LE SPORT AUTOMOBILE 80's


Image


Répondre
Avatar de l’utilisateur
Johnz
Messages : 132
Inscription : 05 déc. 2011, 00:01
Sexe : de bonne taille
Localisation : Grans dans le 13

LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 243310Message Johnz
10 déc. 2011, 12:05

Ah lala le rallye en groupe B qu'est ce que c'était violent! des voitures de rallye avec des moteur de + 400 cv et des caisses de moins d'une tonne, c'était vraiment démoniaque. 3 années de compétitions, 3 années de rebondissements, de performance et de deuil.

Passionné de voiture "gti" des années 80, je ne peux que contempler ces voitures sorties de la démesure des ingénieurs en automobile. Ma passion pour la delta me pousse à vous parler de la lancia delta S4 qui est l'aboutissement d'années de recherche sur le moteur double arbre à cames d'origine fiat. Doté d'un compresseur et d'un turbo, le bloc abarth développe + de 400 cv et la caisse pèse moins d'une tonne grace à l'emploi de materiaux composites pour faire la coque du véhicule. voiture imprévisible mais redoutable, cette voiture a bien failli devenir championne du monde en groupe b en 1986, année ou le pilote favori de Lancia Martini perdit la vie au cours du Tour de Corse.

Toivonen faisait parti de ces pilotes acrobates finlandais qui était très recherché par les marques automobiles qui voulaient devenir championne du monde.Né en 1956 et fils de Pauli Toivonen, le jeune finlandais fut remarqué par son triomphe au cours du 1e Artic Rally 1983 en Talbot Sunbeam Lotus, il poursuivit ses victoires en porsche 911, opel manta...

Par la suite, les responsables Lancia, lui proposèrent de piloter quelques épreuves au volant de la redoutable Lancia "Rally" 037, mission dont il s'acquitta à la perfection en se classant régulièrement dans les 6 premiers.Pour 1985, Cesar Fiorio lui confia un volant officiel de Lancia 037, une voiture à laquelle Henri aura du mal à adapter son style de pilotage. Il sera éloigné 6 mois de toute compétition après une sortie de route violente au Costa Smeralda qui aura eu raison d'une de ses vertèbres cervicales.
Le retour d'Henri s'effectua à "son" rallye, le rallye des 1000 lacs, où après une sortie de route dès la première spéciale il effectua une formidable remontée pour finir quatrième. En fin de saison, face à l'impossibilité pour la 037 de s'imposer à la régulière, et malgré les risques inhérents à un tel coup de poker, la Delta S4, très à court de mise au point, est lancée dans le grand bain du Mondial au RAC. Et là, le miracle se produit, l'alchimie d'une voiture qui était encore inconduisible quelque jours plus tôt associée à un pilote très doué mais qui tarde à concrétiser tous les espoirs placés en lui sur un terrain extrêment sélectif, les mène sur la plus haute marche du podium.

Plus que le décès d'un équipage brillant et prometteur, cette disparition a mis en évidence toute la monstruosité des groupe B, leur inadaptation aux routes. Le pouvoir sportif, par la voix de son Président, Jean-Marie Balestre, a immédiatement annoncé le gel des évolutions jusqu'à la fin de la saison et le remplacement de cette formule de compétition que ce même pouvoir sportif avait mis en place 3 ans plus tôt.
Il est dommage qu'il ait fallu le décès de plusieurs jeunes pilotes et navigateurs pour qu'on s'aperçoive de la dangerosité de ces machines incontrôlables.

Henri repose en paix :(

une photo d'Henri
Image

Uploaded with ImageShack.us

de sa Delta S4

Image

Uploaded with ImageShack.us

et le super hommage vidéo

Avatar de l’utilisateur
Erpob
Messages : 1641
Inscription : 03 févr. 2007, 00:00

Re: Henri Toivonen rallye groupe b

Message : # 243313Message Erpob
10 déc. 2011, 12:52

Les groupes B c'était vraiment extreme. Sur circuits ces voitures auraient réalisés des temps similaires à celles des F1 (une 205 T16 avait été essayée sur je ne sais plus quel circuit et réalisé un temps qui l'aurait mis à la 6eme place des essais de grand prix cette année là), sauf que là c'était pas sur circuit avec rails et bacs à sable, mais sur des routes de campagne avec la foule amassée et qui s'écartait parfois au dernier moment genre tour de france (nottament au Rallye du Portugal où il faut pas s'étonner qu'il y ait eu 3 morts dans le public en 86).
En tout cas il y avait de sacrés voitures là dedans: Delta S4, 205T16, Audi Quattro A2, R 5 Maxi...

Avatar de l’utilisateur
Johnz
Messages : 132
Inscription : 05 déc. 2011, 00:01
Sexe : de bonne taille
Localisation : Grans dans le 13

Re: Henri Toivonen rallye groupe b

Message : # 243315Message Johnz
10 déc. 2011, 13:45

y a eu aussi la superbe coupé ford groupe b . encore ce qu'il y a de bien avec ces voitures c'est qu'il existe des modèles série 200. sinon dans les groupes b abordables, il y avait la talbot samba groupe b et la visa milles pistes :)

Avatar de l’utilisateur
Erpob
Messages : 1641
Inscription : 03 févr. 2007, 00:00

Re: Henri Toivonen rallye groupe b

Message : # 243457Message Erpob
11 déc. 2011, 22:52

La visa mille miste, oui je l'avais oublié celle-là. La preuve qu'avec une ligne un tout petit peu plus sportive les visa2 auraient pu avoir une sacré gueule (rien qu'en remplaçant les blocs de phare carré par des doubles phares ronds, ça aurait pu le faire).

Avatar de l’utilisateur
Johnz
Messages : 132
Inscription : 05 déc. 2011, 00:01
Sexe : de bonne taille
Localisation : Grans dans le 13

Re: Henri Toivonen rallye groupe b

Message : # 243492Message Johnz
12 déc. 2011, 11:56

La visa gti a les doubles optiques façon morrette et elle est plutot jolie. de plus, elle a le moteur de la 205 gti 1,6l.

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25577
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 249501Message Tipoune
22 févr. 2012, 08:23

C'est l'anniversaire de NIKI LAUDA, champion de F1 Autrichien.
Je n'y connais absolumineusement rien du tout en sport automobile, mais il a quand même été trois fois champion du monde des pilotes (selon wikipédia : en 75, 77 et 84) donc faut quand même saluer la performance du monsieur!! :lol!:

Image
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Erpob
Messages : 1641
Inscription : 03 févr. 2007, 00:00

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 249539Message Erpob
22 févr. 2012, 21:44

Tipoune a écrit :C'est l'anniversaire de NIKI LAUDA, champion de F1 Autrichien.
Je n'y connais absolumineusement rien du tout en sport automobile, mais il a quand même été trois fois champion du monde des pilotes (selon wikipédia : en 75, 77 et 84) donc faut quand même saluer la performance du monsieur!! :lol!:

Image
Tiens, c'est marrant, j'avais jamais vu de photos de lui avant son accident du Nurburgring (en 76, si je ne me trompe), ça le change. Perso j'ai découvert la formule l'année de son dernier titre en 84. Et evidemment comme Lauda était en bagarre avec Prost qui était mon champion, je n'étais vraiment pas fan de l'Autrichien (en plus de prost, j'étais aussi fan de De Angelis, au volant de sa superbe lotus JPS, la plus belle voiture de F1 que j'ai jamais vu). Lauda avait battu Prost au Championnat pour 1/2 pts (une course avait été interrompu avant la fin et les points avaient été divisés par 2; je crois que c'était à Monaco mais pas sur), ce qui était quand même rageant. Ce qui avait été surprenant c'est qu'en 1985, Lauda n'avait quasiment rien fait, comme s'il laissait gagner Prost (qui avait alors surtout comme Rival Alboreto).

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25577
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 249586Message Tipoune
24 févr. 2012, 08:12

çà tombe bien que tu parles d'Alain Prost, Erpob parce que justement c'est son anniversaire aujourd'hui et en tant que concurrents c'est marrants qu'on les réunissent l'un et l'autre à deux jours d'intervalle !! :lol!: :lol!:
Donc Joyeux anniversaire Alain Prost !!! :anniv: :anniv:
Par contre, je peux poser une question bête ? :oops: :oops: Est-ce que c'est vrai que c'est à force de mettre son casque automobile que le nez d'Alain Prost est devenu comme çà (c'est un de mes tontons qui me le disait ... mais était-ce vrai ?! ) :oops:

Image
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Johnz
Messages : 132
Inscription : 05 déc. 2011, 00:01
Sexe : de bonne taille
Localisation : Grans dans le 13

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 253376Message Johnz
18 avr. 2012, 20:44

il se met le casque de manière très brutale alors :lol!: il a juste eu le nez cassé a plusieurs reprises c'est tout

Avatar de l’utilisateur
Tipoune
Messages : 25577
Inscription : 28 févr. 2008, 00:00
Sexe : Rien qu'avec Snarf
Localisation : Le Havre

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 253747Message Tipoune
27 avr. 2012, 10:30

C'est aujourd'hui l'anniversaire d'Ari Vatanen !! :anniv:
Champion du mon de des rallye en 1981!! :good: :good:

Image
Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux !! :sunny:

Avatar de l’utilisateur
Erpob
Messages : 1641
Inscription : 03 févr. 2007, 00:00

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 253758Message Erpob
27 avr. 2012, 18:46

Un sacrès pilote que Ari. Je me souviens plus de son titre de champion du monde; mais plutôt de ses performances sur la 205 T16. (où il n'a pas été champion du monde s'étant gravement blessé lors de la saison 85, alors qu'il était en tête du championnat). ET puis aussi ses victoires avec Peugeot au Paris Dakar (même si avec le recul c'est l'arrivé des "grosses écuries" au Dakar et un peu la perte de l'esprit du début avec plus des "bricoleurs" privés tels les frère Maraud et leur Renault 20 customisée) avec les et 205 et 405 T16 dont la fameuse victoire face à Jacky Ickx tirée "à pile ou face" par Todt.

Avatar de l’utilisateur
Crodogang
Messages : 603
Inscription : 05 mars 2016, 15:54
Sexe : bombe
Localisation : sous l'électricité statique de ton écran de télé

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 335501Message Crodogang
22 mai 2016, 14:22

En ce jour de Grand Prix F1 de Monaco, j'aimerais parler d'un sport dont j'étais mordu pendant mon adolescence, la formule 1.
Dans les années 80, je ne suivais hélas pas trop la "discipline reine du sport automobile". Bien sûr, au cours de la décennie, il était difficile de ne pas entendre parler d'Alain Prost. Celui qui a remporté 4 titres de champion du monde (1985-86-89-93) reste encore le seul Français a avoir été titré dans cette discipline, même si avant lui, d'autres coureurs' tricolores n'ont pas été loin d'être les premiers à s'approprier la couronne mondiale (Didier Pironi, René Arnoux, Jacques Laffite, Patrick Depailler...).
En dépit de ces titres, Prost n'a jamais joui d'une si grande cote auprès du public français, peut-être à cause d'un tempérament râleur et difficile, d'une physique peu avenant et d'une vie privée qui se tenait à l'écart les médias. Prost était avant tout un metteur au point, ce qui lui avait valu le surnom de "Professeur".
La seconde partie de sa carrière aura été l'apogée de sa carrière, marquée par la rivalité avec Ayrton Senna. Pour ma part, à l'époque, je ne jurais que par ce dernier. Un pilotage toujours à la limite et même le plus souvent au-delà, le roi sous la pluie, un tempérament fougueux, bouillonnant, et même volontiers perdu dans des égarements mystiques. Je le voyais comme la parfaite antithèse de "Prostichon", terre-à-terre et qui ne faisant pas rêver avec ses réclames pour Midas. Senna fonctionnait à l'intuition, à l'instinct, tandis que Prost préférait se prémunir contre tous les risques. En F1, c'est souvent la monture qui fait la différence. Je suis certain que si Senna avait piloté une Williams en 93, il aurait dominé Prost tout au long de la saison, comme il l'avait fait en 90.
J'avais assisté à son décès en course, en 94 (enfin non, TF1 avait à ce moment lancé une des ses interminables pages de pub qui ont occulté l'accident), et j'avais versé des larmes.

C'est au début des années 90 que j'étais devenu fan de F1, par le biais des jeux vidéo de l'époque, je dois dire. A cette époque, Prost et Senna étaient encore là, sans oublier Mansell et Piquet, et des petits nouveaux bien prometteurs faisaient leur apparition, tels que Michael Schumacher. Cependant, au cours des années 90, la F1 entamait déjà les mutations qui en ont fait aujourd'hui un sport insipide, plus que jamais pourri par le pognon, sous la gestion du détestable Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1 cynique et amoral: suppression des moteurs turbo au profit des atmosphériques, mais surtout essor du sport-spectacle, arrivée des grands constructeurs et disparition progressive des petites écuries artisanales (Ligier, Tyrrell, Brabham), plus de dépassements en piste, mais dans les stands au cours des pit-stops, multiplication en dépit du bons sens des grands prix, de préférence hors du berceau historique européen de la F1 et dans des pays peu copains de la démocratie (Chine, Bahreïn, Russie, Azerbaïdjan...), hausse mirobolante des salaires des pilotes, inversement proportionnelle à la montée de leur charisme (comme dans bien des sports, du reste...), diffusion par les télés payantes privilégiée. Moi qui ado, ne loupait pas une course, aurait été très choqué d'entendre la dernière provocation de Bernie. "Je préfère viser les plus de 70 ans. Vous avez vu nos sponsors ? vous pensez qu'un jeune de 16 ans va se payer une Rolex "

En dehors des 4 que j'ai cités, les pilotes des avaient 90 avaient un niveau, il faut le dire, relativement médiocre. Ce qui fait que certaines mauvaises langues minimisent les exploits de Schumacher en lui attribuant des victoires faciles sur des rivaux que l'histoire de ce sport a aujourd'hui oubliés (Damon Hill, Jacques Villeneuve, Mika Häkkinen). C'est vrai qu'ils n'ont peut-être pas tort, lorsque les années 2000 sont arrivées, Schumi n'a pas pu faire le poids face à tous ces Hamilton, Alonso, Räikkönen, Rosberg... Quant à Jean Alesi, vite adoubé "dauphin de Prost" par la presse française , et qui n'a en tout et pour tout dans son palmarès qu'une maigre victoire, on peut s'interroger sur son niveau réel.
La décennie 80 était bien pourvue en champions charismatiques: à l'époque il y avait aussi Niki Lauda, défiguré par un accident, Gilles Villeneuve (père de Jacques), tué en course en 1982. Au cours des années 90, je n'ai jamais assez regretté de ne pas avoir vraiment connu cette époque. Je me réveillais à 4 heures du mat' pour assister en direct aux grands prix se courant au Japon ou en Australie. Je pratiquais assidûment le karting, de location seulement, et aurais rêvé d'avoir le mien propre afin de pouvoir m'inscrire aux compétition. Je m'étais même rendu à deux grands prix, en Allemagne et en Italie.

Mon père qui m'avait accompagné était fortuitement tombé sur Schumacher, adulé par les tifosi de Ferrari, et qui ce jour-là avait décidé de n'accorder que 5 autographes. Mon père a eu la chance d'être le 5ème. Il lui a tendu sa carte de visite et Schumi n'a même pas été fichu de signer correctement. Son feutre a tracé un M et puis a glissé paresseusement en barre horizontale noire. Jacques Laffite était vraiment différent. Je l'avais rencontré à un meeting de karting. Beaucoup de fans lui couraient après pour lui demander un autographe, en lui remémorant ses plus grandes victoires, son grand prix de Las Vegas en 1981 blablabla. Quand il est arrivé à ma hauteur, je m'étais souvenu qu'il avait eu un fils quelques mois plus tôt, qui s'appelait Pierre. Pendant que je me faisais prendre en photo avec lui, je lui ai lancé "Dites bonjour au petit Pierre de ma part". Et je me souviens encore de son regard, 'il avait été très touché que je m'en souvienne, pour le coup c'est lui qui m'avait remercié d'avoir pris une photo avec moi. :lol: Oui, les champions sont avant tout des humains qui préfèrent avant tout qu'on leur demande des nouvelles de leur famille. ;)

Aujourd'hui, je ne m'intéresse plus du tout au sport automobile. Je ne saurais même pas dire qui est le pilote qui mène le championnat. En vieillissant, je suis devenu un intello écolo gaucho :lol!: qui fuit comme la peste tout ce qui émet du CO2 et brasse du fric.
"La Papamobile, c'est "l'immatriculée Conception": un pape au-dessus, seize soupapes en dessous."

-Coluche (1944-1986)

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10310
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 335779Message Tommy
01 juin 2016, 23:39

Excellente analyse de la F1, ce qu'elle était, et ce qu'elle est devenue, Crodogang ...

Rien à ajouter si ce n'est que je me suis intéressée à la Formule 1 en 1985, l'année du premier sacre d'Alain Prost. Alors forcément, Prost est devenu un de mes champions, aux côtés de Platini ou Noah et Lecomte. Mais bon, j'adorais Prost car il était français bien entendu, je pense que si j'avais été neutre, j'aurais préféré un pilote comme Mansell ou Senna, bien plus instinctifs un volant dans les mains.
C'est Prost qui disait qu'il adorait gagner un Grand Prix sur un changement au stand, c'est à dire établir une stratégie pour que le changement de pneus permette de doubler un adversaire. Un stratège avant d'être un pilote. C'est sûr que ça fournissait moins de spectacle, mais ça apportait une nouvelle dimension aux courses ...

Prost a vraiment dominé la F1 en 85 et 86 avec la Mc Laren. Ensuite, c'est Piquet et Mansell qui se sont battus le titre sur Williams. Puis vint la fameuse rivalité Prost-Senna. L'âge d'or de la F1, avec une quantité dingue de pilotes merveilleux : Senna, Prost, Mansell, Piquet, Berger, Patrese, et plein d'autres très talentueux (Boutsen, De Cesaris, Alboreto ...).

Comme tu l'as dit, en 1993, la F1 a entamé son virage pour devenir une incroyable machine à fric, changer les règles et organiser des Grand Prix dans des pays fortunés. J'ai lâché petit à petit la F1 : la retraite de Prost, le décès de Senna (que j'ai vécu aussi en direct), et ensuite la domination sans partage de Michael Schumacher ont tué mon enthousiasme ... et moi aussi en devenant adulte, je suis devenu allergiques à ces sports qui polluent gratuitement ;)

Depuis plusieurs années, comme toi, je ne suis pas capable de citer plus de 3 ou 4 noms de pilotes engagés. Et le fait que les Grands Prix soient dorénavant diffusés sur des chaînes payantes a rendu ce sport encore plus élitiste. J'ai assisté une fois au Grand Prix de France en 2006, et je reconnais que c'est un super spectacle. Mais définitivement, je ne vibre absolument plus pour ce sport.
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
frederic1992
Messages : 240
Inscription : 01 juin 2017, 13:22
Sexe : Garçon
Localisation : Green Hill Zone

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 352893Message frederic1992
10 nov. 2018, 19:23

Je regardais la Formule 1 petit mais c'était dans les années 90-2000 donc avec Michael Schumacher et ses 7 titres de champion du monde notamment 5 avec Ferrari, Jean Todt et Rubens Barrichello (entre 2000 et 2004).

Mais, par la suite, j'ai découvert la rivalité entre Ayrton Senna et Alain Prost et je crois que c'était l'âge d'or de la Formule 1 avec ces 2 pilotes mais aussi Niki Lauda au début des années 80 puis Nelson Piquet, Nigel Mansell, Gerhard Berger, Jean Alesi, Michael Schumacher (à ses débuts dans l'écurie Jordan puis Benetton), René Arnoux, Erik Comas et Damon Hill.

Pour moi, le meilleur pilote de F1, c'est Ayrton Senna malgré le fait qu'il n'a que 3 titres de champion du monde (1988, 1990 et 1991) par rapport à Alain Prost (4), Juan Manuel Fangio (5) ou Michael Schumacher (7) mais c'est lui que je préfère parce qu'il avait la volonté de gagner chaque Grand Prix, il avait une formule inscrite sur son casque "Driven to perfection" (Conduit jusqu'à la perfection), il était capable de gagner une course sous la pluie comme le GP d'Europe en 1993 à Donington Park sponsorisé par Sega et Senna remporte un trophée à l’effigie de Sonic (il faut savoir que Senna a failli signer un contrat de sponsor avec Sega après leur collaboration sur le jeu Ayrton Senna's Super Monaco GP II sur Megadrive, Master System et Game Gear mais c'est Prost et l'écurie Williams-Renault qui a signé le partenariat avec la société et Senna s'est vengé en collant un autocollant d'un hérisson écrasé sur sa McLaren à chacune de ses victoires pendant la saison 1993).

Voici 2 publicités sur Ayrton Senna's Super Monaco GP II avec Maître Sega.

Avec le vrai Ayrton Senna


Avec un faux Ayrton Senna
Sega, c'est plus fort que toi !

Avatar de l’utilisateur
frederic1992
Messages : 240
Inscription : 01 juin 2017, 13:22
Sexe : Garçon
Localisation : Green Hill Zone

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 352894Message frederic1992
10 nov. 2018, 20:17

Ah, j'ai oublié de dire que j'ai vu le documentaire sur Senna sorti en 2011 en l'achetant en DVD dans un Emmaüs où j'ai appris des choses sur Magic Senna notamment le GP de Monaco en 1984 (Prost gagne le GP suite à l'arrêt de la course par Jacky Ickx à cause de la pluie et Senna a terminé 2ème au classement malgré le fait qu'il a franchi la ligne d'arrivée en premier mais suite à l'utilisation du drapeau rouge et du drapeau à damiers, la course est interrompue et Senna avait refusé d'obéir aux ordres des commissaires du GP mais il échappe à la disqualification et finit donc sur le podium). Bref, cela pour dire que je pense que c'est là que commence la rivalité Senna-Prost.

Voici la bande annonce du documentaire en VOSTFR
Sega, c'est plus fort que toi !

Avatar de l’utilisateur
frederic1992
Messages : 240
Inscription : 01 juin 2017, 13:22
Sexe : Garçon
Localisation : Green Hill Zone

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 354141Message frederic1992
08 juin 2019, 22:01

Au mois de mai 2019, cela fait 25 ans qu'Ayrton Senna est décédé lors du grand prix de Saint-Marin avec la mort de Roland Ratzenberger la veille.

Ce mois de mai 2019 a vu aussi le décès de Niki Lauda.

Voici des vidéos rendant hommage à Magic Senna que j'ai trouvé sur Youtube.

In this Country de Robin Zander (BO d'Over the Top)


A Kind of Magic de Queen (version live du concert de Wembley en 1986)


The Show Must Go On de Queen (dernière chanson du dernier album enregistré par Freddie Mercury)


Don't Stop Me Now de Queen


Who Wants to Live Forever de Queen (BO de Highlander)


No One But You de Queen (chanson hommage à Freddie Mercury et Lady Di)


I Want it All de Queen


Simply the Best de Tina Turner (version live)


Going the Distance et The Final Bell (musiques de la BO du premier Rocky)


The Final Countdown d'Europe
Dernière modification par frederic1992 le 03 août 2019, 19:07, modifié 1 fois.
Sega, c'est plus fort que toi !

Avatar de l’utilisateur
JPB
Messages : 504
Inscription : 13 août 2010, 09:56
Sexe : H
Localisation : Liverdun

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 354156Message JPB
09 juin 2019, 01:51

Je reviendrai poster un peu plus tard mais je veux juste signaler en vitesse que le Grand Prix de France au Castellet est en clair sur TF1, le dimanche 23 juin. C'est toujours agréable de revoir un grand prix, si vous avez aimé dans le temps n'hésitez pas à tenter le coup. :)
JPB,
Tombé dans les jeux vidéo depuis Tron...

Avatar de l’utilisateur
JPB
Messages : 504
Inscription : 13 août 2010, 09:56
Sexe : H
Localisation : Liverdun

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 354165Message JPB
09 juin 2019, 13:27

Bonjour,

Quand j'étais môme, j'aimais bien les sports mécaniques, surtout au départ la F1. J'aimais bien regarder les grand prix mais je ne bloquais pas pour autant mon agenda exprès. J'avais même eu le circuit Polistil de Niki Lauda, et j'avais été effaré le jour de son accident. J'étais content de voir que la France avait des représentants dans bien des domaines ; c'est vrai qu'il y a plein de noms français que beaucoup se rappellent encore de nos jours, cités par Crodogang, auxquels j'ajouterai Henri Pescarolo, René Metge...
Par la suite, en grandissant, j'ai commencé à regarder plus attentivement les courses de F1, les rallyes, le Paris-Dakar, ce genre de trucs. Je me souviens d'avoir lu dans un n° de l'Auto-Journal un article sur Twin Peaks, et c'est en 88 que Vatanen a fait une course inoubliable sur ce tracé qui à l'époque n'était pas entièrement goudronné :

.

C'est surtout pendant les années 90 que j'ai suivi la F1 de façon assidue, surtout qu'à l'époque est sorti sur Amiga - puis sur PC - le fantastique simulateur Microprose F1GP (j'en parle sur Grospixels) que j'ai tourné et retourné dans tous les sens. J'avais même essayé un truc : j'avais mis la télé portable de mes parents au-dessus de ma télé à moi, et j'avais fait un tour complet du circuit de Mexico en même temps que Mansell (c'était le début des vues embarquées de bonne qualité), j'avais été impressionné de voir que dans le jeu, tout était rigoureusement à la bonne place.
J'adorais le duel Prost - Senna (j'étais plus pour Prost, chauvinisme de rigueur, mais autant j'appréciais ses qualités de stratège, autant je reconnaissais que Senna était impressionnant et avait un culot monstre). J'aimais bien aussi Mansell et sa moustache, Patrese, Hakkinen qui avait presque le même âge que moi... même Bertrand Gachot et Paul Belmondo qui n'arrivaient pas à se qualifier à chaque course, je trouvais qu'ils avaient au moins le mérite d'essayer !

Image

Comme beaucoup, et comme vous l'avez dit vous-mêmes Crodogang et Tommy, j'ai assisté à la mort de Senna en direct, et en plus du chagrin que j'ai eu, j'ai été dégoûté que la lumière ne soit pas faite sur l'accident. Cette volonté de camoufler les raisons mécaniques, de ne pas divulguer la vérité, ça m'a éloigné de la F1 pendant une bonne quinzaine d'années. Le Paris-Dakar avec la mort de Balavoine et Sabine, j'avais laissé tomber aussi. Les rallyes, en voyant les spectateurs s'amuser à faire la corrida en touchant les voitures lancées à pleine vitesse, j'ai trouvé ça complètement con, et j'ai arrêté de regarder également. Le fait que TF1 n'ait plus les droits de retransmission de la F1 n'a rien fait pour arranger les choses.

... Et pourtant depuis quelques années, j'ai recommencé à suivre la F1. Pas énormément, vu qu'on ne voit que deux ou trois courses par an sur TF1, mais parce que décidément, je suis toujours aussi joueur et que j'ai acheté quelques épisodes des simulateurs F1 de Codemasters. La version F1 2018 est intéressante, en plus des nouveautés comme le halo (qui aurait certainement sauvé la vie de Senna s'il avait existé à l'époque) on y trouve quelques modèles de vieilles voitures, comme la Ferrari 76 de Lauda (c'est moi qui ai fait les deux captures ci-dessous en mode photo, et pour info, je roule pour Renault :) ).

Image

La future version F1 2019 devrait mettre l'accent sur la rivalité Prost - Senna, à voir si c'est réellement indispensable. Comme je me dis qu'il y a peut-être des joueurs parmi vous, si vous êtes intéressé et que vous voulez vous lancer dans la série, je vous conseille de prendre la version F1 2016 qui est bradée et donc moins chère, ou une version plus récente, mais en tout cas pas les versions antérieures qui étaient moins bien réalisées (on a franchi un palier qualitatif avec la version 2016). Je ne connais pas la version 2017 mais j'aime beaucoup la 2018, sauf qu'évidemment elle est plus chère que la 2016.

Image

La semaine prochaine, il y a les 24 heures du Mans. Je ne pourrai pas assister au départ, mais j'espère pouvoir regarder quelques rediffusions en direct et surtout l'arrivée le dimanche midi. Et comme je l'ai dit au-dessus, le 23 juin c'est le Grand Prix de F1 du Castellet, où j'avais assisté à des essais de Renault Clio Sport dans les années 91.

La mort de Lauda le mois dernier m'a fait autant de peine que celle de Senna, la colère contre les officiels en moins. Je vous conseille vivement de regarder le film Rush, un bel hommage qui raconte le duel Lauda - Hunt que je n'avais pas eu la chance de suivre parce que j'étais trop petit pour comprendre : le film est davantage basé sur les relations entre ces deux champions que sur les courses elles-mêmes, Chris "Thor" Hemsworth en James Hunt et Daniel Brühl en Niki Lauda sont absolument fantastiques, et même ma femme qui n'aime pas plus la F1 que ça a adoré.

JPB,
Tombé dans les jeux vidéo depuis Tron...

Avatar de l’utilisateur
Sebcbien
Messages : 12
Inscription : 04 juin 2019, 22:10
Sexe : M
Localisation : Montpellier

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 354228Message Sebcbien
12 juin 2019, 08:16

Bjr,

Niki Lauda était un sacré pilote ! Son visage de grand brûlé me faisait un peu peur à l'époque. Sa disparition m'a touché aussi, mais ce n'était pas la même chose qu'avec Ayrton Senna dont j'avais vu l'accident en direct. Sans compter le pauvre Schumi... Prost, doit être un des derniers survivants valide de cette glorieuse époque !

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 168
Inscription : 03 mai 2019, 16:33
Sexe : homme
Localisation : charente (16)

Re: LE SPORT AUTOMOBILE 80's

Message : # 354847Message laurent
18 sept. 2019, 07:51

il y a aussi l'arrivée du dragster en france
les 1ères competitions ont eu lieu au Mans,de 80 à 83
where are you,you sumbitch ? (smokey and the bandit)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités