Qui est en ligne ?

Nous avons 182 invités et aucun membre en ligne

Partenaires Coup de coeur

Jean-Pierre François, le survivor des Années 80 !

Share

mini jean-pierre francois annees 80Pour clore la décennie musicale en beauté, la variété française nous a apporté sur un plateau un chanteur qui marquera l'été 1989 ... Un physique avantageux, une belle gueule, une voix virile, une attitude rebelle et sauvageonne, tout pour plaire aux dames ! Préparez les jeans, les santiags, attendez le coucher de soleil et fermez les yeux... Vous êtes sur une belle plage, et vous venez de vous prendre un chagrin d'amour par une jolie brune. Votre mission : vous devez lui survivre !

 

 

 


ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Tel l'alpiniste amateur qui n'ose s'attaquer à une trop grande montagne et se contente de collines, il est un jour où on doit se jeter à l'eau, pour affronter enfin les grandes hauteurs.

Après vous avoir narré les aventures de divers groupes, chanteurs et chanteuses, pour moi, le jour est venu de m'attaquer à ma Montagne, Jean-Pierre François.
 

Non, n'appelez pas la Samu, je suis parfaitement sérieux. J'ai pour cet artiste une tendresse et une affection que je suis incapable d'avoir pour tout autre vedette de variété française des années 80.

Malgré sa carrière pour le moins éphémère (une poignée de 45 Tours, et seulement quelques mois de véritable succès), ce chanteur est un artiste à part de cette période. D'une part parce qu'il est apparu juste avant la fin de la décennie, "Je te survivrai" datant de l'été 1989 (un énooooorme coup de chance, rendez-vous compte, à quelques mois près, il n'avait pas sa place sur notre site !!), et parce qu'il a toujours gardé cette image tenace de l'archétype du chanteur "monotube", ayant connu un gros succès avec une chanson, puis s'étant engouffré dans un anonymat complet depuis.


ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Pourtant, les chanteurs ayant fait un p'tit tube et puis s'en va, y'en a eu une belle palanquée dans les années 80 : Laurent Maltese, Philippe Cataldo, Philippe Russo, ... Mais Monsieur Français Moyen ne semble avoir retenu que Jean-Pierre François :D

Certainement parce que ce dernier a eu un parcours atypique. Non, il n'a pas débuté à l'Ecole des Fans (pfff ...).


Il a tout simplement été sportif de haut niveau. Footballeur pour être exact. Dans des clubs assez modestes, reconnaissons-le, puisqu'il a joué en 1985 à Dijon, en 1986 à Saint-Etienne (qui avait largement perdu de son lustre passé), puis en 1987 à Bâle en Suisse, où il tenta de faire son trou (le premier qui ricane au fond de la classe devra bouffer 3 pots de colle Cléopâtre).


Après quelques années de professionnalisme, à seulement 23 ans, il décide de mettre fin à sa carrière, conscient qu'il aura du mal à surpasser Tigana ou Platoche.

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Cette décision, aussi lucide soit-elle, mérite d'être saluée. OK, les salaires des footeux d'il y a vingt ans n'avaient rien à voir avec les sommes ordurières gagnées par les joueurs de nos jours, mais il était possible de vivre convenablement en jouant dans des clubs moyens, voire avec leur réserve (traduction pour les filles : la réserve, c'est un peu l'équipe de rechange, un peu comme les 15 paires de chaussures que vous gardez juste au cas où votre préférée casserait ses talons :p).


Bon, où en étions-je ? Ah oui, la retraite sportive … Revenu de Suisse, l’Ami Jean-Pierre traîne ses bottes à Paris, et décide de se lancer dans une toute autre carrière artistique : la chanson ! Gonflé, non ?
 

Il a alors la chance d'y faire les bonnes rencontres au bon moment. En 1989, Jean-Pierre François nous raconte qu'il a rencontré Didier Barbelivien, célèbre auteur-compositeur s'il en est, chez des amis communs, puis par hasard dans un restaurant de la capitale. Didier Barbelivien, flairant le potentiel de cette belle gueule, lui demande s'il sait (et s'il veut) chanter. Ni une ni deux, en route pour une audition, et Barbelivien s'aperçoit que ce blondinet de 23 ans en chair et en santiags possède aussi un joli brin de voix. Alors en voiture Simone, on va enregistrer un disque ! Et on se dépêche, s'il vous plait, car nous sommes en 1989, et il ne nous reste que quelques mois si on veut passer dans Eighties.fr dans vingt ans !


ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai,Début 1989 donc, parallèlement à ces auditions, Barbelivien compose une chanson qui semble taillée sur mesure pour notre beau sauvageon sportif. Ce morceau peut paraître anodin, puisqu'il aborde un thème vieux comme Régine : un chagrin d'amour. Mais ce chagrin sera chanté par un grand costaud au cœur tendre comme un chamallow, et au regard bleu comme l'horizon, un été à St-Denis d'Oléron (ouais, parce que Tahiti, c'est pour les has-been).
 
L'histoire : ce type est malade d'avoir perdu son amour, et veut trouver la force de surpasser sa détresse, de se battre contre cette fatalité, bref, de survivre à celle qu’il aime (« tiens, pas con, ç’t’idée, j’vais la garder pour le titre de la chanson » a du se dire Misteur Barbelilvien)
 

Stop aux paroles : place à l’émotion. On se tait et on savoure, SVP !
.

 
La recette est simple, mais le succès est là : les clichés ont le beau rôle, mais ça marche : ce beau gosse plein de muscles et de jeans, nous livrant son désarroi sur une plage dégoulinante de coucher de soleil marque des points auprès de la gente féminine : les midinettes "Jeunes & Jolies", mais aussi les ménagères "Femmes Actuelles", et même les mamies qui veulent vivre avec "Notre Temps" en se remémorant les romances passées (pour un peu, Jean-Pierre aurait détrôné un autre François dans le cœur des seniors ... je parlais de Frédéric, pas de Claude !) 

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Cette chanson fait son entrée discrètement au Top 50 en même temps que l'été (41ème la semaine du 24 juin 89), et commence sa grimpette dans le classement. Les radios se prennent au jeu, les télés aussi, et rapidement, dès le mois de juillet, cette chanson est entendue partout : sur NRJ, sur RTL, sur M6, dans les miroirs chinois, dans le bleu des photos, dans le regard d'un chat, dans les ailes d'un oiseau ... PARTOUT !


Et les français (et françaises) adorent, tant et si bien que le tube va atteindre des sommets partout : dans les bruits de la ville, dans les aéroports, dans les jours difficiles, où je t'aimerai encore ... PARTOUT, j'vous dis ! Partout ... sauf au Top 50 ....  OOOOOOHHHHHhhhhhh (exclamation de la foule déçue par cette cruelle annonce).Et Oui ! Malgré sa rapide ascension au Top de notre cher Marc Toesca (18ème le 18 juillet, 11ème le 22, 5ème le 29 et 2ème le 5 août), "Je te survivrai" restera scotché à cette deuxième place pendant plusieurs semaines, sans pouvoir devenir Numéro 1. La faute à qui ? 

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,La faute à une bande de brésiliens vendeurs de jus d'orange !!!! Car l'été 1989 est aussi la période où ces messieurs du Marketing de TF1 et d'Orangina décident de lancer le produit "Kaoma" sur le marché, histoire de faire danser la foule en buvant des litres de limonade orangée.

Pas de chance pour Jipé, car l'ascension encore plus fulgurante de la Lambada la fait rentrer directement à la troisième place du Top le 22 juillet, puis squatter la première place la semaine suivante, pour ne plus la lâcher pendant 12 semaines, laissant largement le temps à "Je te survivrai" d'entamer sa descente. Opération marketing réussie. Pendant plusieurs années, on bouffera du Brésil à l'Orangina. Tant pis pour les vrais romantiques musclés ...  

Il n'empêche que notre ami a largement eu son moment de gloire, puisque dès le mois d'avril 89, nombreuses sont les interviews, émissions télévisées et reportages où il est à l'honneur. La presse musicale à tendance féminine s'en donne à cœur joie, et se jette sur le bellâtre comme un papy devant un nouveau modèle de déambulateur. 

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,« Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le Jean-Pierre » qu’on entend ici et là ! On y apprend notamment que l’artiste passe quasiment tout son temps à travailler pour nous pondre un album pas piqué des hannetons, qu’il prend des cours de guitare, fréquente les soirées parisiennes, mais ne rechigne pas durant son temps libre à une belle ballade à cheval ou en grosse cylindrée.

Il apprécie particulièrement l'œuvre de Johnny et de Cloclo, mais souhaite développer son propre style pour en faire profiter la variété française. Il aime le bœuf bourguignon de sa maman, les moments passés avec ses proches et par-dessus tout, déteste les hypocrites, la soupe chaude, et les smokings noirs (c'est vrai qu'avec une paire de santiags et une chemise à lanières de cuir, le résultat n'est pas des plus coquets).

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Il s'affiche un peu partout (oui, je sais, dans les frissons du cœur, dans les mots des chansons, dans les cages d'ascenseur etc etc ...), avec de nouveaux amis issus du star-system à tendance tropézienne, mais aussi avec de VRAIES pointures internationales, comme le mythique David "K2000" Hasselhoff (bien sûr que si, c'est une pointure !), qui apprécie particulièrement les (la ?) chanson(s) de Jean-Pierre.

Le revers de la médaille est qu'il n'est pas épargné dès qu'il faut égratigner son image, en témoigne la célèbre parodie de les Nuls, "Vous me subirez", à hurler de rire ! Je me souviens également d'une reprise de Patrick Sébastien travesti en André Lajoinie chantant "Je vous suiverai", dans "Sébastien c'est Fou" fin 89. Mais ces caricatures sont avant tout un gage de reconnaissance et de célébrité, ce qui n'est pas pour déplaire au beau mec ...
 

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Fort de ce succès, et partit pour une carrière que l'on espère aussi longue et fructueuse que les autres "François" du métier (Claude, Frédéric, Valéry ...), le côté rebelle en plus, il se met donc à l'enregistrement d'un album complet. Oui, un vrai, avec plein de titres dedans ! Il compte même l’appeler « Des nuits », titre d’une de ses chansons.

Il s'entourera pour ce faire de valeurs sûres de la profession, Didier Barbelivien, bien sûr, son parolier, mais aussi Jean-Patrick Capdevielle, sorti de son désert, et Bernard Estardy, grand manitou de l'enregistrement de galettes de vinyle (il a travaillé avec Michel Sardou, Herbert Léonard, Félix Gray, et beaucoup d'autres).

Fin 1989, "Des Nuits" voit le jour (Je vous avoue que je ne suis pas peu fier de ce jeu de mot, j’ai quand même mis 86 heures à le trouver …). Il comporte 9 titres, dont 4 sortiront en 45 tours : "Je te survivrai", énorme carton comme on vient de le voir, "Il a neigé sur les lacs", joli slow mélancolique tiré d'une histoire vraie (même si les paroles sont on ne peut plus passe-partout), "La Gamine", et "Des Nuits".

" type="application/x-shockwave-flash" width="560" height="400">" />

" type="application/x-shockwave-flash" width="560" height="400">" />

1990 s'annonce sous de bien beaux auspices, puisque "Il a neigé sur les lacs", sorti le 20 janvier, reste 17 semaines au Top 50 et atteint la 6ème place. On continue de croiser régulièrement le jeune homme sur les plateaux télé et dans les colonnes des magazines, mais malheureusement, ce qui s'annonçait comme une des grandes attentes de la variété française de la nouvelle décennie se révèle être un coup d'épée dans l'eau. L'album rencontre un succès relatif (manière polie et politiquement correcte de dire qu'il passe totalement inaperçu).

Hormis le single "Des nuits", qui fait une courte apparition à la 38ème place en mai 1990, Jean-Pierre François ne parviendra pas à redevenir locataire du Top 50. (Les filles, je vous conseille vivement de regarder ce clip car notre apollon chante torse nu !!)
.
" type="application/x-shockwave-flash" width="560" height="400">" />  
.
L'année 1990 s'achève couci-couça pour le beau blond, qui disparait peu à peu de nos écrans, de nos ondes radio et de nos magazines musicaux. C'est après un dernier single "Première main", paru en 1991 dans l’indifférence générale, que Jean-Pierre François, lassé de l'hypocrisie du star-system, qui aime brûler vif ce qu'il a idolâtré auparavant, tire sa révérence au milieu musical, afin de retrouver ses racines, ses proches et ses ballades à cheval. Le footballeur a existé, le chanteur a vécu. Place à l'Homme.

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Depuis le début des années 90, Jean-Pierre François se fait discret, vacciné des paillettes et de la jet-set. Plus jamais ça. Fatigué des plateaux dorés, des filles faciles, de la gloire éphémère et des amitiés factices, il sort de ce système dont il a bien profité, mais au sein duquel il ne se reconnait plus. Il se consacre à la gestion d'une boîte de nuit dans le sud de la France, loin des lumières et du parisianisme convenu. De ces années, il a gardé l'image du jeune homme lancé dans le milieu musical par une bande de requins flairant le coup médiatique, avant d'être délaissé par ces mêmes requins qui se trouveront d'autres proies.

 
D’aucuns penseront qu’il a laissé tombé le show-business parce que le show-business ne voulait plus de lui. Qu’il n’a pas eu le choix de s’éclipser parce qu’il n’avait plus sa place.

Plutôt que de voir le verre à moitié vide, j’aurais tendance à le voir à moitié plein. OK, Jean-Pierre François n’a pas marqué l’Histoire de la musique française, comme il n’a pas marqué l’Histoire du ballon rond. C’est vrai que dans ce domaine, un gars comme Yannick Noah a mieux géré sa carrière sportive, et sa reconversion artistique.

Mais combien de personnes aimeraient juste être moyen dans un de ces deux domaines ? Même s’il n’a jamais été reconnu comme une référence dans les spécialités qu’il a abordées, peu de personnes peuvent se vanter d’avoir eu sa réussite.

ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,Et combien aurait décidé de tout claquer pour repartir de zéro ? Il avait la possibilité de vivre du football, il a choisi de changer parce qu’il en avait fait le tour. Pour la chanson, il aurait pu se trouver une place au chaud dans une maison de disque ou dans un studio de production, histoire de vivre de sa gloire passée comme le font aujourd’hui bon nombre d’artistes de cette époque.
 

Pour cela, je ne peux m’empêcher d’avoir ce respect et cette tendresse envers lui. J’aime me moquer gentiment de ses chansons, car à la base, ce n’est absolument pas ma tasse de thé. Mais je garde pour lui une petite admiration que je n’ai pas pour d’autres. Je rêve de le voir un jour à une réunion du genre « RFM Party 80 », histoire de ressortir mon vieux T-shirt que je m’étais confectionné avec mes petites mains pour lui rendre hommage lors d’une de ces soirées (bien qu’il ne fasse pas partie de l’affiche :D)
 

J’ai réussi à collecter la plupart de ses 45 tours, ma miss a récolté plusieurs magazines Top50 de l’époque où il est à l’honneur (ce qui m’a bien aidé pour réaliser cet article, car ce n’est pas sur Internet qu’on trouve des infos pertinentes sur le bonhomme) … et son poster trône fièrement dans notre petit monde Eighties, avec le vrai-faux autographe qu’on m’a offert pour mo anniv’ (et oui, le monde entier sait que je suis fan, et j’en suis bien heureux !)


ANNEES,Années, 80, 80's, eighties, Jean-Pierre François, TOP50, Top, 50, Marc, Toesca, Canal+, Canal, +, Musique, hit-parade, kitsch, kitch, musique, nostalgie, je, te, survivrai, trentenaires, souvenirs, souvenir,

Voir les commentaires ! - Ajouter un Commentaire !

Une très chouette parodie du clip "Je te survivrai" de Jean-Pierre François est disponible ICI ! ;)
 
Share