Qui est en ligne ?

Nous avons 122 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

La grande épopée de l'Atari VCS / 2600 !

Share


ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesAprès vous avoir présenté la naissance du PONG à la fin des 70's, avec une clairvoyance qui m’étonne moi-même, je vous propose de parler des premières vraies consoles, celles avec les jeux sur cartouches interchangeables.

 

Immanquablement, faisons donc place à la reine des machines du début des 80's, la fameuse ATARI VCS, rapidement rebaptisée ATARI 2600.

 

Pourquoi elle d’abord et pas les autres ? Eh bien parce que ce fut la première console dite "de seconde génération" (après la génération PONG), et bien entendu parce qu'elle fut la plus marquante de son époque, par les heures de plaisir qu'elle nous a donné, mais aussi par ses "excès" qui causeront sa perte. Enfin, raison tout aussi valable que les autres, c’est moi qui rédige, donc c’est moi qui décide Tongue out Et là, l’inspiration, elle était clairement du côté Atari.

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesReprenons où nous nous étions arrêté, gentil lecteur estival. Tu te souviens certainement du méga-carton d'Atari, qui a su proposer au bon moment LE jeu que tout le monde attendait : le PONG. En version arcade tout d'abord, puis en version miniature pour y jouer sur ta télévision.


Suite à ce succès, nombreuses sont les sociétés à s’être engouffrées dans la brèche, et qui ont inondé le marché avec leurs copies du jeu de raquettes.

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesAtari, à ce moment-là, souhaite conserver sa longueur d'avance, et ne va pas se contenter de vendre ces machines simplistes. Profitant de son savoir-faire, la firme se lance dans la conception d'une machine révolutionnaire : un engin qui accueillerait des véritables jeux conçus par des programmeurs, et qui permettrait aux joueurs de se recréer une salle d’arcade à la maison, en changeant de jeu à volonté.

 

Ce projet un peu fou se dessine dès 1973, et nécessitera plusieurs années pour se concrétiser. Un peu trop de temps au goût de la concurrence, car en 1976, Fairchild, un fabricant d'électronique, lui grille la politesse, et lance sa console VES (Video Entertainement System).

 

Nolan Bushnell, président-fondateur d'Atari, trépigne d’impatience et aimerait bien ne pas rester à la traîne. Le problème, c'est qu'il manque cruellement de pepettes. Et oui, vendre des Pong à 100$ pièce, ça nourrit pas son homme ! Il ouvre donc bien grand la porte aux capitaux extérieurs ... et la mise sera raflée par le groupe Warner, moyennant un investissement de 28 millions de dollars. Largement suffisant pour booster la production de la tant attendue machine ...


Mais malheureusement, Bushnell, dès lors, ne sera plus seul maître à bord, et laisse entrer un énorme loup dans sa bergerie. Qui appliquera une politique douteuse par la suite, ayant comme conséquence à court terme le renvoi de Bushnell, et à moyen terme le Big Krach des Jeux Videos de 1983-1984. Mais nous y reviendrons ... Stoppons les considérations financières et place aux réjouissances !

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesFin 1977 : elle est là, elle sort du four, elle va déferler dans les rayons Jouets des magasins, voici la console ATARI VCS !! VCS pour Video Computer System ... ça en jette comme nom, hein ? Wink

 

Il s'agit en effet de la première console de jeu vidéo dotée d'un microprocesseur. Et surtout pour la première fois, le joueur va pouvoir changer de jeu au moyen de cartouches qui le transporteront dans des univers différents : shoot'em up, bataille spatiale, combat, sport, réflexion ...

 

(Réveil du gentil lecteur estival)

Première fois, première fois, tu nous avais pas dit qu'il y avait déjà une console VSE par Fairmachin, là, en 76 ?

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesOui, cher lecteur, je reconnais bien ta perspicacité ! Alors, le fabricant, c'est Fairchild, pis la machine, c'est pas VSE mais VES ... qui sera vite renommée "Channel F" pour éviter la confusion avec la VCS d'Atari (vous suivez ?). Si on se base sur les dates de sorties, la Fairchild VES est effectivement apparue avant la VCS d’Atari … Mais franchement, les performances de la Channel F feront tellement pale figure à côté d'Atari qu'elle tombera bien vite aux oubliettes, la VCS récoltant le titre mérité de pionnière des consoles à cartouches !

