Intégrisme orthographique

Salon de tous les sujets hors 80's ! Merci de modérer vos propos ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2956
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Intégrisme orthographique

Message : # 333768Message Tyswyck
28 mars 2016, 11:50

Je vais parler d'un sujet qui malheureusement s'est considérablement banalisé, à savoir la baisse du niveau d'orthographe et de français dans notre quotidien. C'est peut-être la réforme annoncée, ou pas, je n'en sais rien.

Il y a un certain nombre d'erreurs récurrentes, notamment mais pas seulement sur Internet, c'est assez impressionnant. J'ai hésité avant de traiter ce sujet, j'en vois bien le côté « vieux con », et je suis convaincu que toutes les situations ne se valent pas : je ne vise évidemment pas toutes celles et ceux qui ont de vraies difficultés dans ce domaine, mais font de vrais efforts pour y arriver, non, je pense surtout à ceux dont c'est le métier, ou qui ont une prétention littéraire même s'il ne s'agit que d'un blog ou autre. Enfin, j'ai conscience de n'être moi-même pas du tout infaillible, loin de là, et je ne m'exclus donc pas du tout du lot.

Ceci étant dit, il y a des exemples que je vois de plus en plus sans vraiment comprendre. Un petit florilège :

1) Ennuyant au lieu de ennuyeux.

2) "Insulter de" au lieu de "insulter", et inversement, "traiter" au lieu de "traiter de"
On insulte quelqu'un, on le traite d'imbécile.
On ne traite pas quelqu'un, on ne l'insulte pas d'idiot.

3) "Etre accroc" au lieu d'"être accro"
On est accro à quelque chose, on a un accroc à son vêtement.

4) "Pour ma part" au lieu de "pour ma part, je"
Quand on emploie pour ma part, « je » est attendu ensuite (ou « pour ta part, tu », « pour sa part, il, elle, on »...)
Pour ma part, je considère que c'est correct.
Mais pas : Pour ma part, c'est un mauvais film.

5) "Un héro" au lieu d'"un héros"
Celle-là, je ne sais pas d'où elle sort. J'ai d'abord cru à un aspect de la réforme qui m'aurait échappé, mais même pas. Sans doute une déformation de l'anglais. En français, héros au singulier s'écrit avec un "s" à la fin.

6) "Relai" au lieu de "relais"
A mon grand désespoir, celle-ci est considérée comme correcte depuis la fameuse réforme de 1990 (qui n'est pas une réforme, je sais, et qui doit s'appliquer bientôt). (soupir).

7) "Avant, je ne pensais (ou croyais) jamais" au lieu d' "avant, je n'aurais jamais pensé (ou cru)"
On dit :
"Moi, avant, je n'aurais jamais cru qu'on pouvait écrire de cette façon."
On ne dit pas :
"Moi, avant, je pensais jamais qu'on pouvait écrire de cette façon."

8) "Cauchemard" au lieu de "cauchemar"
"C'est mon cauchemar que de voir ce mot écrit avec un d final."

9) "Résidants" au lieu de "résidents".
Celle-ci, je l'ai même vue sur un panneau ! "Accès réservé aux résidants". "Résidance", alors, tant qu'on y est ?

10) "Un rebel" au lieu d'"un rebelle"
Encore une faute qui vient sans doute de l'anglais. On dit "un rebelle", au masculin, et pas "un rebel".

11) Le négatif de "aussi" est "non plus".
Il tend à disparaître, je ne comprends pas pourquoi, mais j'entends de plus en plus fréquemment « aussi » utilisé à la place de « non plus ».

12) "Je me", "tu te", "il elle, on, se", "nous nous"...
Ah, celle-ci est difficile à expliquer :

Je me
Tu te
Il, elle, on se
Nous nous
Vous vous
Ils, elles, eux se

Je constate souvent ici une confusion entre le « nous » et le « on », comme si le on était une première personne du pluriel, alors que c'est une troisième personne du singulier. Je n'ai pas trouvé d'exemple, j'essaierais d'y revenir.


13) Emploi du féminin pour un locuteur, du masculin pour une locutrice
En particulier le « e » final féminin mis à un participe passé ou un adjectif alors que le sujet est grammaticalement masculin, ou au contraire, son absence lorsque le sujet est féminin.

14) "Au temps pour moi", "autant pour moi".
Celle-ci est discutable, j'ai déjà donné mon avis (je l'écris autant pour moi), mais il y a clairement débat.



15) "Avoir tord" au lieu d'"avoir tort"
Celle-là me fait vraiment mal aux yeux.

16) "Un repère" au lieu de "un repaire".
Repérée pour la première fois sur le CD traduit en français de Cobra, revue plusieurs fois ensuite.
Un repère pour se repérer, un repaire pour se cacher.

17) "Tu sais c'est quoi" au lieu de "tu sais ce que c'est"
Mes oreilles saignent...

18) "J'ai manger", ou "j'ai été mangé"
La première fois que je l'ai vue, c'était dans un recueil de blagues. Aujourd'hui, elle est hélas répandue...

19) "Exhaussé" au lieu d'"exaucé"
Ho hisse, un vœu...

20) "Dont", dont l'emploi tend à disparaître au profit de "que"...
(là aussi, je vais essayer de retrouver des exemples)

Tous ces exemples sont hélas véridiques... Et je sais que j'en oublie beaucoup.

Alors, comme je le disais, j'ai hésité à poster sur ce sujet, ça m'ennuierait de décourager celles ou ceux qui font de vrais efforts, et après tout, pour certains, tout ça, c'est Schtroumpf vert et vert schtroumpf, je me souviens de quelqu'un qui signait avec humour ses posts par « Celui qui trouve des fautes d'orthographe peut les garder. ». Au moins, c'est plutôt drôle. Mais j'avoue que de voir de telles fautes devenir courantes dans des journaux écrits ou télévisés, ou autres, c'est assez désolant.

Et vous, avez-vous constaté d'autres exemples ?
Dernière modification par Tyswyck le 28 mars 2016, 23:27, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4555
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333774Message Haakor
28 mars 2016, 19:11

À mon avis, pas de problème avec le sujet. Bien que j' ai un gros problème avec l’orthographe, d'une part a causse d' une scolarité chaotique, une dyslexie diagnostiquée tardivement et l’impossibilité de mes parents de m'aider pour diverse raisons (il n' y a ici, aucun reproche de ma part). :oops:
Donc je suis sûrement moins regardant, mais il est vrai que sur les sites, notamment d'info ça peut être problématique.

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333775Message Tipoune
28 mars 2016, 21:24

Etant petite-faille d'institutrice, j'avoue que l'ouverture de ce sujet me fait plaisir car j'ai parfois l'impression (comme tu le dis pour toi-même) de passer pour l'emmerdeuse de service quand je râle sur l'orthographe.
Un truc qui me hérisse vraiment c'est surtout quand on doit afficher quelque chose ou le transmettre ... on se doit de respecter son lecteur et donc de se relire. Je me souviens d'une stagiaire qui avait fait une affiche pour une initiation au Djembé et en gros, rouge elle avait marqué "Vené nombreu, sa vo le cou!!!!" J'étais folle de rage quand j'ai vu çà car elle me l'aurait fait lire avant, on aurait évité le carnage, mais non, les jeunes de maintenant, ils savent mieux que toi ce qu'ils ont à faire et donc elle l'avait imprimé grand format et affiché sur tous les tableaux ... avant de m'en informer :affraid: :affraid: :affraid: Et vous savez quelle réponse j'ai eue quand je lui ai dit que son orthographe était désastreuse ?! "Oh çà va hein, quand on le lit à voix haute, on comprend bien !!" :pale:
OK, donc maintenant, on a le droit de piétiner l'orthographe et "c'est pas grave" !!! :pale:
Un autre truc qui m'énerve : l'orthographe des noms propres. J'ai toujours été pointilleuse sur l'orthographe des noms des personnes dont j'écris les noms et la réponse toute faite qu'on me donne quand je rectifie un nom, c'est "De toute façon, il n'y a pas de faute sur un nom ou un prénom ..." Je ne sais pas d'où elle sort cette règle à deux balles, mais je trouve çà d'un ridicule !!! :pale: Si quelqu'un s'appelle Laëticia et non Laëtitia, je respecte et la personne apprécie, les Carine et Karine ... je sais que moi, je n'aime pas qu'on écrive n'importe comment mon prénom alors je respecte celui des autres !!!

Et dernière chose pour ce soir, j'étais choquée l'autre jour sur un site spécialisé sur la conjugaison de voir qu'il y avait eu "simplification" des verbes en subjonctif ... et maintenant quand on veut insister sur ce temps-là, bah c'est pas grave si vous ne mettez pas le "i" de circonstance. Je m'explique, on dit bien,"il faut que vous partiez" et donc j'ai toujours appris que quand le verbe comprenait un y, on mettait aussi le "i" derrière et donc on disait : "Il faut que vous soyiez prudent" ... et comme l'ordi me le soulignait, j'ai voulu vérifier et conclusion bah si on ne met pas le "i" bah c'est plus grave maintenant !!! :pale: Le problème c'est que du coup, le verbe est conjugué au présent dans ce cas ... et si on met à la deuxième personne bah çà donne : "Il faut que tu es prudent" ... Et malheureusement, j'ai peur qu'on arrive à cela un jour ...Je serais curieuse de voir les dictées des enfants de nos jours ... "ah, tu n'as mis qu'un "l" à allumer, bon, c'est pas grave, quand on le dit, on comprend quand même." ... :pale:

Après, je ne jette pas la pierre à ceux qui ont de réelles difficultés avec l'orthographe, non, ce qui m'énerve c'est le laxisme avec lequel sont traitées les fautes et donc, on laisse passer de plus en plus de choses et maintenant, il n'y a plus aucun article dans la presse sans une réelle grosse faute ... pas une coquille ou une faute de frappe, une réelle faute de conjugaison et d'accord ... :cry:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Yome
Messages : 218
Inscription : 16 janv. 2008, 00:00
Sexe : regulierement
Localisation : perdu dans la brousse tourangelle

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333780Message Yome
28 mars 2016, 22:52

Tipoune a écrit :Etant petite-faille d'institutrice, j'avoue que l'ouverture de ce sujet me fait plaisir car j'ai parfois l'impression (comme tu le dis pour toi-même) de passer pour l'emmerdeuse de service quand je râle sur l'orthographe.

clair que là il y en a une de faille :lol!:

cauchemar , je la fais tout le temps cette faute, en meme temps il faut dire quele D de cauchemarder ça aide pas ...
je ne connais pas mes conjugaisons , donc toutes mes terminaisons sont un peu mises au hasard
la strophe de tipoune sur le subjoncif, c'est du chinois pour moi
j'ai eu zero a toutes mes dictées jusqu'en troisieme , ou par miracle j'ai eu la moyenne a la dictée du brevet .....
je me suis un peu arrangé au niveau de l'orthographe mais pas des conjugaison
par contre je deteste le language sms , et qu'on mette é a la place de ai ça me depasse

mais un jour on m'a dit , si l'orthographe n'avais jamais evolué , on parlerais encore en vieux françois
donc je suis un peu partagé sur toutes ses kestions d'ortografe :tongue:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333793Message Tipoune
29 mars 2016, 13:40

Bien vu Yome !! :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10010
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333798Message Tommy
29 mars 2016, 19:58

Je t'approuve tellement Tyswyck ... un tel sujet sur un forum comme ici a tout à fait sa place, parce que je pense aussi que l'orthographe est en totale déperdition, et en faire le constat n'est pas une preuve réactionnaire (quoi que si, quand même, un peu ;) ) mais une totale objectivité. Et moi aussi, je m'inclus dedans, j'essaie de faire gaffe aux fautes, je pense être pas trop mauvais en orthographe, mais je suis loin d'être infaillible, c'est surtout la flemme de la relecture qui me fait faire des fautes de frappes inadmissibles ;)

De tous temps, les écoliers et adultes ont eu des difficultés avec l'orthographe, mais Internet a décuplé ce phénomène en permettant à tout le monde de s'exprimer en temps réel, sans se relire. 5 minutes de consultation d'un réseau social me fout hors de moi ... Qu'on fasse des abréviations, je comprends, mais qu'on abrège tout n'importe comment en foutant du langage sms partout, comme le dit Tipoune, c'est un manque de respect criant pour le lecteur (même si bon, sur les réseaux sociaux, il est rare d'en voir du respect, tout le monde aime tout et n'importe quoi, lève le pouce tout le temps, mais au moindre désaccord, c'est la sortie d'insultes ...).

Ecrire un texte en zappant la moitié des lettres et des consonnes, c'est comme parler la bouche pleine. On comprend à peu près, mais on doit faire un effort, c'est pénible pour celui qui reçoit l'information.

Comme vous tous, je fais la distinction entre une personne qui a des lacunes en orthographe, mais qui fait l'effort de construire des phrases correctes (sujet, verbe, complément), et une personne qui, comme le souligne Tipoune, se fout complètement de faire des fautes ou non. "On s'en fout, on comprend quand on lit de toute façon ..." Quelle bêtise ...

Celà dit,je suis d'accord avec Yome : les langues doivent évoluer. Heureusement sinon on serait encore au latin, et pour l'avoir pratiqué quelques années, je hais cette langue :lol: . Mais faut pas confondre évolution et massacre. Faire du néologisme, intégrer des nouveaux mots liés aux technologies dans les dicos, améliorer telle ou telle règle incompréhensible, pourquoi pas, mais là, pour la réforme présente, j'ai vraiment l'impression qu'on nivelle par le bas, qu'on adapte la langue française à ceux qui ne veulent pas faire d'effort ...

J'adore la langue française, j'adore ses subtilités, ses règles incompréhensibles parfois ;) et j'adore jouer avec elle. Et je ne supporte pas quand on la massacre, comme pas plus tard qu'hier, quand j'ai demandé à mon neveu une image sur Google d'un pavé gaulois (une ancienne pièce de monnaie), il a tapé "pave goloi". Et il a presque 13 ans ... et surtout, il n'avait pas l'impression d'écrire une énormité ...

Les exemples que tu cites Tyswyck sont frappant, et quotidiens. Et surtout on les lit partout : sur les pancartes de magasins, sur les bandeaux d'information des chaînes info (les stagiaires ITélé et BFM doivent être recrutés au physique, c'est pas possible !) ... C'est ça le plus dérangeant : quand les journalistes ou ceux qui prétendent avoir une activité lié à l'écriture et la littérature se permettent ce genre de choses ...

Et dernière chose : Haakor et Yome, c'est pas que je veux prendre la défense des copains, mais quand je lis vos messages, je vous rassure : vous écrivez nettement mieux que la plupart des internautes que je peux lire, notamment sur ces fameux réseaux sociaux ...
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2956
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333799Message Tyswyck
29 mars 2016, 20:51

Tommy a écrit :Et dernière chose : Haakor et Yome, c'est pas que je veux prendre la défense des copains, mais quand je lis vos messages, je vous rassure : vous écrivez nettement mieux que la plupart des internautes que je peux lire, notamment sur ces fameux réseaux sociaux ...
Merci Tommy, et +1 pour les copains, croyez bien Haakor et Yome que ce n'est pas vous que j'avais en tête, et que le niveau que vous nous montrez en participant à ce forum est bien supérieur à ce que j'avais en tête ;) .

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4555
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333802Message Haakor
29 mars 2016, 22:12

Pour ma part, je ne me suis pas senti visé, ;) il faut dire que je me soigne, merci « Bon Patron » et « Cordial » :lol:

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333807Message Crodogang
29 mars 2016, 23:42

Pardon de paraître un peu dur, mais ceux qui se disculpent par des arguments du style "moi et l'orthographe/la grammaire, ça fait deux" ne tiennent pas la route. Je veux bien croire qu'il y ait un esprit mathématique dont seule une élite de chanceux peut se vanter. Moi j'ai jamais eu la bosse des maths. Le Rubik Cube, j'ai jamais su le faire, alors que mon petit frère pouvait se débrouiller instinctivement à 7 ans. Moi, il faudrait que je m'entraîne à l'aide de sites spécialisés.
Cependant la maîtrise de la langue française est à la portée de tous. Comme pour un sport, faut s'entraîner par une pratique régulière, et le meilleur exercice c'est bouquiner. Je crois à l'apprentissage intuitif, pas aux règles de grammaire rébarbatives. Les analyses de phrase du type nature/fonction, j'ai jamais pu supporter. Je pense que j'aurais été plus à l'aise dans une école de type Montessori qu'à la communale. Même chose pour les langues étrangères. On entend souvent dire que les Français sont nuls en langue. Quand je voyage à l'étranger, je reconnais les Français dès qu'ils ouvrent le bec, quand ils parlent anglais, ils ont peur de faire des fautes en parlant et ont un accent tellement épais qu'on pourrait s'en servir pour caler une porte. Les Québécois, les Belges, les Suisses s'en sortent mieux. Pourquoi ? Parce que partout ailleurs qu'en France, ce vieux pays académique, on fait de l'apprentissage un jeu, on apprend à chanter les paroles des chansons des Beatles, on fait intervenir des étudiants natifs de pays anglophones pour animer des conversations sur des thèmes qui intéressent les élèves.

Pour en revenir à la maîtrise du Français, j'ai remarqué que ceux qui commettent le plus de fautes n'ont pas beaucoup lu dans leur enfance. Je ne suis pas issu d'une famille spécialement intellectuelle, et je n'ai pas eu le courage ni la patience de lire le moindre roman avant l'âge de 12 ans (Bibliothèque verte mise à part), et encore, c'était des romans jeunesse. Mais ma mère m'offrait régulièrement d'autres types de livres. J'adorais surtout les atlas qui me faisaient voyager en rêve et les bouquins sur les animaux. Et comme tout le monde, je me suis délecté de la lecture de BD et de "livres dont vous êtes le héros". Aujourd'hui, j'adore lire, j'ai toujours un bouquin partout avec moi et mes étagères croulent sous les livres, essais, romans, nouvelles, BD, journaux, magazines, l'essentiel de mon budget loisir passe à ça. Je m'instruis beaucoup, je muscle ma culture générale. Moi aussi il m'arrive de commettre des fautes d'orthographe, de conjugaison, de syntaxe, surtout lorsque j'écris de longs textes comme celui-ci :) . Mais j'éprouve le plaisir des mots, je me fais plaisir en écrivant, même si je me reproche de passer trop de temps sur le net, (et trop de temps sur ce forum, mais ça c'est les attraits de la nouveauté, ma petite récré :) mais je pense qu'avec le temps j'espacerai mes visites, j'attend d'abord que vous vous lassiez de moi :lol!: ).

Lorsque je regarde les sujets de ce forum, je remarque que la littérature occupe la place du pauvre. Bien sûr, nous sommes tous des quadras/trentenaires échangeant dans un forum consacré à des souvenirs d'enfance. C'est normal que l'on n'y cause pas bouquins. Mais on pourrait cependant parler d'œuvres qui ont marqué la décennie 80 et que l'on a lues au cours de notre vie d'adulte, comme par exemple Les Chroniques de San Francisco d'Amistead Maupin, que je conseille à tous.
Des grandes figures des 80's comme Desproges et Gainsbourg étaient des vrais acrobates de la langue. Et ce n'est pas l'école républicaine qui leur a inculqué leur art de jongler avec les mots. Bien sûr, c'est bien que l'éducation nationale s'efforce de faire parvenir la culture là où elle en est traditionnellement exclue. Mais amenons les mômes à aimer les mots (appréciez la jolie allitération :D )
Dernière modification par Crodogang le 18 avr. 2016, 17:53, modifié 1 fois.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333814Message Tipoune
30 mars 2016, 09:54

Ce que tu dis me fait sourire Crodogang car effectivement, quand on lit beaucoup, il y a des mots qui font partie de notre quotidien et on a du mal à comprendre que les autres ne connaissent pas. Exemple flagrant qui me hérisse quotidiennement : nous habitons "chemin des Palefreniers", c'est un mot que je vois quasi quotidiennement dans les livres que je lis ... mais chaque fois que je dois donner mon adresse, je m'aperçois que PERSONNE ne l'écrit sans problème du premier coup !!!! :affraid: :affraid: Personne ne sait écrire ce mot et même sur nos courriers administratifs ... jusqu'au panneau du bout de la rue qu'ils ont changé l'année dernière pour écrire palfreniers !!! :pale:
Ce qui fait que quand on reçoit un courrier avec "palefreniers" écrit correctement, on est limite étonné !! :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Blouma
Messages : 95
Inscription : 21 juil. 2015, 20:11
Sexe : F
Localisation : loire 42

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333821Message Blouma
30 mars 2016, 18:13

halalala l'orthographe , c'est vrai que beaucoup n'ont pas d'excuses , moi par exemple , mais pourtant , j'ai jamais réussi à me souvenir des règles d'orthographe , je fais énormément de fautes, je le sais et ce qui m'ennuie c'est que parfois on juge une personne sur son orthographe , alors qu'on peut être une personne géniale et faire beaucoup de fautes !!!! et faire aucune faute et être quelqu'un de pas bien du tout .

Il ne faut pas juger sur l'orthographe :no: :no:

Pourquoi pardonner à quelqu'un qui n'est pas "matheux" et jeter la pierre à quelqu'un qui n'y arrive pas en orthographe .

Je li énormément et j'ai énormément lu enfant , et point de vu orthographe sa n'a pas changé beaucoup , j'ai toujours eu 0 à mes dictées , certaines maîtresses me mettait même des -8 , -7 etc pour que je vois mes progrès :lol!: quand je passais du -10 à 0 j'étais contente :bounce: :bounce:

2 de mes fils sont dysorthographique sévère , et sa été une bataille, chaque début de rentrée scolaire, pour le faire comprendre aux profs :no: heureusement que l'orthophoniste était là pour faire des courriers, et faire comprendre aux professeurs ce que sa implique :good: :good:

Bref l'orthographe est un sujet pas simple , en tout cas je n'aime pas du tout le language sms !!!! :class: :class:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 333849Message Tipoune
31 mars 2016, 14:42

Je rejoins Blouma sur le fait qu'on juge facilement les gens qui ont des soucis d'orthographe, beaucoup plus que celui qui ne sait pas compter ... j'avoue ne faire AUCUN effort sur les maths et même le calcul mental car c'est vraiment beaucoup plus facile de s'en passer dans la vie que l'écriture. :tongue:
En fait, nous mettons le doigt sur de multiples problèmes juste en soulevant celui de l'orthographe :il y a bien sûr, la première de toutes, c'est la paresse de l'apprentissage avec des réponses comme mes stagiaires : " de toute façon, t'as compris ce que je voulais dire, donc c'est bon.", mais il y a aussi énormément d'autres raisons pour lesquelles on peut être "nul" en orthographe.
On peut venir d'un autre pays, on peut être dyslexique, on peut avoir fait un blocage scolaire ou avoir eu un environnement pauvre culturellement ... Je me souviendrais toujours de mon année de première, une nouvelle élève nous venait de Russie, Olga, j'adorais cette fille, elle était plus âgée que nous et avait déjà un diplôme correspondant au bac en poche, mais comme elle venait emménager en France, elle était obligée de passer le BAC français car il n'y avait aucune équivalence.
Les chiffres n'ayant pas de nationalité, elle était excellente en maths car non seulement notre programme était bien inférieur à son niveau de maths, mais en plus, elle voulait faire une carrière scientifique.
Pour son français, en revanche, elle n'était pas du tout à l'aise, quoi que déjà très forte sachant qu'elle arrivait en ayant juste eu quelques cours de français scolaire ... Je me souviendrais toujours de notre première rédaction en français, la prof était assez dure et sévère, et n'avait apparemment pas été informée de la présence d'une élève franchement débarquée de Russie. En lui tendant sa copie d'un air dédaigneux, elle lui balance un "faudrait envisager d'ouvrir un livre un jour, mademoiselle, votre orthographe est pitoyable !!".
Et là, Olga, pas froid aux yeux, lui répond avec son magnifique accent russe (j'adorais son accent!!!): " je pratique français depuis deux ans seulement, merci votre gentillesse" ... :lol!:
J'ai cru que la prof allait tourner de l'oeil tellement elle en avait été surprise !!! :mdr:
Donc, oui, c'est vrai, il faut avouer, on est dans une société qui juge sur l'orthographe.
Mais comme le dit Blouma, on peut avoir une orthographe parfaite et être un parfait connard. :lol:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10010
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334254Message Tommy
15 avr. 2016, 11:55

Je viens de relire avec intérêt tous les messages ci-dessus, et si Tyswyck se demandait si c’était une bonne idée de créer ce sujet, je réponds OUI sans hésiter !

En fait, j’ai l’impression que dans la critique faite sur le laisser-aller vis-à-vis de l’orthographe, on englobe plusieurs réflexions, frustrations et colères :
- La réforme qui va dans le mauvais sens et nivelle par le bas
- Le laxisme de l’Education Nationale et/ou des profs qui n’apprennent pas aux plus jeunes à “prendre soin” de notre langue, surtout à l’écrit
- Les mauvaises méthodes d’apprentissage depuis des décennies que l’on paye aujourd’hui
- L’invasion des abréviations et du langage sms depuis une quinzaine d’année
- La multiplication des supports écrits (chaînes info et leurs bandeaux, pancartes commerciales, sites internet …)
- La priorité donnée à l’immédiateté et au scoop qui laisse de côté la relecture et la correction, l’essentiel étant de délivrer une info avant les autres, tant pis si elle contient des erreurs

… et je pourrais donner plein d’autres critères. Bref, nos motifs de mécontentement sont nombreux. Et pour ma part, dans mon attitude nostalgique qui tourne parfois à l’aigreur tellement j’ai l’impression d’être un vieux con avant d’en avoir l’âge ;) , je me retrouve dans tous ces critères. Je ne pense pas qu’il n’y ait qu’une raison à cette dérive que l’on constate tous et sur laquelle on est tous d’accord.

Mais l’attitude que nous avons, je pense que notre arbre généalogique l’a eu avant nous :
- Peut-être qu’au début du vingtième siècle, ceux qui parlaient un bon vieux français ont vu l’un mauvais oeil l’arrivée de l’argot, son langage fleuri et imagé
- Après la seconde guerre mondiale, j’imagine que les anciens ont été mécontents de voir débarquer tous ces anglicismes, ces chewing gum, Coca cola, blue-jeans, twist, rock n roll et j’en passe …
- Les baby-boomers, à leur tours parents, ont certainement du crier au scandale en voyant arriver le verlan, et en lisant tous ces keufs, meufs, chelou, à donf, vénère, etc … dans la littérature pour jeunes
- Et c’est notre tour, aujourd’hui de nous attrister de l’évolution du langage …

Mais là où on était avant dans l’émergence régulière d’un nouveau langage, signe de reconnaissance pour la jeunesse (qui perdure aujourd’hui avec les “like”, “followers”, “buzz”, “kikoolol” et autres “kiff”), on assiste chaque jour à un massacre en règle des règles de grammaire et d’orthographe, avec un sentiment de laisser faire.

Est-ce nouveau par rapport aux précédentes générations ? Je ne sais pas, je me souviens juste avoir entendu mon père il y a bien longtemps se plaindre que les enfants des années 80 ne savaient plus écrire, et il n’était pas le seul à le penser …

Bref, c’était mon moment de psychologie, encore une fois je remercie Tyswyck pour cette réflexion que je me suis faite en lisant vos témoignages, et que je me suis senti obligé de vous infliger :lol:
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334256Message Tipoune
15 avr. 2016, 12:29

Je suis pour l'évolution du langage, comme tu le dis, mais par contre, là où je hurle, c'est face au massacre de ce qui existe !!
Je suis pour l'ajout de plusieurs mots de vocabulaire dans le dico car il faut bien avancer avec son temps, mais quand je lis qu'on abandonne certaines règles orthographiques ou de grammaire "pour simplifier" la langue française, là, NON !!! :pale:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2956
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334362Message Tyswyck
18 avr. 2016, 17:39

Tiens, est-ce que quelqu'un sait d'où vient le terme quadrilogie? Je l'ai vu apparaître pour parler de coffrets dvd, et ça m'a toujours semblé foireux, pour ne pas dire autre chose. Il me semble que le terme correct devrait être tétralogie.
Je sais que tétra et logie viennent du grec, il est donc logique qu'ils s'associent, alors que quadri est latin, donc aucun rapport à la base. Ce que j'ignore, c'est si c'est juste une grosse erreur qui s'est répandue, ou si quelqu'un faisant autorité l'a validée...

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4555
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334366Message Haakor
18 avr. 2016, 18:16

C'est un néologisme. En tous cas, il n'est pas dans le Larousse
je pense qui est utilisé par les éditeurs, car plus « parlant » que tétralogie.

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2956
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334370Message Tyswyck
18 avr. 2016, 19:16

Ok, merci pour la réponse. Personnellement, je trouve toujours ce terme "pas à mon goût", puisqu'il mélange sans logique grec et latin.
A chacun de voir...

Et merci à Tommy aussi, tant mieux si le sujet intéresse...

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334375Message Tipoune
18 avr. 2016, 21:57

Tu as raison de soulever ce mot Tyswyck car je sais qu'il énerve prodigieusement Snarf aussi, surtout quand on veut acheter le coffret ALIEN, çà l'énerve tellement de voir quadrilogie qu'en fait, on ne l'a pas ce coffret !!! :lol!:
Comme toi, il trouve complètement déplacé de mettre la francisation de l'english ou un peu de grecolatin ... :lol!:
Donc avis aux éditeurs des coffrets dvd, on achètera le coffret Alien quand vous marquerez dessus : "tétralogie" :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10010
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334387Message Tommy
19 avr. 2016, 10:37

Je suis très étonné de voir que ce mot existe depuis 1865, mais absolument pas étonné de cette résurgence marketing ... Quadrilogie, on sait tout de suite de quoi ça parle. Tetralogie, ça parle moins, du moins ça ne donne pas l'idée de Quatre éléments, donc je suis comme vous un peu agacé par cette facilité prise par les éditeurs, mais je les comprend aussi, même si c'est illogique étymologiquement parlant, c'est beaucoup plus compréhensible ...

Si on m'avait demandé combien de faces possède un tétraèdre, j'aurais donné ma langue au chat. Tetra est beaucoup plus lié aux sciences, et moins aux loisirs. En plus, TetraPak, et ses emballages de laits à 6 faces nous a bien embrouillé aussi :lol:

Si on choisissait un mot 100% basé sur le latin, comment s'appellerait une tetralogie alors ? Une Quadrireport ? Quadrihaec ?
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25271
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Intégrisme orthographique

Message : # 334394Message Tipoune
19 avr. 2016, 11:22

Bah moi, Tétralogie, 100% grec, çà m'allait très bien !! :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités