Crok’images et autres biscuits de l’Alsacienne !

Si je vous dis : “Chamonix Orange”, “Résille d’Or”, ” Booggy “, “Palmito”, “Kango”, “Choco-Prince” ou encore “Crok’images”… A quoi cela vous fait-il penser ?? Mais oui ! Bravo ! Il s’agit de délicieux biscuits de marque « L’Alsacienne » que nous avons dévorés durant notre enfance !!

Aujourd’hui, je vous propose un petit article rempli de gourmandise grâce à un voyage aux pays des biscuits de « L’Alsacienne », marque disparue depuis une quinzaine d’années, mais encore bel et bien présente dans nos souvenirs !

Mais avant cela, petit point sur la marque ! Créee en 1904, la biscuiterie de la jolie dame en rouge et bleue s’appellera tout d’abord la « Société G. Chevreau and Cie ».  Sur les emballages figurait déjà le portrait de la jeune Sophie, alias « L’Alsacienne », joliment vêtue de son costume traditionnel. Ce portrait avait une connotation très forte à l’époque, car il rappelait aux français cette province perdue lors de la guerre Franco-Allemande de 1870.

Suite au succès de ce logo, la marque change rapidement de nom et deviendra officiellement « L’Alsacienne » en 1910. S’ensuivent ensuite des accords commerciaux avec d’autres biscuiteries, notamment « LU », « Brun », « BN » ou encore « Heudebert », mais là n’est pas le sujet… Nous ce qu’on veut, c’est avant tout nous régaler !!!

Au départ, « L’Alsacienne » proposera surtout des gourmandises classiques : des langues de chat, des madeleines, des boudoirs, du pain d’épices et des biscuits secs… bref, du bien bon mais point trop folichon !

Au cours des 60’s, « L’Alsacienne » nous fait découvrir les fameuses gaufrettes « Résille d’Or » ainsi que les « Palmito », mais c’est surtout grâce aux délicieux « Chamonix Orange » que la marque connaitra une forte croissance ! Et Dieu sait de quoi je parle … J’en ai mangé des cargaisons effrayantes étant petite ! Ce gâteau plaisait beaucoup aux mamans car il contenait de la marmelade de fruit… Bien meilleur pour les têtes blondes qu’un biscuit rempli de chocolat !

A la fin des années 70, « L’Alsacienne » a une idée formidable ! Offrir un autocollant Goldorak dans chaque set de 2 paquets de « Petits beurres » ou de « Langues de chat ». Bien évidemment, les ventes s’accentuent fortement car tous les enfants courent au «Mammouth» du coin pour obtenir l’autocollant de leur héros favori !

Très motivée par ce succès, notre amie Alsacienne en profite pour nous cuisiner toute une ribambelle de nouveaux biscuits !! Notamment les « Granola » (qui existent quand même depuis 1978 !), les « Choco-Prince », les gaufrettes « Schoks chocolat » (quel délice !!), mais aussi les « Booggy », les « Euréka », les « Westerns »……. Mais aussi, et surtout LES biscuits de mon enfance, ceux que je n’oublierai jamais et que je rêve de recroquer à pleines dents un jour : Les « Crok’images » !!!!

Apparus en janvier 1984, les « Crok’images » remportent immédiatement un vif succès !! Ces biscuits sont vraiment délicieux et envahissent très rapidement les cartables, les placards, et donc les bidons de milliers d’enfants affamés ou tout simplement gourmands !

Les « Crok’images » sont de merveilleux biscuits sablés joliment décorés par un beau dessin au caramel ! Il existait 2 collections différentes : Le sport et la ferme. L’ingéniosité de la marque résidait dans le fait qu’au dos de chaque boite, il y avait de petits personnages à découper, et à collectionner !

Apparemment, il existait 6 boites différentes pour chaque collection, soit 48 personnages en tout ! De quoi se créer un véritable petit pays « Crok’imaginaire » ! Une fois les dessins découpés, il suffisait de rabattre les petites languettes en dessous des personnages afin de les maintenir debout ! Quelle ingéniosité !!

1 an plus tard, en janvier 1985, débarquent les « Crok’images » fourrés au chocolat !! Miam !! Ceux-ci sont alors rapidement devenus une véritable passion pour moi !!

Bien avant d’avoir retrouvé la pub ci-contre, j’avais toujours en tête le souvenir de cette boite rouge fièrement arborée par un clown rigolo…. Vous imaginez donc mon émotion quand je suis retombée sur l’image de cette boite en feuilletant l’un de mes vieux magazines !! Mon Dieu ! La saveur de mes précieux biscuits d’enfance m’est tout de suite revenue !

Les Crok’images fourrés avaient également 2 thèmes : le cirque et les pays. Mais bizarrement, il n’y avait aucun personnage à découper sur les boites … Peut être que « L’Alsacienne » avait peur que tous les enfants désertent les « Crok’images » natures au profit des fourrés !

De toute façon, pour ma part, je n’ai jamais découpé les images des boites… Tout ce qui m’intéressait, c’était les biscuits ! Et entre les natures et les fourrés, j’ai très rapidement fait mon choix !

Je me souviens que c’était une fête pour moi quand il y avait des « Crok’images » à la maison ! J’ouvrais le paquet avec tout un cérémonial, j’observais les images, je reniflais la bonne odeur de chaque biscuit, je léchouillais le joli dessin au caramel, puis je croquais les oreilles du biscuit afin de me délecter du délicieux sablé… Une fois que j’avais terminé de croquer tout le tour, je décollais les 2 parties restantes afin de racler tout le chocolat avec les dents !! Slurp ! Rien que d’en parler, j’en ai les papilles qui frétillent !!!

En 1989, arrivent d’autres délicieux biscuits dont je me suis aussi copieusement goinfrée: les « Kango » !! Voilà encore une fois d’exquis sablés, fourrés au chocolat, à la fraise ou encore à l’abricot ! Même si les fruités ne remportaient pas mon suffrage, je prenais beaucoup de plaisir à engloutir le paquet de « Kango » cacao en moins de 2 ! (Et toujours avec le même rituel ! )

Malheureusement pour « L’Alsacienne » (et pour nous aussi du coup !), tous ces jolis biscuits commencent à sentir le roussi au début des années 90… La dernière gourmandise créée par la fameuse biscuiterie sera les « Kaila » en 91, biscuits assez élégants, plutôt destinés aux adultes (et assez chers pour l’époque…). La marque disparaitra totalement en 1994, rachetée coup sur coup par différentes firmes, et les « Crok’images » seront retirés des rayons………… pour toujours !!!

Les « Kango » subsisteront quant à eux, sous la marque « Belin » dans un premier temps, puis aujourd’hui encore sous la marque « LU » … C’est une bonne chose, certes ! Mais à quand le retour des «Crok’images» ?? Belin, Lu, ou marque « Continent », je m’en moque ! Tout ce que je veux, c’est qu’on me rende  mes chers biscuits !!! En tous les cas, « L’Alsacienne » aura totalement bercé les gouters de mon enfance, et je suis bien heureuse aujourd’hui de lui avoir rendu hommage comme elle le méritait !

Vous avez aimé ? Partagez !!!
209

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*