 

Car les décors, les sprites, l'animation, le son ... tout est si inédit, si beau, si coloré ! Zyeutez-moi donc la pub ci-dessous, pour reprendre un peu de rêve pixellisé, c'est ma tournée :

 

" />">

 

Fin 1977, la console Atari sort aux USA, puis en 1978 en Europe. Le succès tarde un peu à venir, le marché étant encore archi-saturé des Pong et pseudo-Pong. Le déclic a lieu en 1980, grâce à l'acquisition de licences de renoms pour la VCS. La première se nomme Space Invaders.


ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesCe méga-hit des salles d'arcades se trouve transposé sur Atari de fort belle manière. Le jeu est un énorme succès, et les ventes de consoles passent de quelques centaines de milliers à plusieurs millions par an !


La gloire est en route, et quelques temps plus tard, c'est au tour de Pac Man d'être adapté. Malgré la pauvreté qualitative de ce jeu (une honte à la petite boule jaune, disons-le tout de suite), les ventes grimpent de plus belles, aidées par ce nom magique et les grandes campagnes de publicité, qui ne laissent aux autres consoles que des miettes.

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesDonkey Kong, Defender, Sesame Street, ET l'Extra-Terrestre (une autre honte du jeu vidéo)…, les licences et adaptations de grands hits de l'arcade et de la télévision fleurissent, pour le plus grand plaisir des jeunes joueurs, et d'Atari qui engrange facilement des milliards de dollars grâce à sa mécanique bien huilée : des grands noms pour se faire une vitrine (et vendre des camions entiers de cartouches), des dizaines de clones produits à la va-vite pour satisfaire la soif de jeux, et des campagnes massives de pub TV, presse et affichage pour conserver la notoriété, et marteler aux kids qu'il s'agit là du cadeau idéal pour Noël, leur anniversaire, leurs bons résultats scolaires, ou la p'tite souris (on ne sait jamais, ça peut marcher Wink)

 

Stratégie extrêmement payante … à court terme. De 1980 à 1982, la console VCS est une réussite, les enfants en sont ravis, les parents aussi.

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesEn 1983, la lassitude gagne les enfants. La politique Warner du "Tout pour la quantité, on verra la qualité plus tard" concernant Atari tourne au désastre. Les jeux sont toujours les mêmes, se ressemblent étrangement, et en fin de compte, ne sont plus aussi divertissants que quelques années auparavant. A plus de 30 dollars pièce, certains jeux sont même une escroquerie pure et simple tellement leur intérêt est ridicule.

 

Autre détail révélateur de la stratégie « court-termiste » : aveuglément, Atari mise à fond sur le côté ludique, et ignore la menace des ordinateurs, avec lesquels on peut jouer ET travailler. ORIC, MO5, Spectrum, les nouvelles stars vidéoludiques ont un clavier et des logiciels éducatifs, qui séduisent les parents. L'industrie de la console se prend de plein fouet l'arrivée des ordinateurs dans les foyers, et n'est absolument pas capable de rivaliser. Et ce n'est pas les quelques pauvres jeux éducatifs dispos sur les consoles d'époque qui vont faire illusion.

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesPour enfoncer le clou, la console Atari fut victime bien malgré elle d'une bien mauvaise publicité, elle aussi responsable du désamour des parents. De malins petits éditeurs de jeux se sont en effet lancés dans une mode assez saugrenue : les jeux pornographiques sur Atari 2600 !! Si, si, vous avez bien lu ! Aussi rudimentaires puissent être les graphismes et les animations, ces petits coquinous de programmeurs se sont bien amusés à concevoir des jeux interdits aux moins de 18 ans !


On trouvera ainsi le dérangeant "Custer's Revenge", avec son humour extrêmement douteux (un général américain doit éviter les flèche pour aller violer une indienne ligotée à un pilonne), ou l'hilarant "X-Man", dont le but est de diriger dans un labyrinthe un mec à poil en pleine forme (si vous voyez ce que je veux dire), trouver sa conquête nue et lui faire rapidos le coup du "Tagada Tsoin Tsoin Youpla Boum" afin d'engranger un max de points !

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesDe quoi remettre à leur place les adeptes du « C’était mieux avant », qui regrettent l’innocence des premiers jeux vidéos sans sexe ni violence. Wink

 

Avec le recul que nous possédons, ces jeux sont tout aussi navrants que désopilants, mais à l'époque, les associations familiales crient au scandale et boycottent Atari, qui n'avait pas besoin de ça !

 

Ce manque de rigueur, de qualité, et cette mauvaise image va causer la perte de la console ... et de ses concurrentes. Cet épisode douloureux est le fameux Krach du Jeu Video de 1983. Ce sera l'objet du dernier article de cette saga (histoire de ne pas terminer sur un Happy End Tongue out )

 

En 1984, Warner, après avoir bien mis le boxon dans ce marché pas assez mature pour évoluer et se remettre en question, revend Atari à Jack Tramiel, le fondateur de Commodore fraîchement lourdé.


ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesEn 1985, la console Atari 2600 se paye une cure de jouvence, et sort dans sa version 2600 Jr, sous un nouveau look, miniaturisé, joli, mais dont les jeux n'évoluent pas d'un poil. Dans ce cas, comment rivaliser avec la nouvelle génération de consoles, dont les couleurs sont fièrement portées par la nouvelle Nintendo ? Même avec un prix fortement revu à la baisse, la console vivote mais ne perce plus.


Quelques autres machines directement issues de la lignée 2600 sont lancées sur le marché (la 5200, puis la 7800), sans grand succès. Atari jette l’éponge et décide de se consacrer à d'autres desseins : l'ordinateur Atari ST, et un projet de console portable couleur ... l'Atari Lynx.

 

Malgré tout, Atari continue d'écouler quelques exemplaires par-ci par-là de sa 2600 Jr. Sa production (et sa vente) seront définitivement stoppée en 1991, ce qui mine de rien donne à cette console une des plus belles longévités de l'Histoire.

 

ANNEES 80, 80's, eighties, 70, 70's, atari, 2600, ATARI VCS, Console, consoles, rétrogaming, retro, jeux, arcade, souvenirs, nostalgie, trentenairesJ'imagine que vous avez quasiment tous quelques souvenirs de cette console. Oui, les filles, même vous ! Ne me dites pas que vous n'avez jamais eu envie de piquer le joystick de votre frère, votre cousin ou votre petit amoureux de primaire. Cette console était la superstar des jouets de 1978 à 1982, à peine concurrencée par la Mattel Intellivision, la CBS Colecovision ou la Vectrex (qui auront droit aussi à leurs articles, ne vous inquiétez pas). Son prix était raisonnable, et malgré qu'elle ait rapidement été dépassée technologiquement par les consoles précitées ou les nouveaux ordinateurs, elle fut présente dans une grande quantité de foyers.


Comme un tas d'autres enfants, mon premier contact avec une Atari 2600 fut pour partir à la chasse aux envahisseurs dans Space Invaders. Ce jeu m'a scotché devant l'écran pendant des dizaines d'heures. Après, il y a eu PacMan, et Pole Position, les grands classiques en somme. Nous attendons avec impatience vos souvenirs liés à cette console ! (Si vous avez joué à X-Man, ça m'intéresse aussi Laughing )

 

Pour finir, je vous laisse avec une dernière petite pub, où notre ami Nicolas va nous sauver des méchants envahisseurs, sous l’œil admiratif de papa et môman !




NOTA : afin de ne pas décourager les lecteurs les moins aguerris au videoludisme, je ne me suis pas attardé sur les caractéristiques techniques de la bête, ni sur son histoire détaillée. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à consulter ce très bon article rédigé par nos amis de GrosPixels !

 

Si vous souhaitez acquérir une console Atari 2600 neuve, en boîte, jamais servie, l’association Eighties en possède quelques-unes dans son stock ! N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet !

 

Voir les commentaires ! - Ajouter un commentaire !! !

 


Share