Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Salon de tous les sujets hors 80's ! Merci de modérer vos propos ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10138
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326842Message Tommy
03 juil. 2015, 16:08

Oui, c'est ça !! Au début, je me suis dit "Si je parle du début de mon vendredi alors qu'elle est en train de raconter le samedi, et inversément, on va plus rien comprendre !". Mais en fait, on s'en fiche, on a des souvenirs communs, et différents, et poster chacun son tour une partie de ses résumés, c'est parfait comme ça, tant pis si la chronologie n'est pas vraiment respectée ;)


Je vais bientôt poursuivre le résumé de mon vendredi, mais avant de parler du concert de Billy Idol, je vais vous poster une photo trèèèès sympa, qui m'a fait grand plaisir ! En arrivant près de la Mainstage 1 pour Billy Idol, quel ne fut pas mon plaisir de voir Francis Zégut en pleine séance de dédicace. Pour rappel, ce Monsieur est une grande figue du rock et du hard rock à la radio, on lui doit son émission absolument culte "Wango Tango", qui a sévi de 1980 à 1990 sur RTL en faisant découvrir à la France entière les AC DC, Metallica, ZZTop, Deep Purple, Iron Maiden et bien d'autres groupes de hard, puis plein d'autres émissions rock dans les années 90 sur RTL, puis sur RTL2 dans les années 2000.

Alors, bien sûr, avec le temps et les modes musicales, il a mis pas mal d'eau dans son vin, et s'est adapté aux goûts trèèèès pop et trèèès commerciaux de RTL2, mais ça n'en demeura pas moins un grand moment pour moi de rencontrer Tonton Zézé et d'échanger quelques mots avec lui, une dédicace de sa part, et une belle photo souvenir.

Un monsieur adorable qui a confirmé tout le bien que je pensais de lui !!!!

Image


A très bientôt avec la suite des concerts du vendredi !!!
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Murray Bozinsky
Messages : 921
Inscription : 17 nov. 2010, 23:59
Sexe : M
Localisation : The West is the best.

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326849Message Murray Bozinsky
03 juil. 2015, 18:51

Tommy a écrit : Pour rappel, ce Monsieur est une grande figue du rock et du hard rock à la radio, on lui doit son émission absolument culte "Wango Tango", qui a sévi de 1980 à 1990 sur RTL en faisant découvrir à la France entière les AC DC, Metallica, ZZTop, Deep Purple, Iron Maiden et bien d'autres groupes de hard, puis plein d'autres émissions rock dans les années 90 sur RTL, puis sur RTL2 dans les années 2000.
Et Georges Lang c'est une petite mûre ? :)

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326850Message Tipoune
03 juil. 2015, 19:13

C'est bizarre, mais le coin des dédicaces, je ne l'ai même pas regardé cette année ... :scratch: :oops: C'est vrai que j'aime bien Zegut mais je ne connais pas plus que çà, tout ce que je sais, c'est que çà fait plaisir d'entendre du Iron Maiden sur RTL2 après les bouillies commerciales qui encombrent nos oreilles sur la journée !!! :lol!:
Bien vu Murray !!! C'est mi-figue-mi-raisin quand même cette histoire !!! :mdr: :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Murray Bozinsky
Messages : 921
Inscription : 17 nov. 2010, 23:59
Sexe : M
Localisation : The West is the best.

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326855Message Murray Bozinsky
03 juil. 2015, 20:37

J'avais regardé de mon côté les artistes présents au stand dédicace, il y avait du beau monde mais j'ai eu un peu peur de la foule, de faire la queue pour rien, etc. Quand je vois déjà le monde qu'il peut y avoir au festival country de Craponne (qui est minuscule à côté du Hellfest) pour avoir un gribouilli sur un CD, là j'ai préféré faire l'impasse, tant pis. L'idéal, c'est d'avoir un pass VIP pour rencontrer du beau monde, ou d'être bénévole. Mon frangin bénévole a pu faire une photo bien marrante avec Philippe Manoeuvre dans le coin VIP. Après, se faire chier à rincer des gobelets pendant 8 heures juste pour se dire "je vais peut-être croiser Phil Anselmo ou Ben Barbaud", bon...

Avatar de l’utilisateur
Snarf
Messages : 1528
Inscription : 20 déc. 2007, 00:00
Sexe : Machine !
Localisation : entre le siège et l'écran

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326857Message Snarf
03 juil. 2015, 21:00

hey! bien vu la dédicace + photo avec Mgr Zegut :lol!:

pour moi, le jeudi, après la route, je n'attendais qu'un truc : que les copains arrivent.
comme j'avais aménagé le Kangoo en mini camping-car, pas besoin de monter de tente (qu'on avait prévu au passage car c'était le premier test de l'installation), juste la salle-de-bain-de-poche à déplier
j'avais repéré à la maison un itinéraire alternatif pour se rendre au festoche, repérage qui s'avéra bien utile malgré tout ce qu'on a crapahuté :affraid:
et bien sur, trajet x2 avec Max, Tommy, patte-folle et son fiston :lol!: sinon ça ne serai pas drôle
et merci à mon Socotel portable pour avoir pu aider à récupérer les bracelets des copains

une petite vue de notre campement
Image

et le Hilton mobile
Image
(d'ailleurs, on a hyper bien dormi, pas de matelas gonflable qui se dégonfle et que tu fais de bonds dessus quand la moitié se tourne)

la suite plus tard :flower:
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10138
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326861Message Tommy
04 juil. 2015, 11:16

Murray Bozinsky a écrit :
Tommy a écrit : Pour rappel, ce Monsieur est une grande figue du rock et du hard rock à la radio
Et Georges Lang c'est une petite mûre ? :)


Cette faute de frappe va faire datte sur ce forum... :dehors:
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Murray Bozinsky
Messages : 921
Inscription : 17 nov. 2010, 23:59
Sexe : M
Localisation : The West is the best.

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326862Message Murray Bozinsky
04 juil. 2015, 17:16

Tommy a écrit :
Murray Bozinsky a écrit :
Tommy a écrit : Pour rappel, ce Monsieur est une grande figue du rock et du hard rock à la radio
Et Georges Lang c'est une petite mûre ? :)


Cette faute de frappe va faire datte sur ce forum... :dehors:
Tu mériterais que l'on te colle une prune.

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10138
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326863Message Tommy
04 juil. 2015, 20:20

Arrête de ramener ta fraise, je vais finir par croire que tu te paye ma poire ...




:boulet: puissance 10
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Murray Bozinsky
Messages : 921
Inscription : 17 nov. 2010, 23:59
Sexe : M
Localisation : The West is the best.

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326864Message Murray Bozinsky
04 juil. 2015, 21:47

Hé, ho, tu prends le melon ou quoi? Y'a pas de quoi en faire une cerise de nerfs :geek:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326866Message Tipoune
04 juil. 2015, 23:36

Allez, les gars, arrêtez de vous prendre le choux avec toutes ces salades !!! :mdr: :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326868Message Tipoune
04 juil. 2015, 23:39

Murray Bozinsky a écrit :un peu peur de la foule, de faire la queue pour rien, etc.
Justement avec "patte-folle" on se remémorait notre attente aux dédicaces pour Twisted Sister, à notre premier festoche ensemble car son fiston est super fan, on attend, on attend et on voit le groupe arriver, ils s'installent et Dee Snider reçoit un coup de fil, se lève, discute et .... se barre .... fin de la dédicace ... :pale: :pale: Donc c'est vrai que maintenant, les dédicaces, j'avoue, je ne regarde plus vraiment ... :tongue:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10138
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326914Message Tommy
07 juil. 2015, 12:31

(franchement, depuis qu’il s’est converti aux Pom’Pot customisées, il est vachement calé sur les fruits z’et légumes, le Murray :lol: )

(sinon, j’ai mis des photos un peu mieux dimensionnées sur mes précédents posts)

On va donc continuer sur la journée du vendredi, avec le concert de Billy Idol, juste après ce bref et agréable moment avec Tonton Zézé.
Le soleil cognait vraiment dur, je vous explique pas les couleurs qu’on a tous pris ! Le concert de Billy Idol fut pour moi un des moments forts de la journée ! Une belle réussite, une excellente communion de Billy avec le public qui lui mangeait dans la main. Je ne pensais pas voir Bily Idoll au Hellfest, on ne peut pas dire qu’il soit un artiste estampillé Hard Rock, mais c’est ça qui est bon, c’est quand les artistes n’arrivent pas en terrain conquis, et donnent le maximum pour se mettre le public dans la poche.

Image

Image


Le chanteur avait par contre réuni tous les atouts pour réussir son concert : des tubes, et encore des tubes, des titres pêchus, et surtout la présence à ses côtés de Steve Steevens, guitare hero bien connu des metalleux. Steve Steevens qui vole presque la vedette à Billy Idol tant ses solos inspirés et ses guitares bien saturées ravissent le public. Billy Idol fait un show réussi, avec une belle part à l’improvisation, et en personnalisant le show, transformant sa reprise des Doors « LA Woman » en « Hellfest woman », la classe ! :class:

Image


Bref, un super concert, inattendu, plein de pêche et de bonne humeur, et qui a montré que Billy Idol n’avait rien perdu de son enthousiasme, et de sa classe !


Je reviens vite avec la fin de la journée du Vendredi : Alice Cooper et Judas Priest !
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 326924Message Tipoune
07 juil. 2015, 22:34

Bah je suis contente de lire que c'était bien Billy Idol, parce que bah voilà, nous on a fait l'impasse dessus ... tant pis pour nous, mais contente que tu y aies trouvé ton compte mon Tomtom !! :good:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327008Message Tipoune
12 juil. 2015, 09:57

Tomtom !!!! La suite, la suite, la suite !!!! :bounce: :bounce: :bounce: Je veux savoir pour vous la suite de votre programme !!! et pis la Murray family aussi, va falloir nous expliquer votre programme !!! ;)
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Murray Bozinsky
Messages : 921
Inscription : 17 nov. 2010, 23:59
Sexe : M
Localisation : The West is the best.

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327010Message Murray Bozinsky
12 juil. 2015, 19:45

« Putain, mais vous êtes vraiment des blaireaux, putain. »
Une festivalière bourrée

Jeudi : 16h30, fin de l’école. School’s Out.
Virgipapillon, maîtresse d’école de son état, embarque la marmaille, passe me prendre à la maison, et on décanille aussi sec pour 5 heures 30 de route, direction le Maine-et-Loire, là où résident mes parents, à 30 minutes de Clisson. En comptant un arrêt au Buffalo Grill de Guéret (car la Creuse, ça creuse), nous arrivons tard, bien tard, pour une nuit courte, bien courte.
Vendredi : Elliott’s Day.
Elliott, 8 ans, mon fils, ma bataille, fruit de mes entrailles, a déjà à son actif Iron Maiden l’an dernier. Cette année, il a choisi le vendredi pour son deuxième groupe préféré, Motörhead !
Zou ! C’est parti ! Direction Clisson via Tillières, le chemin des gens malins. Nous savons nos amis présents depuis la veille sur le champ qui nous sert de camping depuis deux ans déjà et en cette heure bien matinale nous nous attendons déjà à devoir réveiller ces grosses loches (limaces en langage du cru) à grands coups de klaxons. Manque de bol, Tommy, Yoyo-n’a-qu’une-patte et Axl sont déjà debout. Il fait beau. Il fait chaud. On laisse le café bouillir et on attaque directement les binouzes. On a apporté le fromage et la charcuterie d’Auvergne pour la dernière fois, autant les entamer tout de suite également. On est tout heureux de se revoir, ça papote, ça picole, ça s’enfile de la pom’pote, Tipoune et Max nous rejoignent, bientôt suivies par Snarf. Mais il est temps de partir vers le site du festival afin, pour nous, de récupérer nos précieux bracelets. On se sépare à l’entrée puisque cette année les déjà braceletisés ont une entrée spéciale pour eux afin de faciliter les flux. Nous arrivons rapidement à la pose bracelet et là, début des ennuis, on nous annonce gentiment que pour Elliott (qui ne paye pas car moins de 12 ans) il nous faut tout de même passer par la billeterie des mineurs ! Vous m’expliquerez la logique un jour j’espère… Enfin bon, y’a pas le choix, on y va et, évidemment, il y a la queue ! Gggrrrrr !!! En plus, le soleil nous chauffe bien la caboche, et quand comme moi on a déjà deux litres de bière et quelques whisky pom’potés dans le sang, ça chauffe encore plus ! Mais ça met de relative bonne humeur également donc ça passe. Notre tour arrive. « Vous avez les papiers du petit ? » Ah bah non, il n’en a pas. « Le livret de famille ? » Bah, heu, au Hellfest, on voit pas bien l’intérêt. « Votre carte de mutuelle ? » Heu…. Bon, finalement, ça va être comme chez les gendarmes, interrogatoire du petit, puis interrogatoire du père. Sauf que le père est quelque peu bourré. « Vous me donnez sa date de naissance, monsieur ? » Heu… ben… alors lui c’est Elliott… donc… heu… 2007.. Le mois c’est… septembre… heu non octobre ! Et le jour… heu… rraahhh… ah oui le 16 !
Bon, finalement, ils nous ont laissé entrer.
Mais je cherche encore l’intérêt à faire passer par la caisse un enfant qui ne paye pas…
Evidemment, queue monstre ensuite pour entrer sur le site, on loupe donc nos deux premiers groupes au programme, Glowsun et Sticky Boys.
Nous filons donc directement vers la Valley (la scène blues stoner rock 70’s, ma préférée) afin de bien se placer pour le concert de Midnight Ghost Train, southern rock du Kansas. On se retrouve au premier rang et pour notre premier show de cette cuvée 2015, c’est du tout bon. Guitare bien poussièreuse, basse bien lourde, ça sent l’alcool de cactus et la Harley Davidson, impeccable.

Yeah ! ça commence bien. Notre concert suivant étant sur la même scène, on ne s’éloigne pas trop pour casser la croûte. Cette année, le Hellfest a mis en place un système bien pratique de carte de paiement « cashless », une sorte de carte de paiement sans contact. Celle-ci fonctionnant aux snacks du Hellfest, et l’un d’eux se trouvant juste à côté, on décide d’aller y goûter voir si c’est bon. Résultat : une bouffe de fast-food vraiment pas cher mais quand même bien grasse. Elliott a trouvé ça super bon, évidemment.
On retourne ensuite sous la Valley pour assister dans des conditions toujours optimales au concert de Samsara Blues Experiment, un groupe allemand jouant un stoner qu’on croirait pourtant tout droit issu des déserts américains. Le chanteur est tout freluquet et porte un t-shirt jaune ! Ca change du gros poilu en noir d’avant, mais ça le fait tout autant. Comme quoi…

On se déplace ensuite tranquillement dans le site afin de regarder les nouveaux aménagements. La déco est cette année encore magnifique, l’organisation faisant appel à différents artistes pour créer qui une main géante faisant le « horns-up », qui un scorpion réalisé à partir d’une carcasse de bagnole, qui des sculptures de fer et autres beaux ouvrages. Même les façades des chiottes sont belles! Seul point noir pour moi cette année : un skate-park dont on se demande bien ce qu’il fout là et qui prend beaucoup de place, générant des bouchons qui n’existaient pas les autres années. A dégager pour l’an prochain, merci. Les deux principales scènes sont quant à elles entièrement habillées d’un décor faisant penser au style de tatoueurs à la Ed Hardy, très joli même si cela risque d’être rapidement kitsch. On s’installe devant la deuxième de ces scènes pour ce qui va être une des très bonnes découvertes de la journée, We Are Harlot, hard californien bluesy des plus sympathiques.

Je cours ensuite à toutes pompes vers la Warzone pour le set de Defeater, hardcore de Boston dont le clip de la chanson Bastards m’avait acquis à leur cause et dont j’avais donc hâte de voir ce que cela pouvait donner sur scène. Excellent résultat ma foi, avec un groupe qui s’est donné à fond, très à l’américaine genre « on a des messages à faire passer donc on va faire la gueule pendant tout le concert » mais les émotions passaient bien et au final c’était assez remuant. Très bon moment.

Je re-cours dans l’autre sens retrouver Elliott et Virgipapillon toujours sous la Valley pour le concert d’Orchid, blues rock californien qui va me permettre tranquilllement de me remettre de mes émotions. Elliott en profite pour faire la sieste, il faut dire que la musique un peu planante du groupe s’y prête.

Ensuite, c’est Billy Idol qui est prévu au programme. Malheureusement, on se rend vite compte du côté blindé du site. Il est censé y avoir moins de monde que l’an dernier mais franchement j’ai du mal à le croire. De plus, ce fichu skate-park ralenti considérablement la marche vers les mainstages, résultat Billy est déjà à l’écran alors que nous sommes encore loin. Déception.
Allez, on ne se laisse pas abattre et on décide d’aller voir dans quoi on va aller dépenser nos sous à l’Extreme Market. Comme l’an dernier, ce temple de la débauche économique se compose de deux bâtiments dans lesquels il doit faire environ 40 degrés. Le bon côté c’est qu’il n’y a que relativement peu de monde et qu’on peut donc tranquillement faire le tour des stands. Virgipapillon veut aller voir ces bonnes gens de chez Sea Shepherd, puis l’on tombe ensuite sur un stand improbable, un vendeur de sauces piquantes ! Et pas n’importe lesquelles, les fameuses sauces de chez Blair à base de jalapeño et piments méga-forts. Tout ce que j’adore. Il y a plein de variétés, toutes aussi chères les unes que les autres évidemment, mais on craque pour la Death Rain Nitro (qu’on connaissait déjà) plus une autre au miel. Je m’offre en plus un t-shirt trop classe de la marque, tant pis pour le look métalleux. C’est à ce stand qu’on a la bonne surprise de croiser Snarf et Tipoune (qui se foutent bien de nous en nous voyant acheter de la sauce piquante au Hellfest. Bon, entre nous, Tipoune venait de se payer un porte-clef Totoro, trop trve doom death black metal, n’est-ce pas ;) )
On file ensuite vers la mainstage pour LE concert d’Elliott, Motörhead. On se trouve une trop bonne place, nickel pour le petit blond. Mais à l’arrivée du groupe, tout le monde se lève, mouvement de foule et là… on ne voit plus rien ! Repli vers un autre endroit du site, plus éloigné mais où le pépère arrive à voir la scène en se faisant porter par son Musclor de père. Je suis ma foi finalement bien content moi aussi de voir Lemmy et sa bande, on touche là tout de même à un monument du hard’n’heavy, ça fait bien plaisir de les voir en vrai.

Je pars un peu avant la fin et laisse Elliott devant ses idoles pour aller écouter un groupe qui me tient beaucoup à cœur, Envy, sorte de post-rock en provenance du Japon et dont les morceaux glanés sur le net m’avaient charmé. Heureux hasard, j’arrive sous une Valley quasi déserte au moment des balances du groupe ! Instant de grâce. Je profite à fond du spectacle de ces artistes au travail et garde bien ma trop bonne place tout le long du concert qui va s’avérer mon meilleur set de la journée. Une musique tantôt planante, tantôt hyper-agressive, mêlant l’introspection à la violence, la plénitude à l’enfer, le rêve au cauchemar. Sublime. La vidéo qui suit ne donne malheureusement qu’un tout petit aperçu du talent immense de ce groupe.

Le soir est là. On file s’enfiler un hot-dog et des frites, je croise pas mal de monde à ce moment-là, frangin, frangines, potes pas vus depuis longtemps… Puis Virgipapillon s’en va au concert des Five Finger Death Punch. J’emmène donc Elliott à celui de Satyricon, groupe norvégien qui pratique un drôle de mélange entre le black metal et le hard rock. Concert bien sympatique, même si le petit Elliott commence à être bien naze.

On décide donc d’abréger ses souffrances. Virgipapillon voulait voir Slipknot, moi Shining, mais bon, on décide de rentrer à la maison de papi et mamie coucher le pépère, ça sera très bien comme ça.

Samedi : Lovers' day
Pas d’enfant dans la place ! Je vais pouvoir me bourrer la gueule !
(Bon, comme la veille, quoi…)
Retour au champ de bonne heure, les bières sont fraîches, ça papote, on s’échange nos impressions sur ce premier jour, etc. On prend le temps, surtout que Max , Tommy et la Béquille ne nous accompagnerons plus pour le reste des festivités, donc autant passer le plus de temps avec eux pour bien commencer la journée. J’avais Zuul FX au programme mais bon, on s’en fout, les potes avant tout.
On file donc un peu plus tard sur le site pour le concert de Elder sous la Valley, stoner rock en provenance de Boston ma foi idéal pour commencer la journée en douceur. Petit détail amusant : deux minutes avant le début du concert, les mecs du groupe sont dans le public ! Peinards, en train de regarder la scène. Plusieurs personnes les reconnaissent et font des photos avec eux. Trop cool, les gars.

Ensuite, direction la mainstage pour le show des Butcher Babies, étonnant groupe aux frontwomen au physique de poupées Barbie trash mais dont les capacités vocales sont dignes des Ken les plus burnés.

Retour ensuite au champ pour le casse-croûte du midi. De bonnes salades préparées par les potos, du fromage en veux-tu en voilà, et de la bière tout autant, mention spéciale à la Kékette bien « red » de Snarf qui, ma foi, fût fort goûteuse ! Bien manger, bien boire, bien rigoler, c’est aussi ça un festoche. On se donne rendez-vous le soir même pour regarder ensemble le feu d’artifice qui sera tiré pour les 10 ans du festoche (parce que pour les organisateurs 2006/2015 ça fait 10 ans… hum hum…) et retour au site pour aller voir un groupe tout bizarre qui nous avait été conseillé par notre ado de fils, Rise Of The North Star. C’est à la Warzone que ça se passe, et c’est un groupe parisien qui mélange le metalcore au rap français de façon un poil surprenante mais qui finalement passe plutôt bien, malgré les interventions un peu nulles du frontman qui s’exprime d’une façon on ne peut plus cliché dans le genre rappeur yo-man.

On trace ensuite notre route vite fait vers la Valley pour y écouter le doom-stoner bien lourd et bien lent de Ahab, groupe allemand dont j’ignorais l’existence avant l’annonce de leur participation au Hellfest mais que j’avais eu très rapidement envie de voir sur scène. Résultat : un groupe idéal pour la sieste digestive ! De la bonne musique, hein, mais qui ne fera taper personne du pied. Un bâillement bienheureux quoi, celui qui, contrairement au bâillement d’ennui, te donne le sourire.

Ensuite, on a prévu d’aller voir Finntroll. Malheureusement, la Temple est blindée, impossible de voir quoi que ce soit. On file donc direct vers l’Altar où les japonais de Coffins sont en train de faire leurs balances. Décidemment ! Le show ne démarrant que dans une grosse demi-heure, c’est sieste bénéfique au pied de la scène en attendant le début du spectacle qui sera constitué d’un death bien violent qui te réveille en moins de deux. Même si je ne suis que très peu friand de cette musique, le son était suffisamment clair et surtout les compos suffisamment mélodiques pour que je goûte avec plaisir cette musique venue d’ailleurs.
(Petit truc marrant : on nous voit moi et Virgipapillon sur la vidéo qui suit mais bon il faut vraiment savoir où l’on est pour nous repérer…)

La suite est le début du passage pourri de la journée.
On se faisait une joie de gamins de voir « en vrai » Ice-T, l’acteur de New York Police Machin Truc. Son groupe Body Count jouait à la Warzone en ce début de soirée. Malheureusement, l’accès à cette scène est toujours aussi mal foutu, constitué d’un goulot d’étranglement qui empêche toute avancée dès qu’il y a trop de monde. Résultat : on se retrouve coincés en plein milieu d’une foule de gens parfois très énervés, et l’on entend au loin le groupe qui commence à jouer… Bon ben, demi-tour. Grosse déception ! On retourne tout penauds vers la Valley y attendre le début du concert d’Orange Goblin, groupe anglais oscillant entre le stoner et le heavy. Grâce à la pêche du frontman, le concert sera excellent et nous remontera un poil le moral.

Malheureusement, un autre écueil nous attend. C’est l’heure en effet de retourner au champ pour y regarder le feu d’artifice avec la clique. Mais au bout d’un quart d’heure de marche, nous voilà refoulés par la sécurité sous prétexte que notre chemin passe près des fusées et que donc, non, c’est trop dangereux, il faut faire demi-tour ou se rallonger d’une bonne demi-heure de marche, et donc regarder le feu d’artifice en chemin, aucun intérêt. On essaie désespérément de joindre Tommy pour l’informer du truc. Sur le chemin du retour vers le site, on voit que plein de Clissonais se sont massés sur les hauteurs entourant le lieu du festival pour assister eux aussi au spectacle. Marrant. Tommy nous joint enfin alors que nous sommes à l’entrée du festival, il essaye vainement de nous trouver un autre chemin pour les rejoindre mais bon on voit rapidement que c’est foutu. Un peu tristes, on retourne casser la graine au festoche. Notre choix se porte sur un restaurant créole et c’est en mangeant un riz un peu froid mais de la viande bien relevée qu’on assiste au spectacle pyrotechnique, joli certes mais pas vu dans les conditions espérées.
Bon, allez, retour à la musique. Les conditions font qu’on décide d’aller voir Triggerfinger à la Valley, groupe belge assez étonnant naviguant lui aussi dans divers styles musicaux, du rock indé au blues rock. Résultat : concert énorme ! Musicalement très bon, le groupe se déchaine sur scène et nous offre un spectacle excellent, à la mesure de ses moyens, certes, mais l’enthousiasme des trois bonhommes est tel qu’on a parfois l’impression d’être face à une grosse tête d’affiche de mainstage. Merci de nous avoir rendu la banane, les Belges, ou plutôt la frite !

On rentre au champ contents malgré tout, au son du concert de Marylin Manson…
… enfin, jusqu’à ce que la sécurité nous dise : Stop ! On ne passe pas par là, feu d’artifice, etc.
Mais, heu, bon, le feu d’artifice il a été tiré il y a deux heures déjà…
Rien à faire, les vigiles commencent à se prendre la tête avec des festivaliers pas contents (dont une festivalière vulgaire), on va devoir se taper un itinéraire à l’aveuglette qui, grâce au sens de l’orientation assez génial de Virgipapillon, nous mènera tout de même à bon port.
M’enfin…

Dimanche : Arthur’s day.
Comme l’an dernier, Arthur, 14 ans, (mon fils, ma bataille, fruit de mes entrailles lui aussi) a choisi le jour du metalcore pour venir au Hellfest. Enfin, surtout le jour d’un de ses groupes fétiches du genre, A Day To Remember.
Pour l’heure (matinale), arrivée au champ en attendant monsieur Luneau, le proprio, et ses cartons de Muscadet. Comme d’hab’, je me suis programmé un groupe à 10h30 que je ne verrai pas. On discute des galères de la veille, mais aussi des bons groupes qu’on a pu voir. Il fait toujours aussi chaud, j’ai le bas des jambes, les avant-bras et le cou tout cramés mais la bière est fraîche donc ce n’est pas grave.
Virgipapillon et Arthur partent un peu en avance pour prendre le bracelet de l’ado coreux et je les rejoins un poil plus tard à la Warzone pour le concert de Birds In Row, les quasi-locaux du jour puisqu’ils viennent de Laval. La Warzone est pratiquement déserte en ce dimanche matin (amen) et c’est pourtant à un excellent petit groupe auquel on a affaire. Les morceaux sont typiques du style et le discours tout autant. Très sympathique.
(Pas de vidéo, désolé.)
On part ensuite tranquillement vers la mainstage pour avoir une bonne place pour le concert de Eths, groupe français de metalcore également mais dont la particularité est d’avoir pour chanteur une chanteuse, ce qui est plutôt rare dans le style. Rachel Aspe, c’est son nom, est capable de growls bien méchants mais possède une toute petite voix fluette dans le chant clair, ce qui donne à l’ensemble un cachet fort agréable. En attendant le début du show, j’ai la bonne surprise de voir un pote de longue date sur la scène en train de préparer le matos. Chose improbable, il me repère dans le public ! On se fait de grands signes. Bon délire.
Le concert démarre, un show bien nerveux qui ira crescendo, notre position aux premiers rangs face à la scène faisant que l’on se prendra tous les adeptes de crowd surfing sur la tronche lors des derniers morceaux, mais ça fait partie du truc et c’est donc de bon cœur qu’on aura soulevé quelques centaines de kilos de métalleux (et à l’occasion qu’on se sera pris quelques coups de grosses pompes dans la face).

Glop ! Glop ! Retour au champ pour le barbecue. On passe un excellent moment avec les potos, la bouffe est bonne, la bière (oui, oui, il en reste) est toujours fraîche, Arthur frime avec sa veste à patches . Ca sent quand même un peu la fin, surtout que Max , Tommy et le canard à trois pattes quittent les lieux ensuite, mais la bonne humeur et là et c’est ce qui compte avant tout.
Virgipapillon et Arthur retournent au site assister aux concerts de Hollywwod Undead et A Day To Remember, je ne pars qu’un peu plus tard pour aller voir les Ramoneurs de Menhirs à la Warzone. Je ne suis pas forcément dingue de leur musique mais voir « en vrai » le guitariste des Bérus, pour un ancien keupon comme moi, c’est un moment à ne pas rater. Malheureusement, patatras, même bordel que la veille à la Warzone pour Body Count, impossible d’accéder à la scène. Je m’en retourne donc tristement vers… je ne sais pas… tiens, l’extrême market, je vais m’offrir un t-shirt pour me remonter le moral. Re-patatras, j’ai oublié mon portefeuille dans la voiture, au champ ! Retour là-bas, tout seul, au son du concert de A Day To Remember allié à celui… des Ramoneurs de Menhirs ! Raaahhhh !!!!!! Et pour couronner le tout, pas de portefeuille dans la voiture !!!!! C’est Virgipapillon qui doit l’avoir dans son sac. Pfff !!!! Bon, retour au festoche…
Je retrouve Arthur et Virgipapillon (qui a bien mon portefeuille, ouf) et on file vers la Warzone se mettre en place une bonne heure avant le début du concert d’Epica. Je n’ai jamais été fan du metal symphonique et ne m’attendais pas à grand-chose et puis, finalement, entre les effets pyrotechniques, les bonnes grattes bien méchantes et le chant envoûtant de Simone Simons, ces fieffés Hollandais ont réussis à me charmer. Je suis bien content de les avoir vu et pense déjà à aller les revoir en salle du côté de la Bretagne avant la fin de l’année.
Pour les amateurs, le concert est visible en intégralité ci-dessous en excellente qualité, je vous le conseille.

On va ensuite casser la croûte au restaurant chilien (haricot rouge + bière, y’a rien de tel pour avoir bien mal au bide) puis Virgipapillon nous quitte pour aller voir Korn, groupe que j’ai déjà pu voir en 2013 et que j’avais donc remplacé pour cette fois par Arch Enemy. Arthur m’y accompagne. Malheureusement, l’Altar est blindé de chez blindé, même pas moyen d’entrer dans le batiment. A côté, la Valley est quasi-déserte. On va s’y promener. On accède au premier rang. C’est Superjoint Ritual, un des nombreux groupes de Phil Anselmo qui doit jouer. Mais Arthur ne veut pas rester. Les groupes à chemises à carreaux, ce n’est pas son truc. Bon bah on va essayer de retrouver Virgipapillon pour Korn. « Trop pas logique » comme dit Arthur. On ne la retrouve pas mais en revanche on se trouve une méga-bonne place avec super vue sur la scène ! On n’en bougera pas et finalement ce concert de Korn restera pour moi un des meilleurs concerts de cette édition 2015.

Bon, ça sent la fin. On retrouve frangin et frangines vers la sortie devant la Temple où va commencer le concert d’In Extremo que l’on avait prévu d’aller voir en point d’orgue de cette édition. Mais le Korn fut tellement bon qu’on reste à les écouter de loin et à discuter avec la familia. Beaucoup de gens s’en vont, c’est toujours un peu triste. Pourtant, il y a encore beaucoup de musique et le site est éclairé par les magnifiques jeux de flammes typiques du Hellfest.
On retourne une dernière fois au champ y attendre Snarf et Tipoune. J’y retrouve notre voisin de tente Hermann (que l’on a rencontré dès le vendredi mais dont j’apprends seulement à ce moment qu’il vit à quelques kilomètres seulement de chez mes parents). Il me paye ma dernière bière pour ce Hellfest tandis qu’arrivent Snarf et Tipoune. On s’échange nos réflexions pour ce dimanche, les concerts qui nous ont marqués, etc, puis vient l’heure du départ.
C’est un peu moins triste cette année, peut-être parce que l’on déménage bientôt pour se rapprocher (grandement !) du pays clissonais, mais aussi de nos amis, et donc de la possibilité de ne plus avoir à attendre le Hellfest (ou un certain salon de collectionneurs ayant lieu 15 jours avant) pour se revoir.

Allez, générique de fin :

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4604
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327012Message Haakor
12 juil. 2015, 22:29

un vendeur de sauces piquantes ! Et pas n’importe lesquelles, les fameuses sauces de chez Blair à base de jalapeño et piments méga-forts. Tout ce que j’adore.
Je vois qu’il y a un amateur de « l'échelle de scoville » :good:

Avatar de l’utilisateur
Murray Bozinsky
Messages : 921
Inscription : 17 nov. 2010, 23:59
Sexe : M
Localisation : The West is the best.

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327020Message Murray Bozinsky
13 juil. 2015, 14:22

Exact Haakor.
Pour info, la Blair's Death Rain Nitro est à 550 000 sur l'échelle de Scoville :drunken:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327030Message Tipoune
13 juil. 2015, 21:24

Yeeepppeee !!! Enfin, les copains Murray Family annoncent leur week-end !!! Euh, vous êtes sûrs qu'on était au même festoche ?! :scratch: On n'a rien en commun !!! :mdr: :mdr:
Et pis je te proute avec mon porte-clef de la mort qui déchire le slip à ma grand-mère que c'est trop pas logique d'acheter çà au Hellfest !! C'est aussi bizarre à trouver que des sauces piquantes, quoi ?! Bientôt on va avoir des saucisses fumées et de la lingerie en soie au market !!! Et effectivement, il y faisait une chaleur à mourir ... mais comme on est un brin tarés, bah on y va quand même !!! :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Virgipapillon
Messages : 134
Inscription : 15 mai 2013, 09:46
Sexe : F
Localisation : Voisine de la tortue Julie...

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327106Message Virgipapillon
18 juil. 2015, 22:43

N'écoute pas le fan de Pompote! Ton porte-clefs est superbe! Et je sais de quoi je parle!!! :lol!:
(Pour les non-présents au Hellfest: Tipoune était toute fière de me dire qu'elle s'était offert un super porte-clefs magnifique, que j'allais jalouser... mais j'avais le même dans mon sac, acheté 15 jours avant!).

C'est marrant ce que tu dis Tipoune car je me rends compte, et c'est intéressant, que nous avons tous des ressentis très différents.
Moi je n'ai pas du tout vécu ce côté Disneyland... je suis de l'avis général des difficultés de circulation, not. avec ce skate park en beau milieu... et l'étroitesse très flippante de l'accès à la warzone (je n'en menais pas large lors de notre tentative de voir Ice T en vrai parce que nous on n'aime pas sa musique, mais on l'aime bien dans New York Unité Spéciale :lol!: )

Je n'ai pas grand chose à ajouter, mon amoureux a fait un très beau résumé comme lui seul sait les faire. :heart:
Je suis fière d'avoir été sa première lectrice.

Quelques détails tout de même...

L'épisode du questionnement à la caisse pour Elliott, ça a duré, duré... j'ai quand même du lui resituer que c'était Elliott, z'avez lu... son fils, sa bataille...mais dont il ne trouvait plus la date de naissance!!!
Oui, je reconnais, c'est pas facile, on a trois garçons tous nés ou prévus en octobre, à cela s'ajoute nos anniversaires respectifs et notre anniversaire de mariage (on fait 6 fois la fête chez nous entre le 18 septembre et le 31 octobre), donc faire le tri de toutes ses dates à 10h30 après la route de la veille, l'apéro-déjeuner-digestif de quelques minutes avant, et la pompote trafiquée...
Donc entre chaque recherche: année, mois, date....il y avait un temps très long qui s'écoulait.
Et moi qui me disais qu'il allait se tromper, qu'on allait même pas pouvoir entrer avec ce petit gars volé sur le bord du chemin!!!

Le premier jour, j'ai insisté pour la visite du stand Sea Shepherd de crainte qu'ils soient dévalisés en J2 et J3.... vraiment déçue d'avoir loupé Slipknot pour cause d'endormissement de bestiole de 8 ans (souvenez-vous, le petit gars volé sur le bas côté de la route pour l'emmener au Hellfest...)

On a mangé une glace, euh... J'AI mangé une glace le J2... dès en arrivant sur le site, parce qu'il n'était peut-être que 10h du matin, mais il n'y avait pas un chat à manger des glaces! Des glaces artisanales dans un joli pot et très bonnes!

Parmi les concerts faits de mon côté (oui mesdames et messieurs, toute seule comme une grande, et même pas peur!) j'ai beaucoup aimé Five Finger Death Punch.
D'une part parce qu'ils ont chanté des morceaux que je connaissais, et je trouve ça plaisant de les chantonner devant le groupe plutôt que dans sa voiture :lol!: ... blague à part, je trouve ça toujours grisant d'entendre en live un morceau qu'on écoute très régulièrement.
Le chanteur en avait un peu après les ingénieurs lumières... et a même été un peu menaçant, mais a offert un très beau moment en demandant l'extinction de toutes les lumières (ou quasi) et que le public lève portables/briquets... et c'était vraiment très beau.
Dimanche, avec l'ado ( ou on l'appelle aussi la grosse loche... pour le côté tout mou de l'ado de 14 ans... mais quand même mon fils ma bataille aussi!) on a fait de chouettes concerts! C'était vraiment bien de faire ça à deux.
J'ai bien apprécié notre premier concert de l'après-midi, Hollywood Undead lui moins. Pas assez Metaaaaaaaaaaaaal pour lui je pense...
Ensuite nous avons patienté pour être bien placé et voir A Day to remember.
Et là, et là... Ouaaaaaaaaaaaah!
Une ambiance incroyable, des fans évidemment, qui chantent tous, comme nous.
Un gars à tête de clown vient lancer des tee-shirts avec une sorte de gros pistolets à ..tee-shirts donc!
Le chanteur se ballade partout, et vient se percher juste devant nous.
On se fait arroser par de gros jets car il fait trèèèèèèèès chaud. Des ballons de plage sont lancés, ils rebondissent un peu partout dans le public, ça saute sur scène dans le public... C'était ludique, festif... mon meilleur concert je pense du Festival.

Je vous avoue que j'ai été un peu déçue d'apprendre après le concert que mon mari et mon fils avaient finalement décidé d'aller voir Korn, que nous étions à quelques mètres (sous la terrasse VIP, VIP qui ont une "belle" vue sur les urinoirs!) les uns des autres sans nous être retrouvés. Des jeunes femmes hystériques qui brayaient constamment "Maïs" " Maïs avec du caca, trop bien" m'ont un peu gâché la première partie (je les entendais plus elle que le groupe)...

Un grand merci à nos amis de nous avoir chouchoutés lors de nos retours "au camping".

Je crois que j'ai fait le tour de ce que je voulais ajouter :lol!:

L'année prochaine, je ne serai plus à temps partiel, ce sera plus compliqué pour moi de gérer 3 jours en travaillant le vendredi (mais je termine à 15h45 :class: ) et le lundi :drunken: mais nous n'aurons plus toute la fatigue de la route puisque pour ainsi dire sur place! Et en plus on rentrera dormir dans NOTRE LIT à nous... à moins qu'on se mette au camping!
On va déjà tester dans moins d'un mois car nous allons au Motocultor, voui, voui, voui...Monsieur a gagné deux pass trois jours! :cheers:

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25424
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: Hard Rock : disques, concerts, HELLFEST, le topic du Metal !

Message : # 327123Message Tipoune
20 juil. 2015, 20:27

Merci Virgipapillon pour ton retour à toi aussi !! :good: :good:
Bon, je vais continuer la suite de mon récit avant de tout oublier.
Alors, le samedi, çà a été la journée des déceptions et des ratages, pour nous ... :pale:
Bon déjà, on reste un maximum au campement parce que nos amis n'ayant qu'un pass 1 jour, on a envie de profiter d'eux quand même alors le festoche, c'est un peu secondaire. Touasson, pour nous, rien ne nous branche avant 16h45 le set d'Airbourne.
Donc, on mange, on boit, on papote ...et pis Tomtom nous propose de nous emmener en voiture pour nous approcher de l'entrée du festival et nous dit que ce soir, il viendra aussi nous rechercher pour qu'on mange ensemble et qu'on finisse la soirée ensemble... OK, çà roule !!
On arrive pour se faire fouiller à nouveau et faire la queue à nouveau ... enfin çà, c'est bon, on l'a subi à chaque passage ... et on arrive pour bien nous placer pour un groupe super pêchu qu'on a hâte de voir : AIRBOURNE !!!
çà commence d'enfer, une puissance dans le jeu des musicos et le chanteur est un véritable allumé qui est trempé avant de commencé et qui s'éclate des canettes de bière avec la tête ... :affraid: :affraid: Premier morceau ... wwwaahhh la pêche, d'enfer, génial, comme on s'y attendait ... génial, le deuxième morceau commence, le chanteur s'excite toujours sur scène mais là, euh, il manque un truc .... le son !!!! :affraid: :affraid: :affraid: P*tain, il n'y a plus de son, on n'entend plus rien, on voit les musicos et le chanteur continuer leur show, mais nous, on n'a plus le son !!! çà hurle dans le public, on met les bras en croix pour faire signe d'arrêter, un gueule et on regueule ... là, le chanteur s'aperçoit du truc et s'arrête, mais il le prend avec humour, il nous fait signe, il s'éclate encore une canette sur la tête, nous fait encore des coucous ... sauf que c'est un peu long à se remettre en place ... et pis çà repart, yyyeesss .... ah non, çà re-saute la chanson suivante, çà nous a franchement énervés parce qu'on sent qu'on passe à côté d'un super moment avec ce groupe méga sympa .... on a en gros perdu 15 min sur le set qui devait durer 1h seulement ... on a un peu les boues, mais heureusement, ils ont été toujours souriants et pêchus jusqu'au bout !!!
Allez, pour vous donner un petit goût du bonheur qu'on a éprouvé à les écouter (quand on avait le son ...)



Bon ensuite, on avait envie de découvrir FINNTROLL parce que ce qu'on avait entendu sur youtube nous avait bien plu et pis voilà quoi ... sauf qu'en fait bah ... dès la première chanson, on est partis, dégoûtés, çà ne ressemblait pas du tout à ce qu'on avait entendu et pis le gars il braillait trop fort et pis c'était trop pas terrible .... bon bah on a donc une heure à tuer parce que bah Slash et ZZtop, on n'avait pas envie d'aller voir et on voulait entendre ENSIFERUM, donc on va manger un morceau pour revenir tranquillement vers le temple.
là, on passe un bon moment, vraiment Ensiferum c'est bien sympa comme qu'est-ce qu'on aime !!! :heart:



Après, on a eu envie d'écouter Orange Goblin, mais contrairement à Murray, nous, çà nous a semblé un chouilla un peu mou du genou, on passe notre chemin ... là, mon Snarfidou m'informe qu'il veut aller voir Mayhem par curiosité pour voir s'ils sont si barrés qu'on le dit ... donc n'ayant pas du tout envie de voir ces tarés de mabouls, je me dirige vers les mainstages pour être bien placée pour Scorpions, bon voyant qu'il me faudrait subir faith no more avant, je pars me prendre une glace que j'ai l'intention de manger tranquillou en m'asseyant pas loin des stage et pas loin d'un écran parce que quand on est petits, il faut des stratégies pour bien voir un concert où il y a tout plein des gens autour ... je m'installe donc à un endroit contre une grille pour manger ma glace et là j'entends "c'est réservé, là!!" sur un ton pas super sympa ... et là je vois un gentil-papa-bourgeois-catho-lacoste .... qui me toise ... ok, je me pousse un peu ... et là, je vois allongée par terre, l'air d'une grosse rebelle de la mort trop pas-fringuée-hellfest, la merdeuse de 15 piges à son papa qui dit, "ouais bah c'est pas suffisant là, on est 5 !!!" et que vois-je arriver sur l'entrefait?! maman-bourge-ballerines-roses-lacoste avec LE t-shirt officiel du Hellfest avec ses deux autres rejetons .... ok, ok, çà pue trop le fric et le faux festivalier qui ne vient pas là pour profiter de la musique et de l'ambiance mais qui vient voir à quoi çà ressemble toute cette canaille qui écoute de la musique de sauvage ... je pars franchement énervée, je déteste ce genre de personnes, on parle de la "Kiss Army", on peut aussi parler de la "Scorpions Army" également où le public n'est plus du tout le même que nos chers festivaliers habituels .... Ils ne sont pas du tout dans le ton, aucune sympathie, rien ... :twisted: :twisted: :cry: :cry:
Bref, je décide de bien m'éloigner et me colle sous l'espace VIP entre deux pissotières, çà pue, mais je suis bien placée, m'en fous !! Je subis la fin de faith no more ... franchement je les trouve ridicules dans leur délire, on se croirait à un enterrement japonais ... :mdr: :mdr: la scène est toute blanche tendue de drapas blancs partout avec de grandes gerbes de fleurs partout et tous sont habillés en blanc ... :scratch: :scratch: Et je n'aime pas du tout, j'avoue, je me fais un brin ch*er ... :oops: :oops: Je suis seule parce que mon zinzin de mari enchaîne Mayhem avec Obituary ... :pale: :pale: J'aime pô être toute seule ... alors j'envoie un message à Virgipapillon pour lui dire que je suis bien placée ... message qu'elle aura ... 2 h plus tard .... j'envoie un message à Max pour leur demander si tout va bien au campement, elle me répond qu'ils sont allés se promener à Clissons pour visiter et qu'ils sont à l'apéro. OK, à cette allure là, on va bien se retrouver comme prévu pour le repas, après Scorpions ...
On a droit à un splendide feu d'artifice sur fond musical fort sympa : d'abord, Thunder de AC/DC et pis surtout, SURTOUT !!! Bohemian Rhapsody les amis !!!! :cheers: :class:
Bon, Scorpions commence, je suis toujours seule, c'est sympa, mais je ne savoure pas vraiment car sous l'espace VIP, ce qui est sympa c'est l'odeur de pisse, mais aussi qu'on se prend les cendres des gens qui fument au balcon ... c'est super comme ambiance !! :lol!: :lol!:
Bon, Scorpions je me rends compte que je ne connais que leurs gros tubes et qu'entre deux bah je ne connais pas plus que çà ... :oops:
Le son est horrible, c'est juste pour vous montrer que le chanteur a quand même un bon contact avec son public malgré son âge !!! :good:


Ouf, mon Nounours me rejoint et on décide de rester un peu pour écouter Marilyn Manson, par curiosité, parce qu'on a adoré à son âge d'or, mais maintenant, on ne connait plus trop ... et là, on assiste à une autre déception, c'est que le môsieur se la joue un peu trop star, mais ,il a oublié d'être chanteur ... il gueule dans son micro, si bien qu'on ne reconnait presque pas ses chansons les plus connues ... :scratch: Et comme môsieur change de micro à chaque chanson, il nous gratifie de 20 secondes d'attente au moins dans le noir entre deux chansons ... :scratch: C'est lourd, c'est chiant, j'ai faim, on rentre ... en plus Max et Tomtom nous attendent pour manger, j'ai hâte de rentrer. On appel taxi-Tomtom ... qui ne répond pas .... bon, on avance, on rappelle .... toujours rien ... bon ... on prend notre chemin habituel, mais on se fait rabrouer méchamment par un vigile, un vrai un dur, un énervé ... il nous dit "y a des explosifs, là !!! vous pouvez pas passer !!!" ... je lui réponds que bah le feu d'artifice étant passé, question explosifs on était tranquilles, non ?! Bah non, il m'explique alors qu'après un feu d'artifice, il faut être vigilants parce que tout n'a pas forcément explosé et qu'on doit vraiment faire gaffe ... ok, donc on doit faire un large détour et repasser par la ferme qu'on avait vue jeudi soir .... Et pis les copains qui répondent pas, çà inquiète .... J'arrive à joindre Virgipapillon qui me dit qu'ils sont perdus parce qu'ils ont été aussi refoulés par les vigiles et qu'ils vont partir direct après ... ok ... on arrive au campement ... personne ne répond, ok tout le monde dort ... merde, j'ai faim, moi !!! :affraid: :affraid: Et pis le campement est dans un état effrayant, il y a des gobelets par terre, une bouteille sur la table, non fermée, le panier à couverts, ouvert, les poubelles en vrac ... :scratch: :pale: Mais quoi qui s'est passé ?! Un peu inquiète j'écoute quand même si tout va bien, après avoir entendu quelque bienheureux ronflements, Snarf me dit, "bon bah on dirait que l'apéro a été plus que bon !!!" :lol!: Ce qui est génial avec Snarf c'est qu'il a toujours le mot pour rire quand moi, j'ai tendance à m'inquiéter ... :tongue:
Sauf que MOI J'AI FAIM !!!!! Alors j'essaie d'ouvrir discrètement leur tente (dans laquelle se trouve le ravitaillement), sauf qu'entre les glacière, il faut trouve la seule et unique qui contient la bouffe .... toutes les autres étant dédié au Roi Bibine !!! :mdr: :mdr: Premier sac isotherme ... blinc/blinc ... ok, pas celui-là ... deuxième ... blinc/blinc ah, non plus ... bon je décide de prendre la vraie glacière et après avoir évité de réveiller tout le monde avec les blinc/blinc, je trouve enfin le fromage et le saussiflard !!! hourra !!! :cheers: :cheers: Sauf que Snarf me râle après parce que le fromage d'Auvergne au puissant fumé dans la voiture où on dort, il n'en est pas question!!! .... je dois donc manger comme une manante au pied du coffre et vite fait parce que Snarf n'a qu'une envie : DORMIR !!!
Allez hop donc, au dodo et rendez-vous demain matin !!! :lol!:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités