La R21 phase 1 (1986-1989)


Image


Avatar de l’utilisateur
Dada77
Messages : 1032
Inscription : 07 nov. 2009, 10:15
Sexe : Pas le premier soir
Localisation : 94-34

La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 257528Message Dada77
08 juil. 2012, 16:08

Bonjour,

Et oui, pourquoi pas un sujet sur la R21 phase 1, voiture très 80's puisque née en 1986 ? ;)

Image

En effet, en au milieu des années 80, la Renault 18 se fait de plus en plus vieillissante (elle date de 1978) et perd d'autant plus de parts de marché sur le secteur très concurrentiel de la berline familiale moyenne haute (segment M2 en jargon automobile).
La Régie décide donc de remplacer la R18 par la R21 qui sort en mars 1986.

La 21 est une berline classique tricorps à 4 portes avec 2 motorisations essence 1.7 et 2.0 et 2 en Diesel avec un 2.1 atmosphérique ou turbocompressé (Les versions Diesel sortiront au mois de mai 1986).
Toutefois, l'implantation mécanique des 2 motorisations essence étant différentes, on peut presque dire que l'on a 2 gammes différentes en essence.
En effet, sur les versions avec le 1.7, le moteur est implanté transversalement alors que sur les 2.0, ce dernier est monté longitudinalement. Ce qui ne peut paraitre qu'un détail influence pas mal de chose et notamment certaines pièces totalement différentes
ou encore des empattements différents.

La gamme 1986 est composée des finitions suivantes :
En 1721 cm3 (carburateur - 90 ch) : TL (76 ch), TS, GTS, TSE et RS
En 1995 cm3 (injection - 120 ch): RX et TXE
En 2068 cm3 Diesel (atmo - 67 ch et turbo - 88 ch) : TD, GTD - Turbo D et Turbo DX

21 GTS :
Image

21 GTD :
Image

Tableau de bord digital des TSE/TXE :
Image

Intérieur d'une TSE/TXE :
Image

Les versions RS et RX était des versions "sportives" qui possédaient entre autre une boite courte, un volant 3 branches, un intérieur spécifique et la calandre ouverte des versions Diesel :
Image
Image

Au millésime 1987 apparaissent les versions break dénommées Nevada en France et Savanna sur certains marchés étranger :
Image

La gamme Nevada, disponible en 5 et 7 places, se décline de la façon suivante :
- TL/TS/GTS
- TXE
- TD/GTD/Turbo D

Par ailleurs une gamme Société à 2 places est aussi disponible en finition TL/TS/TD

Pour l'année-modèle 1988 la gamme de la Renault 21 subit les changement suivants :
La version RS est supprimée, la RX remplacée par la Ti :
Image

Apparition de la GTX, moteur de la TXE mais finition de la GTS.

Pour faire face au système Quattro de chez Audi, Renault (comme PSA d'ailleurs) sort des versions à transmission intégrale de son break Nevada, disponible en GTX ou GTD :
Image

Et surtout, 1988, c'est la sortie de la plus désirable des 21, la Turbo !!! 175 ch, 227 km/h, 28,5 s au 1000 m DA, ABS de série et présentation sportive spécifique, de quoi donner le tournis à certaines teutonnes ou italiennes ;) :
Image
Image

1989 sera le dernier millésime de la phase 1. Les changements seront légers, se limitant à de nouveaux monogrammes plus stylisés du losange dessiné par Vasarely en 1972, un volant cuir sur la Turbo et un second rétro extérieur pour les finitions hautes TSE/TXE/Turbo DX.

Toutefois afin d'écouler plus rapidement les phases 1 avant le nouveau modèle qui sortira en juillet 1989, Renault décline sa 21 en plusieurs séries limitées :
- Manager en septembre 1988 : berline et Nevada GTS/GTX/GTD/Turbo D :
Image
Image
Image
Image

- Symphonie en janvier 1989 berline et Nevada GTS/GTX/GTD/Turbo D :
Image
Image
Image

Au mois de juillet 1989, sort la Renault 21 phase 2, mais ça c'est une autre histoire ;) .

Plus généralement, la 21 s'est très bien vendue et on en voit encore circuler en bon état. Elle n'a pas eu de soucis lors de sa sortie comme la 25 et les clients n'ont pas eu à essuyer les plâtres lors de son achat.

La 21 était spacieuse et confortable avec une tenue de route saine et sécurisante. Sa mécanique éprouvée n'a guère posée de problème hormis le plan de joint du carburateur qui se déforme avec la chaleur sur les 1.7.
Elle est resté 3ème véhicule le plus vendu entre 1986 et 1988.

La Nevada, disponible en 7 places, a permis aux familles nombreuses des années 80 de pouvoir se déplacer dans un véhicule agréable et confortable.

Ses concurrentes furent entre autre la Peugeot 405, la Citroën BX, l'Audi 80, l'Opel Ascona, la MB 190 et la BMW série 3.
La 21 Turbo fut directement en concurrence avec la BX GTI 16, la 405 Mi 16, la Ford Cosworth, la BMW M3 et la MB 190 E 2.3-16S, toutes symboliques des voitures sportives des années 80.

La 21 a aussi eu une - courte - carrière aux USA en 1988 et 1989 sous le nom de Renault (ou Eagle) Medallion :
Image
Image

Enfin n'oublions pas la 21 de Superproduction avec ses 430 ch et sa transmission intégrale qui domina le championnat de Superproduction en 1988 :
Image

En ce qui me concerne, je n'ai jamais eu, ni mes parents d'ailleurs, de Renault 21.
Toutefois, mon oncle avait une GTD qui tournait très bien et qui était très confortable.
J'avais aussi des copains de vacances (Bruno et Thierry si vous lisez ça... ;) ) dont le père avait une Turbo avec intérieur cuir. Je souviens y avoir un tour dedans, waouhhh, j'en garde un souvenir ému :good:

Crédit photos aux auteurs

David
La la la schtroumpf la la...

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258409Message Philou62
18 juil. 2012, 20:47

Bon sujet la 21. Je n'en ai pas eu à l'époque, mais c'était le cas de mon voisin, qui avait la GTS en Phase 1. Il est vrai que son 1.7 litre peut sembler modeste par rapport à ce qui existe aujourd'hui, mais son gros avantage, comme pour beaucoup de "youngtimers", c'est sa légèreté (à peine 1 100 kg, même une simple Clio actuelle est plus lourde !). Cette motorisation était déjà en vérité largement suffisante pour avancer de façon décente (et aujourd'hui encore, ce n'est pas du tout ridicule !). A noter que cette allant n'était pas obtenu au détriment du confort, ou de l'habitabilité, il y avait suffisamment de place pour emmener toute sa petite famille, même avec des valises (à quoi ça sert d'avoir une grosse fourgonnette, euh... pardon, un monospace ?). Bref, c'était une excellente routière cette Renault 21, et son succès était tout à fait mérité. C'était bien plus joli qu'une BX (on se demande ce qu'a pu fumer Bertone pour nous sortir ça d'ailleurs !) qui est aussi moins bien finie à l'intérieur. A l'inverse, la Renault 21 était moins confortable et un peu moins impériale au niveau du comportement routier que la BX. Mais il est vrai aussi que les suspensions hydropneumatiques de chez Citroën sont inégalables.

Et comme tu le dis, c'était la bonne époque où les productions françaises n'avaient finalement pas tant de choses que cela à envier aux productions d'outre Rhin, en particulier chez les sportives (ce qui n'est plus vraiment le cas aujourd'hui, bien que la Clio RS soit devenu LA référence actuelle chez les "petites" bombes). La Turbo était même plus méchante qu'une BMW M3 ou une Mercedes 190 2.5-16, justement parce qu'elle était plus légère qu'elles ! Les rivales de chez PSA (qui étaient pourtant loin de démériter !) étaient en fait larguées, du fait d'un caractère un peu trop creux à bas régimes (culasse seize soupapes oblige !) et d'une puissance en retrait de 15 chevaux. En fait sur le plan des performances seule la Ford Sierra Cosworth (de mémoire) prenait un avantage certain, profitant de sa trentaine de chevaux de plus. Ensuite, il est vrai que les allemands ont réagi en sortant des évolutions plus puissantes de leurs sportives (les très rares Evolution 2 !) ce qui leur a permis de prendre définitivement le large sur le plan des performances. Mais les françaises avaient quand même l'avantage d'avoir de meilleurs châssis, c'était également le cas de la 21. L'efficacité de cette dernière sur les parcours sinueux n'avaient rien à envier aux rivales allemandes. Il est vrai cependant que ces voitures n'étaient pas forcément faites pour cet usage (pour ça, il y avait les petites bombinettes), elles étaient avant tout des autoroutières très rapides.

Avatar de l’utilisateur
Dada77
Messages : 1032
Inscription : 07 nov. 2009, 10:15
Sexe : Pas le premier soir
Localisation : 94-34

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258420Message Dada77
19 juil. 2012, 07:47

Merci pour ta réponse Philou62 ;)
Notamment tes détails sur les versions sportives. Cela m'a donné envie de me replonger dans mes vieux Echappement pour relire les comparo d'époque :D
La la la schtroumpf la la...

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258433Message Philou62
19 juil. 2012, 18:07

Je n'ai pas la chance d'avoir pu garder mes vieux magazines, puisque ma mère les avait jetés, alors qu'il m'arrivait encore de les relire. Vraiment dommage, même si, engouement croissant pour les "youngtimers" aidant, il existe actuellement une presse spécialisée sur nos anciennes préférées... ou pas (et qui traite assez souvent des sportives et du phénomène GTi). J'achète donc assez régulièrement ce genre de magazines, même si pour ma part, je ne possède pas d'ancienne (ce qui n'empêche pas d'être passionné après tout).

Avatar de l’utilisateur
Dada77
Messages : 1032
Inscription : 07 nov. 2009, 10:15
Sexe : Pas le premier soir
Localisation : 94-34

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258455Message Dada77
20 juil. 2012, 11:56

Philou62 a écrit :Je n'ai pas la chance d'avoir pu garder mes vieux magazines, puisque ma mère les avait jetés, alors qu'il m'arrivait encore de les relire. Vraiment dommage, même si, engouement croissant pour les "youngtimers" aidant, il existe actuellement une presse spécialisée sur nos anciennes préférées... ou pas (et qui traite assez souvent des sportives et du phénomène GTi). J'achète donc assez régulièrement ce genre de magazines, même si pour ma part, je ne possède pas d'ancienne (ce qui n'empêche pas d'être passionné après tout).
Je ne possède plus pour l'instant de youngtimer (j'ai eu une Audi 90 de 1986 et une Opel Senator de 1982 toutes 2 revendues dernierement) mais je regarde pour m'en reprendre une.
J'ai eu la chance de récuperer toutes mes revues et livres auto lorsque je suis parti de chez mes parents. Donc de temps en temps je m'y replonge dedans.
En revanche, sur les revues actuelles, j'emettrai la critique suivante : en faisant des reportages interessants et mettant en valeur des modèles plus ou moins oubliés, elles contribuent à faire exploser ou du moins faire grimper la côte de certains modèles. Alors bien sûr ce peut être une bonne chose lorsque l'on veut vendre mais perso, n'ayant jamais eu l'âme d'un spéculateur, je trouve ça un peu dommage.
La la la schtroumpf la la...

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258470Message Philou62
20 juil. 2012, 18:55

Tu as raison d'une certaine façon. Mais d'un autre côté, heureusement que cette presse existe, car ça permet d'identifier les problèmes les plus courants, et les points à vérifier. C'est particulièrement utile pour certains modèles utilisant des pièces spécifiques à surveiller. Et il est vrai aussi que les youngtimers en bon état et strictement d'origine se font tout de même assez rares, du moins en bon état et d'origine, c'est surtout vrai pour les versions sportives, plus rares et qui sont aussi souvent les plus demandées. Celles des années 80 sont très souvent gangrénées par la rouille par exemple et dans ces cas là, le travail de restauration est très souvent couteux. En dehors de ça, l'entretien peut aussi être négligé par les précédents propriétaires (l'erreur classique, on achète une sportive parce qu'elle n'est pas chère à l'achat, mais on se rend compte qu'elle reste très chère à entretenir !). D'autres ont subi les affres du tuning, le plus souvent de mauvais goût, et d'autres encore ont subi des préparations plus ou moins poussées, certaines étant faites par Gaston dans son garage un samedi soir. Mais ce que je dis là, c'est du classique, ce sont des problèmes que j'avais déjà évoqués sur un autre sujet, je ne sais plus lequel.

Mais il est vrai quand même que les magazines de youngtimers (que je lis de plus en plus régulièrement), ont souvent tendance à nous ressortir les mêmes modèles. Genre KM/H qui parle toujours des fameuses Golf GTi et surtout les bombes françaises des années 80. On nous ressort trop souvent les 205 GTi, les Clio Williams (quoi que celle là n'avait pas forcément besoin d'un buzz particulier, on savait déjà qu'elle allait vite se faire rare et désirable, d'autant plus qu'elle est bien mieux que la 16S !), et autres Renault 21 Turbo (très ardue à trouver d'origine, le moteur ayant été souvent préparé). Il est vrai que cela contribue à faire tout un buzz sur ces modèles, ce qui tend à faire augmenter les cotes, de façon assez injuste. C'est particulièrement vrai pour les Golf 1 et les 205 GTi, il ne faudrait tout de même pas que ça atteigne les prix d'une Renault 5 Turbo ou d'une M3 E30 ! Ces modèles sont certes attachants, et il est vrai qu'on les aime bien, mais il existe bien d'autres modèles, largement aussi intéressants. D'un autre côté, cela poussera peut-être certains à reprendre des modèles fatigués ou même tunés, pour ensuite les retaper, ou les remettre en configuration d'origine. Si j'avais les moyens, et les connaissances adéquates, c'est peut-être ce que je ferais d'ailleurs.

Sais-tu déjà quel modèle tu comptes acheter ?

Avatar de l’utilisateur
Dada77
Messages : 1032
Inscription : 07 nov. 2009, 10:15
Sexe : Pas le premier soir
Localisation : 94-34

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258477Message Dada77
20 juil. 2012, 20:00

Je plussoie complétement à ton message Philou62 ;)
Et c'est vrai que les classiques bombinettes on connait déjà.
Philou62 a écrit :Sais-tu déjà quel modèle tu comptes acheter ?
Pas completement. J'ai plusieurs idées.
Ayant usé mes fonds de culottes en Opel et Audi je regarde toujours de ce côté. Mais je suis ouvert à tous ce qui est fin 70's-80's (BX, R25, R14 TS CX, 304, 205 hors GTI, Talbot, R21 phase 1, voire japonaises).
Là, je suis sur une piste de CX.
Mais bon je veux une voiture en bon état sans passer trop de temps en restauration.

Un de mes rêves est une Talbot Tagora (d'ailleurs faudra que je fasse un article sur cet OVNI, trop vite disparu)
La la la schtroumpf la la...

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258479Message Philou62
20 juil. 2012, 21:36

Ah, la CX. Mon père en a eu trois, toutes en diesel ou turbo diesel (parmi les meilleurs blocs diesel du marché des grandes routières d'ailleurs). Je trouve beaucoup de charme à cette voiture, avec ses lignes élancées, un peu comme un squale. Une voiture qui sort de l'ordinaire, avec sa direction Diravi (je trouvais ça magique quand j'étais petit !), sa lunule, ses compteurs pèse personne (du moins, en série 1) ses suspensions hydropneumatiques... Elle était considérée comme l'une des meilleures grandes routières, très confortable, et au comportement routier impérial, ses motorisations étaient performantes également. Ses prestations ne sont pas ridicules à l'heure actuelle, par contre, il vaut mieux être indulgent sur la finition, et se faire à son freinage : très puissant et endurant au demeurant, il n'y a pratiquement pas de course à la pédale, ce qui rend son dosage difficile. Il est vrai que vis à vis de cette auto, je suis très nostalgique.

Quel est le modèle de cette CX ?

Avatar de l’utilisateur
Dada77
Messages : 1032
Inscription : 07 nov. 2009, 10:15
Sexe : Pas le premier soir
Localisation : 94-34

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258494Message Dada77
21 juil. 2012, 11:34

Philou62 a écrit :Quel est le modèle de cette CX ?
Une Leader Série I de 1985. Un modèle qui commence à se faire plutôt rare. J'ai aussi un faible pour les série I et leur interieur futuro-citroeno-70's ;)

Les Turbo-Diesel Serie 2 étaient de véritables bombes. Même la XM qui lui a succedé étaient moins puissante et rapide.
La la la schtroumpf la la...

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258498Message Philou62
21 juil. 2012, 13:12

Et c'est avec cette 25 RD/TRD Turbo 2 qu'elle a obtenu le titre de diesel le plus rapide du monde, avec 195 km/h en pointe et 120 chevaux (pour la deuxième fois consécutive, car la elle avait aussi obtenu ce titre avec la 2.5 diesel atmosphérique). Les XM et 605 étaient presque aussi rapide en pointe grâce à leur aérodynamique soignée, mais nettement moins performantes au niveau des accélérations/reprises. Elles sont à peine au niveau de la 25 TRD Turbo (1) de 95 chevaux au niveau des performances sur route (testé à plusieurs occasions à l'époque, les petites nouvelles avaient du mal à suivre notre "mamie" de 84 !). Et avec la Turbo 2, on les mettait carrément dans le vent (ça aussi c'est du vécu !). Le nouveau 2.1 litres Peugeot offrait un bon rendement sur le papier (110 chevaux et 25.5 MKG de couple), mais n'avait rien dans le ventre à bas régimes. A tel point qu'il était assez facile de caler au démarrage. Il fonctionnait correctement dans les tours, mais sans être très nerveux pour autant (cylindrée insuffisante ?!). Et quand la climatisation fonctionnait, je ne te raconte même pas... Sur les Phase 2, ce moteur a été amélioré, corrigeant en partie ces défaut. Pas suffisant pour en faire un avion de chasse, mais c'était un peu plus plaisant à mener au quotidien (on a eu les deux).

J'espère pour toi que ça se concrétisera en tous cas. Si l'ensemble n'est pas trop rouillé, ce sera déjà une excellente chose. C'est le seul point vraiment crucial sur cette auto (avec la finition qui peut partir en lambeaux, surtout sur les séries 1), les CX rouillent très bien, et ça s'infiltre un peu partout. Pour le reste, je dirais que ça dépend surtout du prix de vente. Le kilométrage n'a pas une grande importance, les moteurs sont increvables et l'hydraulique est très fiable également (et pas forcément beaucoup plus chère à entretenir que les suspensions classiques). A condition bien-sûr que tout ça ait été correctement entretenu, évidemment.

Avatar de l’utilisateur
Dada77
Messages : 1032
Inscription : 07 nov. 2009, 10:15
Sexe : Pas le premier soir
Localisation : 94-34

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 258988Message Dada77
01 août 2012, 18:31

Mon oncle avait une TRD Turbo 2, j'en garde encore un souvenir ému lorsque je suis monté dedans en 1990, c'était la voiture de son père décédé.
Et puis après il est passé chez Volvo (740 et 760) en Turbo D avec lesquelles il n'a eu que des problèmes (moteur VW fragile au niveau des culasses)... :roll:
Philou62 a écrit :J'espère pour toi que ça se concrétisera en tous cas. Si l'ensemble n'est pas trop rouillé, ce sera déjà une excellente chose. C'est le seul point vraiment crucial sur cette auto (avec la finition qui peut partir en lambeaux, surtout sur les séries 1), les CX rouillent très bien, et ça s'infiltre un peu partout. Pour le reste, je dirais que ça dépend surtout du prix de vente. Le kilométrage n'a pas une grande importance, les moteurs sont increvables et l'hydraulique est très fiable également (et pas forcément beaucoup plus chère à entretenir que les suspensions classiques). A condition bien-sûr que tout ça ait été correctement entretenu, évidemment.
Bon j'ai un peu laché pour la CX, je me retrouve à la case départ :D
Je ne suis pas pressé de toutes façons et je serai plus actif dans mes recherches à la rentrée ;)
La la la schtroumpf la la...

Avatar de l’utilisateur
Johnz
Messages : 132
Inscription : 05 déc. 2011, 00:01
Sexe : de bonne taille
Localisation : Grans dans le 13

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 259537Message Johnz
11 août 2012, 23:09

Philou62 a écrit :Bon sujet la 21. Je n'en ai pas eu à l'époque, mais c'était le cas de mon voisin, qui avait la GTS en Phase 1. Il est vrai que son 1.7 litre peut sembler modeste par rapport à ce qui existe aujourd'hui, mais son gros avantage, comme pour beaucoup de "youngtimers", c'est sa légèreté (à peine 1 100 kg, même une simple Clio actuelle est plus lourde !). Cette motorisation était déjà en vérité largement suffisante pour avancer de façon décente (et aujourd'hui encore, ce n'est pas du tout ridicule !). A noter que cette allant n'était pas obtenu au détriment du confort, ou de l'habitabilité, il y avait suffisamment de place pour emmener toute sa petite famille, même avec des valises (à quoi ça sert d'avoir une grosse fourgonnette, euh... pardon, un monospace ?). Bref, c'était une excellente routière cette Renault 21, et son succès était tout à fait mérité. C'était bien plus joli qu'une BX (on se demande ce qu'a pu fumer Bertone pour nous sortir ça d'ailleurs !) qui est aussi moins bien finie à l'intérieur. A l'inverse, la Renault 21 était moins confortable et un peu moins impériale au niveau du comportement routier que la BX. Mais il est vrai aussi que les suspensions hydropneumatiques de chez Citroën sont inégalables.

Et comme tu le dis, c'était la bonne époque où les productions françaises n'avaient finalement pas tant de choses que cela à envier aux productions d'outre Rhin, en particulier chez les sportives (ce qui n'est plus vraiment le cas aujourd'hui, bien que la Clio RS soit devenu LA référence actuelle chez les "petites" bombes). La Turbo était même plus méchante qu'une BMW M3 ou une Mercedes 190 2.5-16, justement parce qu'elle était plus légère qu'elles ! Les rivales de chez PSA (qui étaient pourtant loin de démériter !) étaient en fait larguées, du fait d'un caractère un peu trop creux à bas régimes (culasse seize soupapes oblige !) et d'une puissance en retrait de 15 chevaux. En fait sur le plan des performances seule la Ford Sierra Cosworth (de mémoire) prenait un avantage certain, profitant de sa trentaine de chevaux de plus. Ensuite, il est vrai que les allemands ont réagi en sortant des évolutions plus puissantes de leurs sportives (les très rares Evolution 2 !) ce qui leur a permis de prendre définitivement le large sur le plan des performances. Mais les françaises avaient quand même l'avantage d'avoir de meilleurs châssis, c'était également le cas de la 21. L'efficacité de cette dernière sur les parcours sinueux n'avaient rien à envier aux rivales allemandes. Il est vrai cependant que ces voitures n'étaient pas forcément faites pour cet usage (pour ça, il y avait les petites bombinettes), elles étaient avant tout des autoroutières très rapides.

chez peugeot en equivalence, fallait taper dans la 505 turbo injection ! et chez citron, c'était la cx gti turbo 2 :).

la renault 21 turbo est une super bagnole que je trouve finalement assez similaire a la lancer turbo des années 80.

les beaux modèles commencent à devenir rare et plutôt cher mais bon vous me direz que c'est comme pour tout .

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 259552Message Philou62
12 août 2012, 13:19

Les CX et 505 concurrençaient plutôt la Renault 25 de par leur gabarit et leur poids supérieur. Chez Citroën et Peugeot, les vraies rivales étaient respectivement la BX et la 405. Et pour la Turbo, on avait la Citroën BX 16 soupapes et la 405 MI-16 qui partageaient le même moteur à savoir le 1.9 injection 16 soupapes dont la puissance atteignait 160 chevaux (le catalyseur qui apparait pour le millésime 1993 fait passer la cylindrée à 2 litres, mais fait perdre 5 chevaux... et tout caractère mécanique au passage, sachant qu'il en perd encore 5 l'année suivante). Les deux étaient en retrait par rapport à la 21 Turbo (la BX dans une moindre mesure, car c'était la plus légère des trois). Il est vrai que le choix entre les trois modèles étaient assez cornélien tout de même car le 2 litres turbo de la 21 était plus civilisé (meilleure souplesse à l'usage, y compris à bas régime, moteur plus lent aussi) alors que les deux autres 16 soupapes étaient creux en bas des tours pour ensuite se déchaîner à partir de 4 000 voire 4 500 tours, sans faiblir jusqu'à un peu plus de 7 000. Pas du tout la même philosophie, en somme.

Reste que de plus en plus de gens sont attirés par ces voitures. C'est d'ailleurs la même chose pour les 505 Turbo Injection, la CX 25 GTi Turbo (1 ou 2), et la 25 V6 Turbo. Des voitures qui n'ont jamais l'air d'y toucher, mais n'ont aucune peine à rivaliser avec des RCZ de 200 chevaux ou des V6 plus récents (c'est bien la légèreté !).

Avatar de l’utilisateur
Johnz
Messages : 132
Inscription : 05 déc. 2011, 00:01
Sexe : de bonne taille
Localisation : Grans dans le 13

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 259563Message Johnz
12 août 2012, 18:19

si tu veux comparer la 21 turbo à une 405, il faut la comparer à la 405 turbo 16 a ce moment la.

la 505 a vraiment le même gabarit et niveau puissance c'est très similaire à la 21.

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 259569Message Philou62
12 août 2012, 19:15

La 505 avec ses près de 4.60 mètres de long est environ trois centimètres plus courte que la Renault 25, mais grosso-modo treize centimètres plus longue qu'une 21 (on passera volontiers sur les millimètres). Concernant le poids, une 505 ne pèsera jamais en dessous de 1 200 kg pour les versions les plus dépouillées, les plus lourdes atteignant tout de même près de 1 400 kg. Les Renault 21 les plus légères passent en dessous de la tonne (eh oui !). Seules les variantes Quadra (quatre roues motrices) de la 21 sont assez lourdes, avec un poids frisant les 1 300 kg dans le cas d'une Turbo Quadra (richement dotée). Concernant la 505 Turbo, elle est environ 200 kg plus lourde que la 21 Turbo à configuration équivalente (comprendre en deux roues motrices). Ce qui la classe donc plus volontiers dans le segment supérieur des grandes routières.

La 21 est certes plus grande qu'une 405 et surtout une BX, reste qu'elle n'appartient pas au segment des grandes routières.

Concernant la 405 T16, apparue en 1993 (bien rare !), elle est quand même sacrément avantagée, son deux litres turbo développe en effet 200 chevaux (et même 220 avec l'overboost !), tandis que la même année, une 21 Turbo voit sa puissance passer de 175 à seulement 162 chevaux, dû à l'adoption obligatoire du catalyseur (afin de rendre le moteur conforme aux nouvelles lois anti pollution). Bon à savoir également, cette 405 très spéciale (commercialisée à peine deux ans !) n'existe qu'en quatre roues motrices, ce qui fait que tu ne peux la comparer qu'à une 21 Turbo Quadra (qui du coup, perd en grande partie l'avantage qu'elle aurait pu avoir au niveau du poids).

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 10066
Inscription : 24 sept. 2007, 00:00
Sexe : Garçon
Localisation : Touraine
Contact :

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 259668Message Tommy
14 août 2012, 09:34

Je m’immisce deux secondes dans ce débat, non pas pour trancher ni même apporter ma contribution, car je n'y connait rien de rien.

Mais pour vous remercier pour la richesse et la qualité de vos arguments ! :good:

Je ne suis pas fan de mécaniques, mais je me régale à vous lire !
Image Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... (Professeur Procyon)

Avatar de l’utilisateur
Fredolococo
Messages : 1020
Inscription : 24 janv. 2008, 00:00
Sexe : libertin
Localisation : 30 Gard
Contact :

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 259678Message Fredolococo
14 août 2012, 13:02

oui, ils sont intéressants ces p'tits gars ! :mer:
:good:
GSX-RR ; GAME & WATCH ; VW GOLF 1 GTI ; GIRLS GONE WILD

Avatar de l’utilisateur
Romain30
Messages : 8
Inscription : 01 nov. 2012, 20:53
Sexe : tout le temps...
Localisation : gard

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 266749Message Romain30
03 nov. 2012, 21:10

Sympa ce post sur les 21'. A l'époque j'étais trop jeune pour conduire mais j'ai de bon souvenir en passager quand j'allais à la pêche avec un ami de mon père. J'ai souvenir d'une auto confortable et performante (c'était une version GTS) et de couleur verte métalisé.
Je vois qu'il y a beaucoup de passionnés d'automobiles par ici et ceux pour mon plus grand bonheur. Chapeaux bas philou et dada77 ;)
J'ignorais qu'un tableau de bord digital était disponible sur les 21 à l'instar d'une certaine VW Golf GTI 16s Match... :class:

@ fredo... il me semble qu'on se connait... :D

Avatar de l’utilisateur
Philou62
Messages : 1598
Inscription : 01 févr. 2007, 00:00

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 266888Message Philou62
05 nov. 2012, 16:39

Romain30 a écrit :Sympa ce post sur les 21'. A l'époque j'étais trop jeune pour conduire mais j'ai de bon souvenir en passager quand j'allais à la pêche avec un ami de mon père. J'ai souvenir d'une auto confortable et performante (c'était une version GTS) et de couleur verte métalisé.
Je vois qu'il y a beaucoup de passionnés d'automobiles par ici et ceux pour mon plus grand bonheur. Chapeaux bas philou et dada77 ;)
J'ignorais qu'un tableau de bord digital était disponible sur les 21 à l'instar d'une certaine VW Golf GTI 16s Match... :class:

@ fredo... il me semble qu'on se connait... :D
En parlant de tableaux de bord électroniques, il faut savoir que ça existait aussi sur les Renault 9 et 11 (Ronze pour les intimes), sous forme d'option. Outre le tableau de bord électronique, elle intégrait aussi le fameux système de synthèse vocale destiné à prévenir le conducteur de certains problèmes (eh non, la 25 n'était pas la seule voiture de chez Renault à savoir parler !), ainsi que d'un système hi-fi 4x20 watts plus perfectionné avec commandes au volant. Ces deux autos étaient les premières à proposer un tel équipement de série. Il existait également une version limitée de la Renault 11, badgée "Electronic", (le Cléon 1.4 de 72 chevaux qui a aussi équipé les Supercinq GTS/TSE notamment). Renault ne les a pas écoulés à beaucoup d'exemplaires, ces systèmes tombaient toujours en panne ou affichaient des informations totalement fantaisistes. Si bien que certains utilisateurs changeaient carrément le tableau de bord pour un modèle analogique à aiguilles. Notez toutefois que les autres constructeurs ne faisaient pas mieux sur ce point, certainement parce qu'ils devaient maîtriser les coûts au maximum. Bref, c'était la mouvance K2000 de l'époque ainsi que l'avènement des ordinateurs qui faisait que ce genre d'instrumentations apparaissait sur les voitures, Renault étant loin d'être le seul constructeur à en avoir proposé à une époque ou à une autre. Néanmoins, contrairement aux systèmes proposés par les constructeurs généralistes, toute l'instrumentation vue dans la série K2000 fonctionnait très bien (attention, je parle bien du tableau de bord, pas des gadgets impossibles genre turbo boost et conneries du genres).

Avatar de l’utilisateur
Passion
Messages : 1214
Inscription : 25 sept. 2012, 16:04
Sexe : Masculin
Localisation : Toulouse

Re: La R21 phase 1 (1986-1989)

Message : # 267206Message Passion
08 nov. 2012, 22:33

Alors là, chapeau, Philou62! :good:
Je te félicite pour la connaissance que tu as sur les véhicules des années 80!
J'ai vraiment plaisir à te lire sur ce forum. :cheers:
En tant que mécaniciens professionnel et musicien ( a coté) je te remercie de tes lumières et de ta passion.
:mer:

J'ai une 21 phases 2 turboDX De 91 qui a 307000 km et j'en suis enchanté! ( Ça fait 9 ans que je l'ai comme voiture à tout faire)
Fiabilité exemplaire et enbraillage d'origine.


Image
Dernière modification par Passion le 02 mai 2013, 14:49, modifié 2 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités