PIF GADGET


Image


Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 272813Message Tyswyck
02 févr. 2013, 23:35

Le truc noir au milieu de la première photo, ça me parle, qu'est-ce que c'est?

Avatar de l’utilisateur
Hugues
Messages : 2788
Inscription : 28 juin 2009, 09:05
Sexe : M

Re: PIF GADGET

Message : # 273441Message Hugues
11 févr. 2013, 20:47

Naranjito a écrit : Image

Image
Tiens, à y regarder mieux, encore des souvenirs.

Allons-y :

- le tour de magie avec les sabres
- le faux oeuf sur le plat
- le mille-pattes vert
- le totem indien

... voilà voilà.......

Quand j'étais petit, dans mon village, il y avait une épicerie, la dame me mettait de côté MON Pif Gadget, mes parents me donnaient une pièce pour que j'aille l'acheter, j'y ai découvert (outre plein de noms que je connais encore et que j'aimais mais je cite mes préférés) des héros que je n'ai jamais oubliés : Léonard, Hercule, Docteur Justice, Supermatou, Rahan, Dicentim, ces BD sont pour moi l'image de mon enfance. On vivait dans une grande ferme, j'avais tout l'espace pour me déguiser, jouer, rêver devant les photos de films et à jouer avec les dizaines de gadgets aujourd'hui perdus. Il me reste tout de même une médaille "PIF 2000" dans son écrin. J'ai malheureusement perdu le magazine PIF 2000, à la couverture en papier glacé et au dessin futuriste.

Je suis passé de Pif gadget à Hercule Magazine à l'adolescence, puis à Bassiste Magazine, Mad Movies et à Dragons une fois plus vieux - et j'ai jeté mes Super Hercule bien longtemps après avoir balancé mes Pif.

Que dire encore ? Chaque gadget était une attente, on avait un teaser en fin de journal, et on n'était jamais déçu.

Combien de fois j'ai sorti ma "main robot" ... pfoulala... en plus j'étais en plein trip "Lego Espace", ceux des années 1979/1982, les meilleurs... la main robot date de 1981... alors vous imaginez dans quel état j'étais avec ce truc incroyable, science-fictionesque, digne des meilleurs effets spéciaux de Star Wars !

L'imaginaire était au pouvoir : un tube jaune sur une poignée rouge et on devenait James Bond ! Une boîte en plastique et un tiroir à double fond, on devenait Gérard Majax ! on se prenait pour Rahan dès que l'on était en forêt. Avec les Gadgets de Super Hercule mes potes et moi on a continué à jouer en gardant une part d'enfance.

Pif racontait des histoires aux enfants sans les prendre pour des cons - c'est le mot exact, désolé les modos - et sans morale excessive, juste ce qu'il faut d'aventures et d'humour. Même les "grands" pouvaient le lire. J'ai toujours trouvé les BD dans pif moins cucul que celles de Picsou ou Mickey. Aujourd'hui encore j'ai du Hercule et du Léonard dans ma bibliothèque. On savait ce que c'était la mort : il y avait eu un hommage à Poirier, décédé en 1980, et un à Arnal, le créateur de Pif. On savait l'importance qu'il fallait accorder aux choses, aux gens, à la nature. Les héros étaient forts, mais aussi intelligents, débrouillards, non dépourvus d'une certaine ironie parfois.

Je n'ai pas de nostalgie de cette époque parce que je l'ai vécue à fond et n'en regrette rien ; oui, j'aurais bien aimé garder deux ou trois Gadgets qui m'ont marqué mais ce n'est pas grave. Autant certaines choses 80's me font soupirer, autant Pif me donne le sourire car rien de négatif n'y est lié, même quand j'ai perdu mes Artémias - jetés par erreur par ma mère, qu'est-ce que j'ai pleuré - au moins ça m'a appris à surmonter une telle perte que je croyais la chose la plus affreuse du monde, j'ai eu du mal à l'accepter mais ça m'a fait grandir.

Pif, c'est mes mercredis entre 1980 et 1986, monter le Gadget avant de regarder Soazic Corne et le coin des 6-10, et jouer avec après manger avant de voir le Club des 10-15. La cour et les cailloux gris, les copains, et avec un peu de chance avoir la monnaie des courses pour acheter en plus un Kinder ou une petite voiture. A la limite, la main robot me fait regretter mes vieux Lego plus que mon journal.

Je vous livre tout ça en vrac sans trop savoir où ça va mais il en manque dans les souvenirs, ça se remet en place doucement ce soir, mais pourquoi ce soir j'en sait rien - j'ai pas bu, je suis pas triste - c'est les photos de Najanjito.

A propos, tu peux me renseigner sur le totem ? Je l'ai eu et je l'ai longtemps gardé, mais il vient d'un truc genre Capitaine Apache ou quoi ? Je ne m'en souviens plus.

Pause de relecture, et d'autres choses se mettent en place dans le cerveau, la salle de classe et la cour quand on parlait des Gadgets, je me souviens maintenant avoir emporté le fameux pistolet jaune et rouge dans mon cartable - j'en suis sûr, c'est flou mais je me vois bien faire ça - et puis la salle à manger de la ferme le soir, à tester encore le gadget de la semaine avant d'aller manger et de me coucher. Et du coup le sons qui vont avec : le carrelage qui résonne, la grande table - grande parce que j'ai 7 ou 8 ans - et l'ombre de l'escalier, dehors il commence à faire nuit et je suis en chaussons, je pourrait encore sortir mais j'ai un peu peur. M'en fous, Docteur Justice me montre comment on se bat - et à la récré demain on y jouera d'ailleurs. Et puis souvenir d'encore avant, j'ai 5 ou 6 ans et je ne sais pas encore lire, ce doit être en 1978 car j'ai lu très tôt, décembre 1979 avant Noël je lisais n'importe quoi sans hésitation. Bref, on doit être aux vacances 1978, un voisin adolescent me lit un album de Rahan, et du coup je suis intéressé par ce grand blond un peu cinglé qui croit que le respect et l'intelligence vont toujours vaincre l'orgueil et la méchanceté - s'il savait, le pauvre... et l'aventure est au bout de son coutelas. Du coup, énigme résolue, voilà sans nul doute comment j'en suis venu à m'intéresser à Pif, y' avait Rahan dedans.

Autre souvenir, mon père qui m'explique un truc. On regarde Champs Elysées, et Thierry Le luron chante une chanson. Dans les paroles, il cite "Pif le chien"... moi je me demande que vient faire Pif dans une chanson politique à laquelle je ne comprends rien, mon père m'explique : Pif est dessiné par Arnal, et les premières BD de Pif sont parues dans le journal L'Humanité, qui est communiste. Woha ! Mon journal vient d'un truc politique ? Mince alors ! Du coup, le petit Hugues va s'intéresser d'un peu plus près à ce que disent les grands sur le monde dans lequel on vit. Parce que tout n'est pas si simple.

Et l'encart "Les cahiers secrets de Léonard" dans le Pif d'avril 1982 ? Enorme, un journal détachable imitation vieux papier avec des plans issus des BD de Léonard, dans le style des vrais cahiers du vrai Léonard de Vinci, je les feuilletais presque tous les jours en m'imaginant enquêter et découvrir des secrets du génie de la Renaissance. C'est vraiment un beau boulot de l'équipe du journal.

Et le "Passeport pour le bahut" ? Tout savoir sur le collège, je croyais naïvement qu'il le fallait à la rentrée pour aller en classe ! Bon, heureusement, mes parents directement me disent "ah non, c'est pour expliquer le collège aux enfants", ah bon OK !

Et les lunettes noires avec des miroirs sur les côtés, pour voir derrière soi ! Avec le pistolet, un super truc d'espions ! Et bam, autre souvenir, les jeux d'espions en 6ème à chaque récré... quand en plus tu as chez toi le Big Jim Steve Austin et que tu regarde Sloane à la télé, tu es dans l'ambiance !

Pour finir (quand même...) : Pif est l'illustration du passé et de l'enfance, d'un temps mis entre parenthèses quand je suis devenu ado, Pif était mon insouciance et mon envie de savoir réunies dans le souvenir d'un journal. Des histoires, un jouet, du bricolage, des trucs à dire aux autres, une ouverture sur le monde, un regard neuf et crédule mais qui est porté plus loin chaque semaine.

Et c'est fini, mais comme l'enfance, alors basta, pas de regrets, que du bon souvenir.

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4484
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: PIF GADGET

Message : # 273456Message Haakor
11 févr. 2013, 21:42

Joli témoignage et hommage au magazine PIF. :good:

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 273474Message Tyswyck
11 févr. 2013, 22:23

Quel témoignage!
J'avoue que ça m'a rappelé pas mal de mes propres souvenirs, et que je me retrouve dans à peu près tout ce que tu dis!
Et pour ces gadgets, la main robot, qui tenait sa pièce, ou le totem de Capitaine Apache (je me souviens d'ailleurs du moment où il a finalement gagné son surnom, le fils de l'irlandais et de Iowa-la-douce!) que j'ai moi aussi gardé bien longtemps. Je me souviens de Rahan, dont j'ai pu lire en noir et blanc la première version de la mort, celle qui finit mal, dans un grand album noir, et Top, le papa de Pif! Et la médaille de Pif2000, évidemment!
Et Taranis, Masquerouge, Cogan, ou le Docteur Justice, avant qu'il ne devienne un film, mais j'arrête, je ne saurais pas en parler comme tu le fais. Merci encore de ton témoignage!

Avatar de l’utilisateur
Naranjito
Messages : 1300
Inscription : 15 févr. 2008, 00:00

Re: PIF GADGET

Message : # 273488Message Naranjito
12 févr. 2013, 07:24

Beau témoignage :good:
J'ai vécu Pif comme toi et j'en garde des souvenirs positifs. J'ai eu la chance d'avoir pu conserver pas mal de reliques de l'époque comme les gadgets ou les Télé Pif Poster mais je n'y cous pas après et je suis ravi d'avoir pu connaitre ce merveilleux magazine quand j'étais gosse.

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 273940Message Tyswyck
17 févr. 2013, 20:34

Je lisais une page recensant tous les numéros de l'époque en essayant de me souvenir quel a été mon premier numéro de Pif.
Tâche impossible dans mon cas, peut-être le mais je suis sûr d'avoir eu le 416 avec le téléscope, et celui avec la catapulte. J'ai eu des numéros plus anciens, il me semble, mais c'était peut-être plus tard, ou par des amis... Par contre, il me semblait bien que mon album Panini de Tarzan était un cadeau de Pif, mais je n'ai pas pu identifier le numéro...

Avatar de l’utilisateur
Crabamoustache
Messages : 1
Inscription : 30 mai 2013, 23:53
Sexe : Homme
Localisation : France
Contact :

Re: PIF GADGET

Message : # 278669Message Crabamoustache
31 mai 2013, 10:26

Léo-Paul Kovski a écrit :le personnage était déja connu depuis les années 30 en Espagne sous le pseudo de Top el Perro
Top n'est pas Pif... Les personnages qu'il côtoie, le contexte dans lequel il évolue, son apparence graphique sont autant d'éléments différents. A l'occasion d'une réédition ponctuelle dans les années 50, un strip d'Arnal lui-même le présente comme le père de Pif.

Image

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 278684Message Tyswyck
31 mai 2013, 19:26

Exact, j'avais un grand album noir avec une partie Pif et une partie de ses aventures...

Avatar de l’utilisateur
Fortunette
Messages : 20
Inscription : 28 nov. 2012, 20:28
Sexe : feminin
Localisation : haute-normandie

Re: PIF GADGET

Message : # 278913Message Fortunette
03 juin 2013, 20:11

Pendant les grandes vacances, il y avait aussi les "pifs enigmes " : excellents!
Les BD qui m'ont le plus marquées : Dicentim , les tristus et les rigolus et Pifou (moi aussi je sors
régulièrement : pas glop! :lol: )
Les gadgets : le dirigeable, les boomerangs, le manuel pour rentrer au collège,le lance spaguetti, l'arbre de Noël
à cristaux et surtout ....les pois sauteurs!!!! (j'avais 7 ans : magiques !!!! ) Du coup j'en commande régulièrement
"pour mes enfants" :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 314820Message Tyswyck
14 juil. 2014, 23:00

Je croyais que c'était ici que j'en avais entendu parler, mais je ne le retrouve plus, alors au cas où :

http://www.touscoprod.com/fr/pif-film

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 317250Message Tyswyck
15 août 2014, 14:38

Je voudrais quand même revenir un peu plus longuement sur ce pan de ma jeunesse qui a grandement contribué à me faire aimer la BD européenne, notamment. Car si je trouve aujourd'hui que les trois principales formes de BD sont la franco-belge, le manga, et les comics (via la maison d'édition Lug), à l'époque, c'était autre chose, et j'étais plus sensible à Disney (Picsou magazine, Mickey Parade, le Journal de Mickey et celui des Castors Juniors), à Télé Junior et Télé Parade, et donc à Pif Gadget (et toute la clique des Pif Parade, Pif Poche, etc). Spirou et Tintin viendront tout petit peu plus tard, mais ils avaient quelque chose de presque trop sérieux en comparaison, sans parler des moins connus comme Pepito ou déjà vieillissants tels Bibi Fricotin et les Pieds Nickelés.

J'avais la chance de recevoir un peu tous de tous ces journaux, et la question de Disney capitaliste ou Pif communiste n'entrait absolument pas en ligne de compte, je n'y aurais sans doute rien compris si on me l'avait alors expliqué. Pif avait un côté un peu magique du fait de son emballage protégeant le gadget qui empêchait d'en connaître le contenu (du journal, pas du gadget) avant de l'avoir ouvert, c'était presque comme un cadeau de noël. Il y a quelques temps, lorsqu'ils ont relancé la formule, un numéro proposait un gadget que je n'avais jamais eu et qui m'avait fait rêver en son temps : le coutelas et le collier de griffes (et non pas de dents comme l'affirme Patrick Bosso) de Rahan. J'étais bien content, mais j'ai été aussi super déçu par le contenu et par les BD proposées. Etait-ce moi qui avait grandi, mes goûts qui avaient évolué ? Certainement, mais en même temps, je me souvenais bien des anciennes BD, et pour moi, ça ne pouvait pas tout expliquer.

Et donc, aujourd'hui, même si je sais que d'autres l'ont un peu fait avant moi, je voudrais évoquer toutes ces BD, à commencer par les aventures de Pif et Hercule avec sa petite famille (l'oncle, la tante et leur fils), mais aussi le professeur Belpomme (dont je n'ai jamais oublié son invention du gazon comestible), le vieux lunatique dont j'ai oublié le nom, l'affreux Krapulax, et son sbire, Gnom. Hercule vivait aussi des aventures en une planche tout seul avec son pote roux et le gardien du square (Bazar de grumlot!) ainsi que le jardinier, aventures dessinées par Yannick. Il y avait aussi Pifou, d'abord présenté comme le fils de Pif, et son acolyte Brutos, mais aussi Léo bête à part, qui cherchait toujours à échapper au gardien du zoo. Quelqu'un a déjà évoqué Top, le papa de Pif, que j'ai personnellement découvert dans un numéro spécial. On suivait les aventures du Docteur Benjamin Justice, qui a même eu les honneurs d'un film, il me semble me souvenir d'un passage de la BD où Justice est prisonnier dans une pièce dont le plafond est fermé par une grill avec des crabes et la marée montante, et bien sûr des combats de karaté, et des conseils de son maître façon Kung-fu... Je pense aussi bien sûr à Rahan, le fils des âges farouches, évoqué plus haut, avec le fameux épisode de la mort de Rahan, reprise dans le numéro spécial. Rahan est le fils d'un couple de chasseurs blonds dévorés par les goraks (tigres aux-dents-de-sabre), et recueilli par Crâo le sage, chef du clan du Mont Bleu. Lorsque ce dernier entre en éruption, Crâo, coincé sous un rocher, ne peut s'enfuir et offre à Rahan son collier aux cinq griffes correspondant chacune à une vertu selon la quelle vivre sa vie. Rapidement, Rahan s'empare (oui, il le vole) du coutelas d'ivoire, qui dans chaque épisode lui indique la direction à prendre. Rahan symbolise à lui seul la curiosité humaine, la soif d'apprendre, de comprendre et de partager. Voyageant à la recherche de la « tanière du soleil », il fait sans cesse de nouvelles découvertes qu'il partage avec les clans qu'il rencontre, leur permettant parfois d'évoluer vers une vie plus civilisée. Et puis un jour, il rencontrera la mystérieuse Naouna, femme (d'abord) masquée, mais ceci est une autre histoire...
Il y avait aussi Masquerouge, série dont les auteurs, Cothias au scénario et Juillard au dessin, n'avaient pas encore tiré leur immense saga des sept vies de l'épervier. Masquerouge est un bandit masqué dans la France du 17ème siècle, qui continue de sévir alors que la rumeur le dit mort tombé d'une falaise... En vérité, la baronne Ariane de Troïl a repris le flambeau, assistée par son fidèle Germain...
Moins connu, Cogan, baroudeur écolo (enfin, dans mes quelques souvenirs), lutte contre les braconniers. Sylvio, dessiné par Luguy, à qui l'on doit également l'excellent Percevan, nous faisait découvrir le monde des insectes. Poirier, un artiste trop tôt disparu, contait avec humour les aventures d'Horace, le cheval de l'Ouest, et de Supermatou (et de son fidèle Robert, luttant contre l'infâme bébé Agagax). Dicentim, le petit franc (par Kamb), se montrait plus ingénieux que Bougredane pour conseiller le roi Poilenpogne (encore un roi fainéant), et concluait la plupart de ses planches par un sempiternel : « Bougredane et Bougre d'andouille ne font qu'un ». Mais Kamb est aussi l'auteur d'une autre BD que j'aimais beaucoup : Zor et Mlouf contre 333. J'avoue, ce n'est que récemment que j'en ai retrouvé le titre, mais les images de ce truc bizarre ne m'avaient pas quitté^^ ;.
Je me souviens encore de Tarao, l'enfant sauvage, du même Marcello à qui l'on doit le Docteur Justice, et de Taranis, fils de la Gaule, et de son bracelet qui fit l'objet d'un gadget sympathique, mais aussi du délirant Cocco Bill, de l'italien fou Jacovitti, western salami fourmillant d'inventions loufoques. Régulièrement, Pif-gadget se terminait par une enquête de Ludo, BD-jeu dans laquelle il fallait trouver le coupable et l'indice. Je me souviens aussi de Cézard, un autre très bon dessinateur, à qui l'on doit Arthur, le fantôme justicier, et Surplouf (et ses corsaires). Puisqu'on parle de corsaires, il y avait aussi Marine, fille de pirate, dont l'auteur est également celui du duo de cow-boys Smith et Wesson ! En vrac, je pense encore à Yvain, le chevalier au lion, qui recherchait par épisodes d'une planche un chaudron d'abondance, si ma mémoire ne me trompe pas, et dont le cheval avait le crin fourni. Placid et Muzo figuraient parmi les classiques, ou encore Salut, Minium ! Tabary a également connu les pages de Pif-gadget avec Totoche, et son « spin-off » hilarant Corinne et Jeannot ! Il y avait aussi dans Pif les courses de Manivelle et son Camélécamion ! J'adorais aussi les aventures d'Okada, le papoose fils de Johnny l'irlandais et de Iowa la douce, don les pages se concluaient invariablement par « ...mais il ne savait pas qu'un jour, il deviendrait « Capitaine Apache ») », jusqu'à ce qu'un encart spécial raconte effectivement cette histoire dans laquelle, croyant avoir perdu ses parents, Okada s'engage dans l'armée nordiste...
C'est dans Pif que j'ai découvert Léonard, par Turk et De Groot, auteurs de Robin Dubois : Léonard est un génie dont le passe-temps est de trouver de nouveaux moyens de réveiller son disciple pour essayer sur lui toutes sortes d'inventions. D'abord série de gags, une première aventure longue d'un album « la guerre des génies », verra s'installer un rival pour Léonard...
Gotlib est également passé par la case Pif, où son Gai-Luron a pu grandir avec ses amis Jujube et Belle-Lurette, avant de prendre une tournure moins adaptée à un magazine pour les plus jeunes.
J'ai oublié d'évoquer les Rigolus et les Tristus (également de Cézard), respectivement en rouge et vert, et passant leur temps à essayer de faire rire ou pleurer ceux de l'autre tribu, les transformant du même coup en membres de leur propre camp. Je me souviens que le chef des Tristus s'appelait Taciturnus, tout un programme ! Enfin, il y avait la Jungle en folie, tranche de vie des animaux de la jungle menés par Joe le tigre...
Ce sont pour l'essentiel mes souvenirs de BD de Pif, et c'était bien cool.
Vous souvenez-vous qu'on appelait les fans de Pif « Pifophiles ?
(Enfin, bref, je ne me souviens plus exactement quel a été mon premier Pif, mais je suis sûr d'avoir eu celui avec la lunette astronomique :

Pif gadget n°416)

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4484
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: PIF GADGET

Message : # 317261Message Haakor
15 août 2014, 19:11

Merci pour ce témoignage (ou plutôt cet exposé :lol!: )
Pour moi l’achat de Pif était très épisodique, j’en lissais beaucoup, parce que on m’en prêté souvent, mais sans les gadgets ;) , donc je n’ai que très peu de souvenir des gadgets.

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25126
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: PIF GADGET

Message : # 317262Message Tipoune
15 août 2014, 19:17

Tu sais que ton message, avec les illustrations qui vont bien avec, çà pourrait nous faire une superbe article concernant PIF, çà ne te dirait pas d'envoyer çà à Max ? çà serait vraiment super !! :good: :good:
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 317315Message Tyswyck
16 août 2014, 11:18

Merci pour vos messages!
Tipoune, merci pour ton idée, c'est gentil de me dire ça, mais je me demande si Haakor n'a pas raison, ça fait peut-être un peu trop "exposé" pour un article.
Ceci dit, sur le principe, pourquoi pas, mais je vais voir si je ne peux pas étoffer un peu d'abord ;) .

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25126
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: PIF GADGET

Message : # 317318Message Tipoune
16 août 2014, 11:54

Tu étoffes, tu illustres et çà serait un parfait article ... et tu sais, on n'est pas une école de journalistes, je pense que Max apprécie tout article ou "exposé", le but est que ce soit un truc perso. Viens lire un peu çà, çà te rassurera ;)
:arrow: http://www.eighties.fr/forum/viewtopic.php?f=30&t=7762
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4484
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: PIF GADGET

Message : # 317320Message Haakor
16 août 2014, 12:02

Euh! Ce n’était pas une critique… :oops:
Bien au contraire. ;)

Avatar de l’utilisateur
LeGlod
Messages : 521
Inscription : 10 oct. 2010, 22:32
Sexe : Gros et long :p
Localisation : Montpellier ou pas loin.
Contact :

Re: PIF GADGET

Message : # 319002Message LeGlod
15 sept. 2014, 08:22


Avatar de l’utilisateur
Haakor
Messages : 4484
Inscription : 22 mai 2010, 08:45
Sexe : M
Localisation : Lot et Garonne

Re: PIF GADGET

Message : # 319006Message Haakor
15 sept. 2014, 18:00

Faut voir, mais je suis très Sceptique.

Avatar de l’utilisateur
Tyswyck
Messages : 2845
Inscription : 20 janv. 2013, 13:55
Sexe : M
Localisation : juste derrière la

Re: PIF GADGET

Message : # 319007Message Tyswyck
15 sept. 2014, 18:10

J'en ai entendu parler, ça peut surtout le faire s'ils ne commettent pas la même erreur que la fois précédente, et engagent des artistes plus talentueux...

Avatar de l’utilisateur
Thom1979
Messages : 294
Inscription : 14 oct. 2009, 13:38
Sexe : masculin

Re: PIF GADGET

Message : # 319037Message Thom1979
16 sept. 2014, 17:06

Je n'y crois pas trop. Le personnage de Pif est peu connu des enfants aujourd'hui. Les gadgets, c'était original à l'époque mais aujourd'hui les rayons jeunesses des kiosques à journaux sont remplis de magazines avec des gadgets.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité