les Jims et les autres Zinzins qui croient que le Zinizinator se contente du Zinzimbwe alors qu'il prépare en secret son plan pour dominer le monde !
Adieu, Mor..

Et il appuya sur la gachette
Plouf. Et Mor Tadel n'était plus de ce monde..
Claude appuya de nouveau sur la gachette : "Ca, c'est pour le Zinzinator"
Plouf.
"Ca, c'est pour Jean Bon"
Plouf.
"Ca, c'est pour maître Vodka"
Plouf.
"Ca, c'est pour les Jedis"
Plouf.
"Ca, c'est pour ajouter deux lignes à cette histoire"
Plouf
"Ca, c'est..."
Claude Iqué : "OK, fini de jouer, il faut partir d'ici", il sortit un grand sac plié de son sac-à-dos et le déplia.
Les Claudes mirent Mor TaDel dans le sac et le transportèrent jusqu'à leur voiture. Après, ils se dirigèrent vers une boucherie en périphérie de la ville dont l'agent de la DST infiltré à l'Umeur Mossad, le même qui avait déjà coupé l'électricité temporairement, leur avait fourni les clés.


Il sortirent le sac du coffre et rentrèrent dans la boucherie.

Quinze minutes plus tard, Claude Iquant rangeait la tronçonneuse et à côté de lui se trouvait maintenant un plus petit sac.

Claude Iqué : On ne va pas transporter le sac comme ça ?
Claude Iquant : Non, mettons-le dans ce petit frigo.
Et voila comment Mor TaDel finit en tranches dans un frigo..

Les Claudes transportèrent le frigo dans la voiture et se dirigèrent vers la côte.
Là bas, ils embarquèrent à bord d'un canot à moteur mis à leur disposition par l'agent infiltré de la DST.
Ils parcoururent deux kilomètres vers l'ouest, loin des côtes, et s'arrêtèrent pour jeter le frigo à la mer.
Ensuite, ils se dirigèrent vers le nord vers le pays voisin du Bilan où le Zinzinator avait de multiples attaches..
Après avoir accosté sur la côte près de la capitale Biloute, il prirent un taxi et se dirigèrent vers l'aéroport, et deux heures plus tard, les deux Claudes étaient dans l'avion à destination de Gogolcity, fiers du devoir accompli..


[Suite donc de l'histoire avec Antiriad mais sans Mor TaDel dans une semaine environ.. STAY TUNED, comme ils disent]
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Ce programme vous est présenté par les culottes Petit Bateau

Message : # 337083Message Crodogang
16 juil. 2016, 23:21

Je précise que QuisuisjeLeaks ayant conclu un contrat commercial avec le géant de l'industrie du sous-vêtement, Crodogang le Prolixe, même en exil, s'est engagé juridiquement à glisser une référence à la marque à chaque épisode. En langage marketing, ça s'appelle du "placement produit".

Mor TaDel a donc fini sa carrière sur l'étal d'une charcuterie casher.
Bien, ça fera un souci de moins pour Antiriad à son retour de vacances.
Mais je vous rappelle, messire Grégoire, que dans la même pièce où vous avez troué la peau du chef sanguinaire de l'Umeur Mossad avant de le dépiauter, se trouvait une jolie jeune fille ligotée, bâillonnée, dans les vaps et dans le plus simple appareil (une habitude chez elle, voilà pour l'aspect "fan service"), car elle ne portait que son shorty Petit Bateau (voilà pour le "placement produit) au moment de son enlèvement.
La question que je me pose est: pourquoi n'avez vous pas saisi l'occasion au vol ? Irina Stas était à votre merci, vous auriez pu la piquer à son chevalier servant Antiriad toujours malade dans ses toilettes. Mais au lieu de ça vous l'avez laissée toute seule à Tel Ezed au lieu de l'emmener avec vous au Bilan puis au Zinzimbwe.

Ça va encore faire jaser au sujet de votre virilité dans les chaumières !

Car si Antiriad a su gagner sa réputation de chevalier blanc, allant et volant au secours des innocents, lalalala lala



vous, mon cher comte seriez plutôt le chevalier noir



Et puis le fait que vous soyez passé par le Bilan ne va qu'attiser encore plus la haine entre Tsahal Erkoul et l'Umeur Mossad du côté azraélien, et le Houmous et le Hezboulette du côté bilanais (en fait, "Hezboulette'" c'est le nom qu'on lui donne communément en Occident. Au Bilan, on préfère le nommer "Hezkebbeh" délicieux surtout quand on le sert en mezzé avec de la purée d'aubergines. Miam). Voilà qui ravira les papilles des gastronomes mais je ne suis pas sûr que ça rassure les géopolitologues du monde entier..
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Touche pas à mon Zinzinator

Message : # 337086Message gregoire_nostalgie
17 juil. 2016, 00:34

Mon cher Prolixe,
Vous ne vous attendez quand même pas à ce que je vous dévoile mes plans diaboliques ? :lol!:
Aussi, je ne saurais trop vous prévenir que vous êtes à la limite d'insulter le Zinzinator et donc de recevoir la visite des Claudes :tongue:
Et irina Stas était dans les bureaux de l'Umeur Mossad et non dans la résidence du sieur TaDel..


Sérieusement, c'était pour laisser l'occasion à Antiriad de sauver sa nouvelle-ex-future dulcinée.
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Vacances j'oublie tout

Message : # 337087Message Crodogang
17 juil. 2016, 00:58

gregoire_nostalgie a écrit : Sérieusement, c'était pour laisser l'occasion à Antiriad de sauver sa nouvelle-ex-future dulcinée.
Il vous en sera infiniment reconnaissant, j'en suis sûr. Comme ça, vous pourrez faire un plan drague à Golda Emileïmadj-Alissapritch, qui maintenant est libre.

Image :lol!:

Et quant à Antiriad, le premier souci de son personnage, avant même d'aller délivrer sa femme fatale, sera de s'acheter des sachets de Smecta. :drunken:
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

The Blouse Brothers are untouchable

Message : # 337144Message Crodogang
19 juil. 2016, 22:37

En attendant qu'Antiriad revienne de ses vacances sous le soleil d'Harlemsheik passées à se nourrir de riz et de sachets de Smecta, suivons plutôt les trépidantes aventures de Crodogang, qui depuis qu'il a quitté le Gremlin, a repris son identité clandestine de Julian Crodossange, et qui pour sa part ne connait pas la signification du mot "vacances". Envolons-nous avec lui à l'autre bout de la Terre, plus exactement vers Chicagade, resplendissante métropole sise sur les rives du lac Micheton.

Image

Dans l'un des quartiers les plus huppés du centre-ville de Chicagade, se trouvait le prestigieux palace Waldorf-Statler. Dans son immense hall de réception, les hôtes et les hôtesses d'accueil d'un important courtier en assurance qui avait jeté son dévolu sur le palace pour y installer ses bureaux, dansaient sur l'air de "Gloria" d'Umberto Tozzi.

Image



Mais derrière le strass et les paillettes de cette vénérable institution se dissimulait une réalité moins recommandable. Car cette compagnie d'assurance n'était en fait qu'une société-écran servant à dissimuler les activités peu recommandables de la plus célèbre organisation du crime organisé ritalopope, la terrible Maafia !

Comme le proclamait leur slogan "efficace et patibulaire, c'est la Maafia que je préfère", il pouvait être dangereux de venir fourrer son nez dans leurs affaires.
Mais cela n'avait pas l'air d'impressionner ce petit homme chétif très remonté, qui demandait avec insistance à parler au directeur de l'institution.


Image

Il s'agissait du maire de Chicagade, Mister Burt Reynold Twingow Jr. en personne, dont l'administration avait décidé de fricoter avec la Maafia afin d'assurer sa réélection à la mairie.

Seulement, les "services" rendus par cet encombrant partenaire étaient un peu trop "voyants"...Les journalistes d'investigation enquêtaient sur les filières de blanchiment d'argent qui semblaient toutes remonter à la même source. Les soupçons sur la corruption de la police municipale, qui fermait les yeux sur les pires crimes et exactions, se faisaient de plus en plus insistants, et ceux qui émettaient ces soupçons disparaissaient mystérieusement sans laisser de trace, comme, Mr. Gerald Ford Mondeo Sr., le principal candidat de l'opposition qui briguait lui aussi le fauteuil de maire et qui était donné grand favori pour succéder à Twingow par les sondages. Son corps venait d'être repêché par des plongeurs au fond du lac Micheton, ses pieds coincés dans une épaisse chappe de ciment. C'en était trop pour Monsieur Twingow, qui ambitionnait de devenir sénateur au Congrès.

Il souhaitait s'entretenir sur le champ avec le chef de la Maafia, l'inquiétant Al D. Maccione Capote, et insistait auprès d'Eros Ramazzecrotti,


Image

son principal lieutenant, pour être convoqué séance tenante dans le bureau du Parrain. "Appelez-moi le directeur !"

Après un bref coup de fil à son patron, Ramazzecrotti réussit à lui obtenir une brève entrevue. M. Federico "Fred" Fellazioni, secrétaire personnel de M. Capote, fit son entrée dans le hall de réception.

Image

-Don Capote est disposé à vous recevoir. SI vous voulez bien vous donner la peine de me suivre, Monsieur le maire.

Fred Fellazioni présenta la requête du maire à son chef, le parrain, le caïd Al D. Maccione Capote,

Image

qui était un homme bâti comme une armoire à glace. Quand il le vit, le pauvre magistrat perdit toute son assurance.


Image

-Très bien monsieur Twingow. Je veux bien me donner la peine de vous recevoir mais faites vite, mon temps est précieux, plus précieux que le vôtre.

-Et bien, monsieur Capote, tout d'abord...hem...je-je veux bien fermer les yeux sur les paris truqués du championnat de hoquétable...les permissions des voiries que je vous ai accordées ainsi que vos règlement de compte en pleine rue et en plein jour, à la rigueur...Mais, vous ne croyez pas que cette histoire de rival trouvé dans le lac avec du ciment aux pieds pourrait finir par m'éclabousser ? Vous m'aviez pourtant promis d'agir discrètement. Vous avez acheté le silence de la police municipale mais c'est le FBI (Fuckin' Bureau of Intoxication) et la CIA (Cocaine Importation Agency) que l'on va me coller sur le dos et en plus...

Imperturbable, Al Capote coupa court aux jérémiades de son visiteur.

-Ecoute, picciotto, c'est grâce à moi que ton petit cul douillet est assis sur le fauteuil du maire. T'es pas content des enveloppes que reçoivent quotidiennement tes conseillers municipaux et ton équipe de poulets, moi qui sais pourtant me montrer si généreux ? Moi qui t'ai fait une proposition que tu ne pouvais pas refuser ?

Afin de trouver des arguments plus percutants, Capote sortit son Starsky & Hutchinson 78 de son tiroir et en fit tourner le barillet.

-Autre chose ?

Non, fit le maire en baissant la tête d'un air résigné.

-Je peux ?

-Oui, lâcha-t-il tout penaud.

Au moment où il quittait le hall du palace, les hôtes et les hôtesses d'accueil se déhanchaient au rythme de "Tarzan Boy" de Baltimora.

Image



-Je l'aurai un jour, je l'aurai, se promit le maire afin de tromper sa propre couardise.

Image

Dans son bureau, Al Capote reçut un nouvel appel de son lieutenant Eros Ramazzecrotti. Un mystérieux interlocuteur qui se disait bien plus puissant et "couillu" que le maire demandait de toute urgence un entretien vidéo sur le canal prioritaire.

Intrigué, le caïd du crime alluma son écran de contrôle, et le visage du militant activiste de QuisuisjeLeaks, Julian Crodossange, se matérialisa aussitôt. Son crâne chauve était coiffé d'un feutre Fedora et l'ex-Leader du Kézako Suprême n'avait pas l'air de plaisanter du tout.


Image

-Capote, t'es juste bon qu'à baiser les cons tout en restant couvert. Mais tu ne seras pas préservé de mes petits dossiers QuisuisjeLeaks. Je sais tout de toi. Comme l'a découvert l'agent Big Jim, c'est toi qui avait orchestré l'enlèvement de la petite Aura Al-Ghan via les liens que t'entretenais avec l'Umeur Mossad. Depuis, la petite a été libérée et rendue à son père.
Jean Moulain alias Julien Amano bossait aussi pour toi. Il était interdit bancaire et tu lui avais promis d'éponger ses dettes de jeu s'il marchait dans tes combines.
Même l'agent de l'Umeur Mossad, Benyamin Kukigrat n'était pas un authentique Azraélien. C'était une de tes taupes ritalopopes infiltrées qui s'appelait en vérité Carmine Culograttugiato. Tu vois, je sais tout de toi, tu n'es pas aussi élastique que tu le penses, Capote, et tu me fais pas peur. Tu me fais pas plus peur que ces rigolos de l'ex-Stasi, et je n'ai pas eu besoin de toi, Capote, pour les baiser aussi en leur faisant croire qu'on jouait dans le même camp. Seul le pouvoir t'excite et te fait bander, mais je vais bientôt te réduire à l'impuissance, car je vais révéler tes magouilles au grand jour et tout le monde saura comment t'as acheté la mairie de Chicagade et ses flicaillons qui te sucent le gland. Je vais prévenir la presse internationale, à commencer par les Inrocks. Cesse de jouir, car tu vas gicler, Capote.

Al Capote ne contenait plus sa rage.

Image

-Aux inrocks...tu serais donc un Inrockuptible, Ness ? Euh excuse, je voulais dire Crodossange. Mais tu sais très bien que t'es rien pour moi. T'es qu'un insigne et du blabla, t'entends ? UN INSIGNE ET DU BLABLA !!!

-N'essaie pas de m'enc**** Capote, t'es troué de partout mais mon derrière est imperméable.

Et sur cette dernière provocation, la communication s'interrompit.

-Je vais te faire sucer des moignons, et te l'enfoncer bien profond, bientôt tu vas avoir toutes les patrouilles de flics de Chicagade collées au train ! grinça Capote en brisant en deux son Waterman.

Julian Crodossange chaussa ses Ray-Ban et s'engouffra dans la Dodge Monaco 74 noire et blanche où l'attendait son complice Elie Wood Schwingom, qui démarra aussitôt plein gaz. Al Capote avait dit juste, bientôt ils eurent toute la police de Chicagade aux trousses. Mais heureusement pour Crodossange, Elie Wood était un as du volant.



Après ce crash mémorable qui envoya à la ferraille l'équivalent d'une année de production des usines automobiles de la ville de Détruit, nos deux fugitifs n'étaient pas pour autant au bout de leurs peines.
Le Kommodore VIC-20 Campino Totenhosen, chef de l'ex-Nazi...pardon, de l'ex-Stasi néo-LSD, n'avait pas joué sa dernière carte. Il avait très mal digéré le fait d'avoir été dupé par celui qu'il croyait manipuler. C'est pourquoi sa voiture et celle de ses "Jims" se trouvaient tapies en embuscade à l'entrée d'une ruelle sombre. L''Oberstabsfeldwebel Jörg Siemens se tenait au volant de son break.


-TATORT de refuser de kollaborer afek nos zervices, Herr Krodogang" lâcha-t-il plein d'amertume.



Tschüss Kommodore Totenhosen. AInsi périt le Pape du LSD. Personne ne pouvait résister à Julian Crodossange le Prolixe.
La Dodge fila à fond de train à l'aéroport international Buck Danny de Chicagade, et Crodogang dit adieu à son ami Elie Wood. Là, il put passer sans encombres le contrôle douanier et s'embarqua sur le premier vol à destination du Russangola, un petit pays dont la population, fortement métissée, avait des origines à la fois slaves et bantoues.




Après avoir atterri le lendemain à l'aérodrome civil et militaire de la capitale N'kwanza-Novgorod, notre héros fut accueilli en personne par le président élu démocratiquement à vie du petit Etat, par celui qui était peut-être le seul véritable ami que Crodogang ait jamais eu dans sa vie: Bwanimir M'Poutine. "Assante tovaritch Crodogang" s'exclama ce dernier en accueillant son camarade à bras grands ouverts.

Image

Une fois les bagages récupérés, les deux autocrates prirent place à l'intérieur de la confortable limousine présidentielle.

-C'est un sacré coup d'éclat que t'as fait hier à Chicagade. Ça fait la une du quotidien national de ce matin, la Pravda N'Golo. Al Capote et les principaux chefs de la police municipale ont été mis sous les verrous par la police fédérale. Il paraît même que le maire, Mr. B. Reynold Twingow Jr. a été contraint de démissionner de son poste et qu'une commission d'enquête a été chargée d'étudier son dossier.
Quant au Kommodore Totenhosen, on a exhumé son corps enfoncé à 60 pieds sous terre, dans l'antichambre de l'Enfer.

-Bof, depuis que je ne suis plus Quisuisjator, je m'occupe comme je peux. Maintenant que je ne suis plus personne, Eyfer Al-Ghan ne voudra plus me donner sa fille en mariage. C'est dommage que ce putsch ait eu lieu. J'étais en train de réaliser de grands projets au Quisuisjeland. Tout le pays était en train d'être remodelé par les pétrozintimes de l'Akinatoristan.

-Je ne comprendrai jamais les règles de votre "ploucocratie", c'est vraiment un truc d'occidental. Chez nous, on ne se complique pas la vie. J'étais le seul candidat à l'élection présidentielle, j'ai été élu à 99% des suffrages exprimés, et maintenant je fais tout ce que je veux. Pourquoi tu modifierais pas la constitution pour faire comme moi ? Ce serait toujours toi qui poserait les questions, et quand quelqu'un trouve ton identité, tu dirais "bravo, merci d'avoir participé et dégage maintenant, c'est encore mon tour."

-C'est vrai que ton idée est tentante, mais tu vois, on finit par s'attacher à ces règles de présidence tournante. Excuse-moi, mais à chaque fois que je parle de présidence "tournante", je ne peux m'empêcher de penser à Irina, cette garce, c'est plus fort que moi.
C'est vraiment dommage ce qu'a fait la générale Crazy Babe. Depuis son coup d'état, y'a plus personne au bout du fil, et le Quisuisjeland reste sans gouvernement comme une vulgaire Belchique anémique.

-Hahahaha. Et ça t'étonne, mon ami ? Je vais te dire une bonne chose au sujet de la Générale. Sa devise n'est pas "l'essentiel est de participer, mais de faire sauter la banque du Caesar's Palace et arrivederci'".
Si tu veux, imagine-toi un peu Usain Bolt qui remporterait la finale du 100 m aux JO de Rio, et qui au lieu de monter sur le podium, de recevoir sa médaille d'or, d'écouter respectueusement l'hymne jamaïcain, avant d'aller honorer ses devoirs de personnalité médiatique devant les journalistes et les sponsors, imagine-toi qu'au lieu de tout ça, Usain Bolt fasse un gros doigt à tous, déclare crânement qu'il est juste venu afin "d'écraser des nulos", et que sur ce, il grimpe à l'échelle de corde de son hélico qui l'attend en vol stationnaire pour l'emmener passer la soirée dans un bar à hôtesses de Copacabana. Et ben tu vois, Crazy Babysitter, c'est un peu ça, mais à l'échelle réduite du "qui suis-je" et du "blind test".

-Evidemment, vu comme ça...Et pour le coup, si personne n'intervient, elle va rester "quisuisjator" à vie sans en ficher une rame. C'est dégueulasse.

-En quoi c'est dégueulasse mon ami, je fais ça tous les jours...

-Tu sais quoi, si jamais la Générale n'honore pas ses obligations de Quisuisjator d'ici trois jours, je reprends le pouvoir avec ton concours et celui du Sultan Yehswi Khan.

-Adjugé vendu. En attendant, que dirais-tu de siroter un petit "Russangolais blanc" dans le minibar de la limousine, c'est notre cocktail national: 50% de vodka, 50% de changa'a, et un doigt de crème en sus.
Je trinque à la santé du futur putschiste. Comme on dit chez nous avant de boire cul sec et de balancer le verre par-dessus son épaule: Na zdorovie maisha marefu afya !
Dernière modification par Crodogang le 27 juil. 2016, 02:00, modifié 11 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Message personnel

Message : # 337156Message gregoire_nostalgie
20 juil. 2016, 14:01

Le Zinzinator dans son bureau de l'Alizée lit un rapport de la DST

"...Le Prolixe était récemment à Chicagade où il a malheureusement échappé de peu à Chant Ensolo et Cho Wakawaka. Il y aurait causé la mort de Toto.
...
Actuellement, il est réfugié chez M'Poutine et selon nos renseignements, il envisagerait de faire un putsch au Quisuisjland."

"Ah,", se dit le Zinzinator, "on reconnait bien sa façon d'agir à ce fils de putsch.." :lol!:
"On va bien rigoler, j'envoie un message codé au général Quisuisjalien Recep Tionniste Encatogan, il saura quoi faire en cas de putsch.."


"
Cher Queue-de-cheval,

Si tu crois un jour que Tang va tenter un coup
Ne laisse pas que tes obligations te gênent
Et cours, cours jusqu'à perdre haleine, viens le retrouver.

Si tu crois un jour qu'il veut faire du mal et si ce jour-là, tu as de la peine
À trouver où tous ces chemins te mènent, viens le retrouver.

Si le dégoût de Tang vient en toi
Si la paresse de la vie s'installe en toi, secoue-toi, secoue-toi.

Mais si tu crois un jour que Tang va tenter un coup
N'attends pas un jour, pas une semaine
Car tu ne sais pas où la vie t'emmène
Viens le retrouver.

Votre sincèrement,
Séchoir
"
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Trüks en vrak

Message : # 337199Message Crodogang
21 juil. 2016, 20:50

Istanredbul, la "Cité qui vous donne des ailes". Sublime Porte de l'Orient, ancienne capitale de l'Empire Ottoriverse et métropole au rythme de vie frénétique de l'actuelle République de Truquie.

Image

Dans un confortable yali (c'est comme un riad sauf qu'il est truc, ce qui explique l'aversion du peuple truc pour le dénommé Antiyali) sur les rivages du Bosdure, le chef de la diplomatie truque, le Ministre des Affaires étrangères Mehmet Trükmüş,

Image

était en train de s'entretenir de la situation géopolitique internationale avec le Président de la République de Truquie, le Grand Truc Sadik Bidültrük.


Image

-Efendi, le Général Recep Tioniste Enkatoğan, qui est notre agent infiltré dans l'état-major des armées quisuisjelandaises, nous informe que la situation est redevenue normale au Gremlin-Tricêtre. La Générale Crasy Babysitter a officiellement repris ses fonctions de Quisuisjator en titre. après une brève vacance du pouvoir.

-Je me disais bien que cette velléité de putsch était sans lendemain. En matière de coup d'état militaire, le Prolixe a encore beaucoup de leçons à recevoir de la part de spécialistes tels que nous les Trucs. Quand même, si je peux me permettre une remarque, ce Général Enkatoğan ferait bien d'aller chez le barbier se faire couper cette ridicule petite queue de cheval qu'il porte avec tant de fierté. A l'armée, ça ne fait pas très sérieux.

-Efendi, je lui ai dit: "Recep, fais-toi couper les cheveux", et il m'a dit "Mehmet, dans vingt ans si tu veux".

-Je sais bien qu'il est jeune, mais la jeunesse n'excuse pas tout. Qu'aurait dit le fondateur de notre glorieuse République, Mustafa Kemal Maçintrük, "le Père de tous les Trucs", s'il avait vu un tel bachi-bouzouk chevelu occuper pareil poste ? Ah la la, vraiment, je ne comprendrai jamais ce mouvement des "jeunes Trucs".

-Efendi, je crois que Mustafa Kemal Maçintrük aurait été fier comme un Truc. Ce jeune militaire impétueux sert bien la République. Bien sûr, son deuxième prénom "Tioniste" laisse croire à certains délateurs que c'est une déformation de "Fioniste" et qu'en réalité il profite aux intérêts de l'Etat d'Azraël.
Mais ce ne sont que des envieux. Grâce à lui, la Truquie se placera au centre de l'échiquier mondial. Nous ferons parler de nous au monde entier, qui jusqu'à présent ne nous connaissait que pour nos paris truqués, nous trucages de cinéma, et nos camions aux grosses roues qu'on appelle "monster trucs"...

-...Sans parler des WC "à la truque"...et le jeu du tric-trac truc...

-...Et aussi tous ces trucs qu'on appelle "tapis".
Vraiment, grâce à un homme de la trempe d'Enkatoğan, nous ne serons plus jamais les têtes de Truc de personne. Au contraire, nous serons forts comme des Trucs, de vrais taureaux rouges d'Istanredbul. Ouech-Ouech n'osera plus nous envoyer ses casseurs de banlieue, et en parlant de "WC à la truque", nous n'aurons plus à essuyer les affronts écœurants du PQQ.
Même l'Akinatoristan comprendra que c'est nous les Trucs qui avons les plus grosses paires de moustaches.
Nous nous érigerons en médiateurs de cette région de l'Orient. Grâce à notre ambitieuse armée, nous serons de vrais acteurs de la paix. Nous ferons plier Azraël face à nos exigences. Le Houmous et l'OLP (Orgasme de Libation de la Pénis-iline) de Charlos le Chacal seront eux aussi intimidés face au déploiement de nos forces militaires.
Et il est grand temps, car près de nos frontières, la situation ne fait qu'empirer de jour en jour: après l'assassinat de Mor TaDel, le chef de l'Umeur Mossad, assassinat commandité par le Comte Grégoire, l'Etat scabreux mène une violente offensive contre le Bilan et le Hezköfte (c'est la version traduite en langue truque du "Hezkebbé" bilanais ou "Hezboulette" comme on l'appelle plus communément en Occident) et fait bombarder Bilouth nuit et jour.

-Oui, à Bilouth, on commence à se rapprocher du "dépôt de Bilan"...Hahahahahaha, qu'elle était bonne celle-là. Ah vraiment, non seulement nous n'avons pas de leçons à recevoir de personne en matière de putsch militaire, mais au rayon blague, même Crodogang peut baver de jalousie. Ah, celle-là, il faudra que je la recycle au prochain G20. Ça tombe bien, le Président du Lexique s'avère être un grand amateur de bons mots. Hahahahaha !!!
Mais, vous aussi, vous pleurez de rire, mon cher Trükmüş Bey !

-Non, j'avais juste un truc dans l'œil, l'humour, vous savez, c'est pas trop mon truc. Mais on peut dire que vous avez le truc pour divertir les masses.

-Vous savez, chacun son truc...

-Pour en revenir aux affaires étrangères, efendi, il va nous falloir user et abuser de mille Trucs pour parvenir à nos fins. Mobilisons tous nos soldats.

(La langue truque, agglutinante, intéresse les linguistes au plus haut point car, de façon similaire à la langue schtroumpf, le substantif "truc" est polysémique et peut s'accommoder à tous les registres de langue pour désigner n'importe quel concept concret ou abstrait)

-Inch'Akinator, déclara solennellement le Président Sadik Bidültrük en implorant le djinn divinatoire islîm fit.

-Mais efendi, je croyais que nous étions une République laïque...

-Mon cher Trükmüş Bey, la laïcité, c'est juste un truc d'Occidental. En attendant, si nous allions manger un truc ? Il y a un bon petit döner kebab à deux rues d'ici. Ils y servent du bon raki.

-Efendim, voilà vraiment une idée truc-ulente !
Dernière modification par Crodogang le 24 juil. 2016, 08:29, modifié 4 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Diplomatie du ping-pong

Message : # 337260Message Crodogang
24 juil. 2016, 00:48

En attendant qu'Antiriad surmonte sa gastro-entérite qui le cloue aux toilettes de sa suite nuptiale [commentaire de Crodogang; j'avais pourtant dit que l'on ferait une pause en attendant son retour de vacances, mais voilà...j'ai menti :tongue: ] et que la pauvre Irina Stas, toujours emprisonnée, se languisse d'attendre dans les bureaux de l'Umeur Mossad à Tel Ezed, faisons un peu le point sur les forces en présence, sur les amitiés, les inimitiés, les mariages de raison et les alliances contre-nature qui font régner le chaos au sein de la (Con)Fédération des Quiz.

Le conflit qui n'opposait à l'origine que trois forces antagonistes, les Grégoiristes, les Crodoganguistes et les Pro-Antiriad (qui sous certaines latitudes sont parfois désignés par le qualificatif d'"Anti-Anti-Antiriad") s'est étendu comme une trainée de poudre de Tang à l'échelle planétaire, provoquant un bras-de-fer généralisé entre les états-majors militaires, les services de renseignement et d'espionnage, les forces d'intervention spéciale, les organisations terroristes et les associations du crime organisé.
Aux quatre coins du globe, on nomme, on révoque, on remplace, on remise au placard, on fait chanter, on espionne, on file, on fait placer sur écoute, on enlève, on menace, on s'évade, on trucide, on liquide, on refroidit, on se déguise, on dérobe, on baise et on trahit.

A force de redouter les tactiques secrètes de l'ennemi, et surtout de se méfier de ses amis, le plus grand chaos divise les protagonistes de cette histoire complètement braque...
Que l'on s''appelle F.B.IATCH, C.I.A. (Cocaine Importation Agency), MI6-Music (au Service secret de sa Majesté the Queen Freddy Mercury), KAGIBI, ex-Stasi-néo-LSD (et sa bordée de "Jims" dévoués), JEDI (Jeunes Etudiants en Danse Irlandaise), DST (Direction des Sniffeurs de Tang), Umeur Mossad, Tsahal Erkoul, Hezkebbé bilanais (également connu sous le nom de "Hezköfte" chez les Trucs, "Hezköttbullar" chez les Scandalnaves nordiques et "Hezbouleeeette" chez les Pieds-Noirs), Houmous (qui se marie très bien avec le Hezkebbé, surtout en mezzé), OLP (Orgasme de Libation de la Pénis-illine cher à Charlos le Chacal), FLN (Front du Nord-Zinzimbwe cher à Antiriad le smooth-operator), Ouech-Ouech ("Akinator j'le kiffe trop sa raaaaaace"), Al-Qasetzer, GIGN (Groupement d'Individus en Golf Noire), Gardes Rouges chinchinois, Maafia ritalopope, Yakuzas ritamitsoukos, Triades hongkongfoufounes, bachi-bouzouks des "jeunes Trucs" et PQQ à qui ils livrent une guerre permanente, sans oublier les agents zélés de QuisuisjeLeaks (ONG reconnue d'utilité publique fondée par Julian Crodossange), on ne peut plus se fier à personne.
Même le Tétaclac a décidé de se joindre à ce gigantesque "Battle Royale" en créant ses propres services secrets dont les espions sont reconnaissables à leurs parkas jaunes fluos avec le mot "ESPION" inscrit en lettres géantes sur le dos (pour ne pas les perdre dans la neige de l'hivaèèèr). Mais les espions tétaclaquois, loin d'être pris au sérieux, ne suscitent généralement que l'hilarité générale, comme à chaque fois que le Tétaclac décide de prendre une initiative qui sorte du cadre du championnat local de hoquétable.

A cause de cette grande confusion, on finit très vite par trahir son propre frère et coucher dans le lit de sa propre sœur...(ou plus sûrement dans celui d'Irina Stas avec tous les risques sanitaires que cela comporte).

Exemples de dialogues top-secrets échangés:


-Mais pourquoi tu m'agresses, Jim ?
-Cesse de m'appeler Jim, je fais pas partie de l'ex-Stasi, je bosse pour le KAGIBI
-Mais on est pourtant censé avoir le même boss: l'agent Stas.
-Oui, mais n'oublie pas que la donne a changé depuis que le Prolixe a éliminé Totenhosen.
-Mais non.
-Mais si, puisque j'te l'dis.
-Mais...mais alors !? A qui j'ai confié cette valise secrète, moi ???

Ou encore cette réflexion pleine d'esprit à mettre à l'actif d'un espion tétaclaquois:

-Saint-Ciboire, l'aèèènnemi est comp'èt'meint crisse, tabarnak. Y croit qu'c'est nous l'aèèènemi, alors qu'c'est lui.

Mais loin de l'impitoyable violence qui dévaste les milieux des soudards, des barbouzes et des truands, dans les salons lambrissés du siège de l'ŒNUQ à Gelève sur le bord du lac Lémeuf (Gelève-Lémeuf pour faire court), les positions sont clairement définies, et l'ardeur des discussions est toujours modérée par la sagesse proverbiale (et la barbe biblique) du Secrétaire général, M. Kofi Sansukr.

Image

Petit who's who des diplomates et de leurs affinitiés électives respectives:

Les partisans grégoiristes:

-La candidature du Zinzimbwe pour siéger en tant que membre permanent de l'ŒNUQ a enfin été ratifiée par Kofi Sansukr.
A la faveur d'une promotion-canapé, l'excentrique zinzimbwéen d'origine ritalopope Gioacchino Sciampuini (alias Shampooing, alias Guido di Veloni), célèbre pour l'invention de sa "coiffe anti-caméra infrarouge" qui n'a pas été primée lors du Concours Lapine),

Image

a reçu l'insigne honneur de devenir le premier représentant officiel du ZInzimbwe à l'ŒNUQ, en récompense des services rendus jadis au Zinzinator. Il est les yeux, les oreilles, la voix et les rires enregistrés du Comte Grégoire sur la scène diplomatique internationale.


-La République bananière du Bilan est quant à elle représentée par Matthieu, Comte d'Aérophagie, dit "le Maudit"

Image

Un ami d'enfance de Grégoire, Comte de Nostalgie, dit "le Têtu" (aucun rapport avec le magazine éponyme) qui a fréquenté la même école que lui à Bilouth, la capitale du pays. Là, pendant qu'il étaient assis dans les derniers rangs près du radiateur, on leur a inculqué le même amour pour la ploucocratie, le calembour et les paroles de chansons de variété.
Face à la menace permanente des bombardements azraéliens et des attentats épicés perpétrés par le Hezkebbé, Matthieu croit au bilan positif du Bilan et est convaincu que son ami Grégoire remportera un jour le titre de Quisuisjator, car il croit aussi au Père Noël. (Ce n'est pas pour rien que le Bilan a un drapeau composé de deux bandes rouges horizontales encadrant un fond blanc comportant en son centre un sapin de Noël
).

Les "Pro-Antiriad":

-Mme Golda Emileïmadj-Alissaprich, la "'Dame en acier trempé" à la sulfureuse réputation de luxure, déléguée permanente d'Azraël auprès de l'ŒNUQ, compagne officielle du Ministre de la Guerre de l'Etat scabreux Gar Ghamel et ceinture noire de krev monga (art martial azraélien)

Image

Une alliée encombrante pour Antiriad le Nez qui a mis le sien là où il ne fallait pas. De nombreux intérêts communs les rapprochent cependant. Comme la haine partagée du génie Akinator qu'ils dénoncent comme étant une odieuse machinerie attrape-crédule, et le soutien au FLN et à la sédition du territoire nord-zinzimbwéen, dont les champs pétrolifères sont exploités par le géant de l'hydrocarbure akinatoristanais Exxon Maboul.


-Jean-Pierre Decouille, attaché diplomatique du gouvernement du Tétaclac, fondateur du Comité de soutien Anti-anti-Antiriad

Image

Un soutien toutefois aussi pesant qu'inutile pour Antiriad. Chacune des interventions du Tétaclaquois à l'Assemblée générale est généralement interrompue par de grands éclats de rire, ce qui mine sérieusement la crédibilité internationale du "smooth operator".

Les alliés crodoganguistes:

La représentante officielle de l'Akinatoristan, Mme Aïcha Feymalodan,

Image

qui a retrouvé son sourire enjôleur à la suite de récents soins dentaires. Elle renouvelle son soutien indéfectible à Crodogang le Prolixe car il a ouvert le Quisuisjeland à l'arrivée massive des capitaux akinatoristanais, et afin de lui adresser ses remerciements pour son rôle actif dans la promotion du patrimoine culturo-religieux du Sultananat.


-L'attaché diplomatique du Russangola, M. Mamadou Leonid M'Pouchkine

Image

Les profonds liens d'amitié unissant le Prolixe et le Président démocratiquement élu à vie de cette petite nation slavo-bantoue, M. Bwanimir M'Poutine, se traduisent par un soutien inconditionnel des instances diplomatiques russangolaise à la politique crodoganguienne.

Les "neutres":

-Son Excellence, le représentant de la République du Lexique, M. Ramón Mualoñón

Image

Un militant pacifiste convaincu, dont les échanges verbeux riches en vocabulaire témoignent de son amour pour la lecture du dictionnaire et l'étude rapprochée de la gent féminine ainsi que de son aversion totale pour toute forme de guerre, à moins qu'elle ne se déroule dans les étoiles.
"Make sex, not war" était le credo de sa jeunesse au campus, et ce n'est pas dans les alcôves de l'ŒNUQ qu'il a l'intention de modifier son comportement de fougueux étalon antimilitariste.


-L'ambassadeur de la République de Truquie à l'ŒNUQ, M. Miçel Trüker

Image

Représente les intérêts de M. Mehmet Trükmüş, ministre des Affaires étrangères et chef de la diplomatie truque qui lui a confié son blanc-seing afin d'imposer dans les négociations internationales les volontés du Grand Truc Sadik Bidültrük et de la glorieuse Armée Truque. Il attend impatiemment la fin du conflit opposant Tsahal Erkoul aux forces armées akinatoristanaises, afin de redessiner la carte de l'Orient aux couleurs du drapeau au café-croissant et résonnant du bruit des bottes. Naturellement, comme cela a toujours été le cas avec l'ensemble des précédents diplomates trucs, tous les votes de M. Trüker sont systématiquement truqués par l'Armée.



...Et la guerre continue...

-
Dernière modification par Crodogang le 25 juil. 2016, 21:36, modifié 2 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Ocelot, mon amour

Message : # 337283Message gregoire_nostalgie
24 juil. 2016, 12:16

A Ocelot, en Tétaclaquie...
Image

...se déroulent, sous l'égide du délégué du président Zinzimbwéien, Laurent Fabulous, des négociations secrètes entre l'Akinatoristan et l'État d'Azraël.

Les deux délégations sont présidées par l'Akinatorien Yasser Arrien..
Image
...et l'Azraëlien Raby Jacob.
Image

- Laurent Fabulous : Messieurs, l'instant est grave, vos deux pays sont au bord d'une guerre nucléaire qui serait dévastatrice pour vos deux pays et toute la région. Je vous implore, au nom du Zinzinator, Grégoire, comte de Nostalgie et de Navarre, de vous entendre pour éviter une telle catastrophe.
- Yasser Arrien : Monsieur Raby Etvous...
- Raby Jacob : Jacob ! Raby Jacob..
- Monsieur Jacob, notre première demande est le retour d'Aura Al-Ghan !
- Ecoutez, monsieur Yasser Unace..
- Arrien ! Yasser Arrien..
- Comment voulez-vous qu'on vous rende une personne qui n'est pas chez nous, monsieur Yasser Aquelquechose..
- Monsieur Raby Boché, vous mentez !
- Laurent Fabulous : Calmez-vous Messieurs.. Monsieur Jacob, si vous aviez en vos mains Aura El-Ghan, seriez-vous disposés à la rapatrier en Akinatoristan ?
- RJ : Monsieur, nous avons pas l'habitude d'enlever des étrangers et encore moins des femmes ! Mais, si par hasard, elle avait envie de sucreries et avait franchi la frontière en jouant à PaquetDeBonbon Go, nous serions disposés bien sur à retourner cette personne à son pays d'origine. Je vais demander à l'Umeur Mossad d'enquêter.
- YA : Mais c'est eux qui ont du l'enlever !
- LF : Laissons leur le bénéfice du doute, nous reparlerons de ce point demain, monsieur Jacob, quelle est votre première demande ?
- RJ : Nous demandons le démantélement de l'organisation terroriste Ouech-Ouech qui est une menace pour l'état d'Azraël et pour toute la région !
- YA : L'Akinatoristan n'a malheureusement aucun contrôle sur cette organisation et, en fait, lutte activement contre elle..
- RJ : Vous mentez ! C'est votre état qui la finance !
- LF : Monsieur Arrien, il est vrai que votre état n'a jamais désavoué officiellement cette organisation et son chef, Abou Desoufle. Seriez-vous prêts à le faire publiquement ?
- YA : Euh, il faut que je consulte mon gouvernement.
- LF : Bon, messieurs, nous nous réunirons à nouveau demain..
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
gregoire_nostalgie
Messages : 843
Inscription : 22 sept. 2015, 23:07
Sexe : M
Localisation : IDF
Contact :

Pour les yeux de Aura

Message : # 337381Message gregoire_nostalgie
25 juil. 2016, 18:40

Palais de l'Alizée, discours du Zinzinator

Mes chers compatriotes,

Ceci est un grand jour pour notre région car je vous annonce qu'un accord de paix a été trouvé, sous l'égide du Zinzimbwe, entre l'État d'Azraël et l'Akinatoristan.
Il a été signé à Ocelot, il y a quelques minutes.

Les termes de l'accord sont les suivants :
- Le gouvernement d'Akinatoristan déclare la guerre à l'organisation terroriste Ouech-Ouech et a placé un mandat d'arrêt international pour capturer, mort au vif, son chef Abou Desoufle et appelle les autorités religieuses à revenir sur leur appel au "Djihad Djoh" contre l'État d'Azraël.
- En échange, Aura El-Ghan, qui avait franchi la frontière azraélienne par erreur en jouant à PaquetDeBonbon Go, est rapatriée en Akinatoristan.
Également, l'État Azraël apporte un support logistique à l'armée akinatorienne pour sa guerre contre Ouesh-Ouesh.
- Des négociations ultérieures auront lieu dès la semaine prochaine sur la réduction des armements nucléaires des deux États.

Je vous annonce également qu'en marge de ces négociations, un cessez-le-feu a été trouvé entre l'État d'Azraël et le Bilan. Il entrera en vigueur ce soir à minuit.

Encore une fois, le Zinzimbwe prouve qu'il est l'État de la paix et que son seul but est l'établissement de la paix et la concorde entre tous.

Vive la démocratie ! Vive le Zinzimbwe !


Quelques heures plus tard en Akinatoristan dans la demeure d'Eyfer El-Ghan
- Aura El-Ghan : Père, que je suis contente de te revoir !
- Eyfer El-Ghan : Ma chèrie, je me suis fait du mauvais sang pour toi..
- Ils ont été généralement gentils avec moi sauf Irina Stas et Mor TaDel
- Mor TaDel est mort quant à Irina Stas, elle ne perd rien pour attendre. Tu n'as pas trouvé le temps long ?
- Non, je dois t'avouer quelque chose père..
- Quoi ? Rien de grave, j'espère ?
- Non, au contraire. J'ai tenu le coup car je pensais à la personne avec qui j'entretiens depuis plusieurs mois une correspondance secrète et intime..
- Ah non, je t'avais dis qu'il n'aura pas ta main, cet immonde :tongue: Crodogang
- Surement pas lui ! Il est moche :tongue: c'est quelqu'un d'autre, regarde-le, comme il est beau ! n'est-ce-pas Père ?
Image :lol!:
- Le Zinzinator !? je suis mal placé pour juger de la béauté des hommes mais au moins, lui, il a des cheveux :tongue:
- Je l'aime et avant mon enlèvement, il m'avait proposé d'aller vivre avec lui
- Tu est sur ? Contrairement aux rumeurs, il multiplie les conquêtes féminines en secret, on parle de sa ministre Ségolène Margharita, sa secrétaire Miss Monnaie DeChange ou de l'actrice Julie Galets.
- Oui, il m'en a parlé, père mais elles ne valent rien à ces yeux, il n'y a que moi qu'il aime !
- Bon, tu as ma bénédiction..
- Merci, père. Je fais mes valises ce soir et je pars le rejoindre demain !


Le lendemain, appartements privés du Zinzinator
- Zinzinator : Alors, Aura, ma chérie, enfin ensemble et seuls !
- Aura : Oui, mon chéri, que je suis heureuse !
Et le reste se passe de commentaires.. (pour préserver leur l'intimité, les visages des personnes ont été modifiés..)
:tongue: :lol!:
Septuple vainqueur du Qui suis-je :D

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

La vérité est ailleurs...

Message : # 337392Message Crodogang
25 juil. 2016, 21:37

Washyourass D.C. Comics, la capitale des tout puissants Stades-Anaux d'Amiga.

Image

Dans le bureau de la direction générale du F.B.IATCH (Fuckin' Bureau of Intoxicaaatchoum), son très influent directeur, J. Braghett Hoovert,

Image

était en train de sniffer des lignes de Cherry Coke et de Tang saveur tropical/crystal meth. La CIA (Cocaine Importation Agency) avait puisé dans les stocks saisis par les forces contre-révolutionnaires en Coloscopie et lui avait gracieusement remis quelques échantillons gratuits.
Puis, le nez brûlant à cause de l'abus de poudre chimique lyophilisée orange, celui qui était considéré dans les arcanes du pouvoir comme l'un des deux plus puissants hommes de la (Con)Fédération des Quizz (l'autre étant l'agent Stas) se mit à caresser voluptueusement le chat qui était allongé sur ses genoux tout en regardant la fin du bulletin d'information télévisé retransmis par la Chaîne CBS (Chaîne Burlesque Sympatoche) News et présenté par son reporter-star nonagénaire Wallace Gromito.

On y retransmettait l'intégralité de la seconde journée des pourparlers de paix entre l'Akinatoristan et l'Etat d'Azraël à Ocelot, dans l'Etat voisin du Tétaclac.
Le ministre des Affaires étrangères zinzimbwéen Mr. Laurent Fabulous officiait en tant que médiateur de la réunion.


Image

-Mais dites-donc, mon cher Yasser Aspire, comment se fait-il que ce Mister Fabulous préside la réunion ? Il est mandaté par un Etat client du groupe Exxon Maboul présidé par M. Al-Ghan, et dont la fille entretient une liaison secrète avec le Zinzinator. De plus, je le reconnais: Mister Fabulous est une taupe de QuisuisjeLeaks qui fait aussi partie du gang des Blouse Brothers. Je l'ai vu improviser régulièrement des jam sessions à la trompette avec Julian Crodossange et son ami Elie Wood Schwingom. Je crois que la balance penche partialement du côté akinatoristanais.

-Vous pouvez parler, mon cher Raby Troger. Je vous rappelle que nous sommes réunis au Tétaclac, un pays résolument allié à Antiriad, et par conséquent, un Etat partisan de la politique extérieure azraélienne. C'est plutôt vous qui manquez de neutralité.

-Allons, allons, ne faites pas l'enfant. Vous savez très bien que vous avez tout intérêt à financer Ouech-Ouech en faisant semblant de démanteler leurs camps d'entrainement de brûlage de voiture et de lancer de cocktail molotov sur les forces de police.

-Alors vous, vous ne manquez pas de souffle, contrairement à ce cher Abou. Vous ne voyez donc pas que le vrai danger, c'est l'armée truque et ses bachi-bouzouks qui n'attendent qu'une seule chose, c'est que nous nous anéantissions mutuellement afin de déferler sur nos territoires conquis et puis rembobiner le film de l'histoire et reconstituer enfin leur Empire ottoriverse ?

-Mais au fond, pourquoi on se dispute ? Je crois que nous avons plus de points communs que de divergences, mon cher Yasser Ejé-ja-de-je-de-jebere-sebiunouva-majavi.

-Tout à fait, mon cher Raby Inkiriraledernier. Si on allait plutôt se faire une bonne bouffe, histoire de conclure notre accord de paix sur une note gastronomique ?

-Bonne idée ! Je connais un bon p'tit resto ici à Ocelot qui respecte les interdits alimentaires de nos chers djinns islîm fit Akinator et denim Lévi Samson 1. Le seul aliment que nos religions respectives nous autorisent à manger en commun est la viande canine. Le resto fait aussi bar à cigares et s'appelle "le chien hallal et le casher havane passe".

-Moi j'aurais préféré un bar à narguilé. Mais dites-moi, si nous cessons de financer Ouech-Ouech, vous me promettez de laisser le Bilan tranquille ?

-Raby Jakob il te dire vouiiiiiii !

-Et vous cesserez de bâtir des kibboutz en Pénisilline ?

-Il te dira vouiiiiii !

-Et vous payerez l'addition au resto ?

-Il te dira v...il te dira non.

J. Braghett Hoovert éteignit le poste en jubilant d'aise. Il était satisfait de constater que ses deux naïfs partenaires avaient trouvé un terrain d'entente recto-verso. Et tout ce qui était rectal plaisait aux Stades-Anaux.
Il fit appeler le chef des opérations spéciales du F.B.IATCH, le colonel Fuck Niry.


Image

afin de faire le point sur la situation et de décider de la future marche à suivre pour la Première Puissance mondiale des Quizz.

-Mister Niry, tous les journaux du pays ne cessent de parler du coffrage du truand Al. D. Maccione Capote et de l'ex-maire de Chicagade Burt Reynold Twingow Jr. Il parait que cette double arrestation est à mettre au crédit de Julian Crodossange via son organisation QuisuisjeLeaks. Comment avez-vous pu laisser ce dangereux agitateur doubler le F.B.IATCH sur son propre terrain ?

-C'est que nous toutes nos ressources étaient employées à analyser des échantillons prélevés par nos agents Sculder et Mully sur le site du crash de la DS volante des frères Brok Gog et Chnok Magog. Et nous avons fait une jolie découverte. Dans la boîte à gants réfrigérée, il y avait les restes carbonisés de papiers compromettants, les Panasonic Papers. Une analyse plus poussée dans les labos de nos Experts à Las Becas a permis de reconstituer sur microfilm la liste des personnes incriminées. Il y a bien évidemment l'ancien maire de Chicagade, mais aussi Donald Trompe, naturellement...et puis...votre nom y figure aussi sir: à cause des comptes offshore que vous posséderiez en Susse et aux Fouffes Vierges.

-Quoi !? Alors il faut nous débarrasser sur le champ de ce bolcho-atariste ennemi public de l'Amiga. J'appelle sur le champ le Président; j'espère qu'il a appris à se servir d'un combiné téléphonique depuis sa prise de fonction.

-Drrrrring, drrrrrring...CLIC...Allow, ici le Président Boy George Lush, j'écouuute ? Allow, allow, holy cow j'entends rien de rien dans c'merdier d'phone. ALLOOOOOW !!! Shit...

Image
Dernière modification par Crodogang le 26 juil. 2016, 00:57, modifié 2 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